Je pourrai presque avoir écrit cet article puisque j'ai moi-même déménagé 14 fois si je ne me trompe pas (et j'ai quasiment 19 ans) et je suis totalement d'accord avec la personne qui a écrit l'article, c'est dur de se sentir vraiment à sa place quelques parts mais bon en même temps ça nous permet d'apprendre et de découvrir plein de choses.
 

Ezryth

Survivaliste acharnée de Don't Starve
Je fais aussi partie des personnes qui ont pas mal déménagé. Bon, la majorité du temps j'étais trop petite, et ceux dont je me souviens, c'était dans la même ville (Justement, Limoges :lunette:. Si ça se trouve, on s'est peut être croisé ?).
Le dernier est, j'espère de tout cœur, l'un des derniers que j'aurais. Pas "le" dernier, mais ça y est, j'ai une vie suffisamment stable aujourd'hui pour me dire que les cartons, je peux arrêter de les stocker "au cas où".

Je me reconnais assez dans ce témoignage, tout mon soutient à toi, qui que tu sois :hugs:
 
J'ai vécu beaucoup de déménagements aussi, pas autant et surtout dans la même région, mais quand même suffisamment loin pour que je change d'école et d'amis. La partie qui a beaucoup résonné avec moi est cette idée de ne pas avoir de "chez soi". Beaucoup de mes amis ont grandi dans la même maison, leurs parents y habitent toujours, c'est "chez eux", cette maison, cette ville, ces mêmes voisins et amis qu'on a suivi au moins jusqu'à la fac.

Moi j'ai déménagé plusieurs fois et en plus avec les parents divorcés, c'étaient des déménagements pour chaque côté. Avec ma mère on a déménagé quatre fois en une quinzaine d'années, dont deux déménagements "importants" qui m'ont séparée de mes amis.

Le premier déménagement et changement d'école a eu lieu au CM2. Après des années avec les mêmes amis de la petite section au CM1 je me retrouve en terre inconnue et je suis première de la classe : harcèlement qui commence car je suis intello. Je galère même à me lier d'amitié avec l'ex première de la classe car je l'ai "détrônée". On finit par devenir amies et je me lie d'amitié avec d'autres personnes de ma classe qui habitent vers chez moi. Le harcèlement de la part de quelques personnes continue mais j'ai un groupe d'amis stable qui me soutient et ça se passe bien dans l'ensemble.

3 ans après, deuxième déménagement important en 4e. De nouveau je me retrouve en terre inconnue, et surtout gros changement de milieu social : je passe de la banlieue du 93 à la banlieue bourgeoise du 94 proche Paris. En plus d'être dans une famille pauvre au milieu de riches, je suis toujours intello et moche (puberté vraiment pas cool). Le harcèlement reprend. Heureusement je me fais quand même un super groupe d'amis.

Alors que je suis en licence, ma mère m'annonce qu'elle va partir en province. Je n'ai donc pas d'autre choix que de partir de chez mes parents, trouver un studio et devenir indépendante à l'âge de 21 ans si je veux enfin pouvoir rester au même endroit pour continuer mes études (filière uniquement dispo à Paris) et rester avec mes amis. Je reste un an dans un studio avant d'emménager avec mon copain. On reste deux ans au même endroit avant de déménager à l'étranger.

Depuis que je suis à l'étranger j'ai déménagé une fois seulement et je pense que je déménagerai encore dans le futur (normal).

Ce que je tire de cette expérience c'est vraiment cette absence de "chez moi" lié à l'enfance, et finalement une habilité à pouvoir me sentir "chez moi" là où je le choisis et me sens bien !
 
Ah ben moi aussi j'ai beaucoup beaucoup déménagé : une vingtaine de fois dans 6 départements et 2 pays différents. On a surtout beaucoup déménagé jusqu'à mes 10 ans, au point que j'ai fait 5 écoles primaires en quatre ans :lunette:. Je ne me souviens pas que ça m'ait beaucoup dérangée petite, au primaire j'étais un peu à part mais je pense que c'était aussi une question de personnalité. Par contre j'ai passé tout mon collège au même endroit dans un contexte un peu particulier, sur une île où tout le monde se connaissait et où j'avais le combo nouvelle pas de l'île / intello / physique un peu ingrat, j'étais une bonne victime, c'était quatre années pas cool. Pour le coup je pense que ça ne m'aurait pas déranger de déménager !
Je dirais que beaucoup déménager ça a forcément influencé ma construction, mais pas forcément dans un sens négatif. Je regrette parfois de ne pas avoir de vraies racines (et de ne jamais savoir répondre à la question "tu viens d'où ?") mais en attendant je vois ce que ça m'apporte : beaucoup de flexibilité et un certain goût de l'aventure. Comme je n'ai pas de vraies attaches géographiques, je n'ai aucun mal à me projeter dans une région ou un pays inconnu et ça m'attire même beaucoup. J'ai pas mal déménagé dans ma vie d'adulte, tous les deux à trois ans en moyenne, et pour moi c'est un vrai mode de vie : j'ai beaucoup beaucoup de mal à m'imaginer plus de quelques années quelque part. J'ai d'ailleurs pas mal hésité à signer mon contrat actuel à l'étranger parce qu'il durait trois ans et ça me paraissait long... J'avoue que pour l'instant je ne me vois pas changer de façon de faire. J'ai quitté l'année dernière une région que j'avais découvert par hasard mais pour laquelle j'ai eu un gros coup de cœur et j'ai un peu hésité à partir, mais je me suis dit que je pourrais toujours y revenir plus tard, si ou quand j'aurais envie de me poser. Ne serait-ce qu'en France, j'ai encore beaucoup de régions à découvrir avant de faire un choix définitif :lunette:.
 
4 déménagements pour moi entre ma naissance et le lycée. Le pire fut d'arriver en 5e dans une nouvelle ville, en laissant derrière les amis... Même rancoeur que la mademoizelle qui témoigne, ça ne s'est vraiment arrangé qu'après le bac, une fois en etudes supérieures.
Je n'imposerais pas ça mes enfants si je peux l'éviter
 
J’ai trouvé le tamponnage émouvant. Ça m’a brisé le cœur quand elle parle d’un manque de « racine, de souvenirs.. »
J’ai eu l’enfance inverse. Je suis née dans la maison de famille, j’y ai grandi et j’ai toujours des amis qui datent de la maternelle. J’ai choisi à l’age Adulte de bouger (pour les études puis pour ma carrière), j’ai déménagé dans 5 régions différentes mais je l’ai toujours bien vécu car c’etait Un choix de ma part.
Aujourd’hui je suis installée dans une région que j’adore et j’ai un enfant. J’ai eu l’opportunite d’avoir une grosse évolution pro qui nécessitait une mobilité européennes : j’ai refusé pour ma fille. Je ne veux pas lui faire subir un nombre innombrable de déracinement (et pour mon mari qui a sa propre carrière et sa famille dans notre région d’habitation). Ça a été un dilemme mais quand je lis ce genre de témoignage ça me conforte dans mon choix d’offrir une belle stabilité à mon enfant en dépit de ma carrière.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes