Commentaires sur La France refuse que la Commission européenne inscrive le consentement dans la définition du viol

M

Membre supprimé 370517

Guest
Mais on entends quoi par "oui", un "oui" oral clair et explicite ? Parce que bon, on peut être consentant sans avoir besoin de dire oui à chaque fois.
Je suis entièrement d'accord avec l'importance du consentement dans les relations mais parfois, j'ai l'impression que les partisans du "si elle a pas dit oui, c'est que c'est non" oublient que les relations interpersonnelles passent beaucoup par de la communication non-verbale.

Pour moi, il y a non-consentement si la personne dit non ou si elle dit oui à force d'usure de la part de l'autre ou si elle ne réponds à aucun des gestes de l'autre. :dunno:
Un oui clair et explicite, ou plutôt ce qu'on appelle consentement, ce serait justement des signaux qui vont dans le sens du désir et de l'envie : elle embrasse, elle répond aux caresses, son corps montre des signes de désir sexuel, elle a une expression de plaisir... Enfin zut quoi, c'est juste faire attention aux signaux de l'autre.
Comme tu le dis si bien à la fin de ton message, si elle ne répond pas ou sans contact visuel, sans expression, si elle a l'air absente ou que ses gestes semblent déconnectés et automatiques... bah c'est non.
En fait il est juste question de faire preuve d'empathie et de soin envers sa partenaire.
Tu fais pas si elle montre pas qu'elle en a envie, quoi.
 
29 Avril 2022
347
1 309
194
@Mellys Il y a peut-être quelques femmes qui minaudent et veulent se faire désirer, mais il faudrait qu'elles trouvent un autre moyen et qu'en face, les hommes comprennent que non, c'est non.
@Légitime Immature Je suis entièrement d'accord que l'absence de oui est un non mais une femme ne va pas signer non plus une décharge à son mari / conjoint à chaque rapport sexuel. Autant quand on change de partenaire, le "oui" est important, idem quand c'est la première fois, autant avec un partenaire habituel pour moi c'est différent.
Le cas que tu cites, de la femme qui accepte car son mari pourrait s'énerver, je pense que le problème n'est pas que le viol, il est plus global : elle est mariée à un connard qui ne la respecte pas.
 
  • Big up !
Réactions : Dgsaymy
M

Membre supprimé 370517

Guest
@Mellys Il y a peut-être quelques femmes qui minaudent et veulent se faire désirer, mais il faudrait qu'elles trouvent un autre moyen et qu'en face, les hommes comprennent que non, c'est non.
@Légitime Immature Je suis entièrement d'accord que l'absence de oui est un non mais une femme ne va pas signer non plus une décharge à son mari / conjoint à chaque rapport sexuel. Autant quand on change de partenaire, le "oui" est important, idem quand c'est la première fois, autant avec un partenaire habituel pour moi c'est différent.
Le cas que tu cites, de la femme qui accepte car son mari pourrait s'énerver, je pense que le problème n'est pas que le viol, il est plus global : elle est mariée à un connard qui ne la respecte pas.
Tu serais peut-être étonnée du nombre de femmes mariées à des connards qui ne les respectent pas. C'est systémique. C'est pas écrit sur leur gueule que ce sont des connards. Ce sont les hommes que tu croises tous les jours, partout. Charmants, avenants, polis, drôles, intelligents, ou pas.
Je n'ai pas compris quand tu évoques les femmes qui minaudent. Trouver un autre moyen, de ?... Pour éviter de se faire agresser, tu veux dire ? Elles ne peuvent pas être tenues responsables de leur agression ou viol.
Commençons peut-être par changer les mots, donc les représentations. Elles ne "minaudent" pas, peut-être qu'elles veulent"jouer" pour faire monter le désir (si tel est le cas). Mais elles peuvent décider d'arrêter le jeu à n'importe quel moment si en face le mec ne joue pas le jeu justement, et se montre pressant, insistant, brutal et offensant. Un jeu de séduction n'est pas un laisser-passer pour faire n'importe quoi, surtout pas pour violer.
 
4 Juillet 2018
432
6 701
1 404
Il y a un livre super intéressant de Manon Garcia sur la question du consentement, La conversation des sexes, dans lequel elle aborde les problèmes juridiques et philosophiques que pose la question du consentement.

Elle parle notamment de ces situations où une femme dit oui pour se débarrasser. Elle montre que ces questions se posent beaucoup plus souvent qu'on a tendance à le croire, et que les agresseurs ne sont pas plus des connards que les autres mecs de notre entourage, que ce sont en fait les mecs de notre entourage, que c'est malheureusement hyper banal.

Elle en conclut qu'il faut reconstruire des manières de communiquer au sein des couples hétérosexuels (puisque c'est là que se pose le problème de manière systémique, ce qui n'exclut pas que ça existe aussi dans d'autres couples), apprendre à dialoguer et surtout pour les mecs cis hétéros à écouter le désir et le consentement de l'autre, d'entendre ce "oui" : pas nécessairement par la parole (même si c'est très bien aussi par la parole) mais par les gestes, les attitudes, etc.
 
2 Juin 2021
445
6 190
504
Je recommande fortement "Les pièges du consentement" de Catherine Le Magueresse qui aborde justement la question sous un angle purement juridique avec des cas concrets en France mais aussi ailleurs dans le monde, dans les pays avec des lois différentes où la présomption de consentement n'existe pas.

Alors c'est un peu technique et il y a beaucoup de vocabulaire juridique, mais ça reste accessible sans avoir besoin d'être du milieu, par contre il faut se concentrer en lisant, c'est pas une lecture rigolote, beaucoup de choses très choquantes dans les affaires et les décisions qui en découlent. Et sans tout spoiler : y compris dans les pays où la notion juridique de consentement existe, la justice reste mal rendue. Mais ça ouvre toujours des pistes intéressantes sur comment mieux gérer cette question d'un point de vu législatif et la France est pas très bien placée sur cette question.
 
29 Avril 2022
347
1 309
194
@Légitime Immature
Quand je disait que les femmes qui minaudent devraient changer de façon de faire, je voulais dire qu'il y a vraiment certaines femmes qui disent "non" par jeu, pour se faire désirer mais qui pensent "oui" en réalité. Ces femmes-là devraient peut-être trouver autre chose pour que celles qui disent un vrai "non" soient entendues.
 
30 Janvier 2009
5 083
18 535
6 144
34
Lille
@DamePatience Ces femmes là comprendrais vite que la technique n'est pas la bonne si tous leurs partenaires disaient "t'as pas l'air d'avoir envie, on passe à autre chose, tu veux une tisane?" ou si ils demandaient "réponds par oui ou non: as-tu envie qu'on fasse l'amour maintenant? Là tes signaux ne sont pas clairs"

Sinon le moment le plus romantique/sexuel de ma vie: quand avec un homme on se dragouillait et qu'il m'a demandé "may I kiss you?". Mon YES!!! était un vrai oui, il n'y a eu aucune zone grise.
Demander ce n'est pas faire signer une décharge écrite, c'est juste demander. Et ça peut être très romantique/sexuel si la personne sait y mettre la forme pour rester dans l'ambiance.
 
Dernière édition :
2 Octobre 2020
429
2 202
504
39
@Légitime Immature pour les signes physiques c'est assez délicat car on peut avoir des signes physiques sans avoir envie (des femmes ont déjà mouillé en se faisant violer et ont honte) le corps réagit sans que la tête dise oui.
Comme un homme peut avoir une érection sans avoir envie.

Le consentement c'est vraiment un tout et demander "tu as vraiment envie ?" "tu veux aller plus loin ?" et essentiel, surtout si on est pas sur. (quand j'ai envie, que je commence à "chauffer" mon mec, je lui demande toujours et vice versa.)
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
4 166
55 324
6 414
Ce problème de "elle a pas dit non, comment je pouvais savoir qu'elle avait pas envie, je lis pas dans son esprit" se poserait moins si au-delà de chercher un consentement, les mec cherchaient l'enthousiasme.
Si la personne en face est pas aussi motivée que toi, je sais pas, fais une pause. Arrête
Si on arrêtait de dire aux mecs que c'est important pour leur virilité de baiser, si on leur disait que c'était pas grave si ça se faisait pas, parce que l'important c'est que ça soit cool pour tout le monde. Si on les incitait à chercher la qualité plus que la quantité...
Bref si le fait d'avoir une personne bof motivée en face leur faisait dire qu'ils allaient pas passer un super moment (sans parler du moment que va passer leur partenaire)

Et ça passe aussi par la déconstruction de l'idée que les femmes n'ont pas de désir. Qu'elles sont passives. Qu'elles s'en fichent de l'apparence des mecs parce que "elles, c'est les sentiments qui passent d'abord".
Déconstruire l'idée que le rapport est au bénéfice des hommes et que les femmes se contentent de l'accepter. Par amour ou intérêt

Si tout le monde avait bien en tête que les femmes peuvent autant que les hommes être des sujets sexuels, actives et désirantes.
Y aurait peut-être moins de rapports sexuels (quoique) mais ils seraient plus joyeux, plus enthouiastes, et tout le monde aurait à y gagner
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 370517

Guest
@Légitime Immature pour les signes physiques c'est assez délicat car on peut avoir des signes physiques sans avoir envie (des femmes ont déjà mouillé en se faisant violer et ont honte) le corps réagit sans que la tête dise oui.
Comme un homme peut avoir une érection sans avoir envie.

Le consentement c'est vraiment un tout et demander "tu as vraiment envie ?" "tu veux aller plus loin ?" et essentiel, surtout si on est pas sur. (quand j'ai envie, que je commence à "chauffer" mon mec, je lui demande toujours et vice versa.)
Dans ce cas, en plus du corps il faut regarder... la tête ?
Dans un rapport sexuel réussi il me semble que c'est la personne dans son ensemble qui est prise en compte...
D'accord avec toi que demander, c'est bien aussi.
Ah et aussi, un signal très important : la partenaire ne doit pas se contenter de dire oui et de répondre aux sollicitations avec envie. C'est bien aussi qu'elle s'exprime sur ses propres désirs, qu'elle soit actrice de son plaisir. "Peux-tu me faire ça ? J'adore qu'on me mordille là, qu'on me lèche ici. Je veux être au-dessus. Plus lentement/ plus vite". C'est un bon signe que les femmes sachent repérer leurs besoins et les exprimer. Le consentement ce n'est pas seulement "un qui demande, l'autre qui dit oui".
 
  • Big up !
Réactions : Alzire

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes