Commentaires sur « On m’a fait comprendre que si j’arrêtais l’allaitement, je serais une mauvaise mère » : Delphine nous raconte son accouchement

21 Février 2014
686
6 926
5 274
@narutita J'ai hésité à poster ce message, parce qu'il me semble clair que tu es ok avec le fait d'avoir eu une épisiotomie sans analgésie parce que ça t'a été justifié avec l'idée que c'était ce qu'il fallait pour bébé, et je ne veux pas remettre en question ton ressenti ou risquer de te faire mal vivre quelque chose que tu as bien vécu. Mais d'un autre côté, ça me gêne que d'autres gens puissent lire que ça peut être nécessaire, parce qu'on justifie beaucoup de choses qu'on fait au corps des femmes pendant la grossesse et l'accouchement par l'idée que c'est pour le bien du bébé, et ce n'est pas une attitude qui m'enchante, car j'y vois un gros potentiel de coercition, ou de justification de violences obstétriques.

Alors, certes, différents pays, différentes pratiques, différentes manières de voir les choses, mais personnellement ça me choque qu'on puisse considérer qu'il n'y a "pas le temps" pour l'analgésie. Pas de ta part hein, de la part des professionnels de santé qui visiblement donnent cette information et qui, j'imagine, croient tout à fait ce qu'ils disent (je n'imagine pas qu'ils couperaient des femmes à vif si ils pensaient qu'il y a une alternative).

Actuellement, les épisiotomies ne sont plus recommandées pour prévenir les déchirures périnéales (sauf pour prévenir les déchirures sévères en cas d'instrumentale/quand il y a un historique de déchirure sévère), donc leur principale indication est de faire sortir le bébé plus rapidement parce qu'on pense qu'il y a détresse fœtale (avec l'aide d'instruments ou pas). Personnellement, je n'ai eu à en faire qu'une seule fois, mais j'ai été présente de nombreuses fois pendant un forceps/une ventouse et quand j'étais étudiante il m'est arrivé (rarement) de voir une sage-femme en réaliser une hors du contexte d'une naissance instrumentale, et tout le monde a toujours, toujours, pris le temps de faire en sorte qu'il y ait une forme d'analgésie en action. Quand il n'y a pas de péri en place systématiquement soit on infiltre le périnée avec un anesthésique local avant de couper soit un docteur fait un bloc pudendal.

Comme @LolitaFlor le dit, il est possible de faire une ventouse sans épisiotomie (un forceps aussi apparemment, mais jusque là je n'ai entendu que d'un obstétricien qui fait des forceps sans épisio), mais même quand l'épisio est indiquée et qu'on doit faire sortir le bébé là maintenant tout de suite, on devrait avoir le temps de donner un anesthésique local. Je veux dire, généralement avant que lea obstétricien.ne prenne la décision qu'on va faire une instrumentale, on a une petite idée que ça arrive parce qu'on a bien vu que le bébé donne le signal de ne pas être en grande forme et que la naissance n'a pas l'air imminente. Ça prend 30 secondes de préparer l'anesthésique dans le fond de la salle pendant qu'iel discute de la nécessité d'une instrumentale avec la parturiente, et ensuite le temps que tout le matos soit préparé, la ventouse/le forceps soit mis en place et qu'on attende la contraction suivante pour commencer la procédure, on a le temps d'infiltrer le périnée ou de faire un bloc pudendal. J'ai du mal à imaginer une organisation du soin où on a ignoré un bébé en détresse pendant suffisamment longtemps et qu'il y a si peu de personnel qu'on a pas le temps de prendre une minute pour faire en sorte de prévenir la douleur de quelqu'un qu'on va couper.
 
30 Novembre 2014
3 172
223 557
6 354
l est possible de faire une ventouse sans épisiotomie (un forceps aussi apparemment, mais jusque là je n'ai entendu que d'un obstétricien qui fait des forceps sans épisio)
ça se fait de plus en plus !
Dans ma maternité, c'est devenu plutôt rare les épisios en systématique sur les extractions instrumentales.
Et franchement j'ai vu pas mal de périnée intact malgré des spatules


Perso j'aime bien parler au cours du travail de l'épisio, de rassurer les gens parce qu'on a un taux de 5% ici, donc ça rassure un peu tout le monde, d'expliquer que j'en fais peu, si je dois en faire une pourquoi je dois en faire une

Et si je dois en faire une, l'explication ayant déjà été faite, la patiente peut plus facilement faire son choix et ça aide à mettre tout le monde en confiance
 
8 Janvier 2018
22
90
1 574
32
Bonjour à toutes,

Je peux témoigner du fait qu’instrument ne veux pas dire forcément épisiotomie.
J’ai accouché par voie basse cet été et la gynécologue a dû utiliser les forceps. Je n’ai pas eu d’épisiotomie pour ma part et au final j’ai juste eu une petite déchirure avec 3 points de suture (1 en interne et 2 en externe). Ma maternité a un taux assez bas d’épisiotomie, une des raisons pour lesquelles je l’avais choisi d’ailleurs, c’était quelque chose qui me faisait vraiment peur pour le coup et je suis contente de ne pas en avoir eu !
 
6 Juillet 2023
18
67
24
@narutita J'ai hésité à poster ce message, parce qu'il me semble clair que tu es ok avec le fait d'avoir eu une épisiotomie sans analgésie parce que ça t'a été justifié avec l'idée que c'était ce qu'il fallait pour bébé, et je ne veux pas remettre en question ton ressenti ou risquer de te faire mal vivre quelque chose que tu as bien vécu. Mais d'un autre côté, ça me gêne que d'autres gens puissent lire que ça peut être nécessaire, parce qu'on justifie beaucoup de choses qu'on fait au corps des femmes pendant la grossesse et l'accouchement par l'idée que c'est pour le bien du bébé, et ce n'est pas une attitude qui m'enchante, car j'y vois un gros potentiel de coercition, ou de justification de violences obstétriques.

Alors, certes, différents pays, différentes pratiques, différentes manières de voir les choses, mais personnellement ça me choque qu'on puisse considérer qu'il n'y a "pas le temps" pour l'analgésie. Pas de ta part hein, de la part des professionnels de santé qui visiblement donnent cette information et qui, j'imagine, croient tout à fait ce qu'ils disent (je n'imagine pas qu'ils couperaient des femmes à vif si ils pensaient qu'il y a une alternative).

Actuellement, les épisiotomies ne sont plus recommandées pour prévenir les déchirures périnéales (sauf pour prévenir les déchirures sévères en cas d'instrumentale/quand il y a un historique de déchirure sévère), donc leur principale indication est de faire sortir le bébé plus rapidement parce qu'on pense qu'il y a détresse fœtale (avec l'aide d'instruments ou pas). Personnellement, je n'ai eu à en faire qu'une seule fois, mais j'ai été présente de nombreuses fois pendant un forceps/une ventouse et quand j'étais étudiante il m'est arrivé (rarement) de voir une sage-femme en réaliser une hors du contexte d'une naissance instrumentale, et tout le monde a toujours, toujours, pris le temps de faire en sorte qu'il y ait une forme d'analgésie en action. Quand il n'y a pas de péri en place systématiquement soit on infiltre le périnée avec un anesthésique local avant de couper soit un docteur fait un bloc pudendal.

Comme @LolitaFlor le dit, il est possible de faire une ventouse sans épisiotomie (un forceps aussi apparemment, mais jusque là je n'ai entendu que d'un obstétricien qui fait des forceps sans épisio), mais même quand l'épisio est indiquée et qu'on doit faire sortir le bébé là maintenant tout de suite, on devrait avoir le temps de donner un anesthésique local. Je veux dire, généralement avant que lea obstétricien.ne prenne la décision qu'on va faire une instrumentale, on a une petite idée que ça arrive parce qu'on a bien vu que le bébé donne le signal de ne pas être en grande forme et que la naissance n'a pas l'air imminente. Ça prend 30 secondes de préparer l'anesthésique dans le fond de la salle pendant qu'iel discute de la nécessité d'une instrumentale avec la parturiente, et ensuite le temps que tout le matos soit préparé, la ventouse/le forceps soit mis en place et qu'on attende la contraction suivante pour commencer la procédure, on a le temps d'infiltrer le périnée ou de faire un bloc pudendal. J'ai du mal à imaginer une organisation du soin où on a ignoré un bébé en détresse pendant suffisamment longtemps et qu'il y a si peu de personnel qu'on a pas le temps de prendre une minute pour faire en sorte de prévenir la douleur de quelqu'un qu'on va couper.
Merci pour ton comm' éclairant de pro, je comprends bien mieux ton point de vue maintenant et j'ai appris plein de nouveaux trucs intéressants. En effet, j'ai de la 'chance' d'avoir bien encaissé ce qui m'est arrivé - j'ai un mental relativement fort en général - mais ça n'aurait pas été le cas pour toutes... peut-être que cette façon de faire est assez répandue au final dans mon pays, la Suisse, qui sait..!
 
30 Janvier 2009
5 118
18 757
6 144
34
Lille
@A Kane @Ocytocine. Il y a un autre truc que je ne comprends pas c'est justement pour quoi il n'y a pas infiltration d'articaïne pour les sutures (toutes sutures confondues, que ce soit le périnée ou le pouce)

Plein de médecins me disent que c'est que de toute façon il faut piquer (soit pour mettre l'anesthésique soit pour le fil) donc autant piquer avec le fil.
Mais de ce que je vois de ma pratique c'est que les aiguilles ne sont pas du tout les mêmes! Mon anesthésie, les patients non stressés ne la sentent pas (avec des aiguilles top qualité, une injection lente et je change l'aiguille quand elle ne perce plus par elle-même). Ils la sentent quand ça commence à fourmiller.
Les aiguilles à suture ne sont pas designées pour être les moins douloureuses possible, contrairement aux aiguilles d'anesthésie, elles sont designées pour être comprimées dans des pinces, percer du mieux possible sur une trentaine de points (ça doit être à peu près ça qu'on doit pouvoir faire en économisant le fil au max), ne pas se tordre et être très rigide pour être dirigée.

Franchement quand j'entends mes copines qui ont été recousues à vif et décousues à vif 15 jours plus tard (ou alors avec de la crème de lidocaïne), je me dis que je vais venir avec mes aiguilles, ma seringue et mon articaïne...
 
Dernière édition :
30 Août 2014
113
1 015
3 804
Bonjour à toutes,

Je peux témoigner du fait qu’instrument ne veux pas dire forcément épisiotomie.
J’ai accouché par voie basse cet été et la gynécologue a dû utiliser les forceps. Je n’ai pas eu d’épisiotomie pour ma part et au final j’ai juste eu une petite déchirure avec 3 points de suture (1 en interne et 2 en externe). Ma maternité a un taux assez bas d’épisiotomie, une des raisons pour lesquelles je l’avais choisi d’ailleurs, c’était quelque chose qui me faisait vraiment peur pour le coup et je suis contente de ne pas en avoir eu !
Coucou!
Ma question va peut être paraitre idiote (je suis childfree donc pas trop l'occasion de savoir) mais ça m'intéresse... Comment connait-on le taux d'épisio dans une maternité? C'est quelque chose qu'on demande là bas?
 
8 Janvier 2018
22
90
1 574
32
Coucou!
Ma question va peut être paraitre idiote (je suis childfree donc pas trop l'occasion de savoir) mais ça m'intéresse... Comment connait-on le taux d'épisio dans une maternité? C'est quelque chose qu'on demande là bas?
Question pas du tout stupide !
Je ne peux parler que pour l’île de France et non les autres régions. Il existe le site internet https://accouchements.sante-idf.fr/app_direct/accouchements/#episio
Il a été mis en place par l’ARS IDF, sur ce site on peut consulter le pourcentage d’accouchement par voie basse, d’épisiotomies, de césariennes, d’allaitement etc. pour les maternités d’île de France. Je m’étais en partie basée sur ce site pour me renseigner sur les maternités autour de chez moi.
 
  • Big up !
Réactions : Naty-chan
21 Février 2014
686
6 926
5 274
ça se fait de plus en plus !
Dans ma maternité, c'est devenu plutôt rare les épisios en systématique sur les extractions instrumentales.
Et franchement j'ai vu pas mal de périnée intact malgré des spatules
Hyper contente de lire ça! Chez nous on est peut-être un peu en retard. Dans mon hôpital on a de plus en plus de ventouse sans épisio et périnées intact, mais l'obstétricien d'un des hostos voisins qui fait les forceps sans épisio a limite une réputation de semi légende en mode "ohmondieu comment fait-il", donc on y est pas encore tout à fait (mais on espère grave qu'il viendra donner un petit cours aux nôtres :yawn:)

@Gringo je n'ai pas vu d'articaïne, mais ici on ne suture pas sans lidocaïne à moins d'avoir une péri encore suffisamment efficace pour tout bloquer, et on vérifie bien bien avant de mettre l'aiguille de suture, parce que pareil, ça semble juste horrible d'y aller sans rien.. J'ai eu une fois une femme qui n'avait pas de péri et qui avait reçu un bloc pudendal en préparation d'une instrumentale, mais qui a finalement eu bébé sans, on s'est rendu compte qu'elle avait une petite zone pas anesthésiée et qu'on ne pouvait pas lui donner plus de lidocaïne, bah on lui a proposé d'aller faire la suture en salle d'opération avec une anesthésie régionale. Elle a choisi la suture sans anesthésie au final vu que c'était seulement sur une petite zone, mais au moins on lui a donné le choix de ne pas souffrir quoi..
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : Gringo et Naty-chan

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes