Dans « HPI », le génie est enfin une femme (et c’est assez rare pour le mentionner)

14 Septembre 2016
333
1 710
814
28
Paris
@Mullipa
As-tu des sources scientifiques pour étayer tes propos ? Parce que, ce que je lis me semble faux.
La synesthésie n’est pas un symptôme de l’autisme (on n’utilise plus le terme Asperger). On peut être synesthète et autiste, ou synesthète et alliste, ou autiste et pas synesthète. Bref ce n’est pas du tout un critère de diagnostic de TDA.

Le HPI n’est pas non plus spécialement relié à de l’hypersensibilité (qui n’est pas définie médicalement de toute façon). Le HPI n’est en fait relié à rien à part un haut score de réussir au test. C’est littéralement le seul et unique critère. Le reste, c’est du blabla des psys. L’un dira une chose et l’autre autre chose, faites attention à vous. On sort du domaine de scientifique. Ca ne veut pas dire que vous n’avez pas ces caractéristiques mais simplement que ce ne sont pas des critères de diagnostic HPI. Rien n’indique que ce soit partagé par tous les HPI ni que ça ne se retrouve pas dans les memes proportions dans le reste de la population.

En revanche les particularités sensorielles relèvent elles, des critères de diagnostic officiels du trouble autistique.

(pardon @Andrealphussette j’ai répondu avant de voir ton message).
Quand je parle des traits autistiques asperger, c'est parce qu'il y a plusieurs formes d'autismes dont certaines ne sont absolument pas liées à des facultés intellectuelles, c'est tout :) Et je ne dis pas que la synesthésie est réservée uniquement aux HPI ou autistes ou qu'aucun HPI ne voit des chiffres en couleur,. Je parle de cas moyens sur le sujet des HPI. Et non, HPI n'est pas qu'une réussite au test de QI, il y a ensuite des entretiens psychologiques pour évaluer cela. Mais comme on est au début, il y a encore peu de gens correctement formés pour poser ce diagnostic. En tout cas, ayant participé à des conférences pour les HPI, la majorité n'a pas ce truc de couleur avec les chiffres :)

Quand a l'hypersensibilité, tous les hypersensibles ne sont pas HPI (20% de la population est hypersensible), alors que les HPI sont hypersensibles (et 2% de la population si ma mémoire est bonne).
@Mullipa Je ne sais pas comment est le personnage d'Audrey Fleurot, mais pour le coup, je ne me reconnais pas tellement dans les caractéristiques HPI que tu cites alors que je suis diagnostiquée. Je n'ai pas de trouble dys, pas d'hypersensibilité et pas d'hyperesthésie non plus, et en ce qui concerne ma façon de réfléchir, je suis très souvent en mesure d'expliquer mes raisonnements en incluant des petits détails. Toutes les personnes HPI ne fonctionnent pas de la même façon, donc un unique personnage ne peut pas permettre aux gens de déterminer s'ils sont HPI ou non en fonction de leur degré de ressemblance avec lui, de toute façon. Après, comme je disais, j'ai pas vu la série donc peut-être que le personnage ne me convaincrait pas non plus pour d'autres raisons, je sais pas.

Sinon, parmi les personnages de femmes détectives plus douées que tout leur entourage, on peut rajouter Candice Renoir (de la série française du même nom). A en juger par la bande annonce, je vois pas mal de similitudes entre les deux, que ça soit l'aspect "vie de famille" (les deux ont plusieurs enfants dont elles s'occupent seules au début de l'histoire) ou leur style vestimentaire qui fait qu'on ne les prend pas trop au sérieux (Candice a un style très "girly" avec beaucoup de rose et de chaussures à talons).
Je ne dis pas qu'il n'y a qu'une seule définition de HPI ;) je ne souffre pas de dys non plus, par exemple, et je suis diagnostiquée aussi. Mais je trouve que le personnage d'Audrey Fleurot (tu peux juste voir le premier épisode pour te faire une idée) n'est pas HPI, ou ne présente pas les traits de la majeure partie des HPI. Le fait d'expliquer ton raisonnement ça vient généralement après avoir la conclusion, par exemple. Ou alors dire à tout le monde que tu es HPI en sortant ton chiffre de QI à tout va, de façon aussi prétentieuse qu'elle, envoyer tout le monde péter au moindre problème, personnellement je n'ai jamais vu de HPI comme ça :rire: (ça ne veut pas dire qu'il n'y en a pas, qu'on s'entende bien !). Je la trouve très hautaine, un peu agressive, et des HP que j'ai rencontré je n'en ai pas vu comme elle, c'est tout :)
 
14 Septembre 2016
333
1 710
814
28
Paris
@Mullipa
As-tu des sources scientifiques pour étayer tes propos ? Parce que, ce que je lis me semble faux.
La synesthésie n’est pas un symptôme de l’autisme (on n’utilise plus le terme Asperger). On peut être synesthète et autiste, ou synesthète et alliste, ou autiste et pas synesthète. Bref ce n’est pas du tout un critère de diagnostic de TDA.

Le HPI n’est pas non plus spécialement relié à de l’hypersensibilité (qui n’est pas définie médicalement de toute façon). Le HPI n’est en fait relié à rien à part un haut score de réussir au test. C’est littéralement le seul et unique critère. Le reste, c’est du blabla des psys. L’un dira une chose et l’autre autre chose, faites attention à vous. On sort du domaine de scientifique. Ca ne veut pas dire que vous n’avez pas ces caractéristiques mais simplement que ce ne sont pas des critères de diagnostic HPI. Rien n’indique que ce soit partagé par tous les HPI ni que ça ne se retrouve pas dans les memes proportions dans le reste de la population.

En revanche les particularités sensorielles relèvent elles, des critères de diagnostic officiels du trouble autistique.

(pardon @Andrealphussette j’ai répondu avant de voir ton message).
Attention, je me suis peut-être mal exprimée : je ne dis pas que la synesthésie est symptomatique de l'autisme (je parlais d'asperger parce qu'il y a plusieurs formes d'autismes et certaines ne sont pas liées à des capacités cérébrales, je ne connais pas bien le vocabulaire et je m'en excuse), je dis juste que voir les chiffres en couleur ce n'est pas un truc de HPI, et que si on devait le rattacher à qqchose ça se rapproche plus d'une forme d'autisme. Justement, ce que dit la série c'est que être HPI c'est avoir ces trucs dans la tête qui fait que vous retenez tout, calculez comme vous respirez et que réfléchir c'est à peine un effort. Et ça c'est faux, c'est tout ce que je voulais dire (et que j'ai peut-être mal exprimé) :)
Et normalement, un diagnostic HPI ce n'est pas juste un score au WAIS, c'est aussi un (ou des) d'entretien(s) avec un neuropsychologue. Mais ça coûte tellement cher que c'est parfois compliqué de faire ça correctement...
 

Clematis

Ne pas citer.
3 Avril 2016
63
11 187
2 054
@Mullipa
En terme de critères diagnostics purs, non. Le HPI n’a pour seul et unique critère (reconnu par la science) que le score au test WAIS. Des psys ajoutent des critères, mais aucun n’a de valeur dans le sens où aucun n’est commun au diagnostic national (le wais est un outil français), a part le wais. Le reste ne fait pas consensus et n’est pas reconnu comme critère de diagnostic. (Attention aux pseudos science qui ont pas mal de place dans ce domaine).

On ne parle plus de Asperger et on ne parle plus non plus de formes d’autisme. Aujourd’hui, le consensus est plutôt de parler de spectre, chaque autiste répond au critères dits de « la dyade autistique », a des degrés différents. On dit plutôt aujourd’hui qu’il y a autant de forme d’autisme que d’autistes. Les capacités intellectuelles n’entrant plus en ligne de compte pour séparer différentes formes comme c’était le cas avant (asperger regroupant globalement les autistes sans déficience intellectuelle). On sépare encore (mais cela tant à être également remis en question car pas toujours pertinent) les autistes par degrés de besoin d’accompagnement. En tous les cas, on ne parle plus, normalement, d’autisme lourd/léger ou sévère par exemple.

Quand à la synesthésie c’est vrai que ce n’est pas lié au HPI mais ça n’est pas non plus particulièrement à rapprocher de l’autisme. Et encore moins une forme d’autisme.

Désolée, je ne veux pas faire donneuse de leçon, mais étant moi même autiste, ça me tient à cœur.

Édit: je ne sais plus si je l’ai dit, mais l’hypersensibilité n’existe pas en tant que telle en psychologie/psychiatrie. On ne peut pas « diagnostiquer » quelqu’un comme hypersensible. C’est juste hors du cadre « réglementaire », c’est un diagnostic qui n’existe pas officiellement. Je ne vous empêche pas d’y croire, mais par contre il faut être clair sur l’état des connaissances actuelles et sur les diagnostics sérieux et encadrés possibles. Ça ne veut pas dire que les personnes a qui on a dit qu’elles étaient hypersensibles n’ont pas de problème, mais que ce n’est pas un terme encadré. C’est donc scientifiquement faux de dire que les HPI sont hypersensibles pour ces deux raisons. 1) le diagnostic ne repose pas sur un critère qui serait une « hypersensibilité » et l’hypersensibilité n’est pas définie par la médecine/ la psychologie, en tous les cas ne fait pas consensus et ne peut donc pas être diagnostiquée.
 
Dernière édition :
9 Juillet 2018
335
12 004
1 204
Je suis un peu étonnée de l'article. Le nombre de personnages féminins réels et fictifs très intelligents représentés par la littérature et le cinéma est incalculable, que ce soit dans des classiques séculaires ou la culture populaire. À tout hasard : Athéna ou Cassandre à l'Antiquité, Héloïse au Moyen-Age, Elizabeth I, Catherine de Médicis, l'immense majorité des personnages de Shakespeare à la Renaissance, les héroïnes de Jane Eyre au XVIIIe, les femmes qui tenaient salon comme Germaine de Stael au XIXe, et de manière plus contemporaine et mainstream Hermione Granger... Bref, le présupposé de l'article me laisse perplexe car il tombe à plat ! Il est certes intéressant de réinterroger les clichés sexistes mais ceux-ci sont souvent bien plus récents qu'on n'a tendance à le croire et l'humanité n'a pas attendu les podcasts féministes sur la pop culture pour reconnaître l'intelligence des femmes - et heureusement :yawn:

Ensuite, la question de la représentation schématique de personnes possédant des caractéristiques hors-normes selon la psychologie me paraît également souvent épineuse. Cela correspond évidemment à un certain besoin de notre époque à l'identification précise mais cela ne paraît pas toujours opérant. En premier lieu : s'il est souhaitable que des profils variés soient représentés, j'ai du mal avec l'aspect pédagogique de la chose. On peut certes entendre parler d'un phénomène pour la première fois grâce à une série - ce qui est chouette - mais non suffisant pour appréhender ledit phénomène... En second lieu : ces formats relevant du divertissement, leur objectif premier reste de séduire et de se vendre. Il n'est donc guère surprenant qu'ils charrient leur lot de clichés...

En ce qui concerne le HPI, il s'agit d'un diagnostic à la mode en ce moment (je ne nie pas son existence, je le suis d'ailleurs moi-même mais ça ne change strictement rien à mon existence :yawn: ) et je crois que les choses vont plutôt dans ce sens-là. En gros, les producteurs sentent le filon et capitalisent dessus :lol: Les diagnostics ont quelque chose d'essentiellement rassurant et peuvent être très utiles pour certaines personnes. En revanche, je suis toujours sceptique quant à l'idée de ramener son identité entière vers un seul facteur. Ce n'est pas parce qu'on est HPI que chacun de nos traits renvoie vers ce point - exactement comme le fait d'être une femme biologique (désolée si le terme n'est pas adéquat, dites-moi éventuellement par quoi remplacer) ne signifie pas que l'on se reconnaîtra dans les caractéristiques attribuées aux femmes.

Bref, un long pavé pour dire que les meufs smart sont représentées depuis au moins deux millénaires et que les séries ne sont pas le meilleur médium pour entrer dans des explications complexes :yawn:
 

Mymy Haegel

Rédac chef de madmoiZelle
Équipe madmoiZelle
1 Février 2012
6 458
28 133
5 244
29
Paris
mymyhgl.wordpress.com
@Jester. C'est sûr que si on prend des millénaires de productions culturelles, on peut en trouver, des femmes intelligentes, mais des séries avec un personnage principal présenté comme « génie », et où ce personnage est une femme... Bon ben... bof. C'est pour ça que la comparaison est tirée avec Sherlock ou Doctor House, pas en remontant jusqu'à Jane Eyre ou Catherine de Médicis ! Et Hermione a beau être formidablement intelligente, elle n'est pas l'héroïne... C'est là où HPI tire son épingle du jeu.

Sans dire que ton commentaire est inintéressant, hein, mais juste pour recentrer cette histoire de comparaison !
 
9 Juillet 2018
335
12 004
1 204
@Mymy Haegel oui tu as raison de soulever ce point, je suis consommatrice moins friande de séries que de livres ou de films, mon commentaire était sans doute un peu biaisé ! J'en profite pour dire que j'aime bien ce genre d'articles qui permet de discuter plus amplement et de soulever des débats plus larges, mon désaccord n'est pas un désaveu :yawn:
 
  • Big up !
Reactions : Mymy Haegel

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes