Je ne savais pas du tout que ça se soigne bien et facilement.
J'ai des petites tendances agoraphobe/claustrophobe ou je ne sais quoi. C'est à dire que j'appréhende de sortir de chez moi une fois sur deux, à certains moments je prend conscience du monde qui m'entoure, des gens, et je me sens vraiment agressée, vulnérable. Du coup je panique, je m'etouffe, je sens que mon cerveau peine à s'oxygéner. Mais surtout j'ai très peur des salles fermées, ou de toute situation ou je me sens enfermée (cinéma, théâtre, concert, réunion, un métro qui s'arrête entre deux stations, etc). Le mieux pour moi c'est de me concentrer sur quelque chose, si j'arrive à penser à autre chose, j'arrive à ne pas penser à mes angoisses, ou à angoisser d'angoisser. Et j'ai toujours des bonbons sur moi, parce que ça m'oblige à me concentrer sur la succion, et m'aide à respirer plus calmement, et donc à calmer les crises. Mais bon, c'est pas une solution durable. Et surtout je me force toujours à sortir le plus possible, surtout maintenant que je n'ai pas d'activité quotidienne, pour ne surtout pas amplifier la peur.
Au final, moins j'y pense, moins je planifie/anticipe tout ça qui peut se passer de mal, mieux je me porte.
 
  • Big up !
Reactions : *Gabrielle*
Très beau témoignage, bien écrit et clair. Je te souhaite le meilleur rétablissement possible, le plus dur est derrière toi, courage!
 
C'était vraiment intéressant à lire comme témoignage ! Ça m'a permis de mieux comprendre ce type de pathologie que je ne connais pas forcément très bien, merci d'avoir partagé ça madmoiZelle, et surtout plein de courage à toi :fleur: :fleur:
 
Pfiou ! Merci pour cet article !!

Ca fait dix ans que j'ai un syndrôme anxio-depressif et depuis 3 ans, je ne comprenais pas pourquoi je ne sortais plus de chez moi ...
A un point tel que sortir me coupe le souffle et m'a parfois mise dans des crises de nerf à en pleurer dans la rue et me faire tirer par le bras par un ami pour faire des démarches ...

Je n'arrive même pas à sortir pour aller me faire soigner. Et je ne sais pas exactement pourquoi si ce n'est que j'ai peur des gens dehors et que je ne supporte pas le bruit grosso modo.

Bref, j'ai passé un an à voir des psychiatres durant différentes hospitalisations car je ne supportais plus d'être enfermée chez moi (et cela a conduit à des conduites addictives dangereuses et des TS) ... et aucun n'a soulevé la question que je pouvais être un peu agoraphobe :/ Juste capricieuse.
Merci pour ton témoignage, je me suis vraiment retrouvée et j'espère un jour tomber sur un psychiatre qui comprendra vraiment ce que je traverse ... tu as eu de la chance :)

Désolée d'avoir raconté ce pan de ma vie, j'avais besoin de l'évacuer ... et puis je dois sortir toute la journée j'ai peur XD
 
V

versus

Guest
suomi;3905751 a dit :
lemon-tree;3905545 a dit :
linkette;3905529 a dit :
Et j'ai une question, l'hyperventilation du cerveau, c'est dû à quoi ? Au stress ? Ou c'est le stress qui est déclenché par l'hyperventilation ?
A la base j'ai toujours entendu que c'était dû à de mauvaises habitudes respiratoires, et vu que la façon de respirer est modifié quand on est stressé, je pense que le stress déclenche l'hyperventilation.
Ca peut être dû au stress ou à de mauvaises habitudes respiratoires. Mais de toutes façons, les deux sont liés : tu respires mal car tu stresses et tu prends l'habitude de respirer ainsi. La respiration de l'hyperventilation, c'est la respiration abdominale. En gros, on respire de manière superficielle. Je fais de l'hyperventilation très souvent, pour ne pas dire de manière chronique. La sophro m'aide beaucoup et m'apprend à respirer par le ventre, comme un bébé. On a perdu le reflexe de respirer ainsi car nous sommes pressés, stressés, toussa toussa... Une bonne respiration ne vient pas du jour au lendemain, il faut s'entraîner tous les jours une dizaine de minutes - vaut mieux ça que 2 heures 2 fois par semaine.

Edit : j'ai lu sur Facebook un commentaire qui parlait de l'hypnose. Je me suis toujours demandé si je devais tenter cela pour mon hyperventilation et mon agoraphobie, mais c'est tellement cher !! J'ai appelé un doc spécialisé en maladie psychosomatique et il prenait 90€ pr une séance d'hypnose. Alors, ça serait chouette d'avoir un témoignage positif ou négatif sur ce genre de pratique... parce que c'est tout de même un investissement.
Je suis justement en pleine thérapie par l'hypnose pour soigner mon agoraphobie et un syndrome anxieux généralisé. Les résultats ne sont pas spécialement ceux que j'attendais : avec l'hypnose, c'est un peu la surprise ! Pour moi, en tout cas, car d'après mon thérapeute, les séances ne se passent jamais comme prévu, et duren t, au lieu d'une heure, deux heures, car je soupçonne d'être difficilement hypnotisable.

J'étais surtout venue pour l'agoraphobie, car c'était ce qui, selon moi, me gâchait le plus la vie. La première séance a totalement fait disparaître, le jour même, mes angoisses nocturnes : cela faisait des années que je m'endormais avec des crises, et plusieurs mois que je gardais une veilleuse, incapable de dormir dans le noir, et j'avais cédé à la médicamentation, moi qui étais si orgueilleuse de m'en sortir sans (idiot, je sais...) Tout ça, oublié, tout de suite. Sans compter une nette amélioration de mes crises d'angoisse, car j'en fais à l'intérieur aussi. Plus rares, plus courtes, moins fatigantes. Ma consommation de médicament a été divisée par 4 !

Mais toujours impossible de sortir de chez moi. J'y suis donc allée pour une deuxième séance, un mois et demi plus tard. D'après mon thérapeute, je me suis peut-être impatientée : il était tout à fait possible que mes symptômes disparaissent d'eux-même deux ou trois mois après ! Il m'a aussi dit que mes tentatives pour sortir régulièrement, même pas loin, chaque jour, n'étaient pas une très bonne idée : se forcer à faire quelque chose qu'on ne veut pas faire stresse, de toute façon. Conseil aux amies agoraphobes : sortez dès que vous en avez envie, mais ne vous forcez pas si vous ne voulez pas !

Après la seconde séance, aucune envie de sortir. Je ne me suis donc pas forcée. Et je n'ai plus fumé une seule cigarette depuis. :XD: Le rapport ? Aucun. C'est la magie de l'inconscient.

Je ne me considère pas guérie, mais en voie de guérison. Mes réactions face au stress ont été modifiées en profondeur. Il m'arrive d'en rire ! Il y a eu aussi une sorte de libération des émotions : depuis la première séance, je pleure quand je suis triste, je râle quand je suis de mauvais poil, choses évidentes mais que j'avais totalement oubliées depuis au moins 10 ans, sous l'injonction que je m'imposais : toujours donner une image parfaite, lisse, de bonne humeur et d'efficacité. L'hypnose n'est pas une thérapie à la carte, on ne sait pas exactement ce qui va en ressortir, mais une chose est certaine : c'est toujours pour le mieux.
 
Merci beaucoup pour ton témoignage. Le problème avec la médecine douce, c'est qu'on ne sait jamais si ça va marcher. Sur certaines personnes, ça fait des miracles, sur d'autres c'est beaucoup plus difficile. Je fais de la sophro car cela rentre dans mon budget, mais je pense que je devrais essayer l'hypnose. Le problème, c'est toujours l'argent. Si on me disait : 100% garanti, je serais capable de faire un prêt à la banque pour guérir car c'est tellement handicapant ! Mais si ça ne marche pas, j'aurai toujours mon problème à traiter et je devrai trouver une autre solution coûteuse. C'est nuuuul !
 
V

versus

Guest
suomi;3907110 a dit :
Merci beaucoup pour ton témoignage. Le problème avec la médecine douce, c'est qu'on ne sait jamais si ça va marcher. Sur certaines personnes, ça fait des miracles, sur d'autres c'est beaucoup plus difficile. Je fais de la sophro car cela rentre dans mon budget, mais je pense que je devrais essayer l'hypnose. Le problème, c'est toujours l'argent. Si on me disait : 100% garanti, je serais capable de faire un prêt à la banque pour guérir car c'est tellement handicapant ! Mais si ça ne marche pas, j'aurai toujours mon problème à traiter et je devrai trouver une autre solution coûteuse. C'est nuuuul !
Pour ma part, l'hypnose a été beaucoup plus efficace que la psychothérapie... Il y a même eu un psychiatre qui a dit dès la première séance qu'il ne pouvait rien pour moi ! Mais c'est plus coûteux, c'est sur.

Certains thérapeutes pratiquent des réductions ( 60€ pour les chômeurs ou les étudiants). Et comme c'est toujours une thérapie courte (pas plus de 4 séances pour l'agoraphobie selon mon praticien) et que c'est toi qui choisis la fréquence des séances, tu gères à la fois selon tes progrès et ton budget. De toute façon, ça ne sert à rien de faire plusieurs séances dans le mois.

Je suis sans emploi, je paye 80€, donc je ne peux pas trop trop me permettre - mais en espaçant, c'est gérable.
 
Merci de ton témoignage et je trouve que tu as eu beaucoup de courage de le faire ! J'espère vraiment que tu sauras guérir ce trouble ..
 
P

persee-faune

Guest
Merci pour les témoignages sur l'hypnose. Et personne n'a entendu parler de/pratiqué l'EMDR?
 
J'ai toujours eu une agoraphobie assez légère qui s erenforce quand je suis pas très bien, et qui est souvent une apprehension quand je dois sortir, quand je suis dehors j'ai peur de faire aggresser, je me sens pas en sécurité et j'ai une sensation d' étouffement dans les lieux publiques, et que je peux ressentir aussi à l'intérieur.
Ca c'était calmé quand je suis allée vivre dans une petite ville maintenant je revis a Paris et mon agoraphobie c'est amplifié j'appréhende beaucoup de sortir et surtout prendre le métro je recommence à avoir des crises d'angoisses dehors et parfois dedans.
J'espère que en prenant l'habitude de vivre à Paris ça va revenir et je pense que l' appréhension que je ressens dés que je dois sortir n'aide pas non plus, mais il faut que je me force un peu à sortir.
 
J'ai aussi eu, il y a environ un an, une sorte d'agoraphobie, même si ça n'allait pas si loin. J'étais en 'obésité' et donc complexée et je voulais pas sortir de chez moi,je pensais que tout le monde me regardais quand j'étais dehors, qu'on m'observait, en fait c'était le regard des gens donc je perdais mes amis qui en avaient marre que j'annule les sorties par ' flemme ' selon moi..
Depuis, je me suis lancée dans un régime, et je suis en 'surpoids léger', j'ai beaucoup perdu et je suis mieux dans ma peau, et dans ma tête :rotate:
Je sors, et maintenant c'est même moi qui propose des sorties. J'ai commencé à voir la vie différemment je me fatigue beaucoup moins et il m'arrive de ne pas avoir envie de rentrer !
Beau témoignage, bon courage :happy:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes