Commentaires sur Je suis végétarienne et chaque année, fêter Noël dans ma famille est un enfer

29 Avril 2022
360
1 360
194
Ce témoignage me rappelle un peu le roman "la honte de la famille" de Charles Exbrayat, qui raconte l'histoire de Bruno, qui fait partie d'une famille de voleurs de père en fils, et qui souhaite devenir policier.

Je vais sûrement me faire taper et huer (mais j'ai un peu l'habitude, maintenant)... Mais j'ai envie de dire que Laurène a fait son choix en connaissance de cause. Certes, elle oeuvre pour la bonne cause en ne consommant pas de produits d'origine animale mais si elle peut demander à sa famille d'essayer de s'adapter à elle et de la comprendre, elle ne peut pas lui en vouloir de ne pas y arriver (et même peut-être pour certains, de ne pas essayer). Et surtout, elle ne peut pas leur demander que ça se fasse rapidement. Pour une famille de "viandards" comme elle la décrit, ça doit paraître triste, un repas de noël végé, je comprends qu'ils ne comprennent pas. En plus, quand on met déjà les petits plats dans les grands, préparer un menu à part pour une personne, ça doit être bien chiant. Je ne sais pas combien ils sont à table mais la cuisine doit être déjà bien encombrée.

Laurène fait le comparatif avec la famille de sa copine, où sa mère dit qu'elle va préparer un menu végé pour elles deux sans problème. Alors ok mais la famille de sa copine n'est peut-être pas dans l'élevage de volailles ou dans une boucherie, ce n'est manifestement pas une culture de viandards.

On ne peut pas demander aux gens de changer les habitudes d'une vie entière, même en leur donnant des arguments et des statistiques. Les statistiques peuvent être une sorte de preuve, certaines prises de conscience ne peuvent pas être juste basées sur de la logique ou des chiffres malheureusement.
 
2 Octobre 2020
450
2 293
504
39
@DamePatience ça me fait penser que ma mère est vege, quand je vais chez elle ben c'est pas grave si y'a pas de viande.
Pour les repas en extérieur (si famille ou amis) elle demande toujours si elle a besoin qu'elle ramène qqc ou si une part vege est prévu. Pourquoi ? Parce qu'elle ne veut pas imposer son régime à tlm.
Après elle a eu une mauvaise expérience et du foutage de gueule, on lui dit que oui pas de souci et elle a eu... De la salade verte (sans vinaigrette) en guise de repas...
 
12 Février 2017
467
4 941
2 314
Je crois qu'en tant que végétarienne il faut savoir aussi moduler ses attentes en fonction des personnes en face. Je suis végétarienne depuis 7 ans et ma grand-mère ne comprend pas du tout ce choix (elle a vécu les privations de la guerre et donc ne comprend pas pourquoi je me prive de qqch qui lui a tant manqué par le passé, marqueur non seulement social mais aussi de bonne santé, en tout cas pour elle). L'accord qui a été trouvé pour Noël c'est que je ne mange pas de dinde, mais elle fait plus de garniture (haricots, patates grillées...) pour que j'ai assez à manger. Et elle ne me fait pas de commentaires, à part le fait qu'elle s'inquiète tjr de savoir si j'ai assez mangé mais bon, ça c'est assez classique chez les mamies :happy: Je ne m'attends pas à ce que tout le monde mange végé, même si bien sûr ça me plairait.

Bien sûr par rapport au témoignage, ce qui est dur à vivre, ce sont les jugements. Ça c'est pas acceptable, a minima si on n'est pas d'accord bah on garde ses opinions pour soi. En revanche, avec un peu de bonne volonté des deux côtés, on peut trouver un compromis : j'accepte de ne manger "que" des légumes (moi j'adore les patates grillées :puppyeyes:), et ma famille accepte de ne pas me faire de réflexions. Si la famille n'est pas du tout coopérative, ça complique les choses, évidemment. Mais en tant que végétarienne je crois qu'il faut aussi accepter de faire des compromis (pas de plat prévu spécialement pour, mais manger ce qu'on peut en quantité satisfaisante).
 

Prunylle

Détentrice de l’unique exemplaire de moi-même
17 Janvier 2016
562
24 398
3 864
OUI OUI ET OUI !

Je comprends complètement la Madz, étant aussi végétarienne.
A Noël, tous les animaux à plume, à écaille et à poil y passent au nom de la tradition, et ma famille élargie aimant respecter la tradition, je ne vous dis pas le nombre de fois où je me suis retrouvée à manger les pommes dauphine (en plus je n’aime pas les pommes dauphine, la texture est affreuse), la salade et une part de bûche. Joie quoi :neutral:

Maintenant je ne fête plus Noël avec ma famille élargie, donc je fais moi-même mon réveillon et c’est beaucoup mieux ! Je mange ce que je veux, respecte mes valeurs et ne supporte pas les disputes de famille :drama:
 
Dernière édition :
24 Janvier 2013
2 496
12 534
5 694
@DamePatience Je comprends que sa famille ne va pas changer d'avis sur le sujet mais elle est végétarienne depuis 7 ans et ça fait autant de temps qu'elle ne mange presque rien à Noël :neutral: sans demander un repas complet autant incroyable que celui avec la viande, je pense que c'est pas super compliqué de servir autre chose que des pommes dauphine et de la bûche.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
10 Juin 2014
5 472
28 724
4 864
Housse
@DamePatience le but de Noël, c'est quand même que tout le monde passe un bon moment. Dans la plupart des familles, je pense qu'on essaie de s'adapter au goût de chacun (si tonton george aime pas la truffe, on va proposer une alternative au risotto à la truffe prévu, par exemple. Voir faire autre chose carrément). Mais bizarrement (et je l'ai déjà vécu), végétarien, c'est le truc par excellence qu'on ne va pas respecter (en partant du principe que c'est le végétarien le gros emmerdeur qui fait chier tout le monde) et tant pis s'iel n'a rien d'autre à manger que la bûche.
Je pense que dans un esprit de famille et de fête, on peut AU MOINS proposer une escalope VG toute prête et une sélection de zakouski et de toasts pas entièrement carné. (tout comme on essaie de plaire au goût de tout le reste de la famille).
 
21 Juillet 2017
149
1 563
1 704
42
Personnellement, je crois qu'on a tout à fait le droit d'"embêter le monde" avec son régime végétarien. Je ne dis pas que je m'attends à avoir autant de choix que ceux qui mangent de la viande dans les repas de famille/entre amis mais clairement, s'il n'y a rien ou quasiment rien de mangeable pour moi alors que les hôtes savent que je suis végétarienne, je me sentirais ni très heureuse ni très appréciée...

Il m'est déjà arrivé de manger chez des gens qui ne savaient pas que j'étais végé et qui, tout embêtés, ont pris 5mn pour me faire un oeuf au plat. Je n'aurais rien réclamé mais j'ai trouvé ça adorable et ça m'a fait super plaisir qu'on se préoccupe de moi.

Un repas de Noël, ça se planifie. Si on veut pas prendre 10-15mn sur les heures que ça prend en general pour montrer à un de ses enfants qu'on l'aime et qu'on se préoccupe de lui, autant que chacun reste chez soi, ce n'est pas la peine de jouer la comédie de la famille heureuse.
 
M

Membre supprimé 370517

Guest
Ce témoignage me rappelle un peu le roman "la honte de la famille" de Charles Exbrayat, qui raconte l'histoire de Bruno, qui fait partie d'une famille de voleurs de père en fils, et qui souhaite devenir policier.

Je vais sûrement me faire taper et huer (mais j'ai un peu l'habitude, maintenant)... Mais j'ai envie de dire que Laurène a fait son choix en connaissance de cause. Certes, elle oeuvre pour la bonne cause en ne consommant pas de produits d'origine animale mais si elle peut demander à sa famille d'essayer de s'adapter à elle et de la comprendre, elle ne peut pas lui en vouloir de ne pas y arriver (et même peut-être pour certains, de ne pas essayer). Et surtout, elle ne peut pas leur demander que ça se fasse rapidement. Pour une famille de "viandards" comme elle la décrit, ça doit paraître triste, un repas de noël végé, je comprends qu'ils ne comprennent pas. En plus, quand on met déjà les petits plats dans les grands, préparer un menu à part pour une personne, ça doit être bien chiant. Je ne sais pas combien ils sont à table mais la cuisine doit être déjà bien encombrée.

Laurène fait le comparatif avec la famille de sa copine, où sa mère dit qu'elle va préparer un menu végé pour elles deux sans problème. Alors ok mais la famille de sa copine n'est peut-être pas dans l'élevage de volailles ou dans une boucherie, ce n'est manifestement pas une culture de viandards.

On ne peut pas demander aux gens de changer les habitudes d'une vie entière, même en leur donnant des arguments et des statistiques. Les statistiques peuvent être une sorte de preuve, certaines prises de conscience ne peuvent pas être juste basées sur de la logique ou des chiffres malheureusement.
Elle a bien dit dans son témoignage qu'elle pouvait elle-même préparer son plat végé. Elle ne bouleverse aucune logistique.
C'est juste de la mauvaise foi de la part de sa famille. C'est pas pour rien que le mot "viandard" a été inventé. Ça résume toute une mentalité, brutale, brute, incapable de remise en question.
 
9 Mars 2014
4 048
33 802
5 674
lutinreveurblog.wordpress.com
Personnellement, j'ai beaucoup évolué sur le question de la consommation alimentaire. Je ne suis pas végétarienne, mais en faisant un peu le tour de ce que je mange, je m'aperçois que je ne mange pas tant de viandes que ça au point qu'une collègue a été super étonnée de me voir manger du poisson.
Ma consommation a bien baissé depuis que je vis seule.
Honnêtement, il y a le prix et une part de dégoût s'agissant de l'industrie.
A mon avis, la consommation au niveau locale serait préférable plutôt que de mettre au point des abattoirs entiers.

Après, j'invite des gens, je sais qu'il y a quelqu'un qui est végétarien ou végétalien, vu que c'est moi qui invite, c'est normal que je m'adapte. Ça vaut pour les fêtes de Noël et les soirées entre amis. Surtout qu'il y a pleins de plats sans viande qui existent et si vous avez des lentilles corail sous la main, vous êtes sauvé.

Je me sentirai mal d'inviter quelqu'un de végétarien et de lui donner juste de la salade sans vinaigrette, c'est abusé, impoli et honnêtement du foutage de gueule.

Je pense que le raisonnement sur la consommation alimentaire se fait petit à petit. Moi il y a quelque temps, je n'étais pas ouverte sur la question. Mais je me suis rendue compte que depuis que j'ai diminué la consommation de viande, je me sens un peu mieux mentalement. Les problèmes que j'ai sont loin d'être terminé mais finalement les choses bougent.

Je doute que la viande vendue actuellement en grande surface soit si saine que ça et de toute façon ça rentre trop dans une logique capitaliste. Sans forcer les gens à devenir végétarien, je pense pas que manger de la viande tous les jours soit nécessaire.
 
4 Juillet 2017
129
1 083
1 704
35
Je suis assez partagée sur la question du végétarisme.

D un côté je n' ai aucun besoin de manger de la viande à tous les repas, de l'autre ça m agace un peu quand des personnes végétariennes vont me faire la leçon sur pk je devrais totalement arrêter d en manger, que ne pas m adapter à eux est un manque de respect etc...

Quelle tête feraient ils si, quand je suis invitée chez eux, je réclamais un peu de pâté ou un peu de viande à rajouter dans mon plat parce que moi je mange de la viande ? Et qu en cas de non-volonté de leur part de s adapter à mes désidératas, je leur proposais de me ramener mon tupperware de hachis parmentier au boeuf ?
Je n ai jamais eu le culot de le faire, mais quelque chose me dit qu ils tireraient une sacrée tronche et chercheraient à m expliquer que bon, POUR UNE FOIS, je peux bien me passer de viande à un repas.

Soit exactement le comportement et le discours qu ils reprochent aux consommateurs de viande.

Je vois mon conjoint qui a beaucoup de mal à ne pas manger de chair animale à un repas alors que de mon côté je voulais réduire notre consommation.
Au lieu de lui expliquer qu il était stupide, que supprimer la viande c est bien mieux etc..., j ai juste réduit les portions.
Aujourd'hui, pour 2 repas je prépare 1kg de riz, je mets 30g de thon, comme ça c est du "riz au thon" et ça passe nickel, même s il y en a 3% en masse.
Mon conjoint est content parce qu il n a pas arrêté de consommer des produits carnés - et que psychologiquement c est important pour lui -, et moi je suis contente car au final on a divisé la consommation de viande et de poisson par 2 en 2 ans (et quasiment supprimé la viande de boeuf) sans aucun souci.

Quand ça ne se passe pas bien, souvent j ai pu voir qu il y a un problème de jugement là dedans, et qu il ne faut pas négliger l aspect psychologique qu on retrouve des deux côtés.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes