Un peu facile de rejeter la faute sur le gouvernement, sans apporter de solutions concrètes pour améliorer la situation. Le gouvernement doit trouver La solution, ok très bien, mais laquelle ?
En situation de crise, nous devons nous unir et trouver une solution ensemble. Propager la haine et la colère risquent d'aggraver la situation
Hum en même temps elle est journaliste pas ministre. Pardon mais je vois pas en quoi exiger d'un gouvernement de trouver des solutions est un problème.... C'est littéralement leur boulot, ils se sont fait élire et vont vouloir se faire réélire pour ça en fait. Nous non. Donc exiger d'avoir des solutions, avant de critiquer c'est quand même très illogique. Accessoirement elle en propose des solution (l'avancée de la vccination, le chomage partiel, même juste le fait de parler de la répartition des taches et de la charge mentale en plus...)
Pour le reste, la colère se propage très bien sans articles de ce genre, sans doute parce qu'elle est légitime face aux conneries répétées du gouvernement.
 
Je suis bien d'accord que télétravailler avec un jeune enfant dans les pieds, c'est compliqué.

Mais j'ai vu pas mal de gens demander un confinement "comme en mars dernier" sur les réseaux, avec fermeture des écoles donc.
Et c'est ce que le gouvernement a mis en place.
Je ne comprends pas bien ce que veulent les français, du coup.
Un confinement avec un arrêt du travail généralisé pour pouvoir s'occuper des enfants? Je ne suis pas sûre que les gens seront contents de ne pas avoir de salaire pendant 1 mois.
Des garderies ? Ca revient au même qu'avoir les écoles ouvertes.

Je pense qu'il n'y a pas de bonne solution gouvernementale à ce problème.

(Et du coup, ces personnes avaient bien du trouver des solutions aux problèmes d'avoir les enfants à la maison l'année passée, vu que ça s'est déjà produit, non?)
 
@pikalovescoke
Alors si je peux me permettre, les réseaux ne sont pas la réalité, et à l'inverse, quand on écoutent les informations, les gens n'ont pas l'air d'avoir été pour un reconfinement dur comme en mars dernier ("Preuve" en est si on peut dire : le gouvernement ici a tendance à faire fuiter un bruit de couloir, voir comment on va réagir, et ensuite, prendre la décision (En tout cas, c'est le schéma qui ressort le plus en ce moment)).

Du coup concrètement, on est juste bloqué. En fait ce qu'on (Enfin moi ce que j'aimerais) aimeraient, c'est un gouvernement qui porte ses décisions en fait, et qui ne fasse pas ce truc magistralement nul, à savoir fermer les écoles à la dernière minute (C'est tard, d'autant que personne n'a pu prévoir le coup, 3 jours pour rebondir, c'est impossible, et il me semble que certaines entreprises ne sont pas du tout souple sur les congés, donc prendre des congés comme ça à trois jours, c'est pas non toujours possible...).
Sans compter que là, c'est pas du tout un confinement comme l'année dernière. Donc l'année dernière, les gens étaient en télétravail ou au chômage partiel. Là, si par exemple, je prend une famille qui compte quelqu'un qui est coiffeur (Télétravail impossible) et en caisse par exemple dans un commerce essentiel (Télétravail impossible aussi), ça se passe comment ? Alors j'abuse un poil, parce que c'est pas le cas de tous, mais clairement, c'est un schéma possible.

Sans compter aussi que les contrôles pour le télétravail ont l'air très aléatoires, voir inexistants (Quand j'étais dans mon CDI, on étaient pas du tout essentiel, mais en mars on a quand même du bosser, on a pas vu l'ombre d'une personne passer pour dire que c'était anormal...), et qu'en France (Je ne sais pas comment est la mentalité à l'étranger), les patrons ont bien un truc en horreur : le télétravail. Parce qu'ils ne peuvent pas surveiller les employé.es, parce qu'ils estiment qu'on bossent moins ou moins bien... Autant dire qu'ici, à part lors d'un confinement strict, c'est très peu respecté...
Je passe aussi le fait que selon les patrons, tu ne peux rien dire (Ca a été notre cas en mars dernier dans ma boite, nos patrons étaient tellement infects que clairement, on a jamais osé dire quoique ce soit, alors que c'était pas légal leur affaire mais bon...)

Donc certes, tous les pays galèrent, ce n'est facile pour aucun gouvernement et personne n'a la solution miracle. Mais bon, en France, on a un président qui tient plus à sa côte de popularité qu'à l'état du service hospitalier, qui en plus de souffrir de base depuis 20 ans à coup de réforme, s'est quand même vu asséner un président qui a sorti qu'ils devaient faire des efforts... Après un an, alors que la plupart sont proches du burn out, et que rien n'est fait pour eux.

Et pour l'année dernière, comme dit, on étaient en confinement strict, donc la question des enfants ne se posaient même pas, vu que personne hormis les premiers de corvées ne pouvaient sortir (Et ces derniers avaient une garderie pour, ou des services pour).
 
@Mamy_Plug

Baaaaah c'est sur les réseaux aussi que je vois les gens qui râlent pour la fermeture des écoles donc bon... Soit peu de personnes ne voulaient le confinement et aussi peu de personnes sont embêtées par le télétravail et les gosses soit pas mal de gens voulaient l'un et râlent pour l'autre. Mais ça peut pas pas être "les réseaux c'est pas représentatif" pour l'un et pas pour l'autre.

L'année passée, vous ne pouviez pas sortir, mais vous étiez quand même en télétravail, je suppose ? (Parce qu'alors, je m'étonne de ne pas avoir vu des gens râler l'année passée car ils n'avaient plus de travail pendant 3 mois)
Donc la situation est plus ou moins la même: télétravail pour les jobs où c'est possible
(je parle principalement des gens en télétravail car c'est le sujet de l'article)

Nous aussi on est en télétravail avec les écoles fermées (prévenus 3 jours avant aussi), oui, c'est embêtant, oui nous aussi les patrons sont pas tous open (bon après un an, ça commence à changer) pour ça et les contrôles ne sont pas méga fréquents... Mais au final, ce n'est (nous) que pour une semaine en plus des vacances de Pâques déjà (pareil pour vous me semble). Donc bien moins que les 3 mois l'année passée

(et je vois pas le rapport avec le personnel soignant. Pour le coup, fermez les écoles, c'est les écouter car c'est la seule grosse mesure à prendre pour ralentir l'épidémie. S'il avait dit "faites des efforts" et en plus gardez les écoles ouvertes, ça aurait été encore plus leur chier à la gueule)

P.S.: Désolé, je suis peut être influencée par l'image général du français qui râle pour tout (qui n'est pas fausse en soi, mais je ne sais pas à 100% pour cette situation)
 
Baaaaah c'est sur les réseaux aussi que je vois les gens qui râlent pour la fermeture des écoles donc bon... Soit peu de personnes ne voulaient le confinement et aussi peu de personnes sont embêtées par le télétravail et les gosses soit pas mal de gens voulaient l'un et râlent pour l'autre. Mais ça peut pas pas être "les réseaux c'est pas représentatif" pour l'un et pas pour l'autre.
Ma phrase sur les réseaux était globale : les réseaux, c'est pas du tout représentatif en fait.
Au même titre que si tu veux je prends un autre exemple dans ton sens pour dire qu'effectivement, les français sont comme ce que l'on voient sur les réseaux : On voit passer plein de messages anti vaccins sur les réseaux sociaux, une véritable peur et méfiance.
C'est un fait, en France, le pays est très méfiant envers les vaccins de façon globale.
Malgré tout, c'est un poil sourcé par des chiffres. Pas juste via les réseaux sociaux.
Donc de ce que je peux en trouver dans les premiers articles sur internet, les derniers chiffres montraient soit une presque égalité (De l'ordre de 50/60 pourcent de pour et contre), soit un défavorable qui ressortait plus.
Donc on est assez loin de la majorité au final de français qui veulent un reconfinement.


L'année passée, vous ne pouviez pas sortir, mais vous étiez quand même en télétravail, je suppose ? (Parce qu'alors, je m'étonne de ne pas avoir vu des gens râler l'année passée car ils n'avaient plus de travail pendant 3 mois)
Donc la situation est plus ou moins la même: télétravail pour les jobs où c'est possible
(je parle principalement des gens en télétravail car c'est le sujet de l'article)
Effectivement, sauf que là clairement, une partie des jobs ne sont plus en télétravail. Donc il y a un an, on avaient pour une majorité de gens, un couple quasi complet à la maison.
Là, c'est plus le cas, ou très peu. Et comme dit, c'est sans compter que le télétravail est loin d'être la norme en France, que les patrons n'aiment pas ça. Donc il y a de quoi râler au final.

De plus, il y a un an, à peu près tout le monde (Ou presque) était indemnisé. Là clairement, ça s'amoindrit selon, et comme expliqué par d'autres personnes plus haut, pour combler 3 jours voir plus, il faut taper dans les congés, ce qui clairement, n'est pas super.

Donc au final, le dilemme en ce moment, c'est surtout qu'il faut garder les enfants, alors que la plupart des gens ne peuvent pas toujours se le permettre. Parce qu'on est plus dans une dynamique "Tout le monde est en télétravail pour X temps" mais dans un mix "Il faut continuer à travailler/il faut faire du télétravail mais c'est pas obligatoire et du coup c'est pas forcément possible selon les supérieurs" (Uniquement dans le cas d'un travail qui peut basculer en télétravail).


Mais au final, ce n'est (nous) que pour une semaine en plus des vacances de Pâques déjà (pareil pour vous me semble). Donc bien moins que les 3 mois l'année passée
Du coup comme dit au dessus, pendant les 3 mois, absolument tout le monde était à l'arrêt.
Là ce n'est pas le cas.
Donc ce n'est "que" 3 semaines, mais 3 semaines dont 2 pour certains de centres aérés (Qui voient leur capacité réduite, et donc, des gens qui n'ont pas de garde possible), de garderie, ou de nounou (Qui elles mêmes sont dans l'incapacité de pouvoir prendre les autres enfants, certaines vont devoir s'occuper d'abord des leurs).
Si chez vous 3 jours pour rebondir c'est normal, tant mieux (Ou pas ?), moi, même sans enfants, j'estime que c'est vraiment ridicule, car avoir des patrons qui refusent qu'on posent nos jours quand on le souhaitent en invoquant des raisons X ou Y (Plus ou moins OK selon), ça complique le tout.
Et certes, on peut espérer qu'avec cette période, ceux ci soient compréhensifs (C'est peut être le cas chez toi), mais ici, clairement, c'est pas tant le cas selon.

En fait, il y a une sacré différence entre il y a un an, quand absolument tout le monde était à l'arrêt, ou on avait aucun vaccin (Ca change pas mal la donne mine de rien), ou en bref, tous les pays se sont arrêtés en même temps VS maintenant, ou d'un pays à l'autre, les choix sont plus aléatoire. Et en France, c'est ça le soucis, on est le pays qui a notamment décidé de laisser passer les fêtes et autres, de laisser passer les vacances. Alors oui, il n'y a pas de bonnes ou de mauvaises solutions, tous les pays ont du mal, qu'importe la mesure. Mais quand un président se félicite de ses choix, alors que nos hopitaux saturent de nouveau, non, clairement, il n'y a pas de quoi se féliciter (En comparaison d'autres pays plus humble clairement, qui admette que c'est dur, et qu'il n'y a pas de bonnes solutions).

(et je vois pas le rapport avec le personnel soignant. Pour le coup, fermez les écoles, c'est les écouter car c'est la seule grosse mesure à prendre pour ralentir l'épidémie. S'il avait dit "faites des efforts" et en plus gardez les écoles ouvertes, ça aurait été encore plus leur chier à la gueule)

Bah dans l'idée, c'est au final un peu ce qu'il a fait sans le dire tout haut. On reste le seul ou l'un des rares en Europe a ne pas avoir fermé les écoles, alors que les deux plus gros environnements à risque sont d'après les dernières études les écoles et les entreprises.
S'il avait vraiment écouté les différents pro qui sont venus lancer l'alarme, il aurait su qu'on auraient du fermer les écoles plus tôt (Et pour le coup, je comprends le fait que ce soit aussi à double tranchant : les violences envers les enfants ont augmenté, et beaucoup de parents sont juste dépassés, car être prof, c'est un métier. Donc on a le choix entre reconfiner alors que les chiffres de violence augmentent plus des parents qui sont au bord de l'épuisement moral et physique VS fermer, accepter que clairement ça ne sera pas la fête à la maison, mais diminuer les contaminations, encore une fois je l'accorde, il n'y a vraiment pas de bonnes solutions (J'aimerais bien savoir si dans les autres pays les chiffres de violences contre les enfants ont explosé comme en France)).
Au final, il a refusé de bout en bout, alors que pas mal de monde montrait que ça allait être une catastrophe (Et en même temps, c'est logique, dans des établissements où les classes sont de plus de 30 élèves, même avec toute la bonne volonté du monde, mettre en place des consignes de sécurité, c'est pas faisable...)
Ca reste quand même cracher à la gueule de nos soignants, tout en sachant qu'il ne compte à l'heure actuelle (Sauf erreur de ma part) augmenter par la suite le budget de l'hôpital, que plusieurs témoignages expliquent que c'est "logique", mais pas mal de soignants n'ont eu que peu voir pas du tout de congés depuis.
On en arrive quand même cette semaine à avoir des hôpitaux qui disent qu'ils sont au point critique de devoir choisir quel patient sauver. Alors que ça, ça aurait pu être évité depuis quelques mois. Parce que ça fait déjà quelques mois (Pour ma part, depuis fin janvier) qu'on s'attendaient à un reconfinement.


P.S.: Désolé, je suis peut être influencée par l'image général du français qui râle pour tout (qui n'est pas fausse en soi, mais je ne sais pas à 100% pour cette situation)
:yawn: Oh il parait que c'est l'image qu'on donnent partout.
Mais bon, si on ne râle pas, rien ne change, alors bon. Autant râler et manifester !

Plus sérieusement, je suppose que c'est comme tout, chaque pays est vu au travers de plein de clichés plus ou moins vrais. Je ne saurais me prononcer là dessus par rapport aux autres pays.

Mais dans cette situation, il faut surtout retenir que le fait est là (Et prouvé, vraiment, courrier international a d'ailleurs fait un article car plusieurs pays sont littéralement entrain de rire de notre président, car il est ridicule, vraiment.), on a un président qui tient à sa côte de popularité plus qu'à la réalité des choses.
Et ça, c'est prouvé depuis un moment. Entre le fait de lancer des challenges à des youtubeurs, d'en inviter d'autres pour dorer son blason auprès des plus jeunes... Sans parler du fait indéniable qu'à chaque fois, avant chaque annonce, on a des bruits, des rumeurs lancées de plus ou moins haut, et selon comment on réagit, on va voir ce qu'on fait (D'où si je reviens au début de mon message le fait qu'on ne soient toujours pas reconfiné comme en mars, parce qu'en fait, les sondages ont tendance à dire que les gens ne sont pas pour).
En pleine pandémie, on a un président qui pense plus à son futur qu'au futur de son pays. C'est vraiment ridicule.
 
On va peut être juste rappeler que pendant le premier confinement, au delà effectivement du fait que beaucoup de couples étaient ensemble à la maison et pouvaient (pas toujours mais en avaient la possibilité) se répartir la garde de l'enfant, il y avait tout de même un arrêt dérogatoire, indemnisé et sans carence pour les parents https://www.legisocial.fr/actualite...nt-droit-indemnites-journalieres-maladie.html

C'est ça qui fait que de nombreuses personnes n'étaient pas en télétravail. Et pouvaient donc gérer leurs enfants. L'arsenal juridique et d'indemnisation était bien plus fourni.

Ceci n'existe plus. Les conditions pour bénéficier du chômage partiel se sont durcies. Et les employeurs ne veulent clairement plus faire d'effort (mon mari se bat pour avoir du télétravail pour m'aider avec notre fils de 5 mois, mais sa boîte refuse ostensiblement alors qu'il a été en télétravail la quasi intégralité du premier confinement, tout en restant efficace).

Donc non, ce n'est pas râler "pour rien".

Sachant que si les boîtes ont été à peu près souples la première fois, ce n'est vraiment plus le cas. Et qu'il est tout à fait sanctionnable de s'occuper de son enfant pendant le télétravail. Puisque rappelons le, ça reste du travail avec la disponibilité que ça implique. Et que certains employeurs ne veulent pas entendre parler des enfants dans l'équation (je passe les nombreux : ta femme peut gérer. Ce qui fait que les femmes passent encore plus pour des emmerdeuses au boulot). Et que le gouvernement s'obstine à ne pas légiférer sur la question et à protéger les salariés.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes