@Margay
Yep, ce sondage relayé par une connaissance Facebook :
https://docs.google.com/forms/d/e/1...tMTIoD6JybRaom5fDnBvAQafBJWVBG8ovczCbQm8biptQ

On pourrait faire l'action de le pourrir, faire un max de réponses bidon, où on profite du "autre" pour les remettre à leur place :
De quoi êtes vous le plus fier : " De nos CRS, il ont un lancer si précis ! Meme la ligue des droit de l'homme les à salué de leur efficacité pour éborgner le peuple!"
 
Dernière édition :
On parle bien de la conception du design des uniforme et pas la production en série ? Donc un travail qui ne va pas non plus prendre des semaines à réaliser.

Parce que la il y a un truc qui m'échappe, car c'est quelque chose qui a toujours exister et j'ai un peu l'impression que tout le monde tombe des nues en découvrant ca.

J'ai fait quasiment toutes ma scolarité dans des filaires professionnelles (BEP jusqu'à License pro). Perso j'étais dans le travail des métaux et le dessin industriel, mais j'avais des copines qui elles étaient dans les métier du textile ou de la maroquinerie. Et on avait bien 12h par semaine d'atelier ou l'on apprenaient les aspects manuels de nos métiers Et par apprendre, je parle bien de pratiquer. Donc dans mon cas des demies journée en chaussure de sécurité et bleu de travail à souder/couper/forger de la ferraille.

Et pendant ces journées à l'atelier on réalisait un tas de travaux. Aussi bien des bricoles que l'on allait garder pour nous, que du matériel pour l'établissement (mobilier, cendriers muraux, etc.), pour des particuliers, ou encore des projet pour la municipalité. Le lycée était bien évidement payé pour couvrir les matières premières et les différents frais engagé mais nous (les élèves) ne l'étions évidement pas. Et il en va de même pour un max de métier. Les lycées hôtelier ont généralement un resto ouvert au public, les écoles d'osthéo prennent des consultations, idem en coiffure, etc. Et personnellement je ne vois pas quelle mal il y a. On est complètement dans le "c'est en forgeant que l'on devient forgeron". C'est encore le meilleurs moyen pour apprendre un métier, et tant qu'a cramer des matières premières autant que cela serve à quelque chose pour la société plutôt que de tout jeter.

Apres devrait on payer les élèves qui "fournissent un produit fini" pendant leur heures de cours ? Dans l'absolue j'aurai bien aimé. Mais dans ce cas ne peut on pas aussi considérer que les filaires "non professionnel" genre lettre ou scientifique fournissent aussi un travail ? On se retrouverai à rémunérer certains élèves pour apprendre un métier, mais pas ceux ayant choisi d'autres branches.

Bref. Partant de ces différentes choses et du fait qu'il n'y ait à ma connaissance pas d'entreprises publiques de création textile, je préfère que le gouvernement évite de distribuer son budget à des sociétés privées qui vont se gaver au passage, alors qu'il existe une solution gratuite.
 
@Pelleas
Je pense que ce qui pose problème, c'est l'agenda politique qui accompagne la démarche.

Que le secteur public propose des projet aux étudiant en formation professionnelle je suis d'accord avec toi que c'est pas forcément déconnant.

La on est dans une situation ou le gouvernement se lance en plein dans une campagne présidentielle sur tout les fronts ( cf Mcfly et carlito pour ne citer que cette affaire), et alors que la situation des étudiants est dramatique, saisit l'opportunité pour leur demander de redorer le blason.

Donc oui, en dehors de ce contexte, ça n'aurait peut etre pas soulevé autant de colère chez moi, mais là !

Les étudiants crèvent la dalle, on à des rappel à l'ordre régulier de la Ligue des droit de l'homme (par exemple), les étudiants, parmi les autre citoyen français, se font mattraquer la gueule, l'état se décharge sur les associations pour régler la misère sociale ( ou fait appel à des youtubeur), donc ouais, qu'il fasse, dans ce contexte, appel aux étudiants en mode pour faire de joli uniforme à la police, aux étudiants en pub pour polir leur communication, je trouve ça insultant et honteux.
 
@Eleenore Je n'ai pas le détail des établissements auquel Darmanin à demander (et pas imposer) de plancher sur le projet mais pour ce qui est des lycées pro ont parle majoritairement de mineurs étant encore sous la responsabilité de leur parents. Donc la précarité étudiantes ne les concerne pas spécialement. Pour ce qui est des écoles de modes, la ok le sujet est entendable.

Pour le rapport avec les violences policières idem. Le problème est surtout remonté par l'école du 11° arrondissement qui est littéralement au pied des manifs. Et c'est surtout eux que l'on a entendu sur ce point. Pas sur que les lycées soient du même avis.

Ensuite, et je te rassure tout de suite ce gouvernement me sort aussi par les yeux, mais la je trouve que tu mélanges énormes de chose. Que vient faire le traitement des association la dedans ? Mcfly et carlito ? Que ce soit des critiques globale vis a vis du gouvernement pas de soucis. Mais dans le cas présents cela n'a juste factuellement pas grand chose à voir.

En gros, si un gouvernement aimé des Français avait fait la même demande aux écoles cela aurait été normal, mais pas dans le cas inverse ? Je le répète je préférai grandement voir Darmanin dégager (et Dupond-Moretti avec tant qu'a y être), mais sur ce coup la ... bah je vois juste une décision banal d'un ministre sur un truc ayant peu d'importance. Apres on peut critiquer le symbole, mais personnellement je préfère m'en tenir a du concret.
 
  • Big up !
Reactions : TheMadTink
@Pelleas Le rapport que je vois entre tout ça, c'est que pour moi ça n'est pas juste la décision isolée d'un ministre.

Une décision est prise dans un contexte politique, qu'on ne peut pas ne pas prendre en considération à mon sens.

Donc mon ressentit fasse à cette situation, ce n'est pas un ministre isolée qui à pris une décision dans son cabinet, c'est une action d'une stratégie globale de communication.
L'appel au école de pub va dans ce sens, je ne pense pas que se soit le bureau de Darmanin qui ai géré ça.
Donc c'est la que rentre en considération toutes les autres action de communication en direction des jeunes, à la traine dans les stats éléctorale, mis en place ses derniers mois. D'ou le fait de citer McFly et Carlito, mais j'aurai aussi pus parlé de la conférence de presse qui à eu lieu avec plusieurs influenceurs pour parler de la situation des jeunes, du débarquement du gouvernement sur twitch, etc
Se sont des actions non pas isolée mais faisant par d'une stratégie de communication à l'encontre des jeunes à mon sens.


Pour les violence policière, les association, pareil, ça dresse pour moi le tableau politique, ça reflète la situation du pays, et je ne peut m'empécher de trouver ça assez honteux de mettre autant d'énérgie dans la com de campagne avec un tel tableau en toile de fond.
 
@Eleenor: Ca par contre au niveau de leur campagne de communication je partage ton avis.

@Adaline :


C'est un ministère régalien qui fait la demande, pas la mairie de la ville d'à côté ou le conseil régional de Teiffouillis les oies.
On est en crise, l'état veut que l'argent circule, ce serait pas mal de charger de mission une entreprise pour faire ce travail et de la rémunérer en conséquence, ce qui garantit les fondements de la sécu et des droits des salariés, entre autre, genre le chômage.

Ok. Partons du principe que l'état charge de cette mission une boite privée. Déjà laquelle ? Pour l'attribution de marchés public, il y a si je ne m'abuse un système d'appel d'offre à respecter. Donc parution au journal officiel pour que plusieurs entreprises puissent répondre. Ainsi le gouvernement peut sélection l'entreprise qui lui semble la plus sérieuse et avec le tarif le plus attractif. Donc a ce stade la on va avoir plusieurs sociétés privées qui vont travailler sur des études de chiffrages afin de répondre à l'appel d'offres. Ce qui est déjà un genre de concours réalisé gratuitement par les entreprise pour espérer décrocher le marché. Et ensuite seulement l'entreprise retenue pourra enfin réellement réaliser le projet et rentrer de l'argent.

Et même si on zape la case appel d'offre. On se retrouvera avec une boite privé qui appliquera nécessairement une marge et dégagera un bénéfice. Bénéfice issue de l'argent public qui pourra aussi bien être réinvestit dans la société, que se barrer dans la poche du patron ou des actionnaires. Pour info l'actuel design des uniformes à été réalisé par Balenciaga. Donc une multinationale qui bosse entre autre dans le luxe et affiche un CA annuel qui approche du Milliard d'euros.

Bref, la dessus la société choisi va effectivement reverser des charges pour alimenter la sécu et les aides sociales. Mais ce n'est pas plus simple de trouver une solution quasi gratuite et d'utiliser directement l'argent publique pour les aides plutôt que de laisser une entreprise se faire du bénéfice au passage et engraisser ses actionnaires ? Apres le débat de la privatisation du travail publique est légitime. Mais perso je pense que l'on verse assez dans le capitalisme comme ca.

De plus, dans un contexte où notre gouvernement plaint les pauvres étudiants parce que c'est dur mais les ejectent de pas mal d'aides et de logement (cf réforme de la caf), c'est cynique d'agir ainsi.

Encore une fois il faut faire la part des choses et éviter les généralité. On parle d'écoles supp de mode ET de lycées pro. Et a priori je ne connais pas beaucoup de lycéen qui perçoivent l'aide au logement. Ensuite, si on part du principe que les étudiants (ceux des écoles supp) vont déjà avoir X heures de cours par semaine pour bosser sur de la conception de vêtements, cela n'empiète en rien sur leur vie de les faire pratiquer sur un cas concret dans ce cadre la. On ne leur demande pas de bosser gratuitement en plus de leur cursus.

Enfin, est-ce que tu es étudiante? Pour ma part, j'en ai un peu assez de tous ces gens qui ont fini les études depuis longtemps et qui nous disent de ne pas nous plaindre parce que de leur temps, c'était ainsi. Ce n'est pas parce qu'il y avait une injustice dans le temps que ça donne des droits pour que cette injustice perdure maintenant. Je ne comprends pas cet argument.

Non je ne le suis effectivement plus étudiante depuis un bon moment. Mais le point ou tu fais fausse route c'est que je ne considère pas le fait de faire produire un travail concret à des étudiants dans un cadre pédagogique soit une injustice. Ni avant, ni maintenant. Car c'est à la fois bénéfique pour les étudiants d'apprendre sur des cas concret et un moyen de faire des économies pour la communauté. Donc non ce n'est pas une "injustice" que je cherche à légitimé parce qu'elle aurait toujours existé.

C'est pas comme si "avant" avait produit un présent mirifique, hein.

Entièrement d'accord avec toi. Mais pourquoi me répondre cela comme si je le défendais ?
 
Ok. Partons du principe que l'état charge de cette mission une boite privée. Déjà laquelle ? Pour l'attribution de marchés public, il y a si je ne m'abuse un système d'appel d'offre à respecter. Donc parution au journal officiel pour que plusieurs entreprises puissent répondre. Ainsi le gouvernement peut sélection l'entreprise qui lui semble la plus sérieuse et avec le tarif le plus attractif. Donc a ce stade la on va avoir plusieurs sociétés privées qui vont travailler sur des études de chiffrages afin de répondre à l'appel d'offres. Ce qui est déjà un genre de concours réalisé gratuitement par les entreprise pour espérer décrocher le marché. Et ensuite seulement l'entreprise retenue pourra enfin réellement réaliser le projet et rentrer de l'argent.

Et même si on zape la case appel d'offre. On se retrouvera avec une boite privé qui appliquera nécessairement une marge et dégagera un bénéfice. Bénéfice issue de l'argent public qui pourra aussi bien être réinvestit dans la société, que se barrer dans la poche du patron ou des actionnaires. Pour info l'actuel design des uniformes à été réalisé par Balenciaga. Donc une multinationale qui bosse entre autre dans le luxe et affiche un CA annuel qui approche du Milliard d'euros.

Bref, la dessus la société choisi va effectivement reverser des charges pour alimenter la sécu et les aides sociales. Mais ce n'est pas plus simple de trouver une solution quasi gratuite et d'utiliser directement l'argent publique pour les aides plutôt que de laisser une entreprise se faire du bénéfice au passage et engraisser ses actionnaires ? Apres le débat de la privatisation du travail publique est légitime. Mais perso je pense que l'on verse assez dans le capitalisme comme ca.

Du coup, peut-être que mon intervention va sembler bête, mais pourquoi ne pas rémunérer les étudiant·e·s ? Tout comme il me semble normal que les stages ou les formations en alternance soient rémunérés (pourtant on rentre toujours dans ce cadre d'apprentissage concret pendant les études), ce genre de projet devrait l'être tout autant.
 
:neutral: ça me rappelle mes années d'études de graphiste où on essayait par tous les moyens de nous faire bosser gratuitement parce que "ça vous fait de l'entraînement". Et j'avais un prof que ça faisait littéralement hurler et qui nous répétait à longueur de temps que si on nous demandait de faire quelque chose, il fallait avoir une compensation à la fin. D'ailleurs le premier document qu'il nous avait fait passer c'était une grille de prix pour plusieurs prestations et selon notre expérience.

Parce qu'il ne faut pas se leurrer. Quand on est en dernière année, le stage c'est pour valider le diplôme mais le plus souvent l'étudiant EST compétent et produit le même travail qu'un salarié pour une somme ridicule ou pas de somme du tout. Vous imaginez bien que ce n'est pas l'uniforme dessiné sur un coin de table qui va être retenu mais quelque chose qui aura nécessité des heures de travail et comme salaire la gloire (non).

Donc je trouve absolument scandaleux qu'un gouvernement qui a réduit le budget des étudiants de façon catastrophique, leur demande de bosser gratuitement.

Non. Juste non.
 

Watou

Féminazgul
Mais en fait, ce qui me perturbe ici c'est de considérer comme normal de travailler sans être payé.es sous prétexte d'être étudiant.es.
On est dans une société où on entend à longueur de journée que pour avoir de la thune faut bosser, et là on cherche un moyen pour ne pas rémunuérer des gens qui bossent, et qui produisent quelque chose qui va ensuite être exploité ?
Oui, une entreprise privée va faire du bénéfice qui va être envoyé aux actionnaires, que je sois d'accord ou non, c'est la base du capitalisme, et c'est un autre débat. Mais rechercher la gratuité pour lutter contre le capitalisme, c'est faire le jeu des dominant.es, en fait. Les travailleur.ses n'ont plus de salaire, le rêve de tout.e dirigeant.e qui veut "diminuer les charges" !

Je suis désolée que certain.es d'entre vous, en tant qu'étudiant.es, aient eu à travailler dans un similacre d'emploi non rémunéré, mais je refuse que ça devienne normal. Je sais que j'en avais eu l'occasion, étudiante en réalisation numérique, et que toute notre promo avait envoyé chier une grosse chaine de télé privée. Merci, mais payez des professionnel.les, en fait. Embauchez-nous dans deux ans, quand on sera diplomé.es. Là, y avait un arrangement financier entre la boite et l'école (privée !), de l'argent circulait, pas de soucis. Juste pas dans les poches des travailleur.ses, parce qu'on étaient pas reconnu.es comme tel.les, parce que étudiant.es. Alors qu'on aurait bossé exactement comme ça, sous la direction d'un réalisateur, avec un cahier des charges et zéro prise de décision. "Ca nous prépare au monde réel", merci mais non. On a toute notre vie pour obéir à nos directeur.ices de projet et ne plus décider de ce qu'on fait de nos journée, pour ces dernières années, laissez nous être nos propres directeur.ices. Si vous voulez nous préparer au monde réel, parlez nous du statut d'intermittent du spectacle, de comment c'est d'être auto-entrepreneur, d'à quel point on va galérer, parce que des films entiers se font l'été, uniquement avec des stagiaires "dédommagé.es"

C'est un drame très lié aux métiers "passion" : beaucoup de gens ne les considèrent pas comme des "vrais métiers", et ne comprennent pas pourquoi on devrait être payé.es alors qu'on fait ce qu'on aime. Mais parce que ce qu'on créé est exploité par des entreprises, génère des bénéfices, et profite à beaucoup. (la vie sans films, séries, livres, jeux, objets jolis mais pratiques ? L'angoisse !)

J'ai beaucoup dérivé sur mon cas personnel. Mais embauchez, sacrebleu, faites pas bosser des gens gratos. Le produit que vous achetez est le même au final, qu'il ait été fait par des étudiant.es ou des vieux de la vieille. Donc y a pas de raison que le prix soit différent.

Et c'est encore pire que ce soit le gouvernement, zut !
 
Dernière édition :
@Watou en même temps je ne compte pas le nombre de fois où on m'a demandé de bosser gratuitement, même en n'étant plus étudiante. En faisant des heures supp' non rémunérées par exemple parce qu'il faut absolument terminer ce projet (un classique dans l'enseignement). Alors non ce n'est pas normal. On bosse = on doit être payé, c'est la base. Mais dans les faits, dans la vie réelle (j'aime pas la vie réelle), on se retrouve souvent à se faire pigeonner. Sauf quand on l'a déjà vécu trop de fois et qu'on envoie tout bouler au risque de passer pour une vieille c*nne :lol:
J'ai l'impression que c'est passage obligé pour tout le monde sauf quelques privilégiés hélas :crying:
 

Watou

Féminazgul
@Moony Moomin Je suis d'accord avec toi, et travaillant dans le jeu vidéo, c'est un vécu que j'ai partagé.
Et on se fait pigeonner parce que la majorité d'entre nous l'accepte, en fait. Je ne blâme pas les employé.es qui choisissent de faire des heures sup' non rémunérées plutôt que de perdre leur boulot, pas du tout. Je suis furieuse qu'on soit dans un système qui trouve ça normal, qui se base là dessus. J'aime pas le capitalisme, je pense que je suis déjà fiché.e là dessus de toutes façons, cette rentabilité à tout prix, et surtout à celui de la santé et de l'équilibre de vie des travailleur.ses.

En fait ce qui me gonfle c'est que c'est un non choix, le rapport de force est complètement pété. Tu refuses nos conditions abusives et esclavagisantes ? C'est pas grave, quelqu'un d'autre acceptera. Toi par contre, bin t'as plus d'argent, et ton loyer va pas se payer tout seul, bye bye vas vivre dans la rue. Le contrat entre l'employeur.se et l'employé.es est fondamentalement injuste et inégal, pété d'avance.

Mais ça fait partie de l'enseignement sociétal qu'on reçoit, et ça n'a aucun sens ! Le chômage systémique me gonfle, l'automatisation de plus en plus présente qui ne sert qu'à maximiser les bénéfices plutôt que d'alléger les conditions de travail, les droits du travail et les conventions collectives qui sont bafouées, je suis d'accord avec toi pour être extrèmement soulé.e.

Mais là, on part sur le procès du capitalisme (et je saute dedans à pieds joints sans bouée canard, pas de soucis), et c'est un autre sujet... (très lié à la situation ici, hein, mais plus vaste)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes