Des gynécos rétablissent la vérité sur le vaccin contre le papillomavirus

12 Février 2018
953
1 049
424
32
Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : Des gynécos rétablissent la vérité sur le vaccin contre le papillomavirus
vaccin-papillomavirus-avis-gyneco.jpg
 
2 Novembre 2018
134
2 057
504
Aucune mauvaise foi de ma part (sincèrement) mais je ne comprends pas cette partie de l'article d'un point de vue scientifique et des manipulations des chiffres qui sont mentionnées:

La gynécologue Laura Berlingo y explique que les chiffres sont interprétés comme si le vaccin était la cause des pathologies, alors qu’il existe simplement une corrélation entre des maladies répandues chez les jeunes et le vaccin.
Autrement dit, ce n’est pas parce que les personnes qui mangent des épinards sont souvent chauves que les épinards font tomber les cheveux. Bon je suis pas sûre sûre de mon analogie mais vous avez l’idée.

J'ai essayé de faire des recherches sur internet au sujet du vaccin et de ces FakeNews mais j'ai rien compris (je suis une bille en sciences et je pige rien au vocabulaire). Ca veut dire que des personnes qui ont fait le vaccin ont quand même développé un cancer du col de l'utérus du coup ? Et que si ces personnes ont développé un cancer, ça ne veut quand même pas dire que c'est le vaccin qui l'a provoqué ? J'ai du mal à comprendre le terme de "corrélation" en fait. Si j'ai bien compris Wikipédia, il y a une question de lien entre les deux choses en corrélation, mais l'une n'est pas la cause de l'autre. Mais du coup il y a un lien entre vaccin du cancer du col de l'utérus et le vaccin, mais lequel ?
(Désolée j'ai l'impression d'être complètement débile avec mes questions mais je préfère passer pour une débile et avoir potentiellement une réponse que rester dans ma bêtise. :cretin:)

Sinon, je risque de me faire taper sur les doigts mais même si je ne suis pas du tout contre les vaccins obligatoires, j'ai passé mon tour pour le Gardasil. On m'a proposé de le faire au tout tout début de sa sortie, à l'époque où y'avait trois tonnes de pubs à la télé et de controverses et j'avais tellement l'impression qu'on voulait me vendre un truc, ce qui n'était pas du tout l'idée que je me faisais de la médecine, que j'ai refusé de le faire. Mon médecin de l'époque m'avait d'ailleurs dit qu'on avait pas assez de recul sur le vaccin pour qu'il puisse me certifier que c'était absolument utile et sans risque donc voilà. Je ne regrette pas de ne pas l'avoir fait, je trouve vraiment qu'à l'époque y'avait un gros manque de communication et d'information, je me souviens avoir longuement réfléchi et pris ma décision donc si un jour je développe un cancer du col de l'utérus, j'aurai bien évidemment les boules (et c'est un euphémisme) mais je ne m'en voudrai pas non plus de ne pas l'avoir fait ! En tout cas j'espère que maintenant que les années sont passées, il y a assez de recul sur ce vaccin et qu'il pourra sauver de nombreuses vies.
 

Dame de lotus

Chicons au gratin, et toi ?
29 Novembre 2015
5 393
69 036
3 524
@Rosenrips : corrélation, ça veut juste dire que tu peux voir un lien avec les données. Mais ce n'est pas parce que tu vois un lien que l'interprétation que tu en fais est vraie ! C'est l'exemple que donne Queen Camille : il y a plus de chauves dans les gros mangeurs d'épinards, ok, c'est ce que disent les chiffres, on fait un graphique et on voit une belle droite. Mais ça ne signifie pas pour autant que les épinards rendent chauves !

Par exemple, on pourrait se rendre compte que dans notre échantillon, les gros mangeurs d'épinards sont gros mangeurs d'épinards parce qu'ils sont chauves et qu'ils pensent que les épinards, ça fait pousser les muscles comme Popeye, et quitte à être chauve, autant être musclé pour compenser (pardon pour tous les clichés idiots :shifty:).

-> L'épinard ne provoque pas la perte des cheveux. Même s'il y a beaucoup de chauves chez les gros mangeurs d'épinards, et peu chez les petits mangeurs d'épinards. Donc tu avais bien compris le concept :d


Ici, si j'ai bien compris (je vois pas les données pures, donc je me base sur l'article et son interprétation) : on regarde le taux de cancer sur la population jeune des pays où les gens se vaccinent beaucoup, indépendamment du fait que les individus soient vaccinés ou non (on prend un gros tas, et youplaboum, on vérifie pas s'ils ont fait le vaccin ou pas, on s'en fout). Et on se dit "zut, le taux de cancers augmente, c'est la faute au vaccin parce que dans ce pays : beaucoup de gens sont vaccinés". Sauf qu'en fait, quand on regarde, on voit que la population vaccinée diminue au fil des années : comme le vaccin est censé protéger contre le cancer, si tu te vaccines pas, bah...y'a des chances que tu tombes malade. Ce n'est donc pas le vaccin qui est responsable, c'est que dans la population étudiée, le taux de vaccination a diminué au fil des ans (même si on est dans un pays avec un haut taux de vaccination).

Après ce sont des stats : tout est dans l'interprétation. On peut faire dire ce qu'on veut à des chiffres, d'où l'intérêt de bien connaître la façon dont les données ont été récoltées, quels sont les biais, etc. J'ai raconté ça, j'aurais pu raconter autre chose, par exemple que les gens vaccinés sont jeunes, riches (pour se payer le vaccin), ont une grosse voiture, et du coup j'aurais peut-être pu dire que le vaccin augmentait les accidents sur les routes (mais en fait c'est parce qu'ils sont jeunes et qu'ils conduisent comme Schumacher) (à nouveau, désolée pour les clichés, je ne crois pas un mot de ce que je dis évidemment :shifty:))
 
2 Juillet 2015
9
40
1 064
25
Besançon
Personnellement, je trouve ça un peu léger que l'avis de quelques médecins suffise pour que Madmoizelle affirme à toutes ses lectrices qu'il n'y a AUCUN danger : probablement, le risque de ne pas vacciner est supérieur à celui de vacciner. C'est un rapport risques/bénéfices qui est calculé sur l'ensemble de la population, on n'a pas vraiment de certitudes sur les risques individuels.

Deux de mes proches ont tous les deux développé une sclérose en plaque suite à des vaccins contre l'hépatite B. Je comprends bien qu'il s'agit seulement d'une corrélation et d'un minuscule échantillon (je sais même pas si on peut appeler ça comme ça) mais franchement, c'est une maladie tellement horrible que ça me semble difficile de pas en tenir compte.
A l'époque, c'était aussi "sans aucun danger", et puis quelques années plus tard, mon médecin a tout arrêté parce que, finalement, il n'y avait plus assez de recul.
 
11 Octobre 2014
2 838
8 175
2 884
ornellagalvaniportfolio.com
Personnellement je n'ai pas fait ce vaccin parcce que mon médecin a expliqué a ma mère que ce vaccin n'était éfficace que contre une minorité des virus de type papillomavirus et que si j'avais des rapports sexuels protégés il y avait déjà peu de risques de cancer.
En vrai j'y connais rien et c'était il y a dix ans donc les choses ont peut être changé depuis et j'étais très très loin d'être sexuellement active a l'époque donc ça m'intéressait assez peu.
Après ce médecin est responsable de plusieurs erreurs médicales me concernant donc je me demande ce que sa parole vaut. Si jamais quelqu'un a une explication sur ce qu'il affirme je veux bien.
 
15 Août 2017
265
1 687
814
22
Personnellement, je trouve ça un peu léger que l'avis de quelques médecins suffise pour que Madmoizelle affirme à toutes ses lectrices qu'il n'y a AUCUN danger : probablement, le risque de ne pas vacciner est supérieur à celui de vacciner. C'est un rapport risques/bénéfices qui est calculé sur l'ensemble de la population, on n'a pas vraiment de certitudes sur les risques individuels.

Bon, apparemment, il y a encore une grande controverse quant à son utilité réelle, comme en témoigne cet article: https://www.parismatch.com/Actu/San...ntre-les-infections-au-papillomavirus-1599033

Franchement, je ne sais toujours pas quoi en penser. Je n'ai pas été vaccinée à l'époque, où on me l'avait proposé, mes parents n'avaient pas été convaincus par l'efficacité du vaccin, qui ne fonctionne que sur quelques types de papillomavirus. De plus, des frottis réalisés régulièrement suffisent généralement à repérer les lésions à temps, puisque le cancer prend 10 à 15 ans pour se développer.
 
  • Big up !
Reactions : chuchapups
5 Janvier 2018
9
41
364
22
@Fanfreluches je ne suis pas une spécialiste et je suis incapable de te citer des sources, mais il me semble qu'en effet, le vaccin ne protège que contre une partie des souches du virus qui peuvent provoquer un cancer du col de l'utérus, et même si on est vaccinés, il faut faire les frottis préconisés (à partir de 25 ou huit ans après le début de la vie sexuelle et après tous les deux ans je crois) pour le dépistage. Pour ce qui est du risque avec des rapports protégés, il me semble que justement, presque tout le monde est infecté par un papillomavirus plus ou moins au début de sa vie sexuelle, c'est pour ça que le vaccin doit être fait avant. Par contre, le cancer ne se développe que dans une minorité des cas et le frottis est efficace pour le détecter (on vérifie si il y a des cellules cancéreuses sur le col)
J'espère t'éclairer un peu!
 
22 Août 2018
89
644
144
25
Ma mère ne m'a jamais fait faire ce vaccin parce qu'elle est assez septique sur les effets secondaires à long terme des vaccins et pour la raison citée par @leeloh, ma petite soeur le fera mais pour moi je pense qu'il est trop tard à 22 ans, on en a parlé il y pas longtemps et ma mère était persuadée que je ne souhaitais pas le faire, parce que j'ai du raconté une anecdote sur une amie ayant eu une grosse fièvre et des hallucinations après le vaccin, je lui ai reproché d'avoir fait ce raccourci et de ne pas m'avoir demandé clairement si je souhaitais le faire, parce que ado je me voyais pas demander un vaccin (portant sur des risques liés aux rapports sexuels qui plus est) qui était en plus pas remboursé totalement et onéreux tout de même...
 
3 Novembre 2018
1 569
11 046
1 154
@Rosenrips et
Personnellement je n'ai pas fait ce vaccin parcce que mon médecin a expliqué a ma mère que ce vaccin n'était éfficace que contre une minorité des virus de type papillomavirus et que si j'avais des rapports sexuels protégés il y avait déjà peu de risques de cancer.
Ma doctoresse, très compétente, ne m'a pas encouragé non plus à me faire vacciner. Elle n'a pas clairement dit que ça ne servait à rien, mais bon elle n'a pas poussé du tout pour le faire, elle avait l'air de penser que c'était un truc inutile. Je n'ai pas insisté de mon côté, et j'ai pas pensé à creuser le sujet davantage, trop heureuse d'échapper à une piqûre.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes