De mont côté je crois que j'ai eu l'énoooorme chance d'avoir une mère très strict (ça n'a clairement pas toujours été une énorme chance néanmoins mais pour ça...). Du coup je me demande comment les madz qui témoignent pouvaient passer leur nuit dehors....?
Du coup les quelques ami(e)s qui pouvaient devenir des mauvaises fréquentations ont été vite éloigné de moi avec toujours des explications de la part de ma mère : "Tu verras plus tard, ils vont mal finir, va y'avoir des problèmes etc etc"...et même si à l'époque je trouvais ça nul, je lui suis plutôt reconnaissante maintenant.
Néanmoins, ça ne m'a pas aidé à l'âge adulte a ne pas me conformer à des choses pour mon copain (relation plus que toxique) pour devenir la personne qu'il souhaitait que je sois.
J'ai pris du recul aussi, mais je crois qu'on est jamais trop vieux pour qu'à un moment ou à un autre de notre vie, on souhaite a tout prix ressembler aux autres, ou s'approcher de ce qu'on attend de nous.
 

TennanTen

Ne pas citer mes messages, svp merci :)
J'ai déjà essayé de changer ma personnalité pour faire comme les autres (mais pas dans le mauvais sens) et surtout poussé par ma mère. Oui, aller vers des filles qui parlent des garçons, des TVréalités, des fringues, maquillages et tout les stéréotypes féminins. Et ça ne durait qu'un mois ou deux parce que je n'arrivais pas à m'intégrer, je trouvais ça absolument pas intéressant. Moi c'était plus les livres, les jeux videos, la musique et tout ces trucs dit "de garçons". Même si je trainais pas avec les garçons. J'étais solitaire et ça m'allait bien. Je ressayais ce genre de trucs chaque années mais ça ne marchait absolument pas du coup j'ai fini par arrêter et je suis allé chercher mes amies qui ont les mêmes points communs que moi sur le net.
 
J Oui, aller vers des filles qui parlent des garçons, des TVréalités, des fringues, maquillages et tout les stéréotypes féminins. Et ça ne durait qu'un mois ou deux parce que je n'arrivais pas à m'intégrer, je trouvais ça absolument pas intéressant. Moi c'était plus les livres, les jeux videos, la musique et tout ces trucs dit "de garçons".
J'espère que c'était surtout à l'adolescence alors, c'est triste d'avoir à choisir quand on est adulte :) D'ailleurs je crois que c'est ce que j'aime le plus dans le fait d'être adulte, on a pas besoin de rentrer dans une case pour s'intégrer dans un groupe en correspondant aux stéréotypes concernés. Ado jamais j'aurai imaginé pouvoir écouter NTM et Metallica hahaha
 

TennanTen

Ne pas citer mes messages, svp merci :)
J'espère que c'était surtout à l'adolescence alors, c'est triste d'avoir à choisir quand on est adulte :) D'ailleurs je crois que c'est ce que j'aime le plus dans le fait d'être adulte, on a pas besoin de rentrer dans une case pour s'intégrer dans un groupe en correspondant aux stéréotypes concernés. Ado jamais j'aurai imaginé pouvoir écouter NTM et Metallica hahaha
Oui bien sur c'était à l'adolescence, et à l'adolescence tu es presque obligé d'avoir 100% de points communs avec ton groupe sinon tu te fais rejeter parce que "Waiii t'es nul" ou alors si tu es seul(e) bah "Waiiii ça craint". Alors qu'étant adulte ça n'a aucune importance comme tu dis, pas besoin de rentrer dans une case pour discuter pendant quelques minutes ou quelques heures avec une personne. Je pense qu'a l'age adulte on a une partie de points communs et une autre d'intérêts.
 
Dernière édition :
C'est marrant parce que cette validation de comportement aux yeux des autres, je l'ai jamais eu et -instant snob-, je l'ai toujours méprisé ! On va dire que j'ai toujours eu la "triade noire" : personnalité extravagante, physique différent, goûts atypiques ou considérés comme nuls aux yeux des gens de mon âge (je parle là de la période fin école primaire-collège et même un peu lyée mais bcp moins), bref je cumulais tellement que j'allais même pas faire d'efforts pour être conforme, j'en prenais déjà plein la gueule pour un physique que j'avais pas choisi. Du coup, durant cette période, j'ai développé un caractère plus discret pour qu'on m'ignore, qu'on me laisse tranquille à kiffer ma vie comme bon me semblait mais en aucun cas pour être acceptée par cette bande d'abrutis :yawn: *norage*. n'empêche, ça porte ses fruits parce que je me suis TOUJOURS entourée de gens bien, qui me correspondent et j'ai jamais eu peur de me défaire d'une relation toxique les rares fois où c'est arrivé (groupe de filles "populaires" au collège avec qui je suis restée 1 semaine parce que la "leader" voulait devenir ma pote (???), ça m'a vite saoûlé, je me suis barrée :yawn:). Depuis le lycée, j'ai retrouvé ma personnalité haut en couleurs parce que je me suis rendue compte qu'on avait pas besoin de se cacher pour aimer qqch ou avoir un avis. J'ai fait des choses qui pourrait être considéré comme un processus d'intégration : fumer et boire. Ce n'était pas le cas, c'est la curiosité (je suis de nature extrêmement expérimentatrice) qui m'a poussé à tester, pas la pression que me mettait les autres (pression rarement subie d'ailleurs). Si j'avais pas aimé, j'aurais arrêté directement, c'était pas le cas, j'ai continué (malgré les hurlements de mes potes (la santéééééééééééé) quand je m'en grillais une, big up à vous les gars, c'est chou de vous soucier des mes poumons :cretin:). Ce qui est étonnant, c'est le nombre de retours que j'ai eu par rapport à mon comportement ("comment tu fais pour être comme ça ?" "t'as de la personnalité" "wahou t'es une originale toi" "je sais pas comment tu fais, j'oserais jamais",...) alors que c'est juste moi, j'ai toujours été comme ça donc je sais jamais quoi dire ! :P Le truc ironique, c'est que ça m'a quand même attiré des emmerdes, des filles jalouses qui devaient pas être bien dans leurs vies, qui essayait de me descendre en colportant des rumeurs, ce genre de conneries :stare: (3ème année de fac, une fille dans mon groupe de TD notamment... Oui oui, même à la fac). Mais bon, même là, je me disais que c'était pas moi le problème... Bref, faut jamais laisser aux autres le pouvoir de décider de vos faits et gestes, s'ils le font, c'est qu'ils ont une vie pas satisfaisante, allez de l'avant, y'a pas de temps à perdre avec ces bêtises :v:
 
Je me souviens que mon adolescence a été très solitaire a cause de cette différence avec les jeunes de mon âge. Je lisais énormément, j'avais des goûts qui ne correspondaient pas à la norme et ma mère m'habillat avec des vêtements d'occasion. En plus, j'etais petite, ronde et affublée de lunette moche. Tout pour plaire quoi! Sans compter une timidité et une bizarrerie extraordinaire
Et ca a eu comme conséquence d'être le mouton noir, de me faire foutre de ma face, de me faire taper (jusqu'a que je tape a mon tour).. Le pire a été un voyage en Irlande organisé par le CE de l'entreprise ou travaille mon beau père, avec des jeunes de mon âge (15 ans a l'époque). Durant ce voyage les jeunes ont trouvé drole d'écrire un pamphlet sur moi ou j'etas traité de grosse, moche, nulle que je devais mourir etc.. Ca m'a énormément fait souffrir, et je suis tombé dans l'anorexie et la scarification.
Actuellement, a 30 ans, j'ai toujours autant de mal a m'imposer, a parler de ce qui me plait (surtout que c'est pas des choses féminines ou typiques), et je suis une grosse complexée de mon corps que je trouve hideux au plus haut point (au point de ne jamais porter de robes, d'escarpins ou autres vêtements qui dévoilent, et ne jamais prendre soin de moi)

L'adolescence et les relations toxiques que j'ai eu avec mes petits amis (dont un qui me demandait de perdre du poids alors que je pesais à l'époque 47 kilos) m"ont laissé des traces indélébiles.
 
J'ai eu la chance de quasiment toujours évoluer avec des personnes plus âgées que moi de 4 ou 5 ans voire plus (frère et soeur, ami-es, cousin-es) donc j'entendais souvent à l'avance ce que certaines périodes à des âges ingrats pouvaient réserver de maux.
J'ai été surtout privilégiée car partout où j'ai grandi (Belgique, Norvège, Pays-Bas) et été scolarisée il y avait toujours un-e "grand-e" qui connaissait mes proches pour "veiller" sur moi, de loin. Donc je n'ai pas à me plaindre de méchancetés ou d'exclusions comme d'autres madz plus haut. Juste un peu de mépris parce que relativement discrète, je faisais à l'aise ma vie sans chercher à être appréciée ou vue et parce qu'il y a des âges très ingrats aussi auxquels nous n'échappons pas.
En revanche, c'est nul ce que je vais écrire, mais j'ai toujours été attirée par les personnes qui sortaient du lot par leurs discrétion et différences, tout le contraire du tape-à-l'oeil, comme si c'était synonyme de tranquillité et de confiance avec ces personnes (c'est ce que je me disais à l'époque), les personnes en manque d'assurance. Peut-être avec du recul était-ce un moyen de moi me rassurer aussi quelque part. Je sais juste que privilégier les différences de personnalités ça a été comme un leitmotiv plus jeune: en tant que petite nana qui voyageait pas mal, rencontrait des profils nombreux et différents j'ai été servie.
Je pense que je n'avais pas de personnalité particulière, ce qui fait que je n'ai jamais eu la sensation d'être forcée à faire quoi que ce soit, surtout si je n'en avais pas envie. J'avais des affinités plus avec certain-es qu'avec d'autres c'est sûr mais je ne me souviens pas de comportements ou réellement de gangs d'oppresseurs plus jeune.
Durant les études, j'ai fui les soirées de médecine parce que ça ne m'intéressait pas, et je n'ai aucun regret, car finalement en en discutant les langues se délient et beaucoup y allaient pour la forme, une sorte de paraître, de pseudo convenance plus que par réelle envie, ce qui est assez nul selon moi et parfois malsain. Bref.

Chapeau les filles au-dessus. Pour ce que vous avez enduré, je crois que vous avez fait preuve d'une force et d'une volonté extras pour surmonter ces périodes! :fleur::highfive:
 
S'intégrer haha quelle grande problématique !

Je n'ai pas été dans mon collège de secteur (ou plutôt j'étais à une primaire hors secteur et je suis allée au collège du secteur). J'ai essayé de m'intégrer avec les filles "fashions" de mon école sans trop de succès, surtout que j'étais une bonne élève et en fauteuil roulant. Finalement, c'est une de ces filles qui m'a fait rencontré ma meilleure amie. Un jour elle ne voulait pas se mettre à côté de moi en cours car les profs me mettaient toujours devant, donc elle a pris une fille dans le rang et lui a dit "toi tu te mets à côté de Loupit aujourd'hui". Voilà comment a débuté une amitié en sixième qui dure toujours 10 ans après.

Au lycée, j'ai eu une autre problématique : je m'intéressais à l'informatique. Je n'assumais pas du tout de faire partie du club info. Les garçons étaient critiqués pour leur côté geek et j'arrivais à cacher le mien. Donc je les rejoignais quand toutes mes potes étaient absentes.
Depuis 2-3 ans, je les revois de façon régulière. Je regrette tellement d'avoir perdu 6 ans avant d'assumer de passer les soirées avec eux car oui : j'aime la peinture sur figurine, j'aime les jeux de rôles et les jeux vidéos. Et rien ne me fait plus plaisir qu'une soirée LoL-raclette.

Dernièrement, nouveau loisir : le tricot (et le crochet).
Ma mamie a été ravie quand je lui ai demandé de l'aide pour apprendre, ma soeur s'est moqué de moi. En fait, le jugement de ma soeur est souvent celui qui m'a le plus influencée. Elle est du style classique et je ne voulais pas être la fille différente alors que j'avais des goûts différents. A 24 ans j'assume mieux et je réponds. A 17 ans, je ne savais pas quoi faire.
Donc oui, j'aime le tricot, et faire de la broderie ! Même si c'est une passion que je peux surtout partager avec ma grand-mère, je n'arrêterais pas pour ça.
Et je ne vous raconte pas la tête de mes collègues quand dans la salle de repos, j'en fais pendant ma pause. Je crois qu'ils me prennent pour une alien. Surtout que j'en fais en discutant des derniers comics ou jeux vidéos à la mode.

En tout cas : Vive qui on est ! Car personne ne peut être comme nous
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes