Commentaires sur Je ne supporte pas que ma mère prenne mon bébé dans ses bras !

5 Août 2021
462
3 806
194
30
J'ai beaucoup vu de témoignages où les personnes avaient du mal à créer un lien avec l'enfant s'il n'y avait pas de contact physique la première année. Je trouve que c'est bien de le prendre en compte pour éviter de refroidir trop les proches: si on leur dit qu'ils peuvent pas toucher le bébé ça risque de rester plus lontemps que la première année.

Mais quand même un petit de 1 mois c'est normal que la mère soit "surprotectrice" à cette age.

Pourquoi plutôt qu'on non ferme ne pas proposé d'autres alternatives comme:
- le doudou de mamie à côté du petit (quand mamie est là)
- les vêtements achetés par mamie
- l'idée que le "premier" (plutôt dixième:lalala:) repas sera préparé et donné par mamie. C'est pas avant 5/6 mois ça laisse du temps
- les cadeaux aux mamie (photos, empreinte de pied) pour qu'elles se sentent à leur place malgré l'absence de contact. Ne pas hésiter à faire ça pour tout le monde
- favoriser l’interaction sans portage: garder son petit dans les bras mais s'exclamer "oh regarde c'est ta mamie chérie!" (Oui, je sais, c'est affreux)
- S'habituer peu à peu, à son rythme, à ce que l'enfant soit porté par d'autres. S'il va chez nounou ou à la crèche il sera porté (et heureusement). Les petits aiment bien le contact en général. D'expérience de crèche ils recherchent activement les bras bien avant 10 mois. Faut juste éviter que quand l'enfant cherchera le contact ce sentiment de possessivité parasite les autres relations de l'enfant (mais encore une fois c'est un sentiment tout à fait normal, surtout avec un petit si jeune).

Peut-être limiter les visites quelques semaines. Pourquoi pas fixer un jour par semaine, pour éviter que ça ronge trop la maman?

Sinon je suis plutôt de la team "c'est bien quand ça grandi". J'ai vraiment attendu et adoré mon filleul, même tout petit, mais je ne garde pas un souvenir hyper émue du jour où je lui ai donné le biberon. Le lien a grandi après. Petit je le voyais pas assez et il m'oubliait entre deux. J'ai adoré le développement du langage, de la motricité. J'ai pas lâché et maintenant j'adore sa personnalité, jouer avec etc...
 
30 Septembre 2021
668
5 097
444
33
Comme @Kettricken j'étais plutôt du côté "prenez-le si vous voulez". Pas n'importe qui, évidemment, mais les tantes et oncles, ainsi que les grands-parents de mes enfants, c'était oui tout de suite. J'avoue que de ce point de vue, j'ai un peu de mal à comprendre le sentiment de colère et de possessivité, parce que ça n'a pas du tout été mon cas.
Aussi, j'ai une totale confiance dans cet entourage-là, donc c'est possible que ça joue aussi.

Et du coup, je rejoins @Lylia-B . On ne parle pas ici d'un enfant passé de bras en bras, mais de difficulté à accepter que la grand-mère le prenne dans les bras ou utilise des pronoms possessifs. Pour moi, le problème va plus loin que celui de la santé de l'enfant, et je trouve que les conseils de la daronne donnés dans le dernier paragraphe sont très pertinents. Il faut se laisser le temps d'être mère, mais si le sentiment de possessivité ne baisse pas avec le temps, il faut peut-être comprendre pourquoi il existe, surtout par rapport à sa mère.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Holy_Raccoon

Raton-laveur mégalomane
27 Janvier 2014
2 298
102 410
5 614
@Iroise Je suis totalement d'accord avec toi sur le fait qu'un enfant de moins de 1 an (voire moins de 2 ans) ne peut pas exprimer clairement son consentement.
Bien avant 1 an, ils sont capables de tendre les bras vers toi pour signifier leur envie d'aller dans tes bras, c'est assez explicite comme consentement.
J'ai pas de date exacte mais je me souviens d'un week-end particulier où ma nièce le faisait et elle avait 8 mois mais comme je la vois souvent, c'est dur à dire quand exactement ça a commencé. Probablement quand elle s'est mise assise donc vers 6 mois. ::hesite:

Et puis à l'inverse, elle se fait comprendre quand elle ne veut pas quitter les bras en râlant, en s'agrippant et en faisant la poupée de chiffon avec ses jambes. ^^
J'ai été contente de pouvoir la tenir une semaine après sa naissance et de lui donner son biberon mais ça n'a pas crée un lien magiquement. Ce dernier, il s'est fait petit à petit, semaine après semaine, photo/vidéo après photo/vidéo et continue encore et c'est pas un lien acquis. Comme toute relation en somme.
 

wzw

1 Novembre 2017
18
143
1 089
Vraiment très intéressant ce sujet/vos commentaires, ça me parle beaucoup !
Je suis en projet bébé avec mon compagnon, tout ça me questionne énormément car j’éprouve des sentiments très mitigés envers ma mère. Elle est très possessive et fait tourner son monde autour de ses petits-enfants d'une manière que je trouve malsaine.

J'ai été tante très jeune, par ma sœur et j'ai toujours pu prendre ses enfants dans mes bras sans me poser de question. Lorsque ma belle sœur a eu son premier enfant elle ne me proposait pas de le porter et j'étais déçue. Ma mère m'a expliqué que c'était normal, qu'elle avait besoin d'être avec son bébé et qu'avec le temps on pourrait s'en approcher. J'ai compris et dans les mois qui ont suivi j'ai pu le porter sans trop me poser de questions. Pour son deuxième enfant, j'habitais à l'étranger et je suis venue la voir à la maternité, ma belle sœur m'a fait un beau cadeau, elle m'a laissé un long moment avec son nouveau né, je ne me souviens plus si je l'ai vraiment porté mais j'ai passé une heure à lui dire de belles choses penchée sur son couffin. Quand ma mère a débarqué à la mater, je ne pouvais même plus m'en approcher, ELLE devait s'en occuper. Depuis je trouve qu'elle les accaparent complètement et c'est assez insupportable. Comme j'habite toujours à l'étranger je ne sais pas quel comportment/lien elle aura avec mon bébé, mais il est hors de question qu'elle fasse comme avec ceux de mon frère. De même pour les milliers de bisous qu'elle fait aux enfants dans la famille mais aussi des autres. J'ai un gros problème avec ça.

Sinon un autre point, je n'avais jamais réfléchis au fait de créer/construire un lien avec mes neveux/nièces, pour moi le lien a toujours été là. C'est très enrichissant de lire vous lire, merci.
 
6 Février 2016
16
153
1 579
26
Je me permets d'ajouter ma pierre à ces commentaires.
Je pense qu'on ne sait pas aussi quelle est la relation avec la maman et les différents caractères et c'est tout l'enjeu. Personnellement, j'ai une mère très possessive envers moi, et je sais qu'elle le sera avec mon enfant qui arrivera dans un gros mois. ça me fait peur. Je suis une personne introvertie, elle est extravertie. J'ai peur de me faire bouffer. J'ai peur de ne pas trouver ma place - comme siiii souvent pendant mon enfance... bref.
Il peut être très difficile de mettre des limites avec ce genre de personnes. J'ai envie de dire que c'est un travail à temps plein même. Il m'arrive de me dire même que je me sentirais mieux si je vivais dans un autre pays.
Tout ça pour dire que ça ne dépend pas seulement de la jeune maman/future maman et de ses potentielles difficultés post-accouchement. Il y a parfois des personnes qui sont réellement difficiles à "contenir". Et franchement, c'est une charge mentale de plus dont on pourrait se passer. Un coup je me dis que personne ne viendra jamais chez moi, un coup je me dis que je laisserais tout le monde faire car je serais épuisée ^^"
 
17 Mars 2020
346
3 735
304
104
Je suis tante 2 fois, marraine de ma nièce et marraine d’un autre enfant et aussi maman.

J’étais jeune et j’ai insisté pour aller voir mes neveux à la maternité. Étant devenue mère je regrette vraiment l’attitude que j’ai eu. J’aurai détesté qu’on me fasse ça. Je les ai jamais eu vraiment dans les bras petits voir jamais alors que je suis marraine. Suite à des histoires de famille j’ai mis du temps à les voir régulièrement. Ils sont âgés de 11 et 17 ans et pourtant malgré le manque de contact petit et même plus grand ça ne m’empêche pas d’avoir une super relation avec eux.
Pourquoi ? Parce que je tiens à être dans leur vie et même si c’est trois fois dans l’année ces trois fois la je suis disponible à 100% car ce n’est pas à eux de subir la relation que j’ai avec leurs parents.

Mon autre filleule j’ai mis du temps à la voir et je la vois toujours pas en fait. Forte de mon expérience je sais qu’ aujourd’hui ne présage rien de demain. Ses parents sont dans des dynamiques compliqués et non pas le temps d’inviter du monde à faire gouzi-gouzi.

De notre côté on a limite les interactions quand elle avait moins de 3 mois pour les maladies mais aussi j’étais très fatiguée. D’ailleurs j’ai toujours attendu qu’on me demande si on pouvait la prendre pour donner la petite je ne souhaitais forcer personne.
Après j’estime que ma fille à part des photos elle ne s’en souviendra pas. D’ailleurs pour moi c’est pas ça qui fait le lien.
Big up à ma belle mère qui est partie fâchée car elle n’avait pas pris la petite dans les bras mais qui quand la voit ne pose pas de questions à son sujet et s’occupe de tout sauf d’elle.
 
28 Juillet 2014
40
232
2 889
Touques
Bonjour les « madz » :)

Je suis celle qui a écrit à la Daronne pour cet épineux problème.

Merci à elle pour sa réponse qui décomplexe et fait réfléchir et pour les commentaires qui l’enrichissent en réaction à l’article. Tout est très pertinent et je comprends très bien les différents points de vue. D’un côté je me sens moins seule et je prends un peu plus conscience que j’ai peut-être d’autres problèmes à régler que celui de cette nouvelle possessivité.

Pour développer un peu plus et répondre sur certains points…

Je réagis uniquement ainsi avec les grand-mères pour la simple et bonne raison que le reste de notre entourage ne fait pas cette fixette pour porter le divin enfant. Les grand-pères, tantes, oncles, ami-e-s ne le demandent pas ou parce qu’ils n’en ressentent pas le besoin ou parce qu’ils considèrent que ce n’est pas encore le moment opportun. Ce sont donc les seules, mais je pense que je réagirai ainsi avec d’autres. En revanche, je n’ai heureusement pas ce problème vis-à-vis du papa.

Ma belle-mère va systématiquement demander et adopter une posture que je considère plus respectueuse, sûrement parce que je ne suis pas sa fille et qu’il y a donc un peu plus de distance. Quant à ma mère avec qui j’ai (ou j’avais jusqu’à présent) une excellente relation, c’est beaucoup plus compliqué car elle est beaucoup plus intrusive. A la maternité elle a vraiment exigé de venir malgré ma fatigue (je n’avais pas commenté mais j’avais été très marquée par la question d’une future tante à la Daronne qui prenait très mal le fait que sa sœur ne reçoive pas de visites…), il y a peu elle a carrément pris le petit dans les bras de son père sans rien lui demander. Lui n’a rien dit car il considère que c’est complètement normal mais moi j’ai serré les dents à m’en péter l’émail ! Une autre fois aussi, notre fils devait avoir 2 ou 3 semaines, alors qu'il pleurait dans son berceau, avant même que j'arrive elle l'avait pris dans ses bras. Elle est restée 10 minutes à le bercer, moi derrière à ronger mon frein "mais laisse je m'en occupe" me disait-elle. Elle l'a certainement fait pour me rendre service, pour me laisser souffler mais je ne l'ai pas bien vécu du tout.

Ce qui m’agace prodigieusement c’est que je crois qu’elle considère avoir autant de droits en tant que grand-mère que nous en tant que parents. J’ai déjà abordé ce problème avec elle, tantôt avec humour, tantôt avec douceur, tantôt avec agacement mais elle considère que son comportement est complètement normal (et c’est peut-être le cas aussi).

Elle a été une mère très affectueuse, qui nous gâtait énormément ma sœur et moi, avec le recul trop permissive aussi à mon sens, donc finalement elle se comporte avec son petit fils comme elle se comportait avec moi, j’aimerais cependant qu’elle marque la différence. Je crois aussi que mon ressenti vient du fait que j'ai toujours eu beaucoup de mal à être démonstrative, j'ai une très grande pudeur dans l'expression de mes sentiments, que ce soit avec ma famille ou avec mon mari, et j'ai peur que notre fils ressente plus l'amour de sa grand-mère que celui de sa mère (de l'écrire je crois que je touche le noeud du problème).

Honnêtement j’ai peur que cette possessivité s’aggrave avec le temps et que j’en devienne une mère toxique… J’allaite exclusivement pour le moment et j’appréhende très fort le moment de la reprise puisqu’avec le biberon c’est une partie de ce lien que j’ai avec lui que je devrai partager (pour éviter qu’il meure de faim, tout ça… ^^), encore une fois ça ne me fait rien vis-à-vis du papa. Je me suis aussi félicitée récemment car j’ai acquis un porte-bébé et au moins les grand-mères ne pourront plus demander à pousser la poussette ainsi…

Bref, navrée pour le pavé. La maternité bouscule en effet beaucoup de choses et j'espère que j'arriverai à les gérer.

Encore merci à toutes :)
 
30 Septembre 2021
668
5 097
444
33
@Ivich bon, déjà, je te trouve courageuse d'exposer davantage le problème et de te confronter au jugement des autres, donc bravo pour ça.

Je ne vais pas réagir sur tout, juste sur deux-trois points que tu as évoqués.

Par rapport à la fois où elle a pris ton bébé quand il pleurait, je pense que ça lui a semblé logique d'essayer immédiatement de stopper les pleurs de ton enfant puisqu'elle était là. Je pense qu'elle veut aussi t'aider, et qu'elle ne voit absolument pas le problème dans ce qu'elle fait, puisque pour elle, c'est te relayer et te permettre de te reposer davantage.
Franchement, je pense que si j'avais été à ta place, c'est si ma mère n'avait pas pris mon enfant que j'aurais mal réagi, justement parce que si elle est à côté, elle peut essayer de le calmer le temps que j'arrive. Là où je veux en venir, et tu le soulignes d'ailleurs, c'est qu'elle ne voit pas le problème dans ce qu'elle fait, tout simplement parce que vous êtes sans doute très différentes à ce niveau.

Cela étant dit, ce que tu dis sur ta crainte d'être "supplantée" dans le coeur de ton enfant me touche. Je pense que c'est normal d'avoir cette peur quand on est parent. Mais je ne suis pas certaine que ça arrive. Ce n'est pas pour rien si les parents ont droit aux pleurs de décharge, c'est notamment dû au fait que c'est avec eux que l'enfant se sait en sécurité.
Quand ton fils sera gardé, il y a aussi de grandes chances qu'il fasse très bien la sieste dans son lieu de garde et pas chez toi, qu'il mange très bien là-bas et pas chez toi, qu'il y fasse très peu de crises, contrairement à chez toi, etc.
Pour l'avoir vécu, c'est extrêmement frustrant et on peut parfois mal le vivre. Mais encore une fois, c'est plutôt une marque de la confiance que l'enfant a en ses parents.

Après, tu as l'air de voir souvent ta mère, et je pense que c'est fréquent quand l'enfant nait, mais il y a des chances que les visites s'espacent un peu avec le temps, ne serait-ce que parce que tu vas reprendre le boulot et que tu seras moins disponible. Mais si c'est vraiment difficile pour toi de subir ça, tu peux aussi essayer de dire à ta mère que vous comptiez passer la journée tous les trois quand elle veut venir. Et si vraiment tu as confiance en ta mère, lui parler aussi de ta crainte.

Je finirai là-dessus, d'ailleurs. Perso, la maternité m'a fait voir ma mère sous un jour nouveau et ça nous a beaucoup rapprochées. J'ai partagé mes craintes avec elle, et elle m'a beaucoup rassurée. Peut-être aussi que cela vous aiderait si tu essayais d'expliquer ce que tu ressens (mais je ne fais qu'évoquer une piste).

En tout cas, je te souhaite du courage dans cette période pleine de chamboulements.
 
6 Février 2016
16
153
1 579
26
@Ivich
Mon dieu j'ai le sentiment d'avoir la même mère. Je te comprends totalement.

Le noeud du problème, je crois que c'est quelque chose qu'on ne peut comprendre que lorsqu'on a une mère intrusive et qu'on est soit même peut être introvertie ?(sans vouloir projeter des choses). Je ressens exactement la même chose.

Ma mère dit souvent que notre fils ne voudra pas partir de sa maison quand je viendrais le chercher. Il n'est pas encore né mais c'est déjà une situation qu'elle semble fantasmer et qui a l'air de la rendre heureuse. Je me retrouve dans tous tes mots et je n' ai aucune solution car le mien n'est pas né mais sache que tu n'es pas seule dans cette situation.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes