@Rosenrips et
Personnellement je n'ai pas fait ce vaccin parcce que mon médecin a expliqué a ma mère que ce vaccin n'était éfficace que contre une minorité des virus de type papillomavirus et que si j'avais des rapports sexuels protégés il y avait déjà peu de risques de cancer.
Ma doctoresse, très compétente, ne m'a pas encouragé non plus à me faire vacciner. Elle n'a pas clairement dit que ça ne servait à rien, mais bon elle n'a pas poussé du tout pour le faire, elle avait l'air de penser que c'était un truc inutile. Je n'ai pas insisté de mon côté, et j'ai pas pensé à creuser le sujet davantage, trop heureuse d'échapper à une piqûre.
 
Concrètement il y a le même problème pour tous les vaccins aujourd'hui.
Rockie pourrait reprendre le même sujet : "Faut-il vacciner nos enfants ?".
Le débat fait rage, et c'est dramatique. Des gens recommencent à mourir de la rougeole en France, la coqueluche réapparaît de manière inquiétante...
Je comprends qu'avec tous les sujets de société on ait du mal à faire confiance, mais quand même c'est assez clair pour moi... Avant: tu mourrais de maladies épidémiques. Aujourd'hui: elles sont presque disparues alors on se paie le luxe d'ignorer les vaccins comme une mode.
 
@Fanfreluches je ne suis pas une spécialiste et je suis incapable de te citer des sources, mais il me semble qu'en effet, le vaccin ne protège que contre une partie des souches du virus qui peuvent provoquer un cancer du col de l'utérus, et même si on est vaccinés, il faut faire les frottis préconisés (à partir de 25 ou huit ans après le début de la vie sexuelle et après tous les deux ans je crois) pour le dépistage. Pour ce qui est du risque avec des rapports protégés, il me semble que justement, presque tout le monde est infecté par un papillomavirus plus ou moins au début de sa vie sexuelle, c'est pour ça que le vaccin doit être fait avant. Par contre, le cancer ne se développe que dans une minorité des cas et le frottis est efficace pour le détecter (on vérifie si il y a des cellules cancéreuses sur le col)
J'espère t'éclairer un peu!
Hello! Alors je suis pas une spécialiste non plus, mais je suis en médecine et j'ai eu un cours là dessus il y a pas longtemps. Je peux essayer de t'expliquer un peu :) j'espère que ça sera clair!
Le cancer du col de l'utérus est dans 99.7% des cas provoqué par des virus faisant partie d'une famille appelée papillomavirus humain (HPV).
Cette famille, qui est large il y a plus de 200 "membres", est divisée en trois groupes principaux: 1) à haut risque de provoquer un cancer du col de l'utérus 2) à faible risque de provoquer un cancer mais qui vont faire des sortes de verrues pas très jolies sur les parties génitale (y compris le pénis pour l'homme) 3) ne provoquant pas de cancer des muqueuses du col, mais touchant la peau.
Le cancer en soi c'est une mutation de cellules, qui se fait en plusieurs étapes sur une plusieurs années voire décennies: 1) infection par le virus HPV à haut risque, qui attaque des cellules 2) les cellules infectées vont proliférer, c'est à dire que leur nombre va augmenter 3) le virus va induire une mutation dans ces cellules, elles vont se transformer 4) ces cellules transformées (=tumorales) vont proliférer à leur tour et remplacer les cellules normales = lésion tumorale dans un tissu 5) les cellules tumorales vont infecter les tissus autour.
Les HPV peuvent aussi provoquer des cancer de la sphère ORL (oreille, nez, bouche) et anogénital.
La transmission est généralement par voie sexuelle non protégée (contact entre les muqueuses), et environ 70% des filles sexuelles actives seront infectées un jour. Seulement jusqu'à 25ans, on a un bon système immunitaire et ça sert à rien de faire un frottis parce que même si on est infectées et qu'il y a des lésions, la grande majorité des personnes vont éliminer le virus par elles mêmes et il n'y a pas besoin de intervention médicale.
Maintenant pour le vaccin Gardasil: il protège contre les souches HPV 6, 11, 16, 18, 31, 33, 45, 52, 58. ça fait beaucoup mais sur 200 on pourrait se dire que c'est pas si large. Seulement que HPV 16 et HPV 18 sont dans le groupe à haut risque et elles sont responsables de plus de 70% des cancers du col, et le vaccin te protège à une efficacité de 98%. Et HPV 11 et 6 font partie du groupe à faible risque qui font des verrues, et vu que tu es protégée d'eux ça t'évite les verrues aussi. Ça vaut la peine de faire le vaccin jusqu'à 25ans, qui est l'âge auquel ton système immunitaire diminue.
Et les facteurs de risque c'est l'âge des premiers rapports et le nombre de partenaires (tu augmentes tes chances d'être en contact avec le virus) et ensuite le tabac augmente tes chances que le virus fasse une lésion et donc une tumeur (comme toujours, le tabac c'est le premier facteur de risque pour développer une tumeur).
Voilà les avantages du vaccin, ensuite si on ne fait pas le vaccin, c'est important d'aller se faire dépister régulièrement, parce qu'on peut voir l'infection avec un frottis et suivre son évolution, Si le système immun ne l'élimine pas spontanément et que la lésion est à haut grade, il faudrait enlever la lésion.

J'espère avoir pu t'éclairer un peu, et que la taille de ce pavé ne t'effraiera pas haha
 
@Nyanna Merci pour ton explication, c'est très clair.
Je suissous un traitement immunosupresseur donc même si je n'ai que 23 ans, c'est frotti tous les ans pour moi justement pour repérer toute anomalie dès que possible et mettre en pause mon traitement ou retirer la lésion au plus vite.
Tu parles de rapports protégés mais je me demandais un truc. Sais tu si en ayant des rapports non protégés toujours avec le même partenaire qui as été testé pour ça et n'est pas porteur de ces virus, il y a quand même des risques de transmissions ou on est tranquiles ?
 
Ma mère ne m'a jamais fait faire ce vaccin parce qu'elle est assez septique sur les effets secondaires à long terme des vaccins et pour la raison citée par @leeloh, ma petite soeur le fera mais pour moi je pense qu'il est trop tard à 22 ans, on en a parlé il y pas longtemps et ma mère était persuadée que je ne souhaitais pas le faire, parce que j'ai du raconté une anecdote sur une amie ayant eu une grosse fièvre et des hallucinations après le vaccin, je lui ai reproché d'avoir fait ce raccourci et de ne pas m'avoir demandé clairement si je souhaitais le faire, parce que ado je me voyais pas demander un vaccin (portant sur des risques liés aux rapports sexuels qui plus est) qui était en plus pas remboursé totalement et onéreux tout de même...
En suisse le rattrapage est possible jusqu'à 25 ans. Je ne sais pas ce que ça apporte de le faire tardivement mais si c'est quelque chose d'important pour toi, peux être que tu peux encore le faire.
 
Pour celleux qui veulent s'amuser avec les liens de correlation et de causalité Le Monde en a fait un bien rigolo!

Et quand vous lisez des articles qui vulgarisent (en vous mentant ou non d'ailleurs) allez retrouver la source! Allez chercher l'article scientifique originel (facile: suffit de taper le titre dans un moteur de recherche) et lisez le résumé en faisant attention sur quoi est comparé à quoi, le nombre de trucs étudiés (c'est pas pareil s'il y a 50 trucs par rapport à 1000) pour voir si on peut faire confiance à la solidité de l'étude et lisez la conclusion. Bien souvent vous ne retrouvez pas les conclusions du journaliste ou du complotiste dans l'article. Ces conclusions se retrouvent bien souvent dans la partie discussion où l'auteur peut imaginer d'autres études possibles, rêve qu'on puisse aller plus loin, espère des outils thérapeutiques etc
 
Pourquoi parler de bombe à retardement ? Il me semble que dans le cas de l’hépatite B les gens avaient fait un rapprochement car ils avaient développé la sclérose en plaque Max dans les mois suivant la vaccination ? J’ai été vaccinée il y a un bail, le terme « bombe à retardement » me fait bien flipper. J’ai regardé sur internet alors que je n’étais pas du tout au courant et je vois uniquement des histoires de personnes ayant développé des maladies auto immunes assez rapidement après le vaccin.
 
@Nyanna Merci pour ton explication, c'est très clair.
Je suissous un traitement immunosupresseur donc même si je n'ai que 23 ans, c'est frotti tous les ans pour moi justement pour repérer toute anomalie dès que possible et mettre en pause mon traitement ou retirer la lésion au plus vite.
Tu parles de rapports protégés mais je me demandais un truc. Sais tu si en ayant des rapports non protégés toujours avec le même partenaire qui as été testé pour ça et n'est pas porteur de ces virus, il y a quand même des risques de transmissions ou on est tranquiles ?
Cool alors si c'est clair :) c'est important que les gens soient bien informés avant de prendre une décision, mais si on n'a pas d'explications c'est plus difficile de l'être, alors c'est très volontiers!
Pour ta question je me sens pas compétente pour te répondre, désolée.. Pour autant que j'en sache, ça ne devrait normalement pas être un problème mais étant donné que tu es immunosupprimée, ça implique des précautions supplémentaires parce que le risque de lésion suite à transmission est plus élevé et je ne sais pas à quel point les test de dépistage englobe toutes les souches de virus. Je comprends fois mille si tu voudrais ne plus te protéger avec ton copain, mais je te conseille d'en parler avec ta gynéco avant :)
 
Pourquoi parler de bombe à retardement ? Il me semble que dans le cas de l’hépatite B les gens avaient fait un rapprochement car ils avaient développé la sclérose en plaque Max dans les mois suivant la vaccination ? J’ai été vaccinée il y a un bail, le terme « bombe à retardement » me fait bien flipper. J’ai regardé sur internet alors que je n’étais pas du tout au courant et je vois uniquement des histoires de personnes ayant développé des maladies auto immunes assez rapidement après le vaccin.
Hello :) je te mets le lien du rapport de l'agence française de sécurité pharmaceutique concernant le vaccin hépatite B et ses risques: https://ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/f6c024ab94698457d8ae667fd5c98206.pdf

Pour faire court, il est indiqué que toutes les études faites jusqu'à maintenant sur un lien de cause à effet pour la sclérose en plaque suite au vaccin ont montré qu'il n'y avait pas d'augmentation du nombre de personnes touchées. En gros, si tu compares deux groupes de même nombre 1) les personnes qui ont été vacciné et 2) les personnes qui ne l'ont pas été, on ne voit un nombre plus élevé de personnes ayant été atteint de sclérose en plaque dans le groupe 1. ça a été basé, entre autres, sur une étude de
1994 à 2010 par l’AFSSAPS (36 millions environ de vaccinations anti-VHB) qui n’a pas non plus montré de sur-risque de SEP.

Le point qui est délicat à comprendre, c'est qu'l y a effectivement des personnes atteintes de sclérose peu de temps après avoir été vaccinée, mais comme ce n'est pas rare un maladie rare on peut pas faire de lien entre vaccin - développement maladie.

Je pense qu'il y a actuellement un gros courant de personnes qui sont contre le vaccin, et que les articles qui nous parlent des potentiels risques qu'on pourrait avoir après une vaccination ne parle pas assez des risques bien réels encourus si il y a une infection. L'hépatite B par exemple est une maladie qui peut resté être à vie, surtout chez les enfants nouveaux nés et les personnes qui n'ont pas un bon système immunitaire (âgés, avec immunosuprression, etc), et qui peut se développer en cancer. C'est vrai que pour les personnes en bonne santé, se vacciner ça peut paraître pas si important mais plus il y a de personnes vaccinées plus les chances qu'une personne plus fragile dans son système immunitaire ne l'attrape et en meurt potentiellement (Surtout la coqueluche et les enfants).

Voilà c'est la fin du deuxième (et dernier je pense haha) pavé "vaccination" :)
 
@Nyanna merci pour tes explications. Mes questions sont, j’en suis consciente, plus de l’ordre de l’emotionnel que du rationnel à cause du terme « bombe à retardement ».
J’ai été vaccinée il y a longtemps avec le gardasil (2013).
En gros, même si ce sont sûrement des fake news, les rumeurs parlent bien de l’apparition d’une maladie auto immune à la suite du vaccin, c’est bien ça ? Aucun risque si le temps se compte en années ?
C’est le terme « bombe à retardement » qui m’interpelle. Des histoires sur la sclérose en plaque pour différents vaccins on en entend parler depuis très longtemps, mais je n’avais jamais entendu d’histoires d’effets apparaissant longtemps après.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes