newme2014;4864162 a dit :
C'est pareil que la madz juste avant moi, même si effectivement il faut être pédagogue et ne pas se moquer (encore que je viens de relire le premier article de madz du 15 juillet qui traitait du sujet et entre les têtes de chatons gentils pour flouter les visages et la forme, je n'ai pas eu l'impression qu'on passait à côté de la critique et même de la moquerie, mais perso ça m'a fait marrer les têtes de chat) ça me démange d'y aller de mon commentaire acide plutôt que de chercher à comprendre comment des filles de notre age, à une époque ou on ne PEUT PAS passer à côté des informations internationales et ou on ne PEUT PAS ignorer la condition des femmes à travers le monde peuvent se montrer aussi bornées et égocentriques.
Car c'est à mon avis de ça dont il s'agit, d'égocentrisme. On le voit bien trop souvent, quels que soient les sujets de société "MOI JE suis heureuse en couple et mon mec me respecte" : Seul schéma possible.
"MOI JE suis hétérosexuelle" : seul schéma possible.

Et je trouve que c'est une preuve d'irrespect terrible de la part de ces filles. Quand on ne sait pas on se renseigne, on demande, et on ne s'exprime pas à tort et à travers sur un sujet qu'on ne maitrise pas sous prétexte qu'on pense vaguement ne pas l'aimer. Et  pour bien se faire voir des garçons. Comme toujours.

A ce propos je vous encourage à lire l'analyse ci dessous qui est intéressante et rejoint un peu ce débat (notamment dans la partie ou l'auteur explique qu'en acceptant le patriarcat et en s'y soumettant certaines femmes imaginent qu'elles seront ainsi protégées par les hommes, qu'en respectant leurs règles ils les laisseront en paix et assureront leur sécurité alors que si elles refusent de se plier elles "risqueront" la violence):

antisexisme.net les femmes de droite
Ce n'est pas tant une question d'egocentrisme que de prisme.
Chacun(e) voit le monde à travers son prisme personnel, les idées, les événements sont teintés de nos opinions personnelles.
Et dans cette démarche, il y a celles que tu décris MAIS aussi celles qui, du fait de leur grande culture féministe, ne voient plus que toutes ne sont pas arrivées à un tel niveau, et c'est justement ça le coeur du débat.
 
@agapanthe7 Je suis désolée mais je préviens les personnes qui s'expriment de façon agressive, ça n'a pas grand chose à voir avec le fait d'être plusieurs ou seule à penser quelque chose. En fait ça n'a rien à voir avec le fond, seulement la forme, comme je l'ai précisé.
 
hawley;4864565 a dit :
@agapanthe7 Je suis désolée mais je préviens les personnes qui s'expriment de façon agressive, ça n'a pas grand chose à voir avec le fait d'être plusieurs ou seule à penser quelque chose. En fait ça n'a rien à voir avec le fond, seulement la forme, comme je l'ai précisé.
Entendu. :)
(je pensais que c'était une remise en cause de ses idées surtout, toutes mes confuses)
 
agapanthe7;4864560 a dit :
newme2014;4864162 a dit :
C'est pareil que la madz juste avant moi, même si effectivement il faut être pédagogue et ne pas se moquer (encore que je viens de relire le premier article de madz du 15 juillet qui traitait du sujet et entre les têtes de chatons gentils pour flouter les visages et la forme, je n'ai pas eu l'impression qu'on passait à côté de la critique et même de la moquerie, mais perso ça m'a fait marrer les têtes de chat) ça me démange d'y aller de mon commentaire acide plutôt que de chercher à comprendre comment des filles de notre age, à une époque ou on ne PEUT PAS passer à côté des informations internationales et ou on ne PEUT PAS ignorer la condition des femmes à travers le monde peuvent se montrer aussi bornées et égocentriques.
Car c'est à mon avis de ça dont il s'agit, d'égocentrisme. On le voit bien trop souvent, quels que soient les sujets de société "MOI JE suis heureuse en couple et mon mec me respecte" : Seul schéma possible.
"MOI JE suis hétérosexuelle" : seul schéma possible.

Et je trouve que c'est une preuve d'irrespect terrible de la part de ces filles. Quand on ne sait pas on se renseigne, on demande, et on ne s'exprime pas à tort et à travers sur un sujet qu'on ne maitrise pas sous prétexte qu'on pense vaguement ne pas l'aimer. Et  pour bien se faire voir des garçons. Comme toujours.

A ce propos je vous encourage à lire l'analyse ci dessous qui est intéressante et rejoint un peu ce débat (notamment dans la partie ou l'auteur explique qu'en acceptant le patriarcat et en s'y soumettant certaines femmes imaginent qu'elles seront ainsi protégées par les hommes, qu'en respectant leurs règles ils les laisseront en paix et assureront leur sécurité alors que si elles refusent de se plier elles "risqueront" la violence):

antisexisme.net les femmes de droite
Ce n'est pas tant une question d'egocentrisme que de prisme.
Chacun(e) voit le monde à travers son prisme personnel, les idées, les événements sont teintés de nos opinions personnelles.
Et dans cette démarche, il y a celles que tu décris MAIS aussi celles qui, du fait de leur grande culture féministe, ne voient plus que toutes ne sont pas arrivées à un tel niveau, et c'est justement ça le coeur du débat.
Oui tu as tout à fait raison sur ce point et il ne faut pas fustiger toutes celles qui ne sont pas arrivées à ce niveau mais justement si un débat existe entre les femmes extrêmement engagées et celles qui s'y connaissent moins, je pense tout de même que pour qu'il y ait débat il doit y avoir matière et argument et les preuves de bêtises n'en sont pas.
Attention je parle essentiellement de la fille toute fière d'être subversive avec son "je n'ai pas besoin du féminisme car je ne suis pas maltraitée" ou "je n'ai pas besoin du féminisme j'aime faire à bouffer."
Je pense que quand tu parles de débat tu parlerais du débat entre ces filles là et les féministes plus instruites qui leur expliquerait que non le féminisme ce n'est pas des hystériques à moustaches mais des femmes qui veulent l'égalité ? C'est vrai que ça vaudrait le coup que quelqu'un ait la patience de s'y coller.
Mais je trouve que ce serait comme expliquer (à ce niveau d'ignorance) à quelqu'un qui nous rétorque le contraire que la pluie ça mouille. N'est ce pas une perte de temps?
 
Mais quand on parle des Women Against Feminism, je ne parle pas spécialement de celles du Tumblr, mais plutôt de toutes celles de la vie quotidienne. 

J'ai des amies, je fais des rencontres avec des filles qui me disent « je ne suis pas féministe » et qui me sortent les clichés de féministes comme ceux de la BD (butch/ Femen / hystériiiique / agressiiive etc etc). 

Ma première réaction est souvent épidermique, je suis tentée de répondre « attends, t'es pour l'égalité des droits ? - oui - ah bah t'es féministe ! » voilà merci au revoir. 

... Je pense que je ne vais choquer personne si je vous dis que ça ne marche que très rarement ! :yawn: 

Du coup, j'ai pris l'habitude de respirer profondément, et de demander « ah bon ? Pourquoi t'es pas féministe ? » et d'engager une conversation à partir de là. 

Je ne parle évidemment pas de faire ça avec les mecs irrécupérables qui te sifflent dans la rue, hein. 

Mais pour toutes les filles (et les mecs) qui « ne sont pas féministes, mais », j'essaie au moins d'avoir une conversation, pour voir où ça nous mène. 

Je ne sais pas pour vous, mais il y a quelques années, moi non plus je n'étais « pas féministe, mais... » 

Comme je ne peux pas retourner dans le passé pour me mettre des claques, j'évite aussi d'en mettre aux personnes qui me répondent ça, c'est de bonne guerre je trouve ! :troll: 

Blague à part, je voulais juste faire cette mise au point par rapport à plusieurs commentaires que j'ai pu lire sur ce thread : « faire de la pédagogie » ne veut pas dire « tout le temps, avec tout le monde ». Mais il y a des allié•e•s qui sont vraiment à notre portée, à condition d'y mettre les formes. 

:fleur:
 
  • Big up !
Reactions : PennSardin
Après c'est sûr que ce n'est pas forcément pareil dans la vraie vie et sur Internet :d Dans la vraie vie, c'est quand même relativement rare de se faire rembarrer à coups de "Si t'y connais rien ferme ta gueule tu vas pas nous demander d'être patients en plus", de "Non mais j'ai même plus envie de discuter avec toi tellement tes arguments sont débile LOLPTDR allez ciao bye", et autres joyeusetés. Sur Internet... ça a dû nous arriver à toutes, non ? Et c'est plutôt là que le bât blesse, vu le nombre de débats sur le féminisme qui ont lieu en ligne. En plus, dans la vraie vie, nos interactions se font quand même souvent avec de la famille, des amis, des amis d'amis, bref, des gens avec qui on a déjà une base commune pour partir une discussion dans le respect mutuel (et éventuellement se pardonner si ça dérape ;)).

C'est un gros cliché, je sais, mais à un moment, ça devient peut-être une simple question de faire taire le gros troll baveux qui sommeille en chacun de nous... :cretin: Y compris, dans certains cas, en réfléchissant sérieusement à l'impact des mots qu'on emploie : il y a aussi des "trolls" qui ont juste sincèrement eu l'impression de s'exprimer d'une manière parfaitement courtoise, ça arrive.

(et éventuellement aussi, de se rappeler qu'à l'occasion, certaines personnes peuvent même avoir de bonnes raisons de ne pas se dire féministes : les femmes voilées qui se sentent conspuées par le mouvement, les travailleuses sexuelles qui ne veulent plus avoir affaire à des abolitionnistes, probablement d'autres qui ne me viennent pas tout de suite à l'esprit... comme l'ont rappelé certaines ici, ce n'est pas absolument toujours une question d'ignorance, même si c'est très souvent le cas, et un peu d'humilité ne fait jamais de mal)
 
@i-love-you Je t'avoue que je ne vois pas vraiment en quoi j'ai été sarcastique, est-ce que tu dis ça parce que j'ai prévenu les autres MadZ que c'était inutile de continuer à rebondir sur les posts de la Mad en question ? C'est purement technique et pour éviter que des MadZ n'attendent une réponse tout en étant énervées, on a toujours fait ça depuis le début du forum, je suis sincèrement désolée que tu l'aies lu autrement que comme ça. :erf: Pour le reste je n'ai, honnêtement, pas réfléchi personnellement au sujet et je n'ai aucun intérêt à prendre parti (d'ailleurs il n'y a pas vraiment d'avis "de la rédac", on reste des personnes qui ont des avis variés sur plein de choses). Je ne fais que prévenir les filles qui deviennent agressives : donc purement sur la forme, je l'ai dit deux fois. Si tu as d'autres questions sur la modération n'hésite pas à m'écrire en privé (histoire qu'on n'empêche pas trop ce débat d'avancer :) ), je te répondrai sans problème !
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes