Help, mon mec veut vivre à la campagne mais il confond les vaches et les moutons

15 Janvier 2021
113
661
104
35
Je garde un souvenir ému d'un nombre certain de citadin.e.s venu.e.s s'installer dans mon petit village, avant de bombarder le bourgmestre de mails courroucés pour :

- Rouspéter parce que le coq chante (un classique)
- Rouspéter parce qu'il y a de la terre (!) sur les routes (spoiler : c'est une commune agricole)
- Rouspéter parce que ça sent de temps en temps vaguement le purin (spoiler : c'est une commune agricole)
- Rouspéter parce qu'ils perdent du temps en allant au boulot à cause des tracteurs qui roulent lentement (!) (spoiler : vous commencez à l'avoir ?)
- Rouspéter parce que le voisin tond sa pelouse et que ça fait du bruit
- Rouspéter ad libitum

Moralité : avant de s'installer à la campagne, pour notre tranquillité comme pour celle du voisinage, pesons le pour et le contre :lunette:
Ca me fait penser que dans mon village, des gens nouvellement installés (mais même pas des jeunes en plus, c'était des jeunes retraités) avaient commencé une pétition pour empêcher l'agriculteur du coin de passer dans notre rue. À savoir que sa ferme était à un bout, ses champs, hangars et près à vaches, à l'autre bout. S'il avait dû faire autrement, il aurait fallu qu'il emprunte la nationale (ça faisait 5 km contre 800m, en tracteur... Ça va bien.)
Dépitée de voir que les autres habitants ne se plaignaient pas, elle en a appelé à la compréhension du PDG d'une grande entreprise pharmaceutique locale qui avait fait construire récemment dans notre rue. Sa réponse: "Ben non, il me dérange pas. Il fait son travail, comme tout le monde."
Apparemment (ma mère était à la réunion), la voisine a été hyper dépitée et n'a dit bonjour à personne dans la rue pendant lonnnnnngtemps.
Sérieusement, si tu veux vivre à la campagne, tu te renseignes sur le type de village. Là où j'habite maintenant, il y a de la culture mais surtout des forêts donc le transport, c'est plutôt des camions de troncs d'arbres et de déchets verts, galères à doubler. Ben oui mais ils entretiennent la forêt (qui est en train de crever à cause de la pollution et de l'arrivée d'espèces pas locales qui lui donnent des maladies, mais c'est un autre sujet.)
 
7 Janvier 2019
340
2 866
304
31
Et au chose: vous n'êtes pas les bienvenus. Dans quelques années pourquoi pas, mais là les parisiens qui font grimper les prix de l'immobilier déclenchent plus des mouvements de rejet que d'inclusion. Faut en être conscient avant d'arriver la fleur au fusil.

Je ne t'attribue pas de fait cette position mais je rebondis sur cette partie que j'ai déjà entendue (notamment par des tags en gare de Bordeaux sur les parisiens) mais je trouve ça fou de se dire qu'on est pas les bienvenus quelque part et puis, par qui en fait?

Les parisiens étant des français, bienvenus ou pas, ils sont chez eux partout en France (comme les gens qui n'y habitent pas mais sont bienvenus - encore une fois par qui? - à Paris). Notamment parce que la plupart des parisiens ne sont pas originaires de Paris, donc potentiellement quand ils partent de Paris ils peuvent aussi rentrer 'chez eux'.

Quand je rentre de Paris où je suis allée pour trouver un job pour le Sud dont je suis originaire et où je compte un jour vivre, je m'en fous un peu je crois d'être bienvenue ou pas: je suis chez moi au même titre qu'un Lillois qui viendrait s'y installer. Qu'on fasse grimper le prix de l'immobilier, j'entends bien, mais ce n'est pas propre aux Parisiens mais aux habitants de toutes les grandes villes où le pouvoir d'achat moyen est plus élevé que dans la zone où ils vont ensuite habiter. Et ce n'est même pas le cas de toutes les zones en fait (le Sud, par exemple, est déjà très cher).

Après, je ne me sens pas vraiment concernée par le cliché du rat des villes qui va à la campagne faire chier les gens qui y vivent (même si ça m'étonne que des gens habitués à ce que ça sente la pisse en été partout où ils marchent soient si sérieux à propos du fumiers), je trouve qu'on joue beaucoup à coups d'anecdotes qui confirment le cliché et je trouve ça très drôle mais je pense que la plupart des citadins qui s'installent en zone rurale ou quasi-rurale se font pas trop remarquer au-delà de ces faits divers. Bon et puis bien entendu il y a le cliché inverse du provincial qui vient à Paris (je ne sais pas trop pour les autres grandes villes) et qui est tout perdu, tout dépassé (ici aussi c'est drôle, et pour l'avoir été cette provincial, je m'y reconnais beaucoup).

Enfin, tout ça pour dire qu'il me paraît tout à fait normal qu'il y ait une phase d'adaptation dès lors qu'on change d'environnement de vie, qu'on parte pas avec un bac + 8 en [ville d'accueil] avant de déménager et qu'on cherche pas forcément en plus à ce qu'on se plie sans broncher aux règles de vie de la destination qui sont potentiellement discutables et pas immuables.

Par exemple, je suis parisienne depuis 6 ans, je suis retournée dans une région agricole dans laquelle j'ai longtemps vécu, j'ai fait une grosse rando où tous les chemins de rando étaient en fait occupés par des parcelles agricoles qui débordent volontairement (et des bois "privatisés" pour la chasse). Bah ouais, je gueule, pas parce que je suis parisienne mais parce que je trouve que c'est justement stupide comme pratique (et que ça devrait être contrôlé et interdit, même). Et que je sois parisienne ou pas, je vois pas en quoi le poids de mon opinion s'en verrait modifié par mon lieu d'habitation.
 

Dog

10 Juin 2015
369
3 539
1 714
Je peut comprendre l'idée de pas apprécier les citadins qui se pointent. Je suis breton, je vis dans mon coin, on fais nos trucs, pépouze, et avec le covid, tu as eu de grosse flambée pour des maisons, à Concarneau par exemple. Et aux informations , tu vois les gens qui disent " Bah oui, ça me gêne un peu de faire monter le prix de l'immobilier dans ce quartier, mais bon, on a travaillé pour se le permettre, nous hein " . Mais cette montée des prix de certains quartiers-villes, ca empêche les gens qui ont toujours grandis là, de s'y installer indépendamment de leurs maisons d'enfance aussi. Des gens, qui étonnamment, on aussi travaillé pour se le permettre, mais si les prix montent pour s'aligner avec des salaires qui sont supérieurs, parce que de grandes villes, ca fait mal. ( la gentrification, c'est assez chaud dans certaines zones)

+ Je dis pas toute les villes en bord de mer qui sont MORTES en saison grise. C'est d'une tristesse infinie. ( après , je suis pas raciste, j'ai des amis parisiens. (je plaisante) )
 
8 Octobre 2016
1 047
7 413
1 164
21
Et attendez qu'ils aillent se balader sur les petits chemins près de chez eux et voir des vaches se rapprocher du grillage pour beugler bien fort. Ça leur fera une jolie surprise :frotte:
Et je me rappelle que dans le coin où je vis on a bien gueulé quand on a vu les parisiens débarquer comme si ils étaient en vacances chez leur mère et nous mettre en danger
 
Dernière édition :
30 Janvier 2009
4 234
11 101
5 944
31
Lille
@BravoCharlie Alors c'est sur qu'on a tous le droit de s'installer où on veut sans demander des comptes, mon propos n'était pas celui-là. Ce que je voulais souligner c'est qu'en arrivant dans une nouvelle zone, il faut recréer tout son cercle social. Il y a des endroits de France (typiquement la côte et la montagne) où il y a déjà une pression immobilière avec les résidences secondaires et l'arrivée massive de citadins entraîne des crispations. C'est sur que le cadre de vie peut être hyper beau, mais si tes voisins ne t'adressent pas la parole, ça peut vite devenir chiant.

Je pense surtout que le gros souci c'est que l'envie de ruralité à l'air de concerner uniquement les endroits hyper touristiques. Je ne suis pas sure qu'il y ait beaucoup de citadins qui se soient dit "Larmor Plage ou Scaer? On va choisir Scaer". Donc Scaer voit sa population vieillir, ses commerces fermer et personne ne vient s'y installer, pourtant c'est en Bretagne aussi.
 
17 Avril 2007
66
763
4 744
Paris
J'avoue que je suis mal à l'aise en lisant ces échanges. Je suis parisienne de naissance (avec des parents parisiens également) et j'en ai vraiment marre de ma ville, de me ruiner pour tout (parce que Breaking News : Non, tous les parisiens ne sont pas riches, ou issus de familles riches :hello:).

D'ailleurs, j'ai presque trente ans, et mis à part une amie d'enfance, je n'ai autour de moi que des personnes qui ont grandi dans d'autres régions. J'avais lu un thread sur Twitter (trollesque, certes), qui disait que les parisiens de naissance étaient les premiers à souffrir de la hausse des prix de l'immobiliers à cause de tous les non-parisiens qui viennent vivre dans notre ville...

Je sais que c'est un raccourcis qui oublie que la centralisation française force à ça:yawn: mais la hausse des prix, je la vois en direct sous mon nez depuis ma naissance et c'est ultra rageant de me rendre compte que là, si j'étais célibataire, je ne pourrais pas louer plus qu'un 20m2 dans un quartier craignos si je voulais rester vivre dans la ville où j'ai grandi (alors qu'il y a 5 ans, avec le même budget, je pouvais espérer bien 10m2 de plus).

Toutes ces remarques sur "les parisiens qui agissent mal quand ils sortent de leur ville", ou "les parisiens qui causent la hausse des prix", sont justement celles qui me bloquent sur l'idée d'un départ.... Alors que je ne me sens pas une seconde concernée par des mauvais agissements

J'ai envie de bouger parce que j'en ai marre de me ruiner pour vivre mais bouger pour me faire bully là où j'arrive parce que j'ai une plaque immatriculée 75, non merci quoi. Je demande pas à ce que l'on m'accueille comme le messie, mais quand un pote m'a raconté que pendant un an les gens du petit bled où il avait déménagé ne lui adressait même pas la parole parce qu'il venait de Paris, ça a bien calmé mes envies de bouger. Pareil pour mon mec qui a vécu 1 an à Bordeaux mais n'a pas réussi à se faire un seul pote parce que les parisiens étaient accusés de tous les maux.

Du coup si on vit à Paris et qu'on n'aime pas ou plus, on fait quoi ? On est condamné à se ruiner pour continuer à vivre ici ou bien on tente de vivre ailleurs, quitte à se faire détester (parce que les "parisiens" sont la cause de hausse de prix, plaintes....)
 
7 Janvier 2019
340
2 866
304
31
@Gringo oui j'isolais juste cette partie là en ne te l'attribuant pas, ton message était clair, je ne voulais pas transformer tes propos mais rebondir sur une partie déjà entendue par ailleurs.

Je te rejoins sur la problématique des résidences secondaires - qui devraient à mon sens être bien mieux régulées d'ailleurs.

En revanche, je pense qu'on ne peut pas reprocher à certains de ne pas choisir de vivre dans un endroit qui ne leur plaise pas. Un endroit touristique reste un endroit avec de gros attraits qu'ils soient naturels, culturels etc. Et si un déménagement n'est pas provoqué par une mutation professionnelle contraignante géographiquement, évidemment que les gens cherchent à s'installer dans un endroit dans lequel ils se sentent bien. Je n'irais jamais vivre à Scaer si Scaer ne me plaît pas et si le village ou la ville en question se dépérit, ce n'est pas vraiment la faute des gens qui choisissent de ne pas y vivre. C'est triste et ça questionne surtout la politique des villes et l'aménagement du territoire. L'envie de ruralité c'est aussi l'envie d'être dans un environnement plaisant selon ses critères et il s'avère que les régions touristiques rurales sont potentiellement plus agréables à vivre que des régions rurales pas touristiques (qui le sont peut-être par manque de marketing territorial ou peut-être parce qu'il y fait moche, qu'il n'y a pas d'accès facile etc).

Et je rejoins @Prouk sur son malaise et dans sa lecture de la situation économique de Paris. Potentiellement, à Paris, même si les salaires sont - en moyenne seulement parce qu'il y a une extrême précarité à Paris aussi - plus élevés, le pouvoir d'achat ne l'est pas autant qu'on peut le penser tant le coût de la vie est chère. Difficile de reprocher à des personnes dont le loyer peut représenter plus de 40% de son revenus de chercher à s'installer dans un endroit où soit ces 40% sont maintenus pour 4 fois plus de surface et un jardin soit à réduire cette part dans leurs revenus (après, quid d'être capable de maintenir son emploi parisien en allant s'installer loin de Paris, à mon avis, dans un temps plus long, cet effet s'estompe).
 

Dog

10 Juin 2015
369
3 539
1 714
@Prouk J'espère vraiment que je vais être clair dans la suite : Perso, j'habite dans une ville dortoir (actuellement), qui s'agrandit, avec de nouvelles maisons, de nouveaux gens qui viennent s'installer, et je m'en fous pas mal d'où ils viennent. Comme dit, le problème va être la systématisation de la gentrification de certaines zones particulières. On va se retrouver avec des lieux qui sont à la base de tarif moyen pour les locaux, qui vont bondir en terme de tarif, etc, etc, je pense que je n'ai pas forcément besoin d'expliquer.
Ce n'est pas tant " les parisiens " finalement qui sont visés, puisque " parisien " , ca englobe un panel si large de réalité sociale.
C'est plutôt le stéréotype des gens aisés, qui vont encourager ce phénomène, en recréant des cercles sociaux aisée voir plus, dans des endroits qui ne l'étaient pas avant, et en chassant la population de base. C'est pas qu'en Bretagne, clairement, mais il y a des lieux qui en souffrent davantage, et les locaux de ces lieux se sentent menacés au final.
 
30 Janvier 2009
4 234
11 101
5 944
31
Lille
@BravoCharlie Clairement si les gens ont les moyens d'avoir plusieurs résidences secondaires, c'est qu'ils ont trop d'argent et qu'il faudrait taxer ces résidences beaucoup plus et les maires devraient avoir plus le liberté sur le pourcentage max de résidence secondaire dans leur commune.

Sinon j'ai hâte aussi de voir combien de temps durera la télétravail de qualité à la campagne dans une boîte parisienne et si les employés s'y retrouveront à terme ou si ça sera la débandade... Perso je n'y crois pas trop, notamment au niveau promotion/avancement, les relations sociales ça se joue quand même plus à la machine à café, à la pause déj ou au café le soir en informel que pendant la réunion et être dépendant de la SNCF ou du débit internet de campagne pour faire son job, c'est tendu.
 

eLLuLa

LuLa sur Rockie
4 Avril 2013
346
2 444
3 004
Etant donné que j'ai le projet de m'installer "à la campagne" je suis tentée de pester contre "les parisiens" qui feraient monter les prix de l'immobilier (achat et location!). Et puis ensuite je me dis que nous (les français) ne sommes pas vraiment directement responsables de la spéculation immobilière, ça fait des années que ça dure, c'est aux pouvoirs publics de réguler le marché de l'immobilier. Ça fait des années que ça dure cette montée des prix qui fait peser sur nos budgets une charge incroyable. Je regardais en interview un prof d'éco sur Thinkerview, Gilles Raveaud, qui disait que les gens qui ont acheté une maison il y a 20 ans et ont vu sa valeur augmenter considérablement ne devraient pas s'en réjouir, parce qu'en attendant leurs gosses eux ne peuvent pas se loger, et qu'en plus ça leur apporte quoi que leur maison ait pris autant? Ça va dans leur poche peut-être? Et si ils veulent déménager, est ce que de toute manière cette augmentation ne se sera pas répercutée de partout? Donc encore une fois, au lieu de nous taper mutuellement dessus, tournons nous vers les vrais responsables.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes