Commentaires sur « Le couple et l’argent », de Titiou Lecoq est le livre à ne pas manquer ce mois-ci

M

Membre supprimé 364647

Guest
Pareil avec le parent maltraitant: est-ce qu'un père qui n'amène pas son fils chez le médecin est maltraitant, si ça femme s'en occupe toujours à la fin? Il est non-maltraitant que grâce à l'exploitation du partage des tâches genré.
Mais pour moi il est maltraitant ou toxique, s'il ne s'occupe jamais de son gamin, surtout si la santé du gamin rentre en ligne de compte.
 
  • Big up !
Réactions : KtyKonéko
15 Août 2017
539
4 094
1 264
23
@Ornicar Il faut aussi prendre en compte les évolutions techniques. Dans les années 50, avoir une douche, c'était pas forcément la norme. Donc quand tu dois aller chercher de l'eau, la chauffer etc. Ou prendre ta douche dans la douche commune sur le palier, tu y réfléchis à deux fois. Ensuite, il y a tout un discours hygiéniste plus une volonté de copier les classes supérieures , d'avoir accès à ce "luxe". Et pour ce qui concerne l'hygiène, les recommandations visent beaucoup plus les femmes, car c'est elles qui s'occupent de la famille, vont faire les courses et sont garante de la propreté et de la bonne santé de la famille.
 
30 Janvier 2009
4 753
15 880
5 944
33
Lille
Après @Mentalofresh a raison sur un point: titiou et son compagnon, si ce qu'elle écrit dans "Sans télé etc" est à moitié vrai, sont des gens bordéliques et crado. Ni lui ni elle n'aime faire le ménage ou aime tant que ça avoir leur maison propre.

Par contre, autant elle s'est mis un coup de pied au fesses pour son enfant, pour qu'il évolue dans un environnement à peu près propre et rangé, autant avec son compagnon ça a été une bataille pour qu'il fasse sa part. Parce qu'on le rappelle, ni l'un ni l'autre n'aime nettoyer. C'est une contrainte pour les deux donc elle estime que les deux doivent y participer, ce n'est pas une charge qui lui est dévolue en temps que mère.

Quant au fait de vouloir montrer que les hommes aussi peuvent faire le ménage, ça a du sens dans leur cas. Leur maison n'est pas suffisamment propre pour que les standards de propreté acquis par l'enfant soit élevés et qu'une fois adulte il fasse son ménage correctement pour retrouver ce standard.
(à la différence de mon compagnon qui n'a jamais vu son père faire le ménage de quoi que ce soit, même maintenant, mais dont la mère a passé sa vie à le lui enseigner. Chez ma BM on peut manger par terre, les vitres sont faites toutes les semaines, il n'y a rien qui dépasse. Bon ben mon compagnon est le moteur du couple au niveau ménage car ses standards sont très élevés et qu'il ne supporte plus de vivre autrement)

Pour finir je connais quelqu'un qui est très très propre, très maniaque, mais très très macho aussi. Donc quand il est séparé, il entretient bien son intérieur, mais toujours avec des petites phrases comme "je le fais en attendant que je retrouve quelqu'un" ou "j'ai pas de Madame pour nettoyer donc j'ai acheté un tapis pour qu'on s'essuie les pieds". Là il a retrouvé quelqu'un et sa nouvelle compagne fait tout, lui il reste assis à table. Il a deux fils, ses deux fils sont élevés en mode "l'homme à table, la femme à la cuisine". Ils auront vu leur père faire le ménage, mais le discours derrière n'est pas le bon.
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 682
49 352
5 664
@Mentalofresh moi ce qui me parait lunaire, c'est de considérer que si les femmes font tellement plus les tâches ménagères que les hommes, c'est parce qu'elles sont naturellement moins crades en moyenne. Et ce qui me parait lunaire, c'est de croire qu'on se base juste sur cette stat pour affirmer qu'en réalité, c'est un mécanisme patriarcal qui fait que ce sont les femmes qui font plus le ménage.
Y a des dizaines, des centaines d'études sociologiques qui démontrent qu'il y a une assignation sociétal des femmes aux tâches ménagères. Et que celle-ci est particulièrement injuste, notamment quand les femmes travaillent aussi à l'extérieur.

En tant que mère d'un petit garçon, je suis convaincue que les propos féministes que je tiens à mon fils auront moins de poids que l'exemple et/ou les propos de son père.

Pour les accusations d'homophobie parce qu'on discute de la répartition des tâches dans le couple hétéro, elle me parait de très mauvaise foi.
Par contre, j'en profite pour faire part d'une réflexion : autant je pense qu'il est très important pour les femmes d'être conscientes des stats de répartitions des tâches et des mécanismes patriarcaux derrière, autant je pense que dans le quotidien immédiat, c'est pas plus mal de les oublier.
Une de mes amies est mariée à une femme et est TRES bordélique. Ben quand son épouse s'énerve sur son bordel, il n'y a pas en plus la couche d'énervement de "tu es bien comme tous les hommes/je refuse d'être la femme soumise qui fait toutes les tâches" que peut éprouver la femme en couple hétéro
Ceci dit, c'est bien de s'en souvenir quand on discute sérieusement répartition des tâches dans son couple.

Pour l'histoire de l'otite, ça me déprime profondément que cette histoire lui sois sans cesse reprochée, que ça nuise à sa carrière alors qu'à la base, c'est son mec qui est en tort. Si je me souviens bien, elle lui a rappelé plusieurs fois qu'i fallait aller voir le médecin. C'est pas comme si elle avait attendu sans rien faire.
Je ne sais pas si j'aurais fait comme elle, mais je trouve ça fou que ça retombe tellement plus fort sur elle
 
5 Août 2021
475
3 894
194
30
Alors je vais être honnête, chez moi c'est pas toujours nickel non plus. Avoir un petit espace ça aide pas (le moindre truc pas rangé se voit). Avoir un lapin ça aide pas (il redécore les murs, éparpille sa litière, et met une quantité monstrueuse de poils partout, et fait couler du jus de légume sur le sol - parce-qu'il se balade partout avec). Mais c'est surtout le fait que j'aime pas ça. J'évite de faire du zèle. Si c'est nécessaire je le fais sinon je le fais plus tard.
Si j'avais un enfant en bas age c'est sur que je laverais plus mon sol qu'aujourd'hui.

Mais de là à dire que quelqu'un est "crade" ou "sale" parce-que sa maison est pas tirée à 4 épingles.

Je vois pas le rapport avec le féminisme.
Dans un couple on s'adapte à l'autre. Si l'un des deux souhaite est plus exigent sur le rangement ou la propreté on s'adapte pour que la personne se sente bien. Mais c'est pas à la femme de faire tout le ménage. Si mon compagnon participe pas, je vais pas laisser la vaisselle trainée (ça va me m’embêter) mais son panier de linge sale si. Pourquoi j'irai laver le sien s'il lave jamais le mien?

Et pour cette histoire d'otite je pense pas qu'aucun des deux aient pensés que ça risquait de se produire. J'ai eu le tympan percé, c'est arrivé très vite, suite à une otite. Je compatis pour l'enfant (surtout que ça peut encore causer des désagréments 20 ans plus) mais de là à parler de maltraitance... Ils ont pas vu l'urgence de la situation (et desfois le RdV chez le médecin n'empèche pas le tympa de percer).
En vrai il faut que le père s'implique, pas que pour soulager la mère, mais aussi pour le bien des enfants. De nombreuses fois c'est mon père qui est venu me chercher à l'école ou me conduire chez le médecin. Pas qu'il ait pensé au féminisme, c'est juste qu'on était ses enfants. Et s'il l'avait pas fait, ma mère aurait pas pu le faire à chaque fois ce qui nous aurait causé du tort.
 

KtyKonéko

adulte à temps partiel & autrice de fanfiction
22 Septembre 2014
919
8 526
3 264
Vulcain... nan, je plaisante. Vénus
www.fanfiction.net
Kettricken
Je confirme qu'une éducation féministe donne des adultes féministes
Mon féminisme à moi a grandi en même temps que mon fils
Toute son enfance, il m'a entendue pester contre le patriarcat et l'homophobie, ronchonner après son père pour qu'il fasse lui-aussi le ménage... je ne lui ai jamais dit des stupidités genrées du style un garçon ça ne pleure pas
Aujourd'hui, mon grand gars de bientôt 26 ans est presque plus féministe que moi.

pour en revenir au sujet de l'article, mon Nhom et moi avons fini par trouver la solution qui nous convenait à tous les deux : un compte joint sur lequel tombent nos deux salaires, et sont payées les factures/courses/économies mensuelles/dépenses courantes.
À chaque début de mois, je calcule le montant de ces dépenses. Je divise ce qu'il reste en 2, et ces sommes sont versées sur nos comptes personnels. Et quand il y a une prime, c'est double plaisir :boire:
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 682
49 352
5 664
@KtyKonéko oh mais je sais. J'ai été élevée dans les années 80 par une mère féministe. Le genre qui voulait pas que j'ai de Barbie car "femme objet". Donc le genre avec lequel je n'ai pas été d'accord ensuite mais une féministe affirmée
Et plus important peut-être : un père qui ne se disait pas féministe mais qui l'était. Qui faisait plus que sa part à la maison. Qui nous parlait de ses émotions. Qui a soutenu ma mère dans la maladie jusqu'à la fin. Qui ne nous a jamais vu comme "des filles" : on était trois soeurs et on était toutes les 3 super différentes et c'était normal parce qu'on était pas "des filles" mais des personnes. Il ne nous a jamais jamais dit que c'était pas pour les filles, ou pas féminin
Quand je lui ai dit qu'il ne me conduirait jamais à l'autel car je détestais ce symbole patriarcale de passation du père au mari, il s'est écrié que j'avais bien raison.

Et tout ça fait que pour moi, c'est normal. Ca me parait normal que mon mec fasse le ménage, qu'il conduise le petit chez le pédiatre, qu'il me soutienne dans mes projets pro. Normal aussi de prendre du temps pour moi.
Je dois pas feindre de me sentir le droit de le faire, ça me parait juste normal.
 

KtyKonéko

adulte à temps partiel & autrice de fanfiction
22 Septembre 2014
919
8 526
3 264
Vulcain... nan, je plaisante. Vénus
www.fanfiction.net
@Kettricken
soupiir, pour mes parents, le meilleur avenir possible pour les 2 filles était de se marier et d'avoir des enfants...
Mon féminisme est né de mon dégoût de l'injustice. Et, c'est étrange quand j'y pense, la naissance de mon fils a été un facteur déclenchant : dépression post-partum, charge mentale, qui a explosé en un ras-le-bol vis à vis des "rôles naturels" de la femme au sein d'un couple.
On ne nait pas féministe, on le devient. Et mon mari m'a suivie dans mon évolution, ça a été juste un peu plus long :)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes