J'étais accro au cannabis, voici comment je m'en suis sortie

12 Février 2018
427
348
314
27
Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : J'étais accro au cannabis, voici comment je m'en suis sortie
addiction-cannabis-temoignage.jpg
 
Dernière édition par un modérateur :

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
16 Avril 2017
6 794
42 622
1 654
33
D'après plein d'études faites sur la drogue, ça reste quand même la moins nocive à tout point de vue: addictivité, neurotoxicité, risque physique, isolement. Pourtant, elle est illicite, alors que des drogues telles que le tabac et l'alcool, bien plus dangereuses, addictives et (neuro)toxiques, sont légales. :eh:
 
2 Octobre 2014
105
625
2 244
Drogue la moins nocive ou pas, je suis pas toubib et je vais pas juger sur ça, mais quand on connait quelqu'un qui n'est jamais redescendu de sa première taff, et donc la schizophrénie a explosé suite à ça, perso j'espère que le cannabis ne sera jamais légalisé, et qu'on arrêtera un jour de le présenter comme un truc "cool". Toutes les drogues ont des conséquences.
 
5 Décembre 2014
828
10 081
2 464
27
Alors...perso je suis pour la légalisation, parce que je pense qu'il y aura moins de tentation et surtout moins de danger pour s'en procurer si c'est légal.
Par contre, il faut quand même être conscient.e que c'est un facteur de risque important d'exacerbation des maladies psychiatriques, surtout schizophrénie et troubles de l'humeur (= épisode dépressif ou état maniaque). J'y croyais moyen jusqu'à ce que je commence mon internat de psychiatrie, et vraiment, lorsque des patients auparavant stables sortent en permission et fument du cannabis, ça se voit tout de suite, il y a une recrudescence des symptômes assez impressionnante :erf: Et même 1 joint ça fait cet effet...du coup, si vous êtes concerné.e.s, soyez prudent.e.s avec votre consommation :fleur:
Ça favorise aussi les maladies artérielles, surtout chez les assignés hommes, notamment la maladie de Buerger (oblitération des petites artères des mains et de pieds avec nécrose, n'allez pas voir).
Bref, si vous consommez, sachez que c'est plus dangereux qu'on peut le croire :fleur:
 
7 Novembre 2014
1 082
5 672
2 074
Je suis sortie avec un fumeur de joints cet été et ça a été très difficile pour moi, étant non fumeuse, puisque cela a été vecteur de nombreuses incompréhensions; de ma part surtout.
J'ai pas d'avis sur les fumeurs de shit en général parce que clairement c'est pas ma santé qui est en jeu, mais pour avoir vécu le truc de l'intérieur je vois toujours pas les bons cotés. Mon ex fumait 6 joints par jour , plus en cas d’événements types soirées ou meme en cas de match important (tout devient prétexte pour fumer encore plus).

Ca m'a valu des expériences regrettables que je regarde avec amertume.

Il était tellement accro qu'il est déja arrivé qu'il me plante en plein milieu d'un repas pour aller fumer. Une fois, lors d'un diner avec des amis il a meme quitté la table exactement au moment où le serveur nous a déposé les plats tout chauds pour aller fumer. Croyez moi, tu te sens hyper maligne quand ça t'arrive.
Niveau comportement, il avait des accès de colère pour des détails insignifiants, notamment pendant le laps de temps qui séparait deux joints. Il me disait qu'il était lui meme qu'après avoir fumé parce que sinon il se passait plein de choses dans sa tête (donc j'ai jamais sur qui il était vraiment). Il était incapable de dormir sans fumer avant. Il avait jamais faim ou alors ses repas dépendaient très fortement de s'il avait fumé ou non.
J'ai vu aussi les dégâts sur l'hygiène (et je précise que je ne dis pas que c'est le cas pour tous les fumeurs) en ce qui le concerne : ongles toujours noirs à cause du roulage, dents jaunies et cariées, déplacées ...
Sans oublier l'argent dépensé : 1/3 de son salaire passait dans les clopes, le tabac, le shit etc alors qu'il se plaignait de ne pas pouvoir partir de chez ses parents ou de pas pouvoir payer son permis alors qu'il aurait largement eu les moyens de faire tout ça s'il ne fumait pas.
Quand on sortait j'étais obligée de me plier à son rythme c'est à dire que quand il voulait fumer on devait tout arrêter pour trouver un coin tranquille pour qu'il puisse fumer (et des coins tranquilles à Paris y en a pas beaucoup) --> on devait donc marcher plusieurs dizaines de minutes juste pour que monsieur puisse fumer, je devais donc le suivre dans des squares à la propreté plus qu'incertaine juste pour lui.

Comme l'auteure de l'article, il avait aussi des problèmes avec l'alimentation. Il m'avait dit avoir perdu une vingtaine de kilos depuis le début où il avait commencé.
Ah et sexuellement c'était pas la joie, il tenait pas plus de deux minutes en pénétration. Extrêmement frustrant.


J'ai fini par le quitter car je ne supportais plus ses promesses en l'air; chaque mois il me promettait qu'il allait réduire sa consommation : ça n'est jamais arrivé.
Je ne supportais pas de vivre avec quelqu'un qui avait des reves mais qui ne pouvait pas les mettre à éxécution parce qu'il était lui meme en travers du chemin.
Et enfin je ne pouvais pas être sa deuxième mère alors que j'avais déjà du boulot dans ma vie.
Cette madz a eu de la chance d'avoir une soeur pour l'épauler; moi j'ai préféré partir.

Bref tout ça pour dire que fumer ça n'impacte pas que les personnes en question mais tout leur environnement et je trouve qu'on en parle pas assez.
 
C

ClemBouBou

Guest
Mon ancienne coloc fumait tout le temps. Ça sentait partout dans l’appart jusque dans la cage d’escalier. Ça pue et ça me donnait super mal à la tête. Elle passait sa journée à fumer devant Netflix. Je me doutais bien qu’elle était déprimée mais elle déclinait toutes mes invitations à sortir et quand je lui parlais, je voyais qu’elle voulait être tranquille.
Chacun son truc bien sûr mais son dealer venait une fois par mois chez nous. À la fin, il venait toutes les semaines. Je me souviens qu’une fois il lui présentait les différentes herbes qu’il avait. En en prenant une il a dit « celle-là elle donne l’impression d’être heureux. » Et ma coloc s’est exclamée « oh impression d’être heureux, trop bien! » et c’est ce qu’elle a acheté. Désolé mais j’ai trouvé ça d’une tristesse... J’espère qu’elle v bien quand même.

Une autre ancienne coloc me disait aussi être accro pour dormir, elle en avait besoin. Elle trouvait qu’elle fumait trop alors pendant un moment elle a arrêté. On m’a souvent dit qu’on ne pouvait pas être addict au cannabis pourtant j’ai vu la différence. Elle était à cran et valait mieux pas la chercher. Au final elle a recraqué.
 
4 Décembre 2016
124
928
754
Très joli témoignage... J'ai pas mal d'amis qui sont
passé dans le Dark side de la consommation également...
C'est une véritable force d'avoir réussi à t'en sortir ! Et ce sans accompagnement addicto !

Je pense qu'il est vraiment important qu'une meilleure prévention existe, et qui ne prennent pas les gens pour des cons, et surtout pas les adolescents. Je travaille en ce moment en psychiatrie avec des adolescents, et mine de rien à force de les mattraquer en disant "c'est mal ça fait des maladies mentales" (et ils sont bien placés pour le savoir), on les amène aussi à prendre position de façon très binaire... Avec un discours parfaitement opposé type "c'est moins pire que l'alcool et pourtant c'est illégal" (ce qui n'est pas totalement faux, l'alcool c'est vraiment mauvais pour la santé mentale et physique).
Et en même temps je les comprends : ça fait 10 ans que je fume, mon mec aussi et aucune dépendance à l'horizon. Et tout le monde en a dans son entourage des gens comme nous, qui prouve que c'est pas un fléau les problèmes avec le cannabis.
 
26 Avril 2015
101
324
444
30
A mon humble avis ils faut savoir faire la part des chose surtout.
Autant pour le côté "youhou c'est la teuf et pas de danger" que le côté "c'est super dangereux !".

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Mais j'aimerais dire un gros MAIS, ce n'est pas le cannabis en tant que tel qui rend dépendant. Comme beaucoup de dépendance. Certes les effets y participe, mais de base il y a d'autre facteurs à ne pas négligé (le comportement sensible à la dépendance de la personne, mal être, ...). Et soit dit en passant je rejoins l'autre Mad'z qui énoncé le fait que le cannabis fait partit des drogues les moins impactant en terme de dépendance. Ne pas oublier que dans les joint le tabac mis dedans joue dans l'effet de dépendance.

Je pense que la diabolisé ne sert à rien, de même que faire croire que c'est complètement inoffensif. Le tout est un juste milieux, ainsi qu'une prévention ajusté. Montré le cannabis comme une drogue dangereuse, voir plus dangereuse que l'alcool je trouve ça stupide. Certes comparé est pas forcément un indicateur, mais c'est pour le côté légal/illégal. Même si pour ça, il ne faut pas ce voilé, en France c'est de l'hypocrisie pur et dur. De plus je pense qu'une légalisation permettrait de meilleurs informations sur le sujets, des meilleurs suivi (quelqu'un addict au cannabis peut craindre des poursuite si il cherche de l'aide pour s'en sortir, par exemple).

Enfin pour rejoindre et parlé du témoignage, je trouve ça juste et bien d'en parlé.
Je pense qu'un autre son de cloche pourrais aussi être bien. Car ne montré que les aspects néfaste pour des personnes n'ayant jamais consommé, curieux, ... ça n'aide pas vraiment (pas complètement en tout cas).
Il y a des mise en garde qui pourrais être intéressante, comme consommé de manière modéré (évidement), mais aussi, par exemple, faire des expérience quant on se sent bien, avec gens de confiance, ... Ça peut énormément jouer sur le fait de ne pas assimilé une drogue à quelques chose qui résoudra le mal être (je sais pas si je suis très clair ^^"), mais quelques chose de récréatif, voir d'expérimental et unique.

En tout cas merci pour ce témoignage, et je suis heureuse pour cette personne d'être de nouveaux en accord avec elle même. =)
 
25 Octobre 2013
38
202
2 879
Alors là... sans aucun doute l'un des articles les plus irresponsables lus sur madmoizelle.
Donc cette mad se met à fumer du cannabis et constate qu'elle ne va pas bien. Jamais elle ne voit un docteur ou qui que ce soit ayant le minimum d'expertise en la matière et elle décide, ah tiens, j'étais dépressive avant de fumer, maintenant que je fume je suis toujours dépressive, LES DANGERS DE LA TOXICOMANIE MES BONS AMIS. Et oui, quand on se sent triste aléatoirement des mois après avoir fumé son dernier joint ce sont les relents de DROGUEEE qui sont restés dans le corps et qui ... rendent triste... alors que les gens "normaux" ne sont jamais tristes aléatoirement. Ok meuf.
Il y a des vrais gens qui sont accro au cannabis et l'utilisent comme une béquille à un problème psychologique existant souvent sévère (comme certains exemples cités dans le thread). Là en revanche, c'est simplement du sensationnalisme. De plus madmoizelle ne laisserait pas une personne affirmer de manière si définitive souffrir de x ou y sans avoir été diagnostiqué formellement. Pourquoi c'est différent ici ? Next step vous publiez l'histoire de Marie Jeanine, qui a trouvé une pépite de choco collée à son dos, bienvenue dans l'histoire de sa lutte contre le cancer de la peau ?
Sinon, les infos scientifiques sorties tout droit du gorafi de type le cannabis rend schizophrène... on est pas dans les années 50 les gars ...
 
  • Big up !
Reactions : popomme and BBDG

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes