Et si le travail du sexe était un sujet politique et non un problème à régler ?

Tu as raison.

emmerde celles qui excusent les fachos
16 Septembre 2021
868
5 416
404
Le Strass ne représente pas les prostituées, il n'y a que 300 membres.
Laissons les chiffres parler pour mettre ce chiffre en perspective (@Budgies je copie tes messages et liens du topic abolitionniste, j'espère que ça ne t'embête pas)


"Quelques chiffres sur le sujet, en France et à l'étranger sur le site du Haut Conseil à l'Egalité :
En France, 93% des personnes prostituées sont étrangères, et plus de la moitié d'entre elles ont des troubles psy (entre autres, stress post-traumatique).
Dans le monde, en moyenne, les prostituées ont commencé à 13 ou 14ans, elles ont un plus fort taux de mortalité que la normale dans leur pays et plus de la moitié souffre de troubles psychosomatiques sévères.

Cette étude menée dans 9 pays en 2003 montrait, entre autres, que :
- 71% des personnes prostituées interrogées ont été agressées physiquement lorsqu'elles se prostituaient,
- 89% d'entre elles voulaient arrêter la prostitution mais n'avaient pas d'autre moyen de subsistance,
- 68% avaient des symptômes de stress post-traumatique.

Une vidéo porno sur 8 fait référence à de la violence sexuelle (et ce en dehors de la catégorie BDSM), parmi ces vidéos violentes, 8,5% mettent en scène des adolescentes.

Je remets également le lien de l'enquête récente du Monde sur l'industrie française du porno qui a notamment été pas mal diffusée sur Madmoizelle. Et puis deux articles de Slate qui parlent de cette même industrie en France et en Californie .
En consultant une vidéo porno, nous n'avons aucune idée de si la personne a consenti aux sexuels effectués, à être filmée, à ce que la vidéo soit diffusée largement...et si elle y a consenti à l'époque du tournage, est-ce qu'elle est toujours d'accord pour que, parfois des années plus tard, la vidéo soit encore accessible à n'importe qui et continue de rapporter de l'argent à des plateformes ?



A l'air libre, l'émission de Médiapart a traité de l'industrie pornographique ce soir :
L'émission commence à 2min40.
Les avocats présents sur le plateau accompagnent leurs clientes dans un dépôt de plainte pour incitation à la haine raciste et sexiste et dans un combat pour faire retirer les vidéos de ces victimes de plateformes en ligne.
Je vous retranscris une déclaration de l'avocate que j'ai trouvée forte :

Edit. : Et une seconde :

Ce n'est, je crois, pas une question que l'on a pu aborder encore sur ce sujet, bien que l'on ait évoqué la part importante de femmes étrangères parmi les prostituées et la vulnérabilité des migrantes au trafic d'êtres humains, mais, en dehors de la misogynie évidente inhérente au système prostitutionnel et à l'industrie pornographique, le racisme est également un point important.
A la violence misogyne s'ajoute une violence raciste décomplexée, des velléités d'humiliation et de déshumanisation des personnes racisées notamment dans les termes utilisés pour les décrire dans les vidéos et textes pornographiques et dans les situations dans lesquelles elles sont mises en scène. Il y a une claire influence des mentalités colonialistes, que ce soit dans l'histoire de la prostitution, dans le tourisme sexuel actuel et dans l'imaginaire pornographique et érotique. "

Fin de citation


La situation des prostituées pendant le confinement était tragique mais se mettre la tête sous l'édredon en parlant de "travail" du sexe et penser qu'en mettant encore plus les prostituées sous la coupe du capitalisme, les choses vont s'arranger, c'est totalement faux.

Il faut leur donner les moyens de quitter la prostitution si elles le désirent et elles le désirent à 89%.
Plus d'informations sont disponibles sur le premier post du topic "Féminisme abolitionniste et réflexions sur le coût caché du sexe tarifé" , ainsi qu'au fil du sujet.

Édit: dans la citation, on parle aussi de la pornographie car ça fait partie du sexe tarifé.
Il est beau le travail du sexe, je ne vois même pas comment on peut prétendre que la violence vient de la pénalisation des clients. Tout soit disant "travail" du sexe s'appuie sur des violences sexuelles faites aux femmes, toujours.
 
Dernière édition :

eLLuLa

Ne pas citer svp-LuLa sur Rockie
4 Avril 2013
1 131
7 585
4 154
Je comprends pas bien pourquoi on devrait opposer "sujet politique" et "problème à régler". Par contre je comprends que pour les candidat.e.s ce soit un "sujet" (justement) compliqué à aborder parce que les positions sur la prostitution (déso mais j'ai beaucoup de mal avec le terme "travail du sexe") transcendent souvent les appartenances politiques.

Bien sûr que la législation actuelle est vraiment insupportable et met les personnes qui se prostituent dans une situation de grande vulnérabilité dans tous les domaines. Ce n'est pas acceptable. Et à mon avis tous les candidats qui ont un minimum de fibre sociale sont d'accord avec ça. On sait que Jadot souhaite abroger la loi actuelle. JLM n'a jamais caché être abolitionniste. Le Parti Communiste aussi est abolitionniste. Après il faut voir ce qui est proposé derrière.
Ce qui gêne en vérité le Strass c'est qu'il n'y a pas vraiment de candidat.e aujourd'hui en France qui soit pour la légalisation totale de la prostitution (me semble-t-il).

Ou alors si, sûrement Zemmour, puisqu'il avait signé la fameuse tribune dégueulasse des 343 salauds qui réclamaient leurs droits "à leur p*te" en 2013...
 
Dernière édition :
3 Avril 2019
128
1 405
504
26
Je suis plutôt pour la légalisation de la prostitution car j'estime en effet que c'est le meilleur moyen justement de protéger les prostituées et d'arrêter le trafic d'êtres humains ou tout du moins de le diminuer.
Déjà, comme le dit l'article si la prostitution était légalisée, cela permettrait aux TDS de cotiser, d'avoir le droit à des congés payés, congés maladies etc. Et cela leur permettrait de prendre moins de risques qu'actuellement avec la désastreuse loi qui pénalise les clients...
Je pense par contre que si légalisation il y'a, il faut que cela soit hyper encadré. Par exemple en Allemagne où la légalisation est légale, il est plus facile d'ouvrir un bordel que d'ouvrir un bar et je trouve ça quand même vachement choquant personnellement... De plus, les tarifs ne sont pas encadrés par la loi ce qui fait qu'énormément de TDS vendent leurs prestations au rabais ce qui participe encore plus à la précarisation de la profession.
Cependant, je pense qu'il faudrait à côté mettre plus de moyens humains dans la lutte contre le trafic d'êtres humains et contre le proxénétisme. Il faut mettre également plus de moyens pour aider activement les personnes qui veulent sortir de la prostitution, ce que la loi actuelle en France ne fait pas de façon lamentable.
 
Dernière édition :
21 Février 2014
579
4 478
3 274
Perso je ne vois pas pourquoi le fait que la personne qui parle n'est pas représentative rendrait son discours moins légitime. Si elle dit que pendant le covid, la situation s'est aggravée pour les prostituées, parce qu'elles n'avaient plus de revenu et pas droit à des compensations, et qu'heureusement que des gens leur ont fourni des colis alimentaires, ou qu'elle dit que la pénalisation des clients a des effets négatifs et que Médecins du Monde confirme, ben elle rapporte des trucs factuels et je trouve ça assez moche de vouloir se boucher les oreilles et faire "LALALA ON ÉCOUTE PAS LES GENS QUI VIENNENT DU STRASS" parce que sa position sur la prostitution n'est pas la même que celle qu'on peut avoir.

C'est pas incompatible qu'une majorité des prostituées exercent sous la contrainte ET que la pénalisation des clients et le covid aient aggravé leur situation en fait. Je trouve ça un peu dommage de se concentrer sur une seule avenue pour aider les prostituées (les aider à s'en sortir) à l'exclusion d'autres méthodes qui certes, impliqueraient qu'elles seront encore prostituées sur le court terme, mais permettraient pragmatiquement d'éviter qu'elles se fassent tuer/meurent de faim d'ici à ce qu'elles puissent en sortir. Parce que c'est cool d'avoir une vision de la situation idéale pour le futur, et je suis la première qui aimerait des lois améliorant la situation légale et économique des migrantes, mais en attendant qu'elles arrivent (et on pense que ça arrivera dans combien d'années?), on fait quoi? En attendant un complet changement de culture qui fera que 1) il n'y aura plus de pauvreté 2) il n'y aura plus personne pour payer une autre personne pour du sexe 3) la police/la justice seront très intéressés à protéger les prostituées, on fait quoi? Perso les sortir une à une de la prostitution me semble pas des masses un projet réaliste, juste parce que 1) ça va être long les gars, 2) si le contexte reste le même, elles vont probablement juste être remplacée par une autre derrière. Du coup ça me semble pas déconnant de se dire qu'on peut vouloir sur le long terme diminuer/rendre nulle la proportion de prostituées sous contrainte, et en attendant qu'on en arrive là prendre des mesures qui amélioreraient leurs conditions d'exercice et donc de vie.
 
20 Octobre 2017
1 878
32 740
1 664
Ce n'est pas la pénalisation des clients qui expose les prostituées à la violence ou pire, à la mort, c'est le système prostitutionnel qui est intrinsèquement misogyne et violent :facepalm:
Sérieusement, ça fait des années que je me demande POURQUOI le féminisme actuel est si acharné dans sa défense de la prostitution et du porno (le fameux et mal-nommé féminisme "pro-sexe"). Je ne comprends pas, il y a un truc qui m'échappe. C'est l'effet moutonnier ? L'effet recherche de la pureté militante ? Il faut se conformer aux prescriptions d'une poignée de féministes en vue qui donnent le "la" de la bonne pensée théorique ?

@Tu as raison. a déjà donné des chiffres qui permettent d'objectiver la réalité de la prostitution, je ne vais pas en remettre une couche, mais je suis toujours soufflée de voir qu'à chaque fois qu'on soulève ce point on nous répond des trucs qui n'ont rien à voir, du style "consentement" (comme si l'immense majorité des prostituées exerçaient un consentement libre et éclairé :lol:) "empowerment", liberté de la femme, etc. C'est complètement à côté de la plaque en plus d'être statistiquement faux. A un moment, il faudra penser sortir de sa bulle où le "travail du sexe" est un truc glamour, lisse et sans conséquences comme dans le film "Jeune et jolie". Vous savez très bien que les enjeux qu'il sous-tend sont bien plus graves, bien plus profonds et surtout qu'il ne peut pas être décorrélé de la domination masculine.
Et bien sûr que c'est à la fois un sujet politique ET un problème à régler. Sérieusement, comment on peut dire que ce n'est pas un problème ? C'est tellement un problème qu'il est à la croisée de mille autres thématiques (précarité, misère féminine, traite des êtres humains, appropriation du corps des femmes, violences sexuelles, culture du viol, etc etc), et qu'il faudrait bien plus qu'un quinquennat pour toutes les prendre à bras le corps.
 

Tu as raison.

emmerde celles qui excusent les fachos
16 Septembre 2021
868
5 416
404
@A Kane

Je ne sais pas si je suis visée mais le seul point où je disqualifie le strass, c'est sur sa vision de la légalisation qui n'est pas à court ou moyen terme. C'est un projet total, englobant.

Sur le confinement, bien sûr que je les rejoins. Je le dis d'ailleurs. Schiappa aurait dû proposer des aides,quitte à expliciter sa position pro ou anti au passage.
 
20 Octobre 2017
1 878
32 740
1 664
Perso les sortir une à une de la prostitution me semble pas des masses un projet réaliste, juste parce que 1) ça va être long les gars, 2) si le contexte reste le même, elles vont probablement juste être remplacée par une autre derrière. Du coup ça me semble pas déconnant de se dire qu'on peut vouloir sur le long terme diminuer/rendre nulle la proportion de prostituées sous contrainte, et en attendant qu'on en arrive là prendre des mesures qui amélioreraient leurs conditions d'exercice et donc de vie.

Eh bien sur ce point je suis d'accord avec toi, sauf que ce n'est pas ce qui est dit par le Strass. Leur position (et celle de beaucoup d'autres qui tiennent le même discours) est beaucoup moins nuancée. Je ne les ai par exemple jamais entendu souligner le fait que le problème résidait avant tout dans les conditions économiques des femmes, ou le système capitaliste, ou la domination masculine, etc, et qu'il fallait prendre des mesures à cet effet. C'est plutôt : le travail du sexe est un travail comme les autres, alors donnons des droits et des avantages aux prostituées. Ce qui n'est pas la même chose.
 
3 Avril 2019
128
1 405
504
26
@Chat-au-Chocolat

Bien évidemment que les prostituées subissaient des violences avant la loi de pénalisation des clients mais cela a quand même eu plusieurs effets délétères :
-Beaucoup de prostituées exercent dans des lieux plus isolés qu'auparavant ce qui accroît les risques
-Beaucoup acceptent des pratiques à risques comme le non port de préservatifs car les clients sont plus rares

De plus, le budget alloué pour la sortie de la prostitution est complètement indigent donc qu'on soit abolo ou pas, on peut quand même je pense facilement affirmer que cette loi est un échec total.
 

Tu as raison.

emmerde celles qui excusent les fachos
16 Septembre 2021
868
5 416
404
NB sur prostitution en Allemagne,pris en exemple dans les commentaires.

Les prostituées sont obligées à des contrôles médicaux. Pas les clients qui peuvent en conséquence avoir le VIH, la chatouille, ce qu'on veut en IST Comme les prix et les actes ne sont pas encadrés, ça ne les empêche pas de payer des actes sans capote. La prostituée n'a aucun moyen de savoir le statut médical du client.

De plus, la présence de boutons d'alarme prouve que la prostitution est dangereuse en soi.
La pénalisation des clients met les prostituées plus en danger cependant, ce n'est pas à nier.
C'est pour ça qu'on veut, dans le courant auquel j'appartiens, pénaliser fortement les proxénètes et les mafieux.
 
12 Décembre 2011
68
726
4 744
Bla Bla
Je continue dans les données transmises par @Tu as raison.

En 2017, dans le cadre de mon travail, j'ai fait une formation sur la prostitution organisée par une association spécialisée. Les chiffres m'ont fait halluciner. En France, 76% des prostituées étaient Nigériannes (en 2017, ça a pu évoluer). Pas étrangères, non, elles venaient d'un seul pays. Je doute que la raison soit que dans ce pays toutes les petites filles rêvent de se prostituer, dans des proportions pareilles. Si cela ne crie pas "réseau de traite des être humains", je ne sais pas ce qu'il faut.

L'association concernée, ainsi que le Planning Familial qui était parmi les élèves de la formation confirmaient : ils s'agissaient de très jeunes femmes pour la plupart, qui allaient chercher leurs préservatifs au planning familial (on hallucine quand même). Le système d'emprise était ultra bien organisé car au Nigéria, avant leur départ, elles participaient à une cérémonie qui les attachaient à leur proxénète, et arrivées en France le proxénète leur prenait leurs papiers, déposait leur demande d'asile en leur nom pour elles (oui car l'emprise mentale ne suffira pas, ils ne sont pas fous, ils en créent une administrative pour être bien tranquilles).

Alors, oui j'entends bien que des travailleuses du sexe peuvent avoir choisi cette profession, l'aimer. Je l'entends parfaitement. Je ne comprends pas mais il y a plein d'autres choses que je ne comprends pas, donc pourquoi pas.
Par contre elles représentent quelle part des travailleurs du sexe? Doit-on orienter toute notre politique à partir d'une part infime de cette population, tant pis pour les autres qui sont plus vulnérables, plus silencieuses?

Je vais faire un parallèle : je n'ai jamais été victime de violence ni d'agression sexuelle. Je peux donc dire que toutes les politiques et les discours visant à diminuer ces violences ne servent à rien, moi je n'en ai pas été victime, donc c'est bien qu'on peut être femme et ne pas être une victime.
Ou alors ça veut juste dire que j'ai eu beaucoup, beaucoup de chance, que d'autres femmes en ont eu moins que moi.

En fait je ne suis pas abolitionniste en théorie : oui, pourquoi pas le travail du sexe. Mais on ne peut pas ignorer la réalité actuelle au nom de principes. Et la réalité c'est que la majorité sont victimes de réseaux.

Petit ajout : dans mon travail j'ai aussi vu émerger une nouvelle prostitution : celle des jeunes mineures confiées à l'ASE. Les mecs ont plus peur de rien car ils viennent directement les chercher en bas de leur foyer d'accueil. Ces jeunes filles fuguent pour aller se prostituer. Si ce ne sont pas des jeunes vulnérables, je ne sais pas ce que c'est.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes