Je trouve bien sévère le jugement opéré par l'autrice de l'article. Cette sévérité me semble d'autant plus disproportionnée s'agissant de l'aspect "mièvre" un aspect que l'on retrouve pourtant dans bon nombre d'oeuvres de fiction y compris dans la littérature qu'il s'agisse de classiques ou de romans de gare même chez la très grande Jane Austen.

En parlant "d'écueil" je pense qu'il ne faut pas tomber dans celui qui consiste à ériger ses exigences en modèle général. Bien sûr que l'on est en droit d'en avoir mais est-ce pour autant une raison pour défoncer une série qui ne coche pas toutes les cases? Je ne pense pas.

Ainsi, je rejoints tout à fait ce que disais Oscar Wilde au sujet de la morale et la littérature. La littérature ne doit rien à la morale de même que l'art dans son ensemble ne doit rien à la morale. L'art peut bien sûr produire des oeuvres engagées mais si certains artistes ne souhaitent pas orienter leurs créations dans ce sens et bien ils en ont sacrément le droit.

A titre personnel, la nouvelle tendance qui s'inscrit dans une démarche de véritable purge de ce qui est jugé "problématique" m'inquiète. Je suis absolument contre cette volonté de contraindre tout et n'importe quoi à être 100% woke ce qui pour moi relève de l'utopie et au vu de ce que j'ai aperçu dans certain milieux où la pureté militante règne en maître je me dis que la frontière entre utopie et dystopie est mince...

C'est pour cette raison que la présence de scènes dites "problématiques" ne me choque guère outre mesure. Le personnage de Simon Basset ment de manière éhontée à Daphné c'est d'ailleurs un détail qui semble avoir échappé à l'autrice, la trahison se situe des deux côtés, je n'entre donc pas dans une hiérarchisation de l'aspect problématique au sujet du comportement de ces personnages, à mon sens les deux sont en tort. Est-ce une raison pour clouer Shonda Rhymes au pilori et cancel la série? Je ne pense pas.

Je considère la série pour ce qu'elle est: un divertissement, un spectacle, un show visant à apporter uniquement du plaisir. Il est clair que si l'on s'attend à une fresque réaliste et une écriture lyrique et renversante au niveau de l'intrigue et des dialogues on risque d'être déçu sauf que cela n'a jamais été vendu comme tel.
Tout comme Downton Abbey, Call the Midwife, The Tudors ou Reign n'ont jamais été vendus comme tels, ce qui ne les a pourtant pas empêchés de remporter un grand succès auprès des spectateurs notamment Downton Abbey adapté au cinéma en 2019.

C'est aussi le cas de Bridgerton qui s'est classé 5ème meilleur démarrage sur la plateforme Netflix. Pari gagné donc : )
 
Mais... Euh... Quoi ? :shifty:
Si je me base sur l'article, iels ne jouent pas des personnages dont l'intrigue se base autour de leur couleur de peau, non ? C'est juste des acteur-rice-s racisé-e-s mis-e-s en avant, dans un univers cinématographique sans arrêt blanc, particulièrement avec Shonda Rhimes.
Je comprends clairement pas ton post. :hesite:
Oui en me relisant je me rends compte qu'en fait pour moi c'était clair (parce que je me connais, forcément), mais que ça peut-être interprété autrement : ce que je voulais dire c'est que c'est une super idée que la question ne soit pas une question, justement, et que les acteurs et actrices ne soient pas présentés comme "le Noir du film". Que ça devienne banal. Comme c'était banal dans les années 30 qu'une femme âgée joue une jeune première, personne se posait la question.

Bref, qu'on prenne en compte la qualité de l'acteur ou de l'actrice, pas sa race (sociale), pour lui donner un rôle.
 
Personnellement, je suis une énorme amatrice de comédies romantiques et j'ai beaucoup aimé Bridgerton, mais par contre, j'ai trouvé que par moment, ça n'allait pas jusqu'au bout et c'est vraiment dommage.

Attention spoilers sur toute la série pour la suite.

- Je trouve que l'univers color blind de la série est vraiment cool, c'est un gros point fort et j'ai apprécié que la question raciale soit un non-sujet total dans l'intrigue, ça normalise totalement la présence de personnages non-blancs dans des positions de pouvoir et n'ayant pas à lutter pour leur place du fait de leur origine, c'est très reposant.
- La romance Daphné/Simon est plutôt pas mal et avait beaucoup de potentiel mais je trouve que c'est assez inégal. Par moment, c'est super bien fait et par moment totalement bâclé. J'ai trouvé Simon bien plus crédible que Daphné au niveau romance (j'y croyais totalement quand il révèle ses sentiments à l'auberge, à la reine ou encore chaque fois qu'il disait à Anthony que Daphné était sa famille, qu'il allait s'occuper d'elle, etc.) et je trouve très bizarrement que Daphné apparait plus sincère comme jeune femme amoureuse... pendant les scènes de sexe! C'est assez inhabituel pour une romance de voir les sentiments de l'héroïne surtout exprimés via le sexe et finalement, je trouve ça assez intéressant.
Par contre, leur histoire post-mariage est un peu ratée. C'est un rendez-vous un peu foiré car ça aurait été intéressant de faire une jolie histoire après "ils se marièrent", mais leur intrigue se résume au sexe et à la procréation une fois mariés, c'est un peu dur de s'investir dans leur romance avec juste ça, surtout qu'on ne comprend pas très bien comment ils résolvent leur conflit, ça semble se faire un peu tout seul sans vraie raison.
Contrairement à Kalindi, j'aime bien le personnage de Daphné et je le trouve original pour une romance moderne. C'est une jeune femme à la fois hyper consciente de tout ce qu'elle fait et précise... et totalement naïve et ignorante. Je trouve ça intéressant qu'elle ait un objectif aussi clair concernant sa place sociale et en même temps autant de lacunes sur la compréhension de ce que son objectif implique vraiment. Ce n'est pas juste une oie blanche, c'est une héroïne avec des paradoxes, comme une jeune fille de la vraie vie!
J'aime aussi beaucoup qu'elle soit à la fois une personne très gentille capable d'une forte empathie mais aussi une personne avec ses limites, et qui sait s'imposer si nécessaire. La gentillesse est trop souvent vue comme une faiblesse et on veut trop souvent transformer les héroïnes modernes en personnes un peu égoïstes alors que ce n'est pas parce que le patriarcat essaye d'utiliser les valeurs de gentillesse inculquées aux femmes pour les contrôler que ces valeurs sont nocives.
- Personnellement, j'ai beaucoup aimé le traitement du personnage de Marina dans la deuxième partie de la série. J'ai lu sur certains topics de fans que certains la considéraient comme une méchante mais perso, c'est Peneloppe que j'ai trouvé être horrible dans cette deuxième partie :shifty: J'ai trouvé que le personnage de Marina défendait très bien sa position et que c'était très crédible!

Dans les points que j'ai moins aimé :
- Pendant les premiers épisodes, j'arrêtais pas de me dire que les Bridgerton étaient tous antipathiques à l'exception de la mère :yawn: Sérieux, Anthony est insupportable, on se demande ce que Benedict fout là dans la plupart des scènes tellement son intrigue n'a rien à voir avec le reste (et perso, j'ai mis plusieurs épisodes à réussir à le différencier d'Anthony), Eloise est surjouée... Après, bon, on s'habitue à eux et ça va mieux mais quand même, l'intrigue d'Anthony est super répétitive et perso, j'ai pas spécialement envie de suivre sa romance dans la saison 2 tant le personnage ne m'a pas inspirée une grande affection alors que son amitié avec Simon aurait pu le rendre plus attractif mais ce n'est pas du tout exploré positivement, Colin n'a aucune personnalité à part qu'il "veut voyager", Benedict a comme seule intrigue "partouze" et "peintures orgiaques", les enfants ont comme seule caractéristiques "enfants"...
- Je fais un petit apparté spécial sur Eloise mais pour le coup, c'est elle que je trouve hyper démodée comme personnage, bien plus que Daphne! L'héroïne anti-conventionnelle qui n'est pas intéressé par les trucs de filles et préfèrent s'accomplir comme intellectuelle pardon mais c'est du vu et revu depuis Les Quatre filles du Docteur March! Je trouvais son impertinence assez agaçante personnellement et j'ai apprécié qu'elle remercie Daphné à la fin de la série parce que c'est facile de créer une héroïne rebelle cool mais dans les faits, ce genre de personnage éclipse à très bon marché les luttes moins spectaculaires des autres, comme celles de Daphné ou Marina qui luttent avec leurs armes limitées.
En plus personnellement, je pense qu'Arya Stark de Game of Thrones est la version la plus aboutie de ce personnage de 2e-soeur-moins-parfaite-que-l'aînée-qui-n'aime-pas-les-trucs-de-filles au niveau psychologique et que maintenant, ça demande un peu d'efforts pour faire une autre héroïne "historique" de ce type qui affirme sa personnalité essentiellement en s'opposant aux autres femmes qui respectent trop les normes sociales sans créer un cliché redondant. L'avantage d'Arya, c'est qu'elle a rapidement été coupée du modèle féminin contre lequel elle se construisait au point de ne plus ressentir le besoin de s'y opposer, donc son personnage a grandi au-delà de ce trope mais Eloise passe son temps toute la saison a essayé de clamer qu'elle est siiiii différente, et c'est un peu lassant.
En plus, tous les clichés de la fille pseudo-indépendante y passent avec le symbole hyper douteux de la cigarette présentée comme un signe d'émancipation et d'indépendance. Pardon mais être une femme libérée des carcans, c'est pas juste copier les mauvaises habitudes des hommes :dunno:
Après, j'ai commencé à plus l'apprécier quand elle s'investit dans son enquête et qu'elle semble montrer une réelle déférence pour la reine, parce qu'elle sort un peu de son cliché "différentes-des-autres-femmes", mais il faut encore qu'on la montre en train de tirer la tronche parce qu'elle porte une robe :rolleyes:
- Après les personnages secondaires de femmes sont pas tous très réussis : Sienna, la blonde rivale de Daphné, etc., ce sont quand même un peu des gros tropes faciles. Mais à côté de ça, la reine et Lady Danbury sont vraiment cools, j'ai beaucoup aimé la scène du club de femmes mariées!

Maintenant pour ce qui est du viol, j'avais lu des articles avant de voir la scène et je reste assez partagée sur la polémique. Je précise que je ne l'ai vue qu'une fois, donc j'ai peut-être une impression biaisée, mais je n'ai pas vraiment reconnu ce que j'ai vu dans les articles sur le sujet :hesite:

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Je suis d'accord avec le propos de l'article, ce qui ne m'a pas empêché d'apprécier la série en tant que divertissement. Cet article est pertinent dans le sens où il est toujours préférable de garder un esprit critique sur ce que l'on regarde, ce qui n'empêche en rien de le regarder avec plaisir. Je n'y ai pas vu d'aspect moralisateur personnellement.
Le problème de la série à mon sens est qu'elle se présente d'apparence comme progressiste, mais sans aller au bout des choses. Par exemple, il est expliqué que c'est grâce au mariage d'amour du roi avec une femme noire que des personnes à la peau noire ont pu être acceptés à la cour, à l'égal des blancs. Ça pourrait être un super arc narratif à exploiter, mais on en reste là, et ça ne tient pas debout. Cela suppose que cette intégration date d'à peine quelques années, pourtant toute notion du racisme, extrêmement ancré à l'époque du récit, est quasi absente de la série. Alors je comprends bien que ce n'est pas le sujet de la série, et qu'il s'agit d'une fiction qui n'a pas pour but d'être réaliste, mais un peu plus de logique dans le sénario ne ferait pas de mal, à mes yeux en tout cas (je ne sais pas ce qu'il en est dans les livres). Après évidemment je trouve ça super d'intégrer un casting plus diversifié, et ça ne m'aurait pas du tout dérangé si le but avait juste été de faire jouer de bons acteurs, peu importe leur couleur de peau. Là on présente clairement une société mixte à la cour, mais sans jamais (ou presque) aborder les problématiques que cela pourrait engendrer. Après comme le dit l'article, c'est déjà mieux que rien !

J'ajouterais que cette série est quand même bien moins subtile que d'autres fiction historiques comme Downton abbey, rien à voir !

Autre point qui m'a un peu dérangé mais là c'est assez subjectif, c'est l'image du féminisme dans la série. La série présente plusieurs personnages féminins forts et qui ne correspondent pas forcément à ce que la société de leur époque attend d'elles, ce qui est super ! Mais plusieurs d'entre elles tiennent un discours très (trop) moderne, qui appartient vraiment au féminisme du XXIème siècle. Je trouve cela un peu grossier d'un point de vue historique, j'aurais aimé quelque chose de plus subtil. Par exemple il arrive souvent dans la série qu'un personnage "râle", à raison, contre sa condition de femme, mais ça ne va pas beaucoup plus loin je trouve. Ça a le mérite de faire passer le message clairement et de bieeen mettre le doigt sur la condition assez horrible des femmes de l'époque, mais ça manque de finesse à mon goût. J'ai un peu eu l'impression que c'était une façon de se coller une étiquette "féministe" pour être en phase avec l'air du temps.
 
Personnellement j'ai plutôt aimé cette série, son côté "rose bonbon", les décors criards, les personnages grandiloquents, et les anachronismes ne me dérangent pas car c'est totalement assumé et je trouve que ça finit par apporter un charme. XD Disons que j'ai passé un moment sympathique pour résumer. Mais il faut entrer dans l'ambiance. J'avoue que ça m'a changé des séries sombres dystopiques que je regarde, style Black Mirror par exemple.

Par contre, je ne comprends pas certaines réactions à cet article. J'ai vraiment pas eu le sentiment que la conclusion de l'article était qu'on était une mauvaise féministe si on aimait cette série.
Je ne vois nulle part de boycott, de cancel culture ? J'ai vraiment l'impression que cette accusation fuse dès qu'on critique une série/roman maintenant, en fait.

Alors que pourtant il y a effectivement des points qui méritent qu'on en parle : le traitement de certains personnages féminins, du consentement dans la série... etc. ces points ont été abordés dans le topic. :) Et j'ai trouvé ça très intéressant à lire. Aimer une œuvre ne veut pas dire être aveugle sur ses défauts.
Parce que bon, je ne vois pas quelle œuvre pourrait se targuer d'être à 100% irréprochable concernant toutes les discriminations... le racisme, le sexisme, la représentation du handicap etc. etc. donc personne ne vous demande de vous priver de divertissement ?
Par contre c'est toujours intéressant d'analyser les représentations dans des fictions.
 
Dernière édition :
Ce qui m’a plu dans cette série c’est son côté très assumé par rapport à ses partis pris. Notamment lorsque la sœur de Daphné la remercie d’être « parfaite » (selon les codes de leur monde), lui permettant ainsi à elle de ne pas l’être.
Et effectivement il n’y a pas de traitement particulier des personnages racisés par rapport aux autres mais peut-être que cela est à voir comme une première étape ? Que la mixité devienne la norme en terme de « présence » avant de pouvoir y placer des intentions ? C’est une série Netflix et pas une série FIP, il faut aussi garder à l’esprit ce contexte.
 
Je n'ai regardé que 3 épisodes dont je n'ai pas (encore) d'avis sur la scène de viol conjugal. J'ai lu l'article plus tous les commentaires car vu que la série ne me passionne pas et que je la prends comme du pur divertissement, je me fous des spoilers.
Mais je suis étonnée qu'au nombre des anachronismes (assumés et réussis pour le coup!), personne n'ait parlé de la musique? Il y a plusieurs scènes de bal qui utilisent des musiques modernes (j'ai relevé du Harry Styles et du Billie Eilish par exemple), mais jouées au violon, violoncelle etc. J'ai trouvé ça vraiment sympa comme idée et bien traité musicalement parlant. :headbang:
 
@Nine-V Oui je voulais en parler aussi de la musique ! J'ai trouvé ça très chouette comme clin d'oeil et ça rendait vraiment bien . La première musique que j'ai reconnu c'était "Thank you next" d'Ariana Grande (lors du premier bal) j'ai reconnu dès les premières notes mais ça m'a vraiment surprise ! J'ai reconnu aussi Billie Eilish, Shawn Mendes ("It isn't in my blood") et Taylor Swift ("Wildest dream"). Passé la première surprise j'attendais chaque bal pour essayer de deviner le plus vite possible quelle était la reprise XD
 
C'est mon tout premier post ici (sans compter la présentation mdrr) ça me fait bizarre mais allons-y ! :)
J'ai vu jusqu'à la moitié du 6eme épisode, étant un peu intriguée par l'envergure que Bridgerton a généré. Honnêtement, je suis un peu perdue dans mon opinion. Je trouve ça génial le casting colorblind, et pareil j'aurais adoré avoir une explication plus profonde que ''le roi et la reine se sont aimés et donc tous les préjugés racistes et discriminations ont quittés l'empire britannique." Ils auraient pu approfondir le personnage de la reine par exemple qui aurait pu être encore confrontée à des sujets pas si tolérants que ça ou en transition dans leurs préjugés; ou du moins donné plus de poids à la relation entre le couple royal. Cela aurait sans doute été un peu plus réaliste même si ce n'est pas l'objectif de la série.
Les costumes sont magnifiques, les décors de même. Après, bon les intrigues: je ne comprends pas l'intérêt de certaines comme celle de Bénédict ? Celle de la marâtre qui veut forcer sa nièce à épouser un homme qu'elle n'aime pas? Et puis bon, je sais que ce n'est pas une série à but de profondeur, mais il n'y a quasiment que des bals.. Les personnages sont tous assez clichés et caricaturaux: la reine méchante et capricieuse, le prince charmant, le frère jaloux excessif, la rivale mauvaise, la sœur hyper féministe, les hommes ''simples" ridicules et surtout mauvais, misogynes à souhait... Bon cela est assumé et ça apporte quelque peu le comique à l'histoire.
Concernant la romance entre Daphné et Simon: je la trouve assez inégale. J'aime beaucoup la chimie entre les deux personnages; et on voit qu'ils s'attachent l'un à l'autre sans le vouloir et malgré leurs différences. Lui est un homme brisé, froid, libre, distant et surtout ne désirant pas se marier. Elle, pour sa part, est lumineuse, douce bien que sachant s'imposer, pleine de vie, aliénée aux désirs de la société, et désireuse de se marier afin d'accomplir le devoir de vie d'une femme à cette période-ci. Cela est intéressant d'une certaine manière de voir ces héroïnes qui ne souhaitent pas faire la révolution envers les diktats de la société, ça change un peu et puis elles ont aussi le droit à la parole. Mais honnêtement, la féministe en moi préfère largement plus des héroïnes comme Anne d'Anne With An E ou Demelza dans Poldark, qui sont des femmes fortes, ne se laissant pas marcher sur les pieds et ayant des luttes fortes. Ce sont des véritables féministes, et des personnages que je considère hors de leurs temps, avec des messages qui font un écho avec aujourd'hui (surtout dans Anne with an E). De plus, la relation amoureuse entre Daphné et Simon est quelque peu toxique: une pointe de mensonges, une touche de trahison et des scènes de sexe. C'est assez marrant de les voir tomber à leur propre jeu cela dit. Cependant, la partie avant le mariage est tellement supérieure à celle le suivant j'ai l'impression. Enfin, comme je l'ai dit je n'ai vu que la moitié du 6eme épisode, mais pour l'instant il ne se passe pas grand chose à part des scènes où ils se laissent porter par leurs pulsions animales... Et puis, je sais qu'il y a une scène de viol à l'horizon et c'est vraiment plus que limite.
En bref, tout ce pavé pour dire que ce n'est pas une mauvaise série mais ce n'est pas du tout la série du siècle, loin de là. :)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes