Commentaires sur Les femmes sont-elles victimes de maltraitance de la part de l’industrie pharmaceutique ?

23 Mars 2016
2 443
25 044
3 174
38
Belgique
Je suis d'accord avec mes VDD, cet article est une grosse soupe qui mélange beaucoup de choses et fait des raccourcis énormes sur tout.

Concernant les traitements hormonaux pour la menopause. La plupart du temps, ils ne sont pas prescrits pour "la performance sexuelle et le plaisir des hommes" mais pour aider la femme à passer cette période de chamboulements hormonaux de manière moins inconfortable. Ils le sont parfois aussi pour raisons médicales, car oui la ménopause a des conséquences médicales sur le corps de la femme et les hormones peuvent être nécessaires pour éviter la dégradation de certains problèmes. Donc ces médicaments sont loin d'être inutiles et juste marquetting ou pour répondre aux injonctions patriarcales.

MAIS contrairement à ce qu'on essaie de nous faire croire depuis qu'on est en âge de prendre un contraceptif, OUI les hormones c'est tout sauf anodin et ça a des conséquences sur le corps. Ça ne devrait pas être prescrit à tour de bras à tout le monde par défaut sans plus de réflexion.

Concernant le Levothyrox, j'ai du mal avec le fait de mettre ça sur la même échelle que le médiator et autre.
Le Levothyrox n'est pas prescrit pour rien, hors de son usage normal, il est prescrit pour combler un manque d'hormone thyroïdienne du à un probleme de thyroïde. Ce complément d'hormone est vital pour les concerne.es.
Le médicament a été pris pendant des années pour par de nombreuses personnes sans probleme. Mais c'est un traitement dont la dose doit être adaptée à la personne car l'équilibre de ces hormones est sensible. Le problème ici c'est que les labos ont changé la formule (excipients) sans prévenir de façon claire et que la nouvelle formule rendait le dosage plus fort globalement (car la nouvelle formule est plus stable dans le temps/conserve mieux). Et donc ça a déséquilibré tout un tas de personnes qui prenaient le médicament depuis des années, avec des conséquences sous forme d'effets secondaires importants.
Les morts soupçonnées n'ont pas pour l'instant pas pu être attribuées au médicament.

Concernant le mediator, le gros problème c'est que c'était un médicament prévu et testé pour 1 usage (diabète) et qui a été largement prescrit comme produit miracle pour perdre du poids par son effet coup faim... Et principalement à des femmes ... (Parfois enceinte).. ce qui a mis en lumière des effets graves. C'est un vrai scandale.
Et ce ne sera probablement pas le dernier... Quand j'entends qu'aujourd'hui un autre médicament pour le diabète est en rupture de stock car beaucoup de gens le prennent pour perdre du poids (notamment sur influence d'influenceurs). Je me dis qu'un médiator 2 nous pends au nez... Et que le monde n'a retenu aucune leçon de cette affaire.
 
Dernière édition :
M

Membre supprimé 332225

Guest
Si tu parles de participation à une étude, il ne s'agit pas d'un droit et c'est uniquement en ce cas qu'on peut parler de discrimination.

Les chercheurs recherchent des personnes qui répondent à des conditions sans lesquelles le risque serait trop grand (les conditions éthiques d'expérimentation sont rigides) ou sans lesquelles il serait impossible de tirer une conclusion de l'étude.

Il y aurait discrimination si on privait les femmes d'un droit. Sur les protocoles de recherche, on ne les prive de rien. Ne pas participer à une recherche ne prive pas une personne d'un accès à des potentialités, un environnement, n'impacte pas son futur...
C'est une source de revenus comme une autre. Et pour les personnes précaires, ça peut être important.
Je persiste : c'est une discrimination. Pas forcément sensu stricto, mais on y est. Et c'est le fond de mon message.
 
  • Big up !
Réactions : Phéacie
M

Membre supprimé 332225

Guest
@skärgård Et je te réponds sur la partie mediator : si les femmes présentent une plus grande souffrance concernant leur poids, c'est qu'effectivement le problème est lié au sexisme généralisé, mais du coup les labos surfent dessus. Super !
Et ce n'est pas parce-que l'article pointe du doigt la misogynie et le mercantilisme des labos pharmaceutique que les femmes vont devenir antivax. Merci de ne pas nous priver de notre libre-arbitre non plus.
 
M

Membre supprimé 332225

Guest
Si une personne doit participer à une étude medicale rémunérée car elle est précaire, le problème à mon avis n'est pas la discrimination (je reste sur l'avis de mon premier message) mais sur le fait de devoir mettre en jeu son corps (voir sa santé. Certaines molécules peuvent créer de drôles de surprises) pour pouvoir répondre à ses besoins vitaux.

Un peu comme si tu me disais que le refus de la GPA en France était de la discrimination contre les pauvres, ce qui invisibiliserait la domination nord/sud, les problématiques coloniales, et oublierait que ce sont les femmes précaires qui seraient obligées de jouer les incubateurs avec des conséquences réelles sur la santé.

Ce serait mieux de prendre le bon problème à la racine plutôt que se battre pour que les précaires soient obligées de gagner 3 sous par la participation aux études médicales surtout qu'à côté ça créerait des problèmes encore plus forts.
Et du coup pourquoi les femmes ne pourraient pas faire le choix de mettre leur corps en jeu comme les hommes ?
La GPA n'a rien à voir...
 
M

Membre supprimé 332225

Guest
Un peu comme si tu me demandais pourquoi on ne pouvait pas vendre un rein pour se nourrir.


C'est charmant. Je pourrais te répondre d'apprendre à lire, voir à penser, pour garder le même ton :fleur:
Si je t'insupporte à ce point, autant ne pas me répondre car je ne vais pas me laisser faire. Quand on agresse, on peut s'attendre à un retour de bâton :fleur:
Mais je t'en prie, fais ton retour de bâton ! Si ça te fait plaisir.
J'ai rien compris à ton histoire de rein non plus. Là encore, rien à voir.
Pratique d'écrire des trucs qui vont dans tous les sens et après de dire "je n'ai jamais écrit ça".
Mais ce n'est pas la première fois que tu écris pour dire "non, tous les hommes ne sont pas comme ça, les femmes ont aussi leur responsabilité". C'est bon, on a compris ! Ça passe une fois, au bout d'un moment c'est de la mauvaise foi.
À l'avenir, pareil : ne me mentionne plus, ne viens plus me titiller. J'ai compris ton fonctionnement.
 
20 Octobre 2017
2 278
40 537
2 564
Bah moi je trouve que l'article est pertinent et je ne vois pas en quoi il fait de la "désinformation".
La majorité des scandales sanitaires touchent les femmes : c'est vrai.
Les femmes sont sous-représentées dans les essais cliniques : c'est vrai.
La médecine est patriarcale : c'est vrai. Et l'industrie pharmaceutique, sans dire qu'elle cible spécifiquement les femmes (je n'ai pas d'avis sur la question), les lèse en tout cas énormément. Pourquoi n'y a-t-il pas de contraception chimique masculine ? Pourquoi les scandales sanitaires impliquant des médicaments concernent les femmes en majorité ? (tiens, on peut aussi parler de la chirurgie esthétique, vous vous souvenez du scandale des prothèses PIP ?) Pourquoi nous gave-t-on d'hormones dès l'adolescence sans jamais nous prévenir des dangers potentiels que cela engendre ?

Après, si on veut pinailler, peut-être que l'article aurait pu élargir son propos pour parler de la maltraitance médicale en général. Ca c'est un fait avéré et documenté depuis longtemps, d'ailleurs je crois que pas mal de bouquins sérieux sont sortis sur le sujet récemment (Les patientes d'Hippocrate, La norme gynécologique, etc.). Ce n'est pas du tout un truc en mode "théorie du complot" ou je ne sais pas quoi. Le fait que les symptômes des femmes sont souvent mis sur le compte du "stress", voire largement ignorés encore, comme c'est le cas pour les crises cardiaques, c'est aussi documenté. On peut aussi évoquer l'endométriose, qui est encore si peu connue et comprise. Combien de femmes se sont vues rétorquer, en disant qu'elles avaient des douleurs atroces pendant les règles, qu'il fallait juste "se détendre" ? Bref, c'est un sujet extrêmement vaste, qui n'est en rien de la désinformation.
 
30 Septembre 2021
1 576
10 003
1 144
34
@Chat-au-Chocolat justement, c'est un sujet vaste qui mérite d'être mieux traité. Là, cet article mélange beaucoup de choses et contient de la désinformation. Quand un article commence par "Le Levotyhrox qui a provoqué de nombreux morts", ça n'est pas un bon indicateur de ce qu'il va contenir.
Il y a des éléments qui sont dus à la façon dont fonctionne un essai clinique, d'autres qui sont dus aux injonctions sexistes que subissent les femmes (Mediator et maigrissement), et d'autres enfin qui parlent de pathologiser la ménopause alors que certaines femmes ont effectivement des soucis de santé à la suite de la ménopause.

Ce que tu soulèves dans ton deuxième paragraphe, ça serait effectivement pertinent, mais dans ce cas-là, mieux vaut une série d'articles sur le sujet qu'un gloubi-boulga qui parle de manière bien trop vague d'un grand nombre de problématiques différentes.
 
9 Mars 2014
4 004
33 380
4 674
lutinreveurblog.wordpress.com
Moi je vois pas pourquoi on se focalise sur le Levothyrox. Je n'y avais même pas fait attention à la première lecture.

J'ai l'impression que critiquer les industries pharmaceutiques ça devient taboo ou "complotiste" à la lecture de certains post. Du moins c'est sous-entendu. C'est un fait qu'il y a un problème de sexisme dans leur approche et désolée le manque de femmes et d'étude aussi sur les effets de médicaments sur le corps des femmes n'est pas excusable. Il n'y aucune excuse, c'est juste de la pure mysoginie.

Je vois pas pourquoi on pinaille sur des détails comme le Levothyrox. C'est pas pour être méchante, mais moi j'étais complètement passé à côté de ce détail et c'est pas ce que je retiens de cet article.
 
10 Avril 2016
55
476
2 214
37
@Rosie14 @Banane Pouet Mais toutes les femmes ne sont pas enceintes ou n'ont pas un projet de grossesse. Et refuser l'accès à celles qui ne prennent pas de contraception "forte", c'est de la discrimination. Là encore, on prend des décisions à leur place. Juste... non !?
Juste pour dire qu‘il est en général aussi demandé aux hommes d‘utiliser une méthode de contraception pour ne pas que leur partenaire tombe enceinte. Pour moi ce n‘est pas de la discrimination, mais simplement un critère pour garantir la sécurité des patients. C‘est d‘autant plus important pour les essais rémunérés qui sont de phase 1 et donc où les médicaments sont donnés pour la première fois à un être humain.
Si une femme tombait enceinte pendant un essai, il y aurait peut-être un risque pour elle ou son bébé, ça me parait donc normal de ne pas prendre de risque. Et l‘abstinence est en général aussi accepté si cela correspond au mode de vie du ou de la participante.
 
10 Avril 2016
55
476
2 214
37
Moi je vois pas pourquoi on se focalise sur le Levothyrox. Je n'y avais même pas fait attention à la première lecture.

J'ai l'impression que critiquer les industries pharmaceutiques ça devient taboo ou "complotiste" à la lecture de certains post. Du moins c'est sous-entendu. C'est un fait qu'il y a un problème de sexisme dans leur approche et désolée le manque de femmes et d'étude aussi sur les effets de médicaments sur le corps des femmes n'est pas excusable. Il n'y aucune excuse, c'est juste de la pure mysoginie.

Je vois pas pourquoi on pinaille sur des détails comme le Levothyrox. C'est pas pour être méchante, mais moi j'étais complètement passé à côté de ce détail et c'est pas ce que je retiens de cet article.
Je ne dirais pas que c‘est tabou mais ça aurait mérité un article un peu plus nuancé car effectivement ça mélange un peu tout.
Concernant la sous-représentation des femmes dans les essais, ça n‘est pas fait sciemment car les essais sont en général ouverts aux hommes et aux femmes. Ça serait donc intéressant de connaitre les raisons d‘une telle différence pour y pallier.
Je fais un petit parallèle avec les sous-représentation des populations noires et latinos dans les essais aux USA. Une des raisons principales étaient que les hôpitaux dans lesquels les essais ont lieux accueillaient plutôt une population blanche et que les „investigateurs“ c‘est à dire les médecins qui mènent l‘études étaient aussi souvent blancs. De plus il y avait une méfiance des populations noires suite à plusieurs scandales du passé. Pour pallier à ça, la FDA impose maintenant plus de diversité et donc les labos font en sorte de maintenant choisir des centres/hôpitaux qui ont accès à une population plus diversifiée.
Comprendre pourquoi les femmes sont sous-représentées permettrait d‘imposer aux labos de trouver des solutions pour pallier à ce problème.
 
23 Mars 2016
2 443
25 044
3 174
38
Belgique
@Banane Pouet je me souviens quand il y avait des appels a candidats pour tester le vaccin COVID, il y avait des restrictions chez les femmes qui n'étaient pas chez les hommes, notamment seules les femmes qui n'avaient jamais été enceinte pouvaient participer à l'essai (pas uniquement les mères, les femmes ayant déjà subi une fausse couche ou une interruption de grossesse non plus ne pouvaient pas)
Mais j'ignore la raison
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes