Bonjour tout le monde, déjà :)
Je suis la Lucie du témoignage. Je suis sur mon portable donc ça va être compliqué de mentionner tout le monde et de répondre au cas par cas, mais en tout cas merci du soutien.
J'ai été diagnostiquée par un psychiatre et les thérapeutes que J'ai vu par la suite ont confirmé. Il faut savoir que je suis également borderline.

La question concernant les proches et très gentille et intéressante. Du point de vue de la bipolaire je dirais tout simplement du soutien et de la bienveillance. Restez vous même et protégez vous émotionnellement. Je sais que mon meilleur ami se fait du soucis quand je fais un épisode dépressif. Mais parfois vous pouvez aussi faire confiance à la personne : je considère la bipolarité comme une maladie mais pas une fatalité. Je la connais et je sais me gérer, même en dépression je prend soin de moi et j'appelle à l'aide. Jamais je me mettrais en danger. Les "crises" sont notre quotidien, dans ces moments là on a surtout besoin d'amour :)
 
Bonjour tout le monde !
Je suis Lou dans le témoignage et je voulais aussi réagir un peu à vos commentaires (toujours bienveillants, merci beaucoup :)) : c'est vrai que la bipolarité peut prendre plein de formes selon les personnes, leur caractère, leur histoire... Ça prend parfois beaucoup de temps, et beaucoup d'interlocuteurs, avant d'avoir un diagnostic, et même après, celui-ci peut changer selon l'évolution de la personne. Comme certaines l'ont dit, on n'est pas des cases ! Chaque personne souffrant de trouble bipolaire est différente :) La psychiatre qui me suit pour le moment m'a toujours dit que le mot "bipolaire" n'avait finalement que peu d'importance : l'essentiel, c'est de trouver l'accompagnement qui nous convient et réduire la souffrance.
En ce qui concerne les proches, rien que le fait qu'ils soient là dans mes moments difficiles m'a beaucoup aidé. Ils n'ont pas toujours compris ce que je traversais, et même aujourd'hui, beaucoup de membres de ma famille n'ont pas accepté le diagnostic, mais ça ne les a pas empêchés de me soutenir. Je suis particulièrement reconnaissante pour leur patience quand j'étais en crise et que je pouvais être vraiment pénible à vivre. Pour celles et ceux confronté.e.s à la bipolarité d'un proche, je vous envoie plein d'amour : même si vous ne savez pas quoi faire, votre présence compte déjà beaucoup :)
 
@marie2306
Houla, houla... Alors, déjà, il ne faut pas vraiment se fier aux autotests qu'on trouve en ligne ou dans les magazines.
Le diagnostic du TB ou de tout autre trouble psychiatrique ne se fait pas en cochant un petit test. Il doit être confié à un professionnel compétent, habilité à déceler ce genre de trouble.
Les tests et dossier sur le sujet peuvent être une aide, nous aiguiller... Mais ils ne peuvent pas remplacer un vrai suivi mené par un professionnel ni faire office de diagnostic.
Comme dit plus haut, le TB peut revêtir plusieurs formes. Chaque bipolaire est différent !
Exemple tout bête: pendant des années je n'ai pas fait de franches hypomanies à première vue. Mes psychiatres ont donc pensé à une tendance à la dépression sévère dûe à mon trouble anxieux voir, peut-être, un trouble unipolaire. En fait, on avait mal regardé... Il a fallu attendre une franche hypomanie qui a finie aux urgences pour que quatre psychiatres se mettent d'accord. À l'unanimité, j'étais bipolaire, de type II. Et pour bien parfaire le diagnostic, on m'a renvoyé sur le Centre Expert de ma ville.
L'exemple n'est pas des plus pertinents, mais je l'utilise pour te montrer que le diagnostic est aussi complexe que la maladie. C'est pour cela qu'il y a une telle errance médicale pour les patients (en moyenne 8 à 9 ans).
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je ne peux que te conseiller de trouver un bon psychiatre, si tu n'es pas déjà suivie, qui pourra t'accompagner et, si besoin est, poser un diagnostic. De même, il ne faut pas hésiter à changer de psy si on n'est pas trop à l'aise avec celui où celle qu'on a... La confiance envers ses soignant.e.s est essentielle!
Pour ce qui est du porte-feuille, car c'est souvent là que le bât blesse, les psychiatres sont conventionnés en secteur, comme tous les médecins, donc certains ne font pas de dépassements d'honoraires, et les consultations en milieu hospitalier et centre médico-psychologique (CMP) sont gratuites. Personnellement j'ai fini par faire le choix de l'HP mais c'est à toi de voir ce qui te convient le mieux... Bon courage :fleur:
 
@Ylang-ylang
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
Quant à la psychophobie... Rontudju ! Quest-ce que ça peut m'énerver. Stigmatiser les maladies psychiques ou mentales a fini par leur donner une image très éloignées de la réalité... D'où le rejet de la part des autres mais aussi de la personne malade qui, trop souvent, n'ira pas chercher les soins dont elle a besoin.

Ah, je me souviens de mon ex, persuadé que le TB était une invention et que je m'en servais pour le manipuler... Comment dire? Ah oui: "mais oui ta gueule" :lol:

Je viens de me souvenir d'une anecdote pour @marie2306 sur la difficulté du diagnostic du TB. Je m'en suis souvenue cette après-midi... Pendant un temps on a même suspecté chez moi une forme d'épilepsie, ou une autre maladie psy ou mentale. La cause? Des hallucinations auditives et visuelles. Les examens ayant exclu toutes ces pistes neurologiques, j'étais persuadé une psychose sans me reconnaître dans aucune et finalement... C'est ma psychiatre qui m'a appris que les bipolaires pouvaient aussi avoir des hallucinations, même si c'était pas systématique ni majoritaire. Entre ça, le SSPT et autres trucs zarbis (certains motifs/textures/sons me mettent mal à l'aise sans raison: un jours, j'ai fait une dépersonnalisation de plusieurs heures car un morceau des Ramoneurs de Menhir me mettait très mal à l'aise)(c'était le chant en breton très répétitif, ça passait pas)(je n'ai jamais eu de problème avec la Bretagne pourtant)(tu peux rire, ça me fait rire maintenant et je peux à nouveau écouter ce morceau ) tu m'étonnes qu'ils en aient bavé pour trouver ce que j'avais, les toubibs! :cyclope:
 
Intéressant cet article :)
j’aurais aimé retrouver des exemples de personnes bipolaires dans la culture pour faire d’autres comparaisons, comme par exemple Carrie dans Homeland dont le traitement est très critiqué
 
En parlant de trouble de l'humeur. Est ce que quelqu un connait la difference entre cyclothymie et borderline ? Jai des emotions extreme dans une meme journee. On m'a dit que j'avais le trouble borderline.. mais je ne comprend pas la difference.
"Borderline" est un trouble de la personnalité (selon la classification du DSM), appelé parfois "état-limite". Cela se caractérise généralement (ce n'est jamais absolu) par une forte impulsivité, une grande variation de l'humeur, et une grande difficulté dans la relation aux autres du fait que l'autre peut être perçu à un moment comme totalement idéalisé puis comme la pire des horreurs (dans un laps de temps plus ou moins long). Les personnes présentant une personnalité borderline généralement accaparent, voir vampirisent l'autre car ils ont ce besoin d'être vu et reconnu par l'autre. Ils ont une très grande peur que l'autre les abandonne, les quitte et peuvent alors avoir des réactions très agressives. Généralement, ils ont vécu durant leur enfance beaucoup de pertes, de ruptures voir des traumatismes. Le psychisme à un moment pour assimiler tout ça scinde la représentation de soi et de l'autre en 2 parties qui ne peuvent jamais être présentes en même temps, c'est pour ça que généralement ils se perçoivent et perçoivent les autres de façon "tout bon / tout mauvais", impossible d'envisager qu'il puisse y avoir les 2 à la fois chez quelqu'un.
Je te mets les critères diagnostiques s'ils t'intéressent :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Dernière édition :
Hello ! Je souffre moi aussi d’un trouble bipolaire et vous ne pouvez pas savoir à quel point ces témoignages m’ont fait me sentir moins seule. Merci pour cet article ça fait vraiment du bien de voir des gens parler de ce problème ! Et un immense big up à celles qui ont témoigné <3


En ce qui me concerne, j’ai eu seulement un an d’errance médicale, ma psychiatre de l’époque a d’abord cru à une dépression sévère et m’a mise sous antidépresseur… Or, il faut savoir que les antidépresseurs peuvent provoquer des « virages maniaques » chez les bipolaires, et pour moi, ça n’a pas loupé ! Seulement, même ma propre psychiatre était dans le « déni » de ma bipolarité, elle était persuadée qu’il s’agissait d’une dépression et ce, même quand j’ai posé des actes témoignant d’une phase maniaque… et puis j’ai fait une décompensation, mon corps ne pouvait plus supporter l’antidépresseur, ma psychiatre avait tout faux. J’ai donc changé de psychiatre, tout simplement et ma nouvelle a enfin posé le bon diagnostic.


Quand elle a parlé de troubles bipolaires j’étais effarée et soulagée en même temps… soulagée car on avait mis un nom sur mon problème et qu’on allait me soigner correctement, enfin. Actuellement et depuis un an je suis sous thymorégulateur et je prend aussi un antiépileptique détourné de sa fonction première pour éviter les rechutes dépressives…


Ce qui a été le plus difficile c’est la réaction des proches… mon père est toujours dans le déni, ma mère qui est bipolaire aussi est vraiment la seule personne qui me comprend vraiment. Et combien d’ « amis » m’ont laissé tomber à l’annonce de la nouvelle ? Quand mon trouble s’est déclaré en terminale j’ai perdu 4 de mes meilleures amies, comme si ma maladie était contagieuse… heureusement j’ai d’autres amis qui ont été tout à fait bienveillants même s’ils ne comprennent pas trop. D’ailleurs qui pourrait comprendre, à part un autre bipolaire ? Et puis il y a mon copain, il ne sait pas ce que je peux ressentir mais le simple fait qu’il soit là dans les moments difficiles me remonte le moral. Dans ces moments difficiles je pense toujours à mes proches bienveillants et je me dis que les gens bien existent, alors ça me fait du bien et je vois un peu moins la vie en noir.


Je ne souhaiterais même pas à mon pire ennemi d’être touché par ce fléau. J’ai le sentiment de ne pas avoir d’avenir, qu’aucun employeur ne voudra jamais de moi et que je ne pourrais pas travaillé normalement avec mes humeurs intempestives malgré le traitement… Heureusement il existe la MDPH pour les personnes comme moi qui voudraient travailler, la MDPH offre des métiers protégés pour les personnes en situation de handicap… je pose ça là car c’est toujours bon à savoir ! Autre chose : ma psychiatre m’a dit qu’il y avait un risque que les troubles bipolaires soient héréditaires… je ne prendrais donc pas le risque de faire un enfant si celui ci hérite de mon problème. ça me rend vraiment triste mais c’est ainsi et je me dis qu’il y a toujours pire…


Pour finir, si vous voulez comprendre un peu mieux le trouble bipolaire, si un de vos proche en souffre ou si vous êtes curieux, je vous conseille l’émission « sommes nous tous bipolaire - enquête de santé » qui est passé sur la 5 il y a quelques semaine et dont je vous met les deux liens ici :




L’émission est très bien faite je vous la conseille vivement !


Merci d’avoir lu jusque ici, prenez soin de vous <3
 
@La poulpe magique
Je répond un peu tard mais je viens de revenir après quelques semaines loin d'Internet.
Je souhaitais rebondir sur l'hérédité du TB
. Je ne sais pas encore si je voudrais des enfants plus tard (pour l'instant c'est un gros NON) mais j'ai lu quelques trucs sur le sujet de l'hérédité.
Ta psychiatre a raison, le Trouble Bipolaire peut être héréditaire. Actuellement, on estime que 60% des facteurs conduisant à l'apparition du TB sont héréditaires et les 40% restants environnementaux (c'est évidemment une moyenne).
Mais. Car il y a un mais.
Les facteurs héréditaires sont polygénétiques, c'est à dire qu'ils sont dû à plusieurs gènes différents. Certains ont été découverts, d'autres ne le sont pas encore. À l'heure actuelle, on estime que si l'un des deux géniteurs est bipolaire, le risque de transmission du TB à l'enfant est de... 15%. Dans 85% des cas, l'enfant ne sera jamais touché par un TB.
Je te laisse cette petite vidéo qui est une ébauche de là où en est actuellement la recherche génétique liée au TB. Elle est synthétique, courte et surtout neutre, présentée par un généticien spécialiste du TB.

Après, à chacun.e de faire ce qu'il veut de cette information. Il ne faut pas hésiter à en parler avec ses soignants, c'est aussi leur travail que de nous expliquer notre maladie et les risques qui en découlent.

La décision restera toujours, bien entendu, la tienne. Bon courage :fleur:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes