Commentaires sur IVG : Facebook a transmis des informations à la police dans le cadre d’une enquête sur une mineure ayant avortée

25 Février 2014
3 687
30 710
4 074
Nantes
28 semaine ça fait presque 7 mois. Théoriquement ça me choque un peu mais dans la pratique je comprends et je suis solidaire. De quoi méfaire demander quelle limite morale je mets à l'avortement. Après tout, le fœtus est viable à cette date mais il reste dans le ventre et dépends du corps de la femme. Donc quoi?
Du coup c'est pas exactement pareil de coopérer avec la police pour un avortement de 12 semaines que pour un de 28 mais wow ça me questionne bcp les délais d'ivg quand même

Après c'est flippant que Facebook ait accès à tout surtout dans ce contexte. Les états unis vont devoir apprendre à passer sur des réseaux chiffré (d'ailleurs WhatsApp c'est meta aussi, mais ils disent que c'est chiffré donc ils ont accès aux messages aussi ou pas? Et puis faut delete Instagram aussi, même groupe que facebook)
 
9 Mars 2014
3 556
29 497
3 874
lutinreveurblog.wordpress.com
Je suis passée par trois phases en lisant ça :
- Hallucinant
- En même temps c'est Facebook
- il ne faut pas oublier !!

Au risque de passer pour la paranoïaque de service, c'est important de crypter ses messages, ça devrait être la norme. Facebook, Gmail, Instagram c'est des trucs espion. C'est comme les app que vous utilisez pour surveiller les cycles menstruels. A ne surtout pas faire si vous vivez dans un pays anti avortement.
 
6 Février 2015
9
44
2 184
28 semaine ça fait presque 7 mois. Théoriquement ça me choque un peu mais dans la pratique je comprends et je suis solidaire. De quoi méfaire demander quelle limite morale je mets à l'avortement. Après tout, le fœtus est viable à cette date mais il reste dans le ventre et dépends du corps de la femme. Donc quoi?
Du coup c'est pas exactement pareil de coopérer avec la police pour un avortement de 12 semaines que pour un de 28 mais wow ça me questionne bcp les délais d'ivg quand même

Après c'est flippant que Facebook ait accès à tout surtout dans ce contexte. Les états unis vont devoir apprendre à passer sur des réseaux chiffré (d'ailleurs WhatsApp c'est meta aussi, mais ils disent que c'est chiffré donc ils ont accès aux messages aussi ou pas? Et puis faut delete Instagram aussi, même groupe que facebook)
28 semaines c'est hors délai d'accouchement dans tous les endroits où l'IVG est autorisée, que ce soit aux USA dans certains états ou ailleurs. Le max c'est 24 SA, comme tu dis date à laquelle le foetus est théoriquement viable. En France ce serait au maximum accessible à une IMG (interruption médicale) sous certaines conditions relatives à la santé de la femme ou du foetus. On aurait sans doute les mêmes chefs d'accusation si l'histoire se passait ici (hors délai, par une personne non habilitée, dissimulation de cadavre). C'est vrai que ce cas est bien plus complexe qu'une IVG "dans les délais".
Mais ça n'enlève rien à la détresse de l'adolescente dans sa situation, on ne peut pas en juger. D'ailleurs on ignore à quels soins elle a pu avoir accès (ou pas) avant l'évènement.
Je me demande quand même si facebook livre aussi facilement les données à la police US pour tous les délits ou crimes sur lesquels ils enquêtent...
 
15 Janvier 2017
1 098
11 590
2 084
l'absence de secours à une personne en danger (car une fois le bébé né c'était un être humain qui avait droit aux soins jusqu'à ce qu'un médecin le déclare mort)
Il n'était pas en danger vu qu'il était mort né donc elle aurait juste déclaré avoir accouché d'un fœtus mort.
Donc même si elle avait accouché naturellement lors de ce délai.
Ce que je regrette c’est qu’elle n’est pas été mieux accompagnée par une équipe médicale: avortement dans le délai légal
Qui dit qu'elle s'en est rendue compte pendant le délai légal ou même qu'elle n'a pas fait un déni de grossesse
ou si pas possible proposition d’accouchement programmé, de césarienne si elle le souhaitait, avec un enfant qui aurait été en vie et facilement adopté.
Sauf qu'accoucher d'une grossesse non désirée peut être violent pour elle .

Après, personnellement, je suis pour le droit à l'avortement jusqu'au terme pour tenir compte justement de ce genre de situation.
 
16 Février 2009
1 905
24 302
5 694
Je trouve ça flippant pour le précédent que ça ouvre. Franchement on tombe dans la dystopie façon Servante Écarlate où la société s'organise autour du contrôle des corps des femmes. Qui nous dit que Facebook ne collaborera pas dans des enquêtes pour IVG bien plus précoces que ça dans des états où il est 100% interdit et peut-être dans des cas hyper complexes (viol, vie de la mère en danger, mineure enceinte, etc.) ? Déjà juste après l'arrêt de la cour suprême, certaines Américaines pro-choix appelaient à supprimer les applis de tracking du cycle pour pas se faire griller en cas de grossesse non-désirée, donc ça y est, le fait qu'elles sont épiées jusque dans leur poche se concrétise.
 
Dernière édition :
16 Novembre 2016
668
9 722
1 964
Paris
En fait perso c'est pas tant que Facebook ait collaboré avec la police qui me choque (l'acte de la jeune fille était illégal, donc bon), mais c'est surtout que je n'ai pas souvent entendu dire que Facebook ait agi ainsi pour d'autres affaires :hesite:

Je veux dire, il doit totalement y avoir des gars dégueulasses qui se vantent d'avoir profité (= violé) d'une meuf bourrée / droguée en soirée, par exemple. Y a tellement d'impunité dans ce domaine, et de sentiment de toute puissance de certains gars, que ça ne m'étonnerait pas du tout que certains se refilent des "tips" entre eux :sick:
Mais qui se souvient que des messages de ce genre aient été transférés à la police ? C'est déjà arrivé que quelqu'un soit arrêté pour ça ?

J'ai quand même l'impression que Facebook fait une fixette problématique sur l'avortement pour le coup :hesite: (bon même si là il n'avait effectivement pas lieu d'être). Et le problème c'est que dans les États des USA où il est devenu (temporairement ?) illégal, à tous stades de la grossesse... Ben on peut imaginer des femmes se faire arrêter pour ça et c'est très très inquiétant
 
5 Août 2021
358
2 812
194
30
@ZeLauVador Certes il devait être mort mais tu dois quand même appeler les secours.

Quand tu te retrouves en forêt à brûler un cadavre c'est que tu t'es planté quelque part.

Et j'entends bien qu'accoucher d'un bébé qu'on désire pas c'est violent mais elle l'a quand même accouché dans l'histoire (c'est un être humain formé de 1.5kg qui est sorti de son ventre). Je suis pas sure que ce qu'elle a fait soit moins traumatisant que ce qu'elle aurait pu faire (si bien conseillée, si considérée). Sans compter les risques qu'elle a pris pour sa santé et la peine de prison qui l'attend.


Sinon pour facebook: je connais pas du tout les antécédents concernant les éventuelles informations données à la police. Je serais plutôt du genre à penser que si quelqu'un est assez inconscient pour laisser des traces d'un crime sur facebook tant pis pour lui (ou elle) et à me réjouir qu'un violeur se fasse prendre grâce à ça. C'est vrai que s'ils acceptent pas d'habitude et que là ils ont dit oui on peut se demander ce que ça présage à l'avenir avec les états qui interdisent l'avortement. Édit: est-ce que le problème ça serait pas aussi que la police ne demande pas ce genre d'infos à facebook pour des plaintes pour viol mais qu'elle en demande pour un affaire avortement tardif?

Édit: Je ne veux pas blâmer la jeune fille plus que ça. J'espère vraiment que la justice sera clémente avec elle. Je n'arrive pas non plus à me dire que c'est pas grave, que c'était juste un avortement, qu'elle avait le droit de disposer de son corps alors qu'il y avait au bout un autre être humain potentiellement viable, qui a probablement souffert et dont le corps a été traité de cette manière. On ne sait pas s'il avait ou pas des chances de survis lorsqu'il a été expulsé. Ça tombe c'est pas la pillule qui l'a tué mais absence d'oxygène.
La fille était dans une situation vraiment mer***** : mineure et enceinte de 6 moins d'un enfant non désiré; et elle a reçu les pires conseils et encouragements possibles. C'est également probable qu'elle est subie plusieurs refus d'avortement même durant la période où c'était légalement possible... Sans parler d'un probable manque d'éducation et d'accès à la contraception. Clairement la société dans laquelle elle évoluait a eu un rôle dans tout ça.
Le résultat auj c'est: un bébé mort, une jeune femme qui aurait pu mourir aussi et dont l'avenir est gâché, un jeune homme de 22 ans qui est également mit en accusation, la mère qui va surement faire de la prison aussi. Je veux pas paraître insensible pourtant je pense que, dans sa situation, l'accouchement aurait finalement été un moindre mal.
 
Dernière édition :
26 Avril 2014
13
137
2 879
@ZeLauVador Certes il devait être mort mais tu dois quand même appeler les secours.

Quand tu te retrouves en forêt à brûler un cadavre c'est que tu t'es planté quelque part.

Et j'entends bien qu'accoucher d'un bébé qu'on désire pas c'est violent mais elle l'a quand même accouché dans l'histoire (c'est un être humain formé de 1.5kg qui est sorti de son ventre). Je suis pas sure que ce qu'elle a fait soit moins traumatisant que ce qu'elle aurait pu faire (si bien conseillée, si considérée). Sans compter les risques qu'elle a pris pour sa santé et la peine de prison qui l'attend.


Sinon pour facebook: je connais pas du tout les antécédents concernant les éventuelles informations données à la police. Je serais plutôt du genre à penser que si quelqu'un est assez inconscient pour laisser des traces d'un crime sur facebook tant pis pour lui (ou elle) et à me réjouir qu'un violeur se fasse prendre grâce à ça. C'est vrai que s'ils acceptent pas d'habitude et que là ils ont dit oui on peut se demander ce que ça présage à l'avenir avec les états qui interdisent l'avortement. Édit: est-ce que le problème ça serait pas aussi que la police ne demande pas ce genre d'infos à facebook pour des plaintes pour viol mais qu'elle en demande pour un affaire avortement tardif?

Édit: Je ne veux pas blâmer la jeune fille plus que ça. J'espère vraiment que la justice sera clémente avec elle. Je n'arrive pas non plus à me dire que c'est pas grave, que c'était juste un avortement, qu'elle avait le droit de disposer de son corps alors qu'il y avait au bout un autre être humain potentiellement viable, qui a probablement souffert et dont le corps a été traité de cette manière. On ne sait pas s'il avait ou pas des chances de survis lorsqu'il a été expulsé. Ça tombe c'est pas la pillule qui l'a tué mais absence d'oxygène.
La fille était dans une situation vraiment mer***** : mineure et enceinte de 6 moins d'un enfant non désiré; et elle a reçu les pires conseils et encouragements possibles. C'est également probable qu'elle est subie plusieurs refus d'avortement même durant la période où c'était légalement possible... Sans parler d'un probable manque d'éducation et d'accès à la contraception. Clairement la société dans laquelle elle évoluait a eu un rôle dans tout ça.
Le résultat auj c'est: un bébé mort, une jeune femme qui aurait pu mourir aussi et dont l'avenir est gâché, un jeune homme de 22 ans qui est également mit en accusation, la mère qui va surement faire de la prison aussi. Je veux pas paraître insensible pourtant je pense que, dans sa situation, l'accouchement aurait finalement été un moindre mal.
En fait elle a appris sa grossesse à 23 semaines, elle a fait un déni. Donc même à ce moment elle était hors délai pour le Nebraska qui autorise jusqu'à 20 semaines.

Personnellement, que fb délivre les messages dans le cadre d'une enquête, je trouvé ça normal. On en entend sûrement moins parler dans d'autres affaires tout simplement parce que là ça parle d'avortement et qu'on est en plein dans le sujet partout sur le net. Mais si quelqu'un tue un de mes proches et que fb permet de le coincer, je dis oui. Les gens savent que rien n'est privé sur le net, on le leur répète depuis des années.


Concernant cette jeune femme, qu'elle ne puisse pas mener la grossesse à terme, soit. Mais sa façon de faire me dérange. Comment peut-on brûler un corps ? À ce stade c'est pas un pseudo alien qui sort, c'est un bébé formé, même si les organes ont besoin d'un support médical. Elle aurait pu au choix provoquer l'accouchement et le laisser en accouchant sous x, soit prendre sa pilule et aller aux urgences en disant qu'elle ne le sentait plus bouger depuis plusieurs heures. Les médecins en auraient conclu à une fausse couche et c'est tout. Il n'y a pas d'autopsie sans demande des parents dans ce genre de cas.
 

Camility Jane

pragmatique jusqu'à l'absurde
24 Septembre 2019
576
5 689
754
@Xiarik et @Bloem À mon avis, le plus logique est qu'une fois que la jeune femme a eu son bébé mort-né, elle avait un risque d'être accusée d'avortement (que les gens ne croient pas qu'il était mort-né) et donc elle devait cacher les traces. Ou une prolongation du déni. [j'ai édité]

Pour Facebook ce qui me dérange c'est que pour les agressions sexuelles dans le métavers ça bégayait et ça faisait pas grand chose. Pour des problématiques comme le harcèlement et les menaces de mort ou de viol où ils sont concernés depuis des années, ils ne font rien de plus que du décoratif, là où ils pourraient intervenir pour sauver des gens. Mais pour sauver un foetus, là ils sont présents.
Évidemment que c'est une entreprise et qu'ils respectent la loi. Mais il y a des sujets où ça respecte plus que d'autres.
 
Dernière édition :
26 Avril 2014
13
137
2 879
@Xiarik et @Bloem À mon avis, le plus logique est que la jeune femme ayant eu son bébé mort-né, elle aie eu peur d'être accusée d'avortement (que les gens ne croient pas qu'il était mort-né) et qu'elle aie voulu cacher les traces. Ou une prolongation du déni.

Pour Facebook ce qui me dérange c'est que pour les agressions sexuelles dans le métavers ça bégayait et ça faisait pas grand chose. Pour des problématiques comme le harcèlement et les menaces de mort ou de viol où ils sont concernés depuis des années, ils ne font rien de plus que du décoratif, là où ils pourraient intervenir pour sauver des gens. Mais pour sauver un foetus, là ils sont présents.
Évidemment que c'est une entreprise et qu'ils respectent la loi. Mais il y a des sujets où ça respecte plus que d'autres.
Eh bien en soit, le bébé n'est pas mort-né, elle a avalé un médicament pour arrêter son coeur in utero. Ce qui soit dit en passant peut-être très dangereux pour elle aussi si l'accouchement ne se déclenche pas seul suite au décès du foetus. Je maintiens que même si je comprends qu'elle ait pu paniquer, sa mère a été la pire conseillère possible. Il y avait d'autres solutions et clairement là elle va avoir besoin d'un suivi psy. Imaginez vous à 17 ans accoucher, vous retrouver face au corps sans vie, le brûler et l'enterrer. Entre le dire en message avant de se retrouver devant et le faire, il y a un monde. Personnellement pendant ma première grossesse, même jusqu'au terme je n'arrivais pas à réaliser qu'un bébé était dans mon ventre, j'ai même mis quelques minutes à comprendre que c'était le mien quand on me l'a montrée alors que je venais de l'expulser. Alors elle, avec son déni, j'ose pas imaginer.
Beaucoup de gens ne se rendent pas compte, mais 28 semaines c'est un foetus de plus de presque 40 cm pour 1.5kg en moyenne, elle a littéralement accouché seule.

Pour facebook, malheureusement je pense que c'est autant la faute de cette entreprise que de la loi qui est encore bien trop permissive vis à vis du harcèlement qu'il soit sexuel ou non et des agressions sexuelles. Il suffit de regarder comment on est accueillie au poste de police quand on veut porter plainte...
 

Plummpy

Pas de MP sauvages, merci
26 Avril 2021
162
1 782
204
@Xiarik Je rebondis sur ta question, "comment peut-on brûler un corps?".

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Ce que je trouve tristement intéressant dans cette affaire, c'est qu'elle révèle une fois de plus, comme si besoin était, à quel point le lien mère-enfant est loin d'être évident et instinctif. La grossesse ne constitue pas qu'un phénomène biologique.

Je n'ai pas étudié les faits de près toutefois. Je soupçonne cependant l'existence de plusieurs facteurs pour pousser cette jeune fille à une telle extrémité: manque d'information, d'accès aux soins, contexte de répression...... quant à son partenaire, se protégeait-il? Je sais bien que la capote n'est pas fiable à 100%, mais quand je me souviens d'à quel point c'est galère de la faire accepter... je me demande quel est son rôle, dans l'histoire, jusqu'où il est responsable.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes