Commentaires sur Un collégien interpellé et placé en garde à vue après avoir harcelé une lycéenne transgenre

15 Août 2023
451
3 577
154
L'ado a tout de même reconnu les faits et exprimés des regrets.
Oui mais bon, là c'est aller trop loin dans l'autre sens aussi. Ok il a reconnu les faits, mais peut-être qu'il l'a fait parce qu'il n'avait pas vraiment le choix s'il a été identifié. Ou qu'il a eu peur de la police, je ne sais pas.

Quant aux regrets exprimés, tant mieux. Mais là encore, je ne me baserai pas là-dessus même si j'espère vraiment qu'ils sont sincères. Parce que je n'en sais rien. Et à moins d'être au courant du dossier et de connaître ce jeune, je ne vois pas qui peut le savoir avec certitude. Des harceleurs ou autres qui disent "je suis désolé" quand ils se font prendre en pensant qu'ils vont ainsi échapper à toute sanction, il y en a aussi un paquet (et parfois ils s'en vantent même après).

Bien sûr que cet ado est le fruit d'une société transphobe, il n'est pas né avec cette haine. Mais s'il a été pris d'une "colère incontrôlable" à la seule photo d'une personne trans, cela pose quand même question Surtout que les mots qu'il a employé sont loin d'être anodins : "On va t'égorger, on va te faire une Hitler, on va faire de la propagande avec ta tête".
 
4 Mars 2014
123
1 096
4 794
J’avais posté mon commentaire hier soir mais il a disparu du topic et il est retourné dans mes brouillons :dunno: je le reposte, dites-moi si ça fait doublon.
—-
@Mayushi Un big up ne suffisait pas, merci pour tes posts, je suis tout à fait d'accord avec toi.

Pas le temps pour un long post mais je suis très choquée de l'adhésion de bon nombre de Madz à une mesure d'une telle violence envers un enfant.
Je pense qu'il ne faut vraiment pas oublier que les harceleurs ne sont généralement pas des gamins bien dans leur peau qui font ça pour le fun mais souvent des enfants qui ont eux-mêmes été éduqués dans un climat où les moqueries, brimades, humiliations ou violences sont répandues et qui sont eux-mêmes en souffrance voire en danger. Ils nécessitent davantage une prise en charge éducative et thérapeutique que des mesures humiliantes et violentes.
Là ça fait vraiment mesure choc pour montrer que le gouvernement prend les choses en main mais ça ne leur coûte rien et je vois pas trop comment ça va aider l'enfant harcelé à aller mieux en fait... Peut-être qu'il faudrait prendre des mesures moins chocs mais plus efficaces, au hasard, recruter des psy EN qui aient le temps de faire leur travail, donc ne pas leur demander de gérer trois ou quatre établissements à eux tout seul (et encore, je parle pour les établissements qui ont la chance d'avoir un psy...). Mais pour cela, il faudrait que le gouvernement investisse de l’argent dans l’Education Nationale…

Je vous partage cet article de Slate que j'ai trouvé assez intéressant :
Je trouve qu'il faut vraiment remettre de la nuance dans la discussion. Et prendre en compte le devenir du futur harceleur, qui a surement bien davantage de chances de devenir une personne correcte dans ses relations avec les autres si on l'accompagne que si on se contente de le punir sans chercher à comprendre...
 
25 Mars 2021
301
4 527
504
44
Selon Olivier Véran, cette interpellation s'est faite « en conformité ». « Ça a été fait en conformité avec l'accord du parquet » et « l'équipe éducative », a assuré le porte-parole du gouvernement mercredi. « C'est comme ça qu'on s'en sortira face au fléau du harcèlement, c'est comme ça qu'on protégera aussi nos enfants, en envoyant ces messages très forts », a-t-il insisté à l'issue du conseil des ministres.
Source : le point.fr

Voilà voilà... On assume pleinement les messages "coup de poing". La stratégie pour lutter contre le harcèlement c'est des policiers dans les écoles (typique de notre gouvernement - soit dit en passant, c'est pas la première fois qu'ils envoient des policiers dans des collèges/lycées pour faire passer des messages >_<)
Parce que mettre des sous dans la prévention, remettre du personnel / psys / sensibilisation, arrêter l'ado a son domicile et faire un message dans l'établissement expliquant qu'un élève (sans le nommer évidemment) avait subi une garde a vue pour cause de harcèlement en expliquant en quoi c'est grave et le contexte, ça aurait pas été aussi médiatique... (Et ça aurait coûté plus cher probablement)
 

Horion

Transmasc nbi il/lui - pas de citation !
18 Janvier 2016
1 301
16 128
3 854
Honnêtement j'ai été victime de harcèlement ++, je suis moi-même trans qui vit dans une société pas facile pour nous. J'imagine pas ce qu'à vécu la jeune ado.
Après je suis super mitigé sur la police qui débarque à l'école. D'un côté ça envoie un message fort auprès des autres (que le harcèlement ce n'est plus acceptable) D'un autre je suis dépité qu'on doit en arriver là.
C'est surtout un énorme travail de fond qu'il faut faire. Bien avant d'en arriver là. Et au delà de la transphobie car ça touche toutes les discriminations.

Par contre d'un autre côté, il est à noter que l'année dernière en Angleterre une jeune ado trans de 16 ans à été assassinée par un autre ado après du cyber harcèlement parce que trans.
Donc au vu des propos extrêmement grave il fallait prendre une décision. Meme si je pense que c'était pas forcément la meilleure qu'il soit. D'autant qu'ils n'étaient pas dans le même établissement.

Déjà lutter contre la transphobie et empêcher les journaux de droite de raconter de la merde ça aidera. Que les profs interviennent vraiment aussi en cas de harcèlement avéré parce que le nombre de témoignages des profs qui ferment les yeux encore aujourd'hui bon...
 
3 Avril 2019
287
3 029
1 204
28
Honnêtement, je suis entièrement d'accord avec ce qui s'est passé, c'est quand même quelqu'un qui menaçait de mort une autre personne ! Et ça a beau être un gamin, il a l'âge d'être pénalement responsable de ses actes et ce qu'il a fait est très grave et il doit en répondre devant les tribunaux.
 
12 Octobre 2014
2 570
13 675
4 664
@Horion les profs aussi avaient fermé les yeux Dans mon cas, mais avec le recul, je me demande si certains n'avaient juste pas le choix. Aujourd'hui l'une des explications au fait que les profs ne parlent pas est qu' ils sont menacés par leur direction (ne pas faire de vagues).
Le problème n'est pas les profs mais la hiérarchie qui ne veut surtout pas que des incidents tachent leur parcours... C'est ce système pourri qui cause ces problèmes...
 
9 Mars 2019
160
1 090
1 204
44
@jorda je suis prof et je n'ai jamais été mise au courant de faits de harcèlement... on ne se rend pas compte de ce qui se passe entre les élèves (encore moins dans le cas de cyberharcèlement !). En revanche si un élève s'était confié à moi, j'aurais évidemment prévenu ma hiérarchie. Mais celle-ci aurait-elle suivi ? Cela doit dépendre des établissements...
 
30 Septembre 2021
1 814
10 866
1 144
34
Je suis comme @vassilena je n'arrive pas à voir les cas de harcèlement (prof aussi). Et pourtant, j'en ai été victime aussi. Je ne suis pas en récré avec mes élèves, et en classe, il n'y a généralement pas de problème visible.
Le mieux que je puisse faire, c'est repérer les élèves "à risque" d'être harcelés, et garder un oeil sur eux.
Par contre, même chose, si l'un vient me parler, je préviens ma hiérarchie et la vie scolaire directement.
 
4 Juillet 2018
467
7 285
1 404
Comme @Matilda Verdebois et @vassilena, je suis prof et je ne réussis pas à détecter les cas de harcèlement dans mes classes.
En revanche quand des élèves viennent m'en parler (c'est rare et il s'agit souvent de faits anciens, ils parlent très rarement de harcèlement en cours), j'avertis les CPE et la direction qui réagissent plus ou moins efficacement selon les établissements.
Après le fait est que la direction a intérêt à ne pas faire de vague et à étouffer les rares affaires dont elle est au courant, et ça, ça pourrait changer avec une volonté politique un peu plus ambitieuse que faire un coup de com avec des flics dans un collège.
En tant que prof on n'a aucun intérêt à ce que le harcèlement entre élèves soit étouffé, mais on est trop souvent impuissant, la plupart du temps on n'a aucune idée du harcèlement entre élèves... J'en ai déjà parlé ici mais le nombre d'élèves par prof en constante augmentation et la réforme du lycée qui fait qu'il n'y a plus vraiment de classes et qu'on ne sait plus quels collègues connaissent quels élèves n'aide pas du tout à détecter des cas de harcèlement - ni à detecter tout ce qui relève du bien-être des élèves en général...
 
25 Juin 2015
407
2 752
3 074
36
Prof aussi et au-delà du fait de voir ou pas, savoir ou pas, il y a la question de "on fait quoi ?". Une de mes élèves était victime de harcèlement l'année dernière. On a vu les parents du harceleurs, il a vu le psy EN, la mère refusait un suivit externe, on lui a parlé, il a été sanctionné... rien n'a changé, ni pour l'élève victime ni pour les autres car il s'en prenait a pas mal de monde. Que me restait il comme carte ?

De plus là on parle de prof. Mais ce sont des élèves d'établissement différents, c'est du cyber harcèlement... j'ai du mal a voir ce que pouvait faire les équipes éducatives. On n'est pas leur parents, on n'est pas chez eux après les cours...

Dans cet affaire on ne sait justement rien des antécédents. Peut être que cet élève était connu pour des faits de harcèlement aussi dans son établissement et qu'il y avait déjà eu rencontre et sanction.

Les élèves ont un réel sentiment d'impunité. Régulièrement j'ai des élèves qui me disent "et alors ? Et après ? Moi je risque rien, on ne peut pas m'arrêter pour ça".
 
12 Octobre 2014
2 570
13 675
4 664
Les élèves ont un réel sentiment d'impunité. Régulièrement j'ai des élèves qui me disent "et alors ? Et après ? Moi je risque rien, on ne peut pas m'arrêter pour ça".
D'où l'importante nécessité de leur faire comprendre que si, c'est possible, et que ça peut même aller très loin si nécessaire... (et ce même si c'est qu'un coup de pub. Il suffit qu'il y ait un précédent pour déclencher la machine...)

Et comme le disent les vdd, effectivement il y a aussi une tendance de certaines personnes à minimiser les faits "c'est des histoires de gamins" "ça va passer" "tu t'imagines des trucs" etc...
Certains profs étaient au courant mais n'allaient même pas en parler. Dans mon cas je l'avais appris que des années plus tard qu'ils savaient mais n'étaient pas intervenus...
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes