Gros big up à cette Madz.

Aucune d'entre nous ne pourrait se permettre de dire "j'aurais pu faire ceci / j'aurais pu dire cela" pour la simple et bonne raison qu'une personne enceinte est tout bonnement dopée aux hormones et bien au-delà de la limite pour rester clairvoyante :3

J'ai beaucoup aimé le passage "nous avions décidé de ne pas le garder pour des raisons qui ne regardent que nous" parce qu'en effet, il n'y a rien de plus à dire que cela. Non c'est non... le consentement c'est important... on y revient toujours!

Encore des bisous
 

Camility Jane

pragmatique jusqu'à l'absurde
Je ne suis pas sûre d'avoir bien compris.
Est ce que la première réserve de l'encart sur la loi contre l'entrave à l'IVG veut dire que la médecin a légalement le droit de sermonner la madz et de lui envoyer un lien vers un "numéro de soutien" qui est anti-ivg ?
Ca me semble aberrant que ce soit légal.
 
Merci pour ce témoignage ! J'ai beaucoup aimé ce passage :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Effectivement, c'est une chose de le lire, de savoir qu'il y a des médecins anti-IVG, mais c'en est une autre de se trouver face à l'un.e d'elleux. Contente que la Madz ait pu trouver une solution ailleurs et ait été bien entourée :fleur:

@Laboukineuze J'ai peut-être mal compris ton commentaire mais je trouve ça un peu bizarre (et limite dangereux, en fait) de dire qu'une personne enceinte est dopée aux hormones à tel point qu'elle ne peut pas être clairvoyante :hesite: Bien sûr qu'on ne peut pas se dire "moi à sa place, j'aurais fait/dit ça", mais je pense que même enceinte on reste clairvoyante par rapport à notre situation...
 
Dernière édition :

Oceane

Équipe madmoiZelle
Je ne suis pas sûre d'avoir bien compris.
Est ce que la première réserve de l'encart sur la loi contre l'entrave à l'IVG veut dire que la médecin a légalement le droit de sermonner la madz et de lui envoyer un lien vers un "numéro de soutien" qui est anti-ivg ?
Ca me semble aberrant que ce soit légal.
Il est très difficile de te répondre car toutes ces questions de clauses de consciences/loi contre l'entrave à l'IVG s'entremêlent et se jouent au cas particulier. Les réserves du Conseil constitutionnel nous expliquent pourquoi certains sites qui, quand on les lit ou les infiltre, sont clairement anti-IVG, ne sont pour autant pas poursuivis en justice.

Cette loi contre l'entrave à l'IVG a été réécrite plusieurs fois et élargie en mars 2017 (c'est la version élargie que j'ai mise dans l'article). Un article assez complet explique pourquoi, pour autant, des sites anti-IVG comme IVG.net ne sont pas ou peu inquiétés :


Ce qui est obligatoire pour les professionnels de santé et que la médecin du témoignage a fait, c'est de rediriger la madz vers les urgences gynécologiques les plus proches pour entamer le processus d'IVG, même si elle-même est contre. Les médecins, même s'ils utilisent leur clause de conscience, sont dans l'obligation de rediriger le ou la patiente vers d'autres professionnels de santé.

A partir du moment où il est légal que de tels sites (comme ivg.net) existent, parce que ces sites se couvrent en ne disant jamais qu'ils sont anti-IVG mais qu'ils sont des sites d'informations et qu'ils passent entre les mailles du filet de la loi contre l'entrave à l'IVG (exemple de Marie Philippe de IVG.net qui dit dans l'article que j'ai linké en haut : "Quelle serait notre intérêt de donner des informations fausses ? Nous ne donnons que des informations complètes sur les procédures de l’IVG, les suites de l’IVG. On en fait aucune pression."), il ne peut pas être illégal de rediriger des femmes vers ces sites.
 
Dernière édition :
@Laboukineuze : Excuses-moi, mais je trouve que ton raisonnement est très limite. J'y vois le même raccourci fumeux que la tradition japonaise qui interdit aux femmes de devenir maître sushi sous le foireux prétexte que "le palais est déséquilibré pendant les règles", ou que "les hommes doivent satisfaire leurs pulsions sexuelles, c'est dans leur nature".

A te lire, on dirait qu'une peronne enceinte n'est plus lucide ni apte à prendre des décisions...

Imaginez si on devenait complètement à côté de la plaque et dépourvues d'autonomie dans les décisions pendant 9 mois O_o

Par contre je comprends qu'émotionnellement, la nouvelle soit assez compliquée à digérer pour qu'on ait sur le coup des réactions style "envoyer chier son toubib" comme on l'aurait fait dans un état un peu plus serein. Mais de là à mettre ça sur le compte de l'HgC, faut pas pousser mémé dans les orties.
 
@Skogsdóttir Langurhár @Aeonium je ne pense pas qu’il faille le voir aussi radicalement, c’est maladroitement dit, mais @Laboukineuze n’a pas tout a fait tord de dire qu’avec une grossesse tu as les hormones susceptibles de faire des rondades doubles-flips et que, ajouté au stress manifeste de la situation + la sidération qu’a dû vivre la Madz, s’attendant à être soutenue... bah ne sors pas toujours ce qu’on aurait voulu sortir :rire: et en même temps je pense que la Madz a eu raison de ne rien dire, ça n’aurait servi à rien, ces gens sont butés.

Par contre, si la Madz en question me lit, je serais curieuse de savoir si tu as reporté cette situation à ta médecin traitante habituelle, car si elle n’est pas au courant, cela peut peut-être l’intéresser, parce que c’est un risque à perdre des patients ça... ou alors on a pas le choix de ses médecins remplaçants ? Et je serais curieuse également de savoir si la démarche de te recontacter (qui plus est en numéro masqué) est bien légale, elle n’est plus en charge de ton dossier, donc ça me parait très borderline de t’appeler en perso... non?
 
En même temps , je comprends ce qu'a dit @Laboukineuze : Ce nest pas dans l'intention de tenir un discours ras les pâquerettes du genre "hahaha t'es énervée tas tes règles ou quoi ? :lunette:", mais de dire que les hormones (notamment chute ou montée d'hormones brusques ) ont des effets. (Sans dire que ça nous rend exempt de toute réaction sensée attention ;))
Je pense notamment aux pilules qui ont pour effet secondaires , dans certains cas, la dépression, donc je suppose que les pics ou chutes brutaux d'hormones ont des influences sur le psychisme. :hesite:
 
Merci aux Madz qui ont souligné la légèreté de mes propos et à celles qui ont expliqué ma démarche.
Toutes les remarques ont été faites dans le respect et ça me fait chaud au coeur de voir que de nos jours on peut débattre tranquilou / faire une maladresse sans finir lapidée ahah

Pour l'avoir vécu, je sais que cocktail hormones/stress/wtf donne un effet assez irrationnel dans sa tête. [je me suis imaginée quitter mon chéri et élever notre enfant en secret, lui donnant son nom pour que sa progéniture retrouve son heritage familial... Et c'était tout à fait logique sur le moment !] Mais moi j'ai eu la communauté en soutien et des docs au comportement nickel.

Le message de fond que je voulais passer était plutôt une sorte de mise en garde : n'allez pas dire que vous auriez fait mieux, c'est juste pas possible d'imaginer la tempête dans sa propre tête. Ni imaginer, ni anticiper. Et un peu déculpabilisant pour la Madz auteure du témoignage aussi !

Gros bisous
 
Salut les madz, je suis la madz du témoignage :) je passais par là et j'ai lu les quelques commentaires, merci pour vos petits mots d'encouragement, ça fait vraiment plaisir !

Je voulais aussi rajouter deux trois précisions, puisqu'en fait en relisant l'article je me rends compte à quel point j'effleure le sujet de cette... Expérience.

En fait, il ne s'agissait même pas d'une grossesse classique : j'ai appris en me rendant aux urgences gynécologiques que je faisait en réalité une grossesse extra-utérine (dans la trompe de fallope).

Et là aussi, ça a été très compliqué. Ma mère a fait toute sa carrière d'infermière dans le CHU (Centre Hospitalier Universitaire) ou je me suis rendue et comme elle dit, "dans un CHU, systématiquement, on cherche". Ce qu'on cherchait pour le coup c'était la grossesse, qu'on arrivait pas à trouver sur les images. On m'a donc fait des prises de sang et des échographies à n'en plus finir, avec un total de 6 rdv (1 tout les deux jours, puisqu'une GEU doit être très surveillée). Chose que j'ai assez mal vécu, puisque je suis très pudique et que mon premier examen gynécologique (j'avais 11 ans) m'avait marquée de façon assez négative. Tout ça pour qu'au bout du 3ème rdv on me dise qu'en fait c'est normal, ma grossesse n'est pas assez développée (les GEU se développent plus lentement) donc on voyait rien.
On a finalement voulu me faire un prélèvement de muqueuse utérine, un examen qu'une des internes m'avait correctement expliqué, mais que j'avais refusé de faire (trop invasif, potentiellement douleureux, n'apporte pas forcément les réponses à ce qu'on cherche). Au rdv suivant une autre interne a affirmé qu'on allait faire cet examen, sans vraiment me demander mon avis, et n'osant pas m'opposer directement à elle, je me suis tout simplement... Enfuie des urgences ! Les entrées et sorties étaient contrôlées, à cause du Coronavirus bien sûr, alors j'ai guetter la prochaine personne à sortir et me faufiler à ce moment là. Je n'ai plus remis les pieds aux urgences.

Le lendemain de ma fuite, comme si mon corps avait compris qu'il allait falloir se débrouiller tout seul, j'ai fait une fausse couche. Je n'ai pas tout de suite compris ce qui m'arrivait, c'était une éventualité dont personne ne m'avais vraiment parlé, malgré les signes avant coureurs (je perdais du sang). Ça m'a causé d'assez fortes douleurs et une sorte de malaise, mais tout s'est arrêté au bout d'une heure environ. Et je me sentais à nouveau bien, mais très fatiguée. Une demi heure après, je sentais pas mal de sang liquide dans ma culotte et je suis aller au toilette pour me changer : c'est là que j'ai senti le truc tomber.

N'ayant toujours pas complètement compris ce qui se passait à ce moment précis, je me retourne pour regarder dans la cuvette, et je vois un bidule au fond que je ne vous décrirait pas, pour des raisons de bienséance ;)

Bref, ça fait enfin tilt et je comprends. Ça me plonge dans un espèce d'état de choc, j'hésite à tirer la chasse, je vous avoue que c'est un moment très bizarre.

Enfin, tout est bien qui finit bien, quelques jours après j'ai eu un rdv avec une gynéco assez sympa, qui m'a fait plusieurs examens, a vérifié que tout allait bien et m'a confirmé que mon utérus est en pleine forme (yay ! ).

Voilà mon histoire complète, ou presque, félicitations si vous avez eu le courage de tout lire ! Ça fait du bien d'en parler en tout cas.

Encore une fois, n'hésitez pas à vous affirmer quand il s'agit de votre corps, même si vous êtes face a des professionnels de santé ! Si vous n'êtes pas à l'aise avec quelque chose, n'hésitez pas à leur en parler. De façon plus mature que je ne l'ai fait, si possible mais je ne jugerais pas
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes