Pareil, je paie 11,85€ le crédit mutuel et je ne me suis jamais vraiment posé de question (mastercard, chéquier, découvert autorisé, qui m'a sauvé la mise, car avant, plus de boulot, au rsa, interdit bancaire... J'en ai payé des agios... J'avais vraiment touché le fond...

Pour le gaz, maintenant je paie 20€/mois et je ne me chauffe plus depuis plus de 10 ans... Et dans la facture annuelle, je vois que ce ne sont que les taxes que je paie... Je trouve ça abusé...

Actuellement, en cdi à 30h/semaines et ben je suis toujours sous le seuil de pauvreté
Par contre ayant touché vraiment le fond, j'ai encore mes habitudes de pauvres (sauf pour les repas je ne suis plus à 1€ par semaine à manger qu'une fois par jour du riz et vraiment je faisais au grammes prêt, je raclais la casserole et parfois je n'avais plus rien...
Plus de loisir sauf bibliothèque car gratuite et j'ai eu la chance que l'électricité ne soit pas coupé pour regarder la TV gratuite (que j'ai toujours)
Dans mes années de galère je n'avais plus d'internet ni de téléphone...
Ce qui m'a sauvée c'est également la trêve hivernale.
Bref, un peu décousue
Svp ne pas me citer !!
 
Alors j'avoue que clairement je ne comprend pas pourquoi elle ne touche QUE 500 euros ? Sachant que le rsa est a 560 et quelques euros , déjà , ensuite si on compte elle paye super cher sa box internet !!! 85 moins 6.99 pour disney plus moins 7.99 pour netflix ça donne 70,02 euros de box , c'est aberrant !

Pour ce qui est de l'idée reçu qui dit que les bénéficiaires du rsa sont des assistés , je trouve que c'est n'importe quoi dans la mesure ou chaque centimes dépensé l'est vraiment pour VIVRE et non pour se distraire et qu'avec les taxes la majorité repart à l'état !!
 
  • Big up !
Reactions : Like_the_sun and Tofu

GabyMoose

Eat the rude
Témoignage et commentaires super intéressants !

Je ne savais pas du tout que les frais bancaires variaient autant d’une banque à l’autre :fear: je paie 22,20 tous les trois mois, pour une carte Visa, un chéquier, pas d’options genre découverts et tout, et ça me paraissait déjà pas mal, alors 18 par mois, quelle galère...

Sinon, cet article m’a beaucoup parlé parce que 750€/mois, c’était mon budget pendant mes études :nod: c’était assez confortable en général, du moment que j’évitais le moindre achat loisir.
Mais il faut dire que ma facture d’énergie était moins élevée (j’utilisais un mini-chauffage de salle de bain au lieu du vieux radiateur de mon logement mal isolé, et je pouvais l’utiliser moins longtemps, donc payer moins) et que je ne payais pas internet ou Netflix (du coup je n’avais pas de connexion dans mon logement. Je dis « je ne payais pas », parce que je n’y avais pas accès, pas parce que quelqu’un d’autre payait. Mais ce n’était pas pendant le covid avec cours à distance et tout, alors c’est différent). Mon loyer était plus élevé par contre.

Enfin bref, je parle pour ne rien dire. J’ai trouvé l’article intéressant, et je m’y retrouve, voilà :happy:

Ça me rappelle que ma situation financière ne s’est pas vraiment améliorée depuis ce temps-là :facepalm: et ça c‘est moins bien.
 
Je confirme que c'est bien ça.
De plus le rsa baisse aussi en cas de travail même hyper light. Ce que je trouve injuste.
Dans mon cas j'ai environ 230€ de salaire en fonction du nombre d'heures.
Vu que je bosse mon rsa est passé de 497€ à 231€ avec un complément de la prime d'activité de 161€.

Et si jamais je fais un peu plus d'heure (comme en novembre dernier, j'ai réussi à atteindre les 300€ de salaire) il te baisse d'autant plus ces montants pendant les 3 mois suivants (alors que le peu gagné est parti depuis longtemps...)
Bref système à revoir totalement...
 
Hello je suis dans une situation financière similaire a Kate du coup voici mes petites astuces supplémentaires : pour netflix j'ai un compte 4 écran que je partage avec 3 amies qui me remboursent 4euros chacunes donc je ne paye mon abo que 4 euros. Si j'avais D+ je ferais pareil mais j'ai une amie qui me partage gracieusement son compte (mais que j'utilise très peu).

Pour la taxe audiovisuelle j'ai demandé un recours gracieux aux impôts au vue de ma situation financière en leur envoyant en même temps ma déclaration d'impôts sur le revenu et ma déclaration de situation de RSA et je l'ai obtenu, ça pourra peut être te servir pour la prochaine fois. À savoir avec les impôts si vous êtes dans une situation financière difficile tenter toujours une demande de recours gracieux par mail avec vos informations, personnellement ça m'a sauvé plusieurs fois ils sont assez souple, la plupart du temps j'ai obtenu sois le recours gracieux, soit une réduction, au pire ce sera un étalement.

Renseignez vous sur les aides de votre ville et de votre région : je suis de lyon j'ai pu obtenir les transports gratuits (il existe aussi des offres réduites), la carte culture permet d'avoir accès aux bibliothèques gratuitement, d'avoir certains musée gratuit et d'autre réduits, des réduction dans certains ciné (bon ok en ce moment ça sert pas beaucoup mais on peut espérer pour la suite), j'ai aussi demandé la carte ter «illico solidaires» qui est gratuite et permet d'avoir des réduction sur les trajets ter (bon pareil en ce moment...).

Pour la nourriture renseignez vous si il existe des associations anti-gaspillage alimentaire dont le principe est d'être bénévoles pour récupérer les invendus et en bénéficier (C'est ce que je fait actuellement), ou pareil du côté des asso d'aides alimentaire ya pas de honte. On peut aussi faire les fins de marchés pour récupérer les fruits et légumes qui vont être jetés. Ou carrément faire les poubelles des supermarchés ( freeganisme ou déchetarisme ) pas de jugements svp, j'ai fait ça étudiante et j'avais jamais aussi bien manger de ma vie.

Voilà je passais juste pour donner mes astuces. Bon courage à toustes les précaires de France ✊
 
Je trouve les frais pour l'électricité et le chauffage excessif. Je vivais dans un logement à la limite de l'insalubrité à Paris, on allumait le chauffage qu'une heure par jour, entre l'heure du dîner et le coucher. Sans chauffage l'hiver il faisait 13 degrés dans l'appartement, grâce au chauffage on montait à 16 degrés. J'avais appris à chauffer le lit avec des bouillottes et d'ailleurs je me mettais direct dedans après dîner.
Après je travaillais la journée, donc c'était juste le soir et le week-end, ça doit pas être pareil quand on est toute la journée dedans non plus...
Je comblais les "trous d'isolation" avec du papier journal, et je débranchais tout.
Une astuce aussi c'est que desque j'avais trop froid dans la journée, je sortais marcher, quand je revenais j'avais + chaud chez moi XD
En appart à Paris peut-être que 13 c'est le minimum mais la madz est dans l'Est, ça doit pas mal changer la donne.
Je suis en région parisienne à la campagne, dans une maison isolée (isolée sur son terrain hein, pas isolée thermiquement. Vraiment pas ! ) et franchement j'aimerais bien avoir 13° sans chauffage en hiver. Même 10 quoi. Parce que là c'est plutôt 10 avec le chauffage. Quand il ne gèle pas trop fort dehors. Et j'ai des factures d'électricité horribles. Cet hiver j'ai testé le poêle à pétrole, ça tient beaucoup plus chaud, mais les bidons sont très chers et partent beaucoup trop vite.
Pour le moment j'ai pas les moyens de faire des travaux d'isolation alors je fais avec, au moins je suis propriétaire
 
Je me sens toujours très énervée lorsque je vois des personnes dans un tel état de précarité. Surtout quand on a en tête l'article sur Rockie qui avait donné le témoignage d'une personne qui gagnait 130 000€ par an et qui se trouvait économe :sweatdrop:

Et quand je lis qu'il faudrait qu'elle renonce à son seul plaisir (Netflix + Disney), cela me fait mal au cœur pour la personne. Elle survie déjà, surtout si elle doit s'ennuyer en plein période de confinement... Perso pour Netflix, comme ils déclarent leurs revenu aux Pays-Bas (ils ont payé 564.174€ d''impôt en 2019), j'ai décidé de faire comme eux et j'ai délocalisé mon abonnement dans un pays d’Amérique du Sud. Je paye la modique somme de 4.99€/mois au lieu de 11.99€.

Pendant ma licence, je vivais avec moins de 400€/mois. Et tout le monde trouvait normal que tu galères parce que voilà "tu commences ta vie, on ne va pas tout te donner non plus". Je me suis démerdée comme je le pouvais. J'arrivais à économiser tout les mois mais à quel prix ? Je n'étais pas non plus à plaindre. je me rappelle d'une jeune femme au Restaurant Universitaire qui était passé par la porte de sortie et qui m'avait demandé mon pain entamé. A quel moment en France, on trouve ça normal de laisser des gens crever de faim ? De les laisser vivre dans le froid ?

Et ceux qui me rendent malade sont ceux qui pointent du doigts ceux qui touchent les aides. Sans se rendre compte qu'il paye 150 fois plus pour les riches (évasion fiscale) que pour les pauvres.

Pour la Madz, je lui souhaite du courage et j'espère qu'elle pourra bientôt gagner mieux sa vie.
 
Je souhaiterais revenir sur un point du témoignage : le burn-out que Kate a subi (et peut-être le subit-elle encore?).

Je la fais rapide et méli-mélo : sous pression de l'Europe et du travail des syndicats la France a fini par considérer notamment dans le code de la sécurité sociale mais aussi sous forme de loi et de décret le burn-out comme une maladie professionnelle. Mais comme d'hab' (et je ne dirai pas qu'en France...chez le.a voisin.e c'est pas mieux) c'est super compliqué à faire reconnaître et à pouvoir être accompagné.e, aidé.e dans son retour à l'emploi (déjà quand tu veux prendre une année CIF c'est souvent toute une histoire sans compter que peu de salarié.es sont au fait de leurs droits en matière de formation...alors à la suite de quoi ???burne août ??? c'est quoi ce truc ????) voire indemnisée.

L'article ne précise rien sur cette question, mais je serai curieuse de savoir si Kate a réellement été accompagnée sur cette phase car cet évènement c'est le début de tout pour elle. Et de sa situation actuelle...ne serait-il pas plus judicieux d'accompagner sur tous les plans des personnes comme Kate : socio-économique, médico-social, sanitaire, financier, professionnel...mais un vrai accompagnement, un vrai projet financé qui certes dans l'absolu représenterait de la thune mais qui finalement reviendrait moins cher au système et surtout qui éviterait que des personnes comme Kate, qui avant de burn-outer étaient des personnes bien, professionnelles, engagées dans leur taf', actives...plutôt qu'après un tel épisode les confier au service bidule de pôle emploi, et au service trucmuche de l'aide je sais pas quoi et débrouille-toi ma grande avec le RSA et les APL.

Parce que quand tu te tapes un burn-out, c'est quand même particulier et cela te flingue un moment de ta vie sur beaucoup, beaucoup de plans, et dans la durée (laquelle ? tu ne sais pas).

Et je trouve Kate courageuse et bien gentille et sage à faire attention à ce qu'elle dépense, à ne pas vouloir déranger etc...alors qu'elle a subi quelque chose d'intense et de grave.

Perso', je n'ai pas connu le burn-out, mais un autre phénomène qui commence seulement à être pris en compte dans certains pays (sur un plan recherche psy' et conditions de travail parce que pour le reste....), le bore-out (l'ennui au travail conduisant à un état dépressif qui peut s'avérer grave). J'ai fait un truc de dingue, j'ai démissionné sans filets derrière. J'ai eu le c*l bordé de nouilles car j'ai retrouvé. Mais au début de la crise, pendant, avant la prise de décision de ma démission, après la démission, au moment du retour au travail, je me suis dépatouillée seule avec...l'aide d'une psychologue. Et j'en parlais pas car le quoi ??? aller ouais c'est ça, t'es une feignasse tu fais des histoires dans ta tête etc...car aujourd'hui faire un burn-out bah...t'es une chochotte, un.e qu'a pas envie de bosser mais profiterais du système etc...

Alors Kate qui a souffert d'une maladie reconnue, notre système pourrait mieux la porter.
Bon courage à toi Kate ! Et n'abandonne pas !
 
Et de sa situation actuelle...ne serait-il pas plus judicieux d'accompagner sur tous les plans des personnes comme Kate : socio-économique, médico-social, sanitaire, financier, professionnel...mais un vrai accompagnement, un vrai projet financé qui certes dans l'absolu représenterait de la thune mais qui finalement reviendrait moins cher au système et surtout qui éviterait que des personnes comme Kate, qui avant de burn-outer étaient des personnes bien, professionnelles, engagées dans leur taf', actives...plutôt qu'après un tel épisode les confier au service bidule de pôle emploi, et au service trucmuche de l'aide je sais pas quoi et débrouille-toi ma grande avec le RSA et les APL.

Je rebondis là dessus, mais je trouve ce passage, et ce que cela sous entend (les personnes "biens", "actives", etc.., ) très génant. Certains donc, mériteraient plus que d'autres d'avoir un réel accompagnement?
Si on a pas eu la chance de décrocher un véritable un emploi, on rentre pas dans cette case de personnes méritantes?

C'est peut être pas ce que tu as voulu dire, dans ce cas je suis désolée, mais ta formulation me choque un peu.
 

Froppy

C'est Yuelia
@Eivlys Il y a juste l'assurance maladie qui "reconnaît" le Burn Out. C'est possible d'avoir un lien pour confirmer que le gouvernement a bien voté une loi dans le sens où l'épuisement professionnel est reconnu comme maladie professionnelle ?
La seule loi proposé trouvable sur internet remonte en 2018 et ça a bien été rejeté.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes