Fausse couche : « Comment faire le deuil de quelqu’un qu’on n’a pas vraiment connu ? »

30 Juin 2014
5
36
2 164
"Seul petit regret ? Le choix fait de ne pas montrer visuellement la réalité physique d’une fausse couche : l’hémorragie, la douleur abdominale, etc"

Parfois non, il n'y a aucun signes, aucune douleurs, aucun saignements et pourtant ça faisait 5 semaines que les cœurs ne battaient plus....juste cette annonce lors de l'échographie suivit d'un curetage...on passe en 24h de "je suis enceinte" a "mes bébés ont été jeté a la poubelle". Je n'ai jamais été aussi malheureuse et perdue qu'a ce moment là.
 
18 Décembre 2019
6
42
174
36
Je ne sais pas si on fait son deuil vraiment... C'est par phases et ça s'adoucit peut être un peu avec le temps...Même si 2 ans et demi après je me demande toujours encore parfois ce que serait notre vie avec 2 enfants... J'ai beaucoup regretté de devoir vivre une fausse couche pour que les langues se délient autour de moi et de voir qu'il y en ait beaucoup autour qui aient vécu ce traumatisme.. Ça reste encore pas mal tabou... Et c'est fort dommage..
 
7 Avril 2021
318
1 245
154
36
Très beau court métrage. Je me suis beaucoup reconnue dans le décalage entre ce que je vivais et les réactions de l'entourage. Même si, à l'inverse de l'héroïne, chez moi ça a décuplé la colère et l'envie d'extérioriser. Je suis rentrée dans le lard de plein de gens à cette période. Les assos près de chez moi ont été un réel soutien. Perso, pas de regrets que ce ne soit pas montré de manière frontale. C'est tellement différent d'une personne à l'autre. Dans mon cas, j'ai perdu du sang en petite quantité mais en continu avant qu'on me retire complètement le fœtus. Si j'avais un regret à exprimer ce serait plutôt sur le manque d'informations sur le bouleversement au sein du couple. De mon côté, le décalage entre ce que je vivais et ce que vivait mon compagnon de l'époque a été très déstabilisant et a fini par être dévastateur pour notre couple. J'ai été tout de suite prise en charge et accompagnée (et très bien d'ailleurs), lui moins et il en exprimait peu le besoin. On n'avançait pas du tout au même rythme et c'était parfois très violent émotionnellement parlant de mesurer le vide qui se créait entre nous.
 
Dernière édition :
27 Février 2018
751
3 022
554
desolé si j'ai été blessante, je ne le voulais pas. mon côté stoïcienne surement . et c'est vrai que je ne suis jamais tombé enceinte, c'est même l'inverse je me fais stériliser. du coup, c'est quelquechose qui me dépasse et qui ne me touche pas l'envie d'enfant et sa perte.
Recemment, ici, une famille a perdu ses 3 enfants dans un accident de voiture , dont une fausse couche a 8 mois.la c'est dur en effet. Ce que je voulais dire, c'est que en dehors d'un accident, une fausse couche a lieu quand le foetus est non viable trop abimée et déviant pour naître. Et quand je vois ma mère se plaindre de mes deux frères handicapés comme des charges je me dis que c'est mieux ainsi. mais c'est mon avis.
Moi même j’ai vécu des traumatismes (viol et agressions sexuelles), mais je ne m'en suis plainte a personne ni en ai souffert car y a toujours pire ailleurs et bon, je ne suis personne. du coup, j'extrapole un peu trop ca sure ls autres oui desole
 

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 118
40 226
5 664
@Mimicollo Il y a des cas où le foetus est totalement viable mais le corps de la mère n'arrive pas à maintenir la grossesse. Et quand on vit une fausse-couche, on ne sait pas de quelle situation il s'agit.
Bien sur que personne ne souhaite que son enfant naisse handicapé. Lors d'une fausse-couche, on regrette cet enfant en bonne santé qu'on espérait

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

EDIT : un enfant qui décède à 8 mois de grossesse, ça n'est pas une fausse couche. A ce stade là, l'enfnat est viable. Il peut avoir un enterrement et être inscrit dans le livret de famille
 
12 Juin 2018
1 311
14 326
1 374
24
Eeeeeeeuuuuuuh....

Excuse moi @Mimicollo, mais ta phrase concernant ta mère qui se plaint de la charge que représentent tes frères handicapés me choque beaucoup. On peut ne pas se sentir capable d'élever un enfant handicapé, mettre un terme à une grossesse pour ce motif n'a pas à être jugé (il n'y a de toute façon pas besoin de motif), en revanche les personnes handicapées sont des êtres humains comme les autres, nous avons droit au respect, d'autant que lorsqu'on est handicapé c'est nous qui souffrons - éventuellement - de notre condition et du validisme de la société et de nos proches en premier lieu. J'espère que ta mère n'a jamais exprimé cette pensée devant tes frères, et qu'elle s'abstient de l'exprimer devant qui que ce soit. Je n'ai personnellement aucune envie d'entendre que je suis un poids pour les autres, on me le fait déjà suffisamment ressentir, pas besoin de culpabilité en plus.

Au passage, ok vous voulez pas d'un enfant handicapé, mais sachez quand même avant de faire des mômes qu'il y a des handicap qu'on ne peut pas prévoir (autisme...) et d'autres qui peuvent arriver à n'importe quel moment de la vie. Un accident, physique ou psychologique, ça peut arriver. Une maladie qui montre ses premiers symptômes tardivement, ça peut arriver aussi, et ce n'est pas si rare.
C'est d'autant plus important de l'avoir en tête qu'à force de répéter jusqu'à la nausée que ''c'est la santé qui compte'', ''je ne pourrais pas m'occuper d'un enfant handicapé'' ''on a bien de la chance'' etc, beaucoup de parents ignorent ou minimisent complètement les premiers symptômes, ne les prennent pas au sérieux, et au final la prise en charge se fait tardivement avec des conséquences importantes sur les soins futurs.

À un moment, vraiment, faut vous mettre en tête que des gens vous lisent et que ces gens sont pas tous valides., et que non vous avez pas le droit de parler de nous comme des poids ou des objets encombrant. Grmbl.

@Kettricken ''Personne ne souhaite que son enfant naisse handicapé'', si j'peix le permettre, c'est le genre de phrase à mettre à la poubelle aussi. Moi j'entend ''si tu es handicapé.e, alors je n'ai pas réellement voulu de toi, j'aurai préféré un enfant valide.''

On est comme on est. C'est pas cool de dire de manière complètement décontractée que personne ne voudrait d'un enfant comme nous.
 
Dernière édition :

Kettricken

Hate is always foolish. Love is always wise
13 Avril 2011
3 118
40 226
5 664
@Olduvaï Merci pour ton message.
Et je me permets de préciser que quand je dis que "personne ne souhaite que son enfant naisse handicapé", c'était surtout dans la perspective de l'enfant.
On souhaite tous que nos enfants soient en bonne santé, mais effectivement, quand on veut un enfant, le handicap est une possibilité qu'il faut prendre en compte
 
14 Mars 2016
122
750
1 154
24
@Olduvaï Merci de ton message, je suis valide mais je me retrouve beaucoup dans tes réflexions.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Je dévie légèrement du sujet mais de ce que j’ai observé autour de moi (en tant que valide), s’occuper d’un enfant handi serait peut-être un peu moins un poids pour les parents si la société leur offrait plus de soutien matériel, médical et psy et qu’on arrêtait de culpabiliser lesdits parents (les mères en particulier) pour leurs choix.
 
27 Février 2018
751
3 022
554
Oui ma mère se plaint beaucoup de mes frères qui ne sont pas indépendants, qui ne font rien et sont fragiles (handicap social). Alors que franchement elle a un peu beaucoup cherche à ce qu'ils ne deviennent pas indépendants (mère castratrice) en leur empêchant de s affirmer et en se fichant de leur scolarité. De la.développement d'un fort handicap social dont elle se plaint actuellement.

Bref.
Et oui un enfant même handicape mérite de vivre mais il faut aussi voir la réalité des choses. Je connais le handicap j ai aussi un oncle handicap mental et c'est pas évident surtout une fois adulte. Et il y a pas toujours de suivi mes deux frères ne sont absolument pas suivi par aucun organisme.
Je sais que je ne voudrai pas d'un enfant handicape car c'est dur à vivre autant pour soi que pour lui et le regard de la société est jugeant et dur. Je parle en connaissance de cause. J ai un TDAH non diagnostiqué ca m'a beaucoup apporte de difficultés à vivre et encore plus au niveau pro , on me décrit comme une tornade qui casse tout et se blesse énormément (la encore une dent fissuré à cause d'une mauvaise chute au travail ou je me suis pris ma debroussailleuse en.pleine face). Et pas moyen de le faire reconnaître .
 
30 Novembre 2014
1 641
200 644
4 854
Ce que je voulais dire, c'est que en dehors d'un accident, une fausse couche a lieu quand le foetus est non viable trop abimée et déviant pour naître
Il y a tout un tas de fausse couche où on sait pas pourquoi elles ont eu lieux
Y'a quasiment jamais d'examen fait sur les embryons/foetus de fausse couche, donc on sait jamais trop la cause.

Dérèglement hormonal chez la mère, diabète, tabac... y'a tout un tas de processus qui peuvent entrer en compte.Et des fois, juste la poisse. La grosse poisse.

La fausse couche c'est pas juste la Nature qui fait sa sélection naturelle, en mode "hmmm ce foetus ne sera pas viable, donc on s'arrête là", ce serait bien pratique mais non.

Et je rajoute que la douleur de la fausse couche n'est pas forcément proportionnel à l'avancée de la grossesse. C'est propre à chaque femme, à chaque couple. Quand je vois ma belle soeur à quel point elle a investit sa grossesse entrainant toute la famille dans la joie de l'arrivée de ce nouveau membre, clairement elle aurait fait une fausse couche. Tout le monde aurait mit du temps je pense à s'en remettre.

Relativiser ça aide certaines personnes, j'en fais partie, mais les personnes qui fontdes fausses couches elles vont entendre cet appel à relativiser de la part de tout le monde: soignant, proches, tout le monde va y aller de son "c'est mieux ainsi" comme pour essayer de ne pas voir la peine et la détresse de l'autre.
 
25 Juin 2015
813
8 507
1 964
La seule personne qui peut dire ( et penser) "ce n'est pas grave parce que de toute façon, s'il y a fausse couche, c'est que le foetus était non viable" est la personne qui a vécu la fausse couche. Minimiser ou faire un hierarchisation des souffrances , ce n'est pas terrible. Ceux qui souffrent suite à une fausse couche ont juste besoin d'etre écoutés, comme toutes les personnes qui souffrent par ailleurs.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes