Hommage à Dinah, victime de harcèlement scolaire lesbophobe et raciste

5 Mars 2010
373
1 124
4 814
C'est horrible.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Et bon, Blanquer, c'est juste un horrible personnage donc sa réaction ne me surprend même pas.

Question / proposition à ton spoiler : Pourquoi est-ce qu'on ne pourrait pas proposer une tolérance zéro auprès des agresseurs pris sur le fait (insultes, gestes, coups, dégradation des affaires, humiliations, lettres..) en cours et dans l'enceinte de l'établissement ? Comment se fait-il qu'il n'y ait pas de sanctions prévues (heures de colle, conseil de discipline, expulsion..) pour ces comportements ? N'y a-t-il pas non plus de cours de sensibilisation à ces sujets et les conséquences (agresseurs comme victimes doivent être informés) genre "vie scolaire / vie en société" de la part du prof principal par exemple ?

Ça ne peut pas continuer comme ça et que, comme dit dans les messages précédents, ça soit toujours aux victimes de changer d'établissement. C'est aux agresseurs de partir/d'être exclus : "La honte doit changer de camp".
 
25 Juin 2015
304
1 860
1 774
34
@Cléo. Je te réponds en tant que prof en collège.
En vie de classe et en EMC on fait (je parle fanon établissement bien sur) de la prévention. On a une équipe d'élèves médiateurs. Mais le harcèlement existe toujours (dans les couloirs cachés de tous, sur internet, dans la masse des élèves quand ils sont dans la cours...).
Tes propositions de sanctions je les comprends, mais elles ne tiennent pas compte des situations des établissements. Dans mon collège on ne fait pas de conseil de discipline sauf cas de violence grave (avec ITT de l'élève ou de l'enseignant qui a été frappé). Et encore... Même avec un ITT tu n'es pas sur que l'élève ait un conseil de discipline car sinon on en ferait trop et on n'a pas vraiment le droit. Les exclusions ? Cool on n'est pas au collège. Les heures de retenues ? Bof ceux qui font ça ont déjà des heures de colles à revendre (et il ne faut pas oublier que certains élèves préfèrent être au collège que chez eux, même en retenue).
Alors oui mon contexte est particulier. Mais chaque établissement a un contexte particulier. Ou alors il faut que le ministère instaure un loi qui dit "en cas de harcèlement c'est conseil de disc et onne viendra pas vous taper sur les doigts si vous en faites trop"....
 
21 Mars 2014
2 677
12 726
3 164
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Heureusement, dans mon cas, tout le monde est resté vivant et la victime a pu finir sereinement sa scolarité. Mais c'est bien parce qu'il y a une association dans la ville qui a pu intervenir que ça s'est relativement bien fini : autrement, les forces de l'ordre nous laissaient tomber aussi, "y a pas de preuve".

En l'état actuel des choses, c'est dramatique mais nous, adultes dans les établissements, ne pouvons pas faire plus que ce qui est déjà fait (je ne parle pas de celles et ceux qui minimisent tous les problèmes dont le harcèlement). Il n'y a pas assez d'adultes pour surveiller ce qui passe dans l'établissement : dans mon lycée actuel nous avons 6 surveillant.e.s au maximum par jour (en général on est plutôt sur du 4 surveillant.e.s) et 2 CPE pour 1400 élèves ! Il est difficile d'imaginer le nombre de cas de brimades et d'harcèlement auxquels notre vigilance échappe.
Et personne ne regarde ce qui se passe sur les réseaux sociaux sauf si signalement explicite parce que ce n'est pas notre travail et c'est en dehors de notre domaine de compétences.

Je ne sais pas ce qui a été fait ou non dans le collège en question, évidemment l'issue tragique nous dit que c'était insuffisant mais je ne jetterais pas si rapidement la pierre aux enseignant.e.s (contrairement à l'institution qui elle est bien défaillante sur tous les plans)...
 
30 Septembre 2021
118
687
94
32
@Cléo. Tu as déjà eu des réponses, mais en fait, le problème, c'est d'avoir des preuves de la répétition, donc prouver que c'est bien du harcèlement. Sachant que dans beaucoup de cas, c'est à l'oral donc ça ne laisse pas de trace.
Dans le meilleur des cas, si quelqu'un est pris sur le fait, ça peut aider l'élève victime à parler mais même là, c'est compliqué de régler le problème.

On fait de la sensibilisation, il y a des élèves investis au sein du lycée et notre proviseur est très concerné et très attentif au problème.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Est-ce que ça suffit, sans doute pas. Et les réseaux sont un casse-tête supplémentaire à gérer.

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
5 Mars 2010
373
1 124
4 814
Merci à vous 3 pour ces réponses enrichissantes sur le sujet, notamment la présence et efficacité d'une association informant et sensibilisant les jeunes.

Il faudrait aussi pouvoir sensibiliser et agir vis-à-vis des réseaux sociaux, condamner par A+B les propos diffamatoires et incitations à la haine que les victimes reçoivent en pagaille par SMS / réseaux (insta / Snap / etc) qui sont des preuves écrites avec identités numériques / adresses IP / numéros de téléphone. C'est dramatique qu'il y ait pas suffisamment d'actions juridiques alors qu'il y a des preuves réelles de harcèlement par ces biais.

Courage à tous.tes, je suis consciente que c'est extrêmement complexe et délicat comme sujet. Encore merci pour vos réponses.
 
29 Février 2016
202
1 579
1 214
@Matilda Verdebois c'est déjà bien ce que tu fais. Moi, j'aurais aimé qu'un prof réagisse, me dise qqch, même si c'est plus compliqué que ça et qu'il ne peut pas tout arrêter lui même. Et même si on refuse l'aide par peur, on sait que si un jour ça ne va plus il y aura ce prof à qui parler.
C'est déjà un soulagement de savoir qu'un prof n'a pas minimisé, et a pris les choses au sérieux, je trouve.

Mais j'imagine bien que l'impuissance que tu ressens doit être difficile à vivre... Bon courage !
 
21 Avril 2017
94
648
744
32
je suis légèrement hors sujet mais on m'a recommandé récemment le livre "te laisse pas faire" à l'usage des victimes de harcèlement, et j'ai vu qu'il était assez controversé. Quelqu'un l'a lu ? Il est bien ? A partir de quel âge ?
 
  • Big up !
Reactions : lafeemandarine

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes