Commentaires sur Un médecin a la pire des réactions face à une patiente venue pour une ligature des trompes

28 Avril 2015
2 147
15 000
3 154
@Pimoussette

Donc du coup ça justifie totalement le fait de ne pas stériliser une femme ou un homme si ils n’ont pas d’enfants ou qu’ils sont jeunes.
Je peux comprendre qu’ils aient pas envie de se prendre un procès par les 12% qui regrettent :hesite:
 
  • Big up !
Réactions : jorda
26 Août 2021
2
7
54
40
@Pimoussette

Donc du coup ça justifie totalement le fait de ne pas stériliser une femme ou un homme si ils n’ont pas d’enfants ou qu’ils sont jeunes.
Je peux comprendre qu’ils aient pas envie de se prendre un procès par les 12% qui regrettent :hesite:
@PetitePaille
Ça permet surtout de mettre en évidence les paramètres dont doit tenir compte un médecin avant de procéder à ce type d'intervention.
 
28 Avril 2015
2 147
15 000
3 154
@Arsinoée

Possible mais peut être que le juge verra pas ça d’un même œil si on a réalisé une stérilisation sur une femme de 30 ans qui a déjà 2 enfants quand bien même elle regrette que sur une femme de 25 ans sans enfant.
 
  • Big up !
Réactions : jorda
9 Octobre 2018
288
3 624
504
@Ifri , je ne vois pas en quoi c'est normal en fait, je trouve même ça aberrant. Concrètement, ça revient à dire que les gens ne sont pas responsables de leurs choix. Ca laisse les coudées franches au sexisme rampant en médecine et au mépris pur et simple.
Je comprends pas trop ton message. Une clause de non-responsabilité ou limitative de responsabilité permettrait aux médecins(ou quiconque à vrai dire) de dire à l’avance qu’il-elle n’est pas responsable en cas de problème alors que dans les faits, ça peut être le cas. C’est fait pour protéger les victimes en cas de dommage. Mais ça veut pas dire pour autant qu’il-elle est automatiquement tenu-e responsable s’il y a un dommage car il revient à la victime de démontrer non seulement l'existence d'un dommage mais aussi que le dommage est lié à une faute du médecin. C'est pour ça que je ne suis pas complètement d'accord avec ce que tu dis @Arsinoée quant au fait que les médecins sont "sûrs de perdre", c'est pas le cas (ou alors on parle pas de la même chose :hesite:).

C’est sûr qu’il y a du sexisme, du racisme, de l’homophobie, de la transphobie, de la psychophobie…etc, parmi eux-elles et c’est un gros problème, je suis la dernière à dire le contraire . Mais les médecins ont quand même un rôle d’information auprès des gens pour justement s'assurer qu’ils font des choix éclairés car subir une opération, c’est pas comme aller acheter une voiture. Le soucis aujourd’hui étant que cela s’accompagne souvent de jugements de valeurs non sollicités et de discours complètement déplacés qui n’ont rien à voir avec la médecine pure et dure.

EDIT : fautes d'orthographe
 
Dernière édition :
25 Octobre 2014
240
1 184
2 314
Nouméa
Je me suis faites stérilisée il y a quelques mois.
Un peu avant mes quarante ans, célibataire avec un enfant.
Aucun problème de la part de mon gynéco qui m'a dit, si vous changez d'avis, on pourra toujours faire une FIV.
Alors très peu de chance que je change d'avis. Je faisait des cauchemars à l'idée d'avoir un autre enfant et d'être enceinte. Panique au moindre retard, à la moindre nausée. Des nuits à me réveiller en sueur de peur de faire un déni de grossesse et de ne pas pouvoir faire quelque chose contre. (j'etais sous DIU).
Par contre des amis qui m'ont dit, mais si ton fils meure, tu voudra surement le remplacer. Ca j'en ai eu.
ET j'y ai réfléchi, et non, je ne voudrais pas le "remplacer". Et j'ai trouvé cette remarque extrêmement violente aussi. Je comprends le choc de la personne.
 
9 Mars 2018
374
2 735
814
Exactement. Un enfant n'est pas interchangeable , c'est complètement fou cette réaction.

Un enfant ce n'est pas une tasse que tu remplaces si elle casse. Peut être même que tu pourrais avoir la hantise de redonner la vie, de peur de perdre et subir encore ce chagrin affreux, qui s'ajouterait au premier deuil. Je ne comprends pas comment on peut songer au concept de remplacer un enfant décédé en faisant un autre. Mais rien ne m'étonne, certains font pareil avec leurs chiens ou leurs chats ; moi si j'en adopte un autre, ce n'est pas un chat de remplacement, ( chaque individu est unique ) et je pleure toujours autant à reparler de celui que j'ai perdu.
 
14 Octobre 2018
477
5 956
704
43
Ça m'interpelle un peu ce "droit au regret"... je comprends qu'on cherche à privilégier des solutions non-definitives, pour plein de choses, de l'achat d'un matelas à une intervention chirurgicale, mais bon, des choix sur lesquels on ne peut jamais revenir, il y en a plein dans la vie, et il faut accepter que c'est comme ça.
Si on me demande "tu es sûre de ne pas regretter un jour ?" Je répondrais "Non parce qu'on est jamais sûrs de rien, mais par contre je trouve ca normal d'assumer les choix qu'on a faits dans le passé, même s'il s'avère qu'on regrette ce choix plus tard" (après tout, c'est ce que font plein de femmes qui ont des enfants et le regrettent : elles assument leurs choix passés !)
Moi il m'arrive de regretter mon orientation. Si j'avais fait d'autres choix à 15 ans j'aurais pu avoir une tout autre vie. Mais je fais avec, je suis en paix avec mes choix, et j'ai conscience que sir le moment, avec la connaissance dont je disposais, c'était un choix qui avait du sens. Faut-il pour autant mettre une pression de dingue aux ados pour leur orientation ?

Je trouve que ça contribue aussi à véhiculer l'idée qu'on est absolument maître de sa vie, que toutes les decisions doivent être prises en calculant le rapport bénéfice/risque de telle ou telle action, et ça nourrit une peur de l'erreur qui est malsaine. Une peur de l'erreur et de la contingence. Un refus de toute chose qui ne serait pas optimal.

Et bizarrement cela se focalise sur le regret de NE PAS avoir d'enfant, et pas le regret d'en avoir. On ne dit pas aux femmes : "vous êtes sûre que vous voulez un gosse ? Non, parce qu'il faut bien comprendre que c'est définitif, vous en prenez pour au moins 20 ans d'emmerdes.... au bout de 3 mois les jeunes mamans chouinent parce qu'elles dorment pas, vous y avez pensé ? et si vos enfants meurent, vous allez etre triste, non ? Vous êtes sure que vous voulez vous infliger ca ?"
 
20 Octobre 2017
1 953
34 333
1 664
@Ifri Mais là on ne parle pas de la même chose. Evidemment qu'un médecin ne peut pas se décharger de sa responsabilité délictuelle pour échapper à des poursuites : s'il y a un dommage, il est tenu de le réparer.
Moi ce que je ne comprends pas, c'est sur quelle base juridique tu pourrais attaquer un médecin qui t'a stérilisée et qui t'a fait signer un formulaire pour attester de ton consentement libre et éclairé ? Je sais pas, si je me fais refaire le nez je ne pourrais pas attaquer mon chirurgien parce que finalement j'ai décidé que j'aurais mieux fait de ne pas me faire opérer (je peux juste l'attaquer en cas de problème, de dommage corporel, etc). En quoi ça serait différent pour une chirurgie gynécologique ?
Pour moi, l'argument de ces médecins est fallacieux. Quand ils disent "vous pourriez m'attaquer si vous changez d'avis", c'est faux, aucune disposition légale ne permet cela (ou alors j'ai raté un truc, et je serais ravie d'avoir la source !)
 
9 Octobre 2018
288
3 624
504
@Chat-au-Chocolat Le principe reste le même, s’il y a procès contre le-la médecin, c’est que le patient se prévaut d’un dommage (qu'il soit corporel, matériel, moral...etc) qu'il doit prouver et reproche au/à la médecin un manquement à son obligation d’information(ce qui constitue une faute). Le-la médecin a une obligation d’information et il ne suffit pas de faire remplir ou de transmettre à un patient un document écrit pour prouver que cette obligation a bien été remplie et que le patient a donné son consentement libre et éclairé aux soins. Encore une fois, un-e médecin pourrait se décharger de sa responsabilité très facilement alors que c'est quand même le coeur de son métier, délivrer une information claire, précise et adaptée aux patients. C'est la base pour établir une bonne relation de soins.

Pour répondre à ta question, tu pourrais attaquer ton-ta médecin en disant qu'il-elle ne t'a pas délivré une information complète. Par exemple, tu croyais que c'était une opération réversible et en fait, non. Ou qu'il-elle n'a pas tenu compte de ton état de santé mental au moment de délivrer l'information.

Par contre, un écrit peut constituer un début de preuve, d’autant plus si le document contient des détails sur les informations qui ont été données au patient. Il y a d’autres moyens de démontrer que cette obligation a bien été remplie, le dossier médical, le délai de réflexion qui a été donné, le nombre de rendez-vous pris…etc. L’information doit être adaptée à chaque patient, ce qui peut paraître clair pour quelqu’un, l’est pas forcément pour quelqu’un d’autre. Mais, encore une fois, il s'agit d'une information médicale et pas de jugements ou de discours qui relèvent de l'appréciation personnelle du médecin, de ses croyances, de ses biais. Après, je suis d'accord avec toi, l'argument du "je peux pas faire ça, si vous regrettez, vous allez me coller un procès" est un peu trop facile, s'il-elle a bien fait son taff, qu'il-elle a gardé le dossier médical, qu'il-elle a fait signer un écrit, qu'il y a eu un délai de réflexion et tout le toutim, il-elle est quand même protégé-e. Mais je vais pas mentir, y a des tribunaux qui pourraient considérer que c'est irresponsable de ligaturer des trompes à une personne jeune, ça relève de l'appréciation des juges...qui ont des biais et des valeurs qui peuvent être conservatrices.

Il y a une dimension plus mercantile dans la chirurgie esthétique et le droit qui s'y applique n'est pas tout à fait le même. Il me semble que l'obligation d'information est encore plus renforcée mais que là, pour le coup, tu signes un écrit. Une intervention qui relève de la gynécologie n'est pas considérée comme une intervention de chirurgie esthétique donc le régime applicable n'est pas le même. Est-ce que c'est justifié ? On pourrait dire que non, on pourrait dire que oui.

Après, l’état du droit est aussi lié à la conception qu’on a du corps humain en France. C’est un domaine qui est très protégé (voire sacré) et on a du mal à se dire qu’on puisse disposer des parties de son corps comme d’une "marchandise" ce qui permettrait, notamment, de conclure des contrats plus facilement comme aux Etats-Unis par exemple. Typiquement, c'est le cas de la GPA. On pourrait dire que c'est une conception paternaliste, infantilisante, qui pénalise encore plus les femmes...et c'est peut-être vrai, j'ai pas d'avis tranché sur la question.

EDIT : et si je suis complètement honnête, franchement, le cas d'un patient qui revient après plusieurs années pour dire qu'il a regretté une intervention, qu'il était pas conscient des conséquences et qui attaque son médecin...c'est quand même TRÈS hypothétique. Déjà, parce-que ça coûte cher d'attaquer, ensuite parce-que la procédure risque de durer LONGTEMPS, aussi parce-qu'il faut démontrer un dommage, le fait de regretter, ça suffit pas en soi.​
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes