Moi personnellement, je trouve que c’est un énorme retour en arrière ! Ne devrais -t- on pas investir dans l’éducation des médecins gynécologiques plutôt !? Je m’explique : qu’ils apprennent l’empathie, le pire la discussion !? Je comprends très bien les femmes et leur gêne. Moi même je l’ai été pendant ttes longtemps jusqu’à mon expatriation en Allemagne ! Ici les gens sont tout sauf pudique! Quel ne fut pas ma surprise en salle de sport de découvrir toute ces femmes se changeant, se douchant et se balladant dans les vestiaires sans le moindre gêne! De la mami de 80 ans à la petite jeunette ! Et franchement ça a été une révélation. J’y ai découvert une forme de respect, de gentillesse a l’egart De mon corps ! Je dois le dire on a des choses à apprendre de ce côté là ! Du coup j’appréhende beaucoup moins le gygy! Et ci je parle de ça concernant le médecin c’est que je pense que la bienvelliance face à notre nudité devrait commencer par nous-même! En revanche je suis tout à faire d’accord pour l’amélioration des soins gygy. J’ai trouvé une gynécologue géniale qui m’explique ce qu’elle doit faire et me demande toujours ci ça va, si je n’ai pas froid etc . D’ailleurs je montre d’abord le bas et me rhabille puis le haut . Je me sens moins « nu » . Revenir à ce cacher ça ne me plait pas . Je rêve de respect, de bienveillance. Je pense qu’on devrait avoir des contrôle plus jeune pour rendre cela moins stressant. Un peu collé le dentiste quoi! Ça devrait être cool et normal d’y aller ! Oui je sais il y a évité du boulot !
 
une partie d'entre eux le font pour des raisons financières.
Oui il y a une motivation financière pour certain, mais je ne pense pas autant que pour les dermatologue, ORL ou autre spécialités qui sont réputées au sein des études de médecine comme étant "juste pour le fric", la gynéco n'en fait pas partie.
D'autant plus que plus de patiente= plus de travail (si tu fait ton travail comme il faut évidemment :happy:) donc pas forcément la meilleures stratégie pour augmenter ton chiffre d'affaire.
 
  • Big up !
Reactions : zazouyeah
@Van_Nes Je connais bien l'Allemagne, et la pudeur y est effectivement abordée de façon complètement différente. La pudeur est culturelle, et à ce titre forcément différente d'un pays à l'autre.
Pour ce qui est de la formation des soignants, cet argument revient en boucle, mais toute la formation des soignants ne pourra enlever l'éducation et la pudeur d'une personne. Cette vision des choses déshumanise le patient ou la patiente, en faisant croire qu'il suffit d'ajouter ou d'enlever une ou des caractéristiques au soignant pour que le patient se libère de sa problématique à LUI. Un individu ne cesse pas d'être lui-même à partir du moment où il se retrouve dans une situation médicale. Il ou elle est là avec son histoire, son vécu, ses expériences, son éducation, sa culture, sa religion, ses traumatismes. Croire que la formation des soignants peut tout régler est illusoire, notamment parce-que les soignants ont eux-mêmes leurs contraintes et leurs problématiques.

Quant au fait d'investir, mon projet n'est pas un organisme public, et absolument rien n'empêche d'améliorer la formation des soignants par ailleurs, mais de proposer en parallèle aux femmes une façon de s'emparer ELLES-MÊMES de LEURS problématiques (les majuscules ne signifient pas que je crie mais que j'insiste sur ces mots ;)

Cela ne m'empêchera pas de communiquer sur cette thématique auprès des professionnels de santé, et d'encourager, au-delà même du dispositif que je vais proposer, de prendre toutes les mesures possibles pour faciliter le bien-être des femmes lors de la consultation gynécologique.

Je rappelle, juste comme ça, que dans le sondage que j'ai réalisé, 70 % des femmes évoquent le fait d'être stressées à l'idée d'être examinées. Je pense qu'il est temps de proposer d'autres choses que juste la formation des soignants...
 
Et bien moi je plussoie à fond cette culotte. Je fais partie de celles qui ne font JAMAIS de suivi gynéco (je me fais poser mon DIU et je disparais jusqu'à ce qu'il faille le changer), et je pense que ça pourrait m'aider à moins craindre ce type d'examen.

Dans mon cas c'est à la fois une question de pudeur et un besoin de mettre une distance entre lae soignant.e et moi. Pour info je suis aspie et je déteste qu'on me touche alors avoir un tissu qui fasse "barrière" me plairait bien.

Donc je vais suivre cette histoire de près parce que, soignant.e bienveillant.e ou non, ça reste un.e inconnu.e et ça me met hyper mal à l'aise. (Sans compter que perso, j'ai foutre aucune idée de si la personne est bienveillante avant d'être le cul à l'air dans son cabinet)
 
@Imagyne Au delà du fait que je ne suis pas d'accord avec toi sur pas mal de point (mais d'autres ont expliqué mieux que moi leur point de vue que je partage :happy:), il y a quelque chose que je ne comprend pas, j'espère que tu pourras m'éclairer ! Quelle est la différence entre cette culotte et les culottes ouvertes classiques qui existent déjà ?
Et je précise que même si moi je n'en vois pas forcément l'utilité, si certaines en ressentent le besoin évidemment c'est super qu'elles puissent y avoir accès, je suis juste perplexe sur l'aspect innovation en fait :hesite:
 
  • Big up !
Reactions : Rocksteady
@Anémona Bonjour! Il y a une chose qu'il me semble importante de dire, c'est que ce n'est pas parce-qu'un objet se place au même endroit qu'un autre, et que son aspect extérieur soit à peu près similaire, pour que les deux puissent être comparés comme étant identiques, car ce qui change, c'est non seulement le contexte, mais l'application.

Un godemiché et une sonde endo-vaginale ont à peu près les mêmes caractéristiques : ça va au même endroit, ça a la même forme ou presque, le ou la soignant met même une espèce de préservatif sur la sonde, mais il y a tout de même une grosse différence entre les deux : dans un des cas le contexte est sexuel, dans l'autre il est médical.

De nombreuses personnes me disent comme vous "mais les culottes fendues érotiques ça existe!", mais j'aimerais bien savoir quelle femme irait chez son gynéco, MG ou sage-femme avec une culotte fendue en dentelle ou en cuir... Ou avec une espèce de caleçon datant du 19e siècle...

Le fait est qu'on a pensé à isoler le vagin des femmes pour les pénétrer sexuellement, ou pour leur permettre, anciennement, d'uriner et déféquer plus facilement la nuit (ouverture très large). Mais le faire dans un contexte médical, pour leur apporter un peu de confort, non.

Vous m'interrogez sur l'aspect innovation, je dirais que la principale innovation est non seulement ce que je viens de vous citer (utilisation médicale), mais aussi, pour le petit aspect technique, le fait de déterminer où est positionnée cette ouverture, et quelle est l'ouverture minimale permettant de réaliser un examen vaginal à TOUTES les femmes, quelle que soit leur morphologie.

Nous avons dû réaliser plus d'une centaine de tests pour répondre à cette question, puisque ce que je voulais déterminer, c'est les dimensions d'une ouverture minimale, apportant un maximum de confort aux femmes, tout en permettant un examen facile aux professionnels de santé.

Au vu des résultats massivement positifs des femmes ayant testé le dispositif, il est possible que nous soyons amenés à modifier cette ouverture, puisque je me suis rendu compte que ce n'est pas tant la dimension de l'ouverture (et ce qu'elle dissimule) qui joue un rôle déterminant, plutôt que le confort de ne pas se sentir complètement nue du bas. En sachant que cette culotte est beaucoup plus performante que le drap en termes de ressenti puisqu'elle couvre les fesses et l'anus, ce qui n'est pas le cas du drap.

Voilà, j'espère avoir répondu à vos questions :)
MRJ
https://fr.ulule.com/culotte-imagyne/
 
Et bien moi je plussoie à fond cette culotte. Je fais partie de celles qui ne font JAMAIS de suivi gynéco (je me fais poser mon DIU et je disparais jusqu'à ce qu'il faille le changer), et je pense que ça pourrait m'aider à moins craindre ce type d'examen.

Dans mon cas c'est à la fois une question de pudeur et un besoin de mettre une distance entre lae soignant.e et moi. Pour info je suis aspie et je déteste qu'on me touche alors avoir un tissu qui fasse "barrière" me plairait bien.

Donc je vais suivre cette histoire de près parce que, soignant.e bienveillant.e ou non, ça reste un.e inconnu.e et ça me met hyper mal à l'aise. (Sans compter que perso, j'ai foutre aucune idée de si la personne est bienveillante avant d'être le cul à l'air dans son cabinet)
Et pour toutes celles intéressées, souhaitant tester ou faire connaître à leur soignant/e (gynéco, sage-femme, médecin généraliste), vous pouvez pré-commander votre culotte sur Ulule pour faire exister le projet :)

=> https://fr.ulule.com/culotte-imagyne/
 
Bonjour,

Plus que 4 heures pour participer à la campagne ! Les ventes ne reprendront qu'à la rentrée, alors profitez-en!

https://fr.ulule.com/culotte-imagyne/

merci pour votre soutien et à bientôt j'espère pour m'aider à faire évoluer la consultation gynécologique ! :)

Marie
Fondatrice du projet Imagyne
 
Bonjour à toutes et à tous,

Je n'ai pas pris le temps de revenir sur le forum pour informer les personnes qui s'étaient intéressées à mon projet de culotte gynécologique, qui avaient partagé et participé à la campagne de crowdfunding, que nous avons pu remettre en pré-vente les culottes depuis un mois ! Attention, celles-ci partent en fabrication début janvier, donc la livraison n'aura pas lieu avant fin janvier:

Commander

On est déjà presque à court de la taille S, donc ne tardez pas trop si vous êtes intéressée (en attendant que je gère mieux l'anticipation des stocks) :)

Et un grand merci à vous, mais aussi à l'équipe Madmoizelle pour avoir relayé le projet <3

Mon site internet n'est pas terrible, mais si vous voulez en savoir un peu plus, je vous mets le lien de mon passage sur France 5 : Lien Youtube
 
C'est clair qu'aller chez le gynéco n'a pas toujours été facile...

Ado, j'allais au planning familiale et je me rappelle avoir fait des frottis toute seule. Je passe le discours qui m'a fait passer pour une p***e (parce que "trop" de relation) mais je crois que c'est aussi à cause de ça que j'ai arrêté d'aller dans ces centres...

Première fois chez une gynéco (je voulais une femme), dans un grand bureau lumineux, elle me dit de me déshabiller. Je demande tout ? Elle me dit oui. Le bureau avait plein de fenêtres, la table d'examen vers ces fenêtres. Il y avait surement des rideaux mais à 17ans, toute nue dans ce grand bureau j'étais vraiment très mal à l'aise et tout ce qu'elle trouve à dire c'est détendez vous. Puis elle s'est permis de juger mon épilation...Je ne suis jamais retournée voir cette femme.

Ma belle sœur m'a ensuite recommandé une autre gynéco. Bureau cosy, intime, j'enlevais que le bas et souvent j'y allais avec des tuniques pour me sentir "bien". A la fin j'enlevais le haut pour qu'elle regarde ma poitrine et ensuite je me rhabillais. Parcontre, elle jugeait beaucoup mon poids et en ça j'avais moyennement envie de la voir. Elle a suivi ma première grossesse, son mari faisait les échographie.
Le premier accouchement m'a aidé a ne plus avoir peur qu'un homme m'ausculte. Elle est partie à la retraite alors il a fallu trouver un autre gynéco.

Sans faire exprès, je me retrouve à consulter le gynéco qui a fait naitre mon 1er enfant. Ca tombe bien car c'était pour moi THE personne qui m'avait délivré de ma douleur. Depuis les rdv se passent bien, il demande toujours si je suis prête avant de faire quoi que ce soit, j'enlève que le bas et je relève momentanément le haut pour qu'il vérifie la poitrine et ils s'intéresse pas seulement à mes parties génitales et mes seins mais aussi à ma tête en me demandant si ça va à la maison, au travail, avec les enfants, la nuit (est ce que les enfants dorment bien). Pendant ma deuxième grossesse, il a été très attentif et m'a arrêté quand il fallait.

Je dois bien avouer que mes 2 accouchements ont nettement réduit ma pudeur avec les professionnels de ce secteur.
 
Je m'aperçois, que mon ancienne gygy (qui déménage, et moi aussi : à la recherche d'un nouveau praticien qui puisse me convenir), bien que pas si vieille que ça, n'est pas si "bienveillante" que ça.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Moi qui ai eu des soucis avec la remplaçante de ma première, et du mal a y aller..ça me rassure pas de changer !
 
Pour celles qui redoutent les visites chez le gynéco vous pouvez vous faire prescrire un examen de frottis par votre généraliste à effectuer en laboratoire.
J'imagine qu'ils doivent être moins relous car c'est un peu plus "à la chaîne" et qu'ils ne vous auscultent pas. Vous pouvez même garder la jupe et le haut.
 
  • Big up !
Reactions : Taina.

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes