Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : J’ai voulu laisser une deuxième chance à mon agresseur et ça s’est mal passé
agression-sexuelle-deuxieme-chance-agresseur-640x400.jpg

Lire la suite ...
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : LaLuminienne
Cette histoire est très triste et c'est super que la Mad qui témoigne ait réussi à s'en sortir avec du positif.

Mais du point de vue du gars, je comprend totalement la réaction d'aujourd'hui.
Il a sans doute été mal voire pas du tout éduqué au consentement dans sa jeunesse, comme la plupart d'entre nous. Ca ne lui donne pas d'excuses mais ça pose le contexte. Aujourd'hui, alors qu'il semble avoir fait du chemin et qu'il s'intéresse au féminisme, on lui apprend qu'il a commis une agression sexuelle (voire un viol) quand il était plus jeune. Je veux bien croire que le gars soit bouleversé et qu'il n'ait pas envie d'avoir une date avec sa victime, ni de continuer à flirter avec. J'ai du mal à comprendre pourquoi ça fait de lui un goujat.

J'espère que ce post ne va pas être pris pour du victim-blaming. Je ne cautionne pas la réaction qu'il a eu lors de la première rencontre.
 
Je trouve l'article intéressant, j'espère que cette "seconde chance" qui a mal tourné permettra à la Mad de se libérer de cette histoire et d'aller de l'avant.

Néanmoins, je comprends aussi très bien la réaction du gars, qui préfère couper tout contact. S'il a réellement évolué (ce que je souhaite de tout coeur), il n'a pas forcément envie de construire quelque chose avec quelqu'un qui va toujours lui rappeler ce qu'il a fait et qu'il regrette réellement, il y aura sûrement cette pression de "devoir faire mieux" pour "réparer ses erreurs". Ce n'est pas une question d'être assez bien ou pas assez bien du côté de la Mad, mais plutôt du côté de l'agresseur: est-ce qu'en temps qu'agresseur peut-on se sentir bien dans une relation? Franchement, je ne crois pas, si on a compris ce que l'on a fait.
 
Bonjour à toutes,

Je vous réponds car la lectrice qui a témoigné a été assez heurtée par vos commentaires.

Je tiens à vous rappeler dans un premier temps que ce que vous lisez là est le témoignage très personnel d'une personne qui a vécu une agression sexuelle et qui a, 5 ans après, repris contact avec son agresseur. Ce témoignage comprend donc ses ressentis très personnels de cette expérience, et donc ils ne sont pas discutables.

La personne qui a témoigné a été très courageuse de partager cette histoire avec vous et de décortiquer de cette manière avec une psychologue et avec moi les mécanismes qui ont joué dans toute cette histoire. Ça n'a pas été facile.

Il est, il me semble, assez facile de comprendre pourquoi après ce qu'elle a vécu et après avoir été tout simplement ghostée par cet homme, la lectrice qui témoigne le considère comme un « goujat » comme c'est dit dans l'article.

Vous êtes évidemment parfaitement en droit de donner votre avis, et je n'aurais pas participé à ce débat si elle ne m'avait pas écris, mais c'est mon rôle de lui permettre de vous répondre si elle en ressent le besoin, je vous mets donc ci-dessous ce qu'elle voulait vous dire :

« Je me permets de répondre parce que c'est mon histoire. Le truc c'est que s'il l'avait expliqué dans ces termes, je l'aurais très bien compris, mais ce n'est pas du tout ce qu'il s'est passé. Il m'a ghostée et après que je force pour avoir une explication, il m'a répondu cash qu'en fait il était sur tinder pour passer le temps et qu'il y avait très peu de chance pour qu'il « se chauffe » pour me voir. Sachant que quand on a commencé à parler il ne m'a pas clairement exposé ses intentions, il m'a même écrit « S'il n'y avait pas le confinement je t'aurais proposé un verre direct ». Donc oui, je me permets de le qualifier de goujat, mais ce n'est que mon avis.

Je ressens ce que je ressens et oui du coup je pensais que c'était une bonne personne et je l'aimais bien. C'est peut-être peu logique à vos yeux mais c'est mon histoire et mon ressenti et je n'y peux pas grand chose. »

Il n'y a pas de « logique » ou de bonne ou mauvaise façon de réagir à ce type d'évènement, il s'agit là juste du ressenti et du point de vue d'une personne qui a vécu cette histoire. :)
 
Je pense que c'est malheureux, surtout quand elle lui laisses une seconde chance.

Maintenant je vais avouer que je ne suis pas très étonnée. Je comprends l'attachement qu'elle a eu pour lui, vraiment, mais quand je lis ça je peux pas m'empêcher de pense que je ne suis pas étonnée qu'il se comporte aussi mal. Des hommes comme ça, on en croise à la pelle. On connait. Et le plus grave est que je me suis dis que contrairement à d'autres, il n'a pas été aussi pire. Chose qui est grave justement parce que je devrais plutôt me dire que c'est pas normal comme réaction.
 
  • Big up !
Reactions : Pawline
Ce mec est un lâche.
S'il regrettait réellement ce qu'il a fait, il accepterait d'en discuter en direct avec la Madmoizelle du témoignage.

Pas forcément pour créer une histoire ensemble ensuite, mais au moins pour permettre à la Madmoizelle d'exprimer ce qu'elle a besoin de lui exprimer à ce sujet.
Mais non, il fuit.
 
Pour compléter la réponse d’Océane je voulais rappeler que mes commentaires sont centrés sur la parole de la lectrice qui témoigne car c’est elle qui a choisi de prendre la parole. Ses ressentis sont évidemment légitimes et ils lui appartiennent. Je comprends qu’elle n’ait pas envie aujourd’hui de rentrer en empathie avec celui qui l’a blessée, à plusieurs reprises. La posture de ce garçon doit être entendable et justifiée de sa place, il n’en reste pas moins que l’on peut comprendre que la personne qui témoigne ressente de la colère envers lui. Il ne s’agit pas de juger qu’il est une bonne ou une mauvaise personne mais de mettre en avant ce qui dans les actes de ce garçon n’a pas été acceptable pour elle et ce qui a pu la blesser.
 
J'interviens juste pour rectifier une information dans le guide pour les victimes mis en lien. Il est dit que le titre de psychothérapeute n'est pas protégé et que n'importe qui peut se déclarer comme tel.
Ce n'est plus le cas depuis déjà plusieurs années, maintenant c'est un titre protégé, pour y avoir accès le professionnel doit justifier d'une formation agréée et de stages professionnalisants. C'est donc assez sécurisé (bien sûr ça ne garantit pas totalement les compétences de la personne, ou les qualités humaines, tout comme pour les autres psy).
En revanche les "psychopraticiens" sont ceux qui n'ont pas accès à ce titre, et peuvent s'installer sans contrôle. ça ne veut pas dire qu'ils sont forcément moins compétents mais ça demande un peu plus de vigilance sur leur formation et leurs pratiques.
 
Cette histoire est très triste et c'est super que la Mad qui témoigne ait réussi à s'en sortir avec du positif.

Mais du point de vue du gars, je comprend totalement la réaction d'aujourd'hui.
Il a sans doute été mal voire pas du tout éduqué au consentement dans sa jeunesse, comme la plupart d'entre nous. Ca ne lui donne pas d'excuses mais ça pose le contexte. Aujourd'hui, alors qu'il semble avoir fait du chemin et qu'il s'intéresse au féminisme, on lui apprend qu'il a commis une agression sexuelle (voire un viol) quand il était plus jeune. Je veux bien croire que le gars soit bouleversé et qu'il n'ait pas envie d'avoir une date avec sa victime, ni de continuer à flirter avec. J'ai du mal à comprendre pourquoi ça fait de lui un goujat.

J'espère que ce post ne va pas être pris pour du victim-blaming. Je ne cautionne pas la réaction qu'il a eu lors de la première rencontre.
Je complète ma réponse mais c’est super triste que tu réagisses ainsi. Comme si le papier était à propos de lui alors que pas du tout. J’ai juste partage mon histoire et du coup vu ses réactions et son comportement j’ai pas envie d’avoir de l’empathie envers lui. A aucun moment, il m’a dit ce que tu as écrit et si ça avait été le cas j’aurais compris.
Imagine que quelqu’un te dise texto qu’il aurait aimé te voir avant de te ghosté et de te dire que finalement non en fait. Tu te serais sentis comment ?
Ensuite on a en parlé brièvement mais superficiellement je veux dire il s’est juste excusé mais on est même pas revenu en détail sur ce qui s’est passé.
Bref faites attention à vous et essayez d’être bienveillante avec les gens qui raconte des choses aussi personnelles.
Besos.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes