Commentaires sur Inégalités salariales : on vous explique la théorie de Claudia Goldin, lauréate du Nobel d’économie

M

Membre supprimé 370517

Guest
Merci @Mellys , c'est ça pour moi.

@Légitime Immature , j'ai aussi écrit :

Donc je vois pas comment tu n'es pas d'accord avec mon propos, puisque tu dis la même chose dans le fond.

A la limite, tu vois, je pensais 'nourrir' au sens financier du terme, mais ça marche aussi au sens émotionnel. Ce qui inclut que chaque parent ait le temps de son côté qui le nourrisse.
De toute façon, il y avait dans mon propos ce côté éco-logique où chaque personne est individu et chaque famille a son fonctionnement unique qui lui corresponde.

Mon point principal, c'est que la "société française 2023", maintenant, prône plus le modèle que tu utilises, de partage des tâches et de carrière, que celui de la mère au foyer. Les pubs, les médias, magazines... partout c'est comme ça. Donc c'est un non-argument pour expliquer la tendance des femmes à réduire leur carrière, pour leur vie de famille.


D'un côté plus personnel, si ça t'aide à comprendre mon propos, mon père était pas mal absent et ma mère "travaillait gratuitement à la maison", comme tu dis. Maintenant, c'est elle qui a le plus de soutien de la famille, vu que mon père n'est pas proche. La beauté du lien humain, qui soutient ainsi aussi financièrement, ça compte autant, voire plus, que des sous qui dorment à la banque.
Une erreur de beaucoup de membres de ma famille (d'après mes aïeux) a été de trop s'occuper de leur job, et ne pas connaître leurs enfants.

J'y vois une opportunité de changer les patterns, sans jeter le bébé avec l'eau du bain de chaque côté du débat.
On ne dit pas du tout la même chose.
Tu parles de la beauté des liens familiaux, que s'occuper de ses proches c'est mieux que de gagner des sous. Je pose la question : pourquoi plus d'hommes n'adhèrent pas à ton modèle ? Pourquoi eux ils privilégient les sous et pas le soin à leur famille ?
Ne me fais pas croire que ton modèle est mieux pour les femmes. Il explique en partie leur précarité, et leur épuisement.
Critiquer le temps passé au travail et remettre les liens au centre, d'accord. Mais je veux que les hommes s'appliquent eux-mêmes ce modèle. Et moi, mère qui aime sa liberté, je veux avoir le choix de faire ce que je veux dans de bonnes conditions. Ce qui n'est pas vraiment le cas.
(D'ailleurs, autre question : on est bien d'accord que tu n'as pas encore d'enfants, ou j'ai mal compris ?...)
 
20 Octobre 2017
2 277
40 529
2 564
@Ronces L'article de Slate n'est pas très nuancé je trouve. D'après ce que j'ai pu lire ailleurs (dans des médias anglophones), Goldin ne dit pas que "c'est la faute des femmes", mais plutôt des entreprises qui sont basées sur un système qui récompense les salariés qui font du présentéisme. Donc quand tu travailles moins, tu es pénalisé.e. Et elle plaide justement pour une réforme des congés parentaux, qui impliquerait que les pères prennent leurs responsabilités parentales à égalité avec les mères.

Mais sa théorie a quand même des défaillances :hesite: Il y a plein de femmes qui travaillent autant que les hommes (sur un modèle d'hyper-disponibilité, de grand investissement professionnel, etc), et pourtant elles sont quand même discriminées. Il y a aussi plein de femmes sans enfants qui gagnent moins que leurs collègues hommes et ont moins d'opportunités. J'ai certes passé peu de temps en entreprise, mais de ce que j'ai pu voir, on est vraiment sur un problème global et multifactoriel, un mélange de stéréotypes de genre, d'usages ancrés, et de discrimination pure. Dire "les inégalités salariales existent parce que les femmes veulent moins travailler", c'est quand même très limité. Donc ouais, assez étonnée de ce prix Nobel.

C'est une croyance limitante que de penser que devenir mère est un fardeau, posé sur nos épaules par la société.

Non, c'est littéralement un fait documenté par des milliers d'études. La maternité EST pénalisante, notamment parce que les pères ne font pas le quart du travail que fournissent les mères. Tu as déjà entendu parler du concept de travail gratuit ?

Par ailleurs, c'est étrange qu'on nous vante les mérites de la femme qui serait teeelllement mieux chez elle à s'occuper de ses gosses qu'à se tuer au travail, alors que l'inverse (plaider pour que l'homme consacre plus de temps à sa vie perso, ou carrément s'arrête de travailler) n'arrive jamais. Un intérêt politique pourrait-il se cacher derrière ce type de discours ? Oh, je n'ose y croire ! :halp:

Parce que c'est ça le problème, en fait. C'est que les femmes bossent autant à l'extérieur que chez elles (ce qui génère de l'épuisement), alors que les hommes n'ont "que" leur travail en extérieur à prendre en charge. La solution, elle vient d'un partage équitable des tâches. Tout simplement. Je ne dis pas que ça n'existe pas hein, mais en 2023, je connais quand même très peu de femmes (aucune, en fait) qui a envie de passer sa vie à la maison.
 
30 Décembre 2011
187
4 004
4 824
J'allais dire la même chose que ma VDD : évidemment la maternité est un gros frein à l'évolution de la carrière d'une femme, on le sait depuis des années et on ne remet pas cela en cause. Mais si à l'embauche juste après les études, à diplôme et âge égal, un homme se voit déjà offrir un salaire plus élevé qu'une femme, si même les femmes les plus impliquées/présentéistes sont moins bien payées que les hommes, si les femmes sans enfant sont moins bien payées que les hommes, si les hommes avec enfants sont plus payés que les hommes sans enfant (et là je parle juste de salaire, pas des opportunités/promotions/whatever qui permet de se sentir bien et inclus au boulot), c'est peut-être que la maternité n'explique pas tout non plus.
 
4 Juillet 2018
429
6 616
1 404
Les femmes qui préfèrent s'occuper de leurs enfants plutôt que faire un boulot salarié pénible, j'en connais, et ce n'est pas anti féministe de leur part (même si en effet elles risquent de trinquer en cas de séparation ou pour leur retraite), c'est même plutôt courageux car souvent mal vu. Mais en effet le féminisme impose de se poser la question de pourquoi ce sont des femmes qui font ces choix et pas les hommes. De fait, des hommes qui préféreraient s'occuper de leurs enfants plutôt que leur boulot alimentaire, j'en connais aussi, mais aucun ne le fait concrètement. Clairement je trouverais ça intéressant que des hommes s'emparent sérieusement de cette question et réclament une réduction de leur temps de travail pour en consacrer davantage au soin de leurs proches - enfants, mais aussi parents âgés, etc.
 
15 Août 2023
325
2 793
154
De fait, des hommes qui préféreraient s'occuper de leurs enfants plutôt que leur boulot alimentaire, j'en connais aussi, mais aucun ne le fait concrètement
J'ai un pote qui a fait ça. Ca convenait au couple par rapport à leurs envies respectives et aussi à leurs carrières à ce moment-là (il faut bien faire bouillir la marmite).

Il a assumé son choix, et cela lui a beaucoup plu.

Mais par contre, les réactions de l'entourage ont été très dures à vivre : dans sa famille, celle de sa femme, au boulot...il n'a pas arrêté d'entendre des commentaires plus ou moins directs qui revenaient tous dans le fond à la même chose : il n'était pas considéré comme "un vrai homme".

Et quand on ne lui faisait pas de sales réflexions en face, il a su que cela a beaucoup parlé dans son dos.

Comme quoi, la société a vraiment du chemin à faire. ..
 
5 Août 2021
699
5 914
554
31
Tu dis "le jour où j'aurai des enfants je ne vois pas pourquoi je passerais mon temps plein au taf, autant ne pas faire d'enfants dans ces cas-là ". Sympa pour les mères qui ont repris un travail à temps plein (parfois dès le congé maternité terminé, mazette !)...
Ce que je trouve étonnant c'est que tu répondes "sympa pour les mères" et pas "sympa pour les parents".
Genre un mec qui lit ça il aurait d'avance zéro culpabilité, il sait déjà que les gosses c'est pas son taf... (ironie)

Inconsciemment tu valides le fait qu'on compare une mère à une autre mère, un père à un autre père, au lieu de, par exemple, comparer un parent à un autre parent voire une cellule parentale à une autre (chose que perso je trouve bien plus pertinent).

J'en ai un peu marre de cette idée de modèle féminin. Par là, j'entends cette idée de mettre les femmes dans le même panier et qu'il y aurait un truc qui leur conviendrait à toute. Que ce modèle soit celui de la "working girl" ou de la femme au foyer, pour moi le vrai problème vient de cette idée de modèle.
Alors qu'à la base on est des être-humains menant des vies et ayant des aspirations très différentes. Vouloir imposer un modèle c'est justement être sure que tout le monde se dispute pour défendre ses envies perso.

Alors quand, en plus, le modèle est genré, merci mais non merci.


Ne pas dépendre d'un homme financièrement, et refuser de travailler gratuitement pour lui, je trouve qu'il n'y a pas plus féministe.
Est-ce qu'on doit renoncer à ses aspirations pour être féministe?

Par exemple, serait-il plus féministe d'être informaticienne car les femmes y sont peu représentées, plutôt que de suivre ses désirs et d'être infirmière (métier très majoritairement féminin) ?
Si tu suis cette logique alors on passerait notre vie à vouloir être de bonnes féministes plutôt qu'à essayer d'atteindre ses objectifs personnels.
Et si le féminisme ne permet pas aux femmes de mener la vie qu'elle souhaitent à quoi ça sert? Est-ce que encore du féminisme, ou une dérive un peu totalitaire?

En théorie je suis d'accord avec toi qu'il n'est pas dans l’intérêt d'une femme de dépendre de quelqu'un d'autre financièrement. Je dirais même qu'il n'est dans l’intérêt d'aucun être humain de dépendre d'un autre.

Mais en pratique, c'est bien plus compliqué. Il y a différents facteurs qui rentre en jeu: la société, les possibilités et les envies de chacun.
Avoir des envies égalitaristes ou chacun individu doit faire exactement la même chose que les autres, ça serait au contraire créer une vie terne et frustrante.
Si le 50/100 en tout est quelque chose que tu souhaites dans ton couple c'est cool mais ça conviendra pas à tout le monde.
Dans un autre couple ça arrangera tout le monde qu'une personne fasse tous les repas et l'autre toutes les lessives. Dans un autre, une personne sera plus présente auprès des enfants que l'autre.

Les couples (trouples ou familles mono...) aussi sont différents. Certains couples chercheront à gagner le plus possible d'argent, d'autres seront dans une démarche de décroissance. Pourtant, c'est pas très sécuritaire la décroissance. Si demain il faut de l'argent pour un truc important (frais véto, études, travaux indispensables) et qu'il n'y en a pas, qu'est-ce qui se passe?

Et, dans la même logique, si une jeune femme souhaite parcourir le monde en auto-stop pendant 1 an, doit-on l'empêcher sous prétexte qu'il est plus sûr pour elle qu'elle continue ses études et qu'elle reste en France?

Enfin, je trouve ça hypocrite, qu'à chaque fois qu'une femme dit souhaiter faire passer son envie de materner avant le travail, on lui reproche que c'est pas féministe.
C'est facile à dire lorsqu'on en a pas l'envie à la base.

Pour finir, je trouve plus judicieux qu'une femme fasse ses propres choix plutôt qu'elle suive bêtement le modèle masculin. Modèle qui n'est pas gage de bonheur non plus.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes