La follophobie, croisement entre homophobie et... misogynie

26 Janvier 2016
33
316
419
"La seule manière valable de vivre son homosexualité serait donc de la renvoyer exclusivement à son statut d’intimité sexuelle et ne devrait jamais s’échapper de la chambre à coucher. Penser qu’il s’agit de l’unique option, c’est renier toute la culture gay et lesbienne, et c’est aussi renier une histoire militante pour l’égalité des droits." Mais ouiiiiii, c'est tellement épuisant de devoir sans cesse répéter que la cause n'a pas avancée du fin fond du placard de l'invisibilité.
 
9 Novembre 2014
88
335
734
30
Paris (75)
@Mr.Q MERCI.
Grâce à toi, je ne vais plus avoir besoin d'expliquer pendant trois heures aux cons qui disent "nan mais à bas la gay pride quoi c'est pas en étant folles qu'on va se faire accepter" et autres "en même temps il y a pédé et PEDALE" l'ampleur de leur stupidité et de leur rejet des autres, je leur enverrai juste ton article.
Et sinon, je suis impressionnée par l'évolution de ton trait depuis tes débuts sur madmoizelle, on voit que tu as trouvé ta "patte" (que j'apprécie beaucoup d'ailleurs :P) (c'était très bien au début aussi, hein, le prends pas mal, mais moins "intime")
 
6 Avril 2006
643
2 101
4 884
32
Clermont Ferrand
Malheureusement ce mot ne devrait même pas avoir à exister, pourquoi stigmatiser un gay jugé un peu trop efféminés ou une lesbienne jugée un peu trop masculine, alors que si ils auraient été hétéros on aurait parlé d'homme moderne et élégant et de femme cool qui se prend pas la tête ?

Euh... Je suis pas sûr.e là.
Une nana hétéro qui a un style considéré comme "masculin", qui ne se maquille pas, on ne lui renvoie pas vraiment l'image d'une "femme cool qui se prend pas la tête", elle se prend plutôt des injonctions à la féminité. De la même manière qu'un mec, hétéro, jugé trop efféminé, il se prendra des injonctions à la virilité.

Effectivement, dans le cas de personne homo, ça va se mêler à de l'homophobie, mais globalement, tout le monde a droit aux injonctions genrées =/ (Et les femmes sont perdantes dans tous les cas, puisqu'elles seront soit trop, soit pas assez "féminines".)
 

Rocksteady

Ne pas citer, merci
1 Janvier 2015
8 033
105 200
4 834
alors que si ils auraient été hétéros on aurait parlé d'homme moderne et élégant et de femme cool qui se prend pas la tête ?
Ah non moi pour des homme hétéros efféminés et des femmes hétéros masculines j'ai toujours entendu des moqueries intenses:hesite: et des "garçons manqué" et "soit plus féminines/soit plus masculin, comment tu veux plaire sinon ?" (même si en général les gens ne les croient pas quand ils disent qu'ils sont hétéros :facepalm: clichés homophobes bonjour. Pour les relous, c'est pas que les homme hétéros effeminés et les femmes hétéros masculines sont modernes, c'est tout simplement qu'ils n'existent pas)
 
24 Mars 2016
43
129
29
@Mr.Q : D'abord merci d'aborder un tel sujet; tu as mis un mot sur un phénomène qu'on rencontre (malheureusement) très souvent ! Mais surtout tu m'as permis de prendre conscience que c'est le genre de chose qu'on entend partout sans se rendre compte de la portée néfaste de telles réflexions... comme si on l'avait "intégré" à force de les entendre; qu'on y fait plus attention... Ton article m'a fait progressé sur ma réflexion autour du thème des genres; donc merci :) Et les dessins sont tjs aussi beaux et colorés <3

PS : et oui, j'suis d'accord avec toi @Pommvert, ces injonctions genrées s'appliquent à tous au final... et c'est bien relou ! :erf:
 
4 Avril 2016
96
444
74
24
@Moon Dust : déso je suis un petit cerf-volant, mais au fond tu trouves que le terme de butch est carrément péjoratif? :red:
(Je pense que du coup oui, mais je suis pas sûre d'avoir compris)
Ah non non pas du tout, c'est juste un adjectif pour moi. :puppyeyes:
Une femme (qu'elle soit lesbienne ou hétéro)(ou autre) a le droit d'être d'humeur butch, c'est ok, c'est cool. ;)
Le mot qui ne devrait même pas avoir à exister c'est butchophobie hihi, parce que justement il ne devrait pas (enfin à mes yeux) y avoir de "phobies" autour de ça, parce que c'est cool et c'est ok, tout comme être fem l'est aussi. Tant qu'on est bien dans sa tête, bien dans sa peau, bien dans son corps on a le droit d'être ce qu'on veut et les gens ne devrait pas développer de "phobies" autour de ça.

Euh... Je suis pas sûr.e là.
Une nana hétéro qui a un style considéré comme "masculin", qui ne se maquille pas, on ne lui renvoie pas vraiment l'image d'une "femme cool qui se prend pas la tête", elle se prend plutôt des injonctions à la féminité. De la même manière qu'un mec, hétéro, jugé trop efféminé, il se prendra des injonctions à la virilité.

Effectivement, dans le cas de personne homo, ça va se mêler à de l'homophobie, mais globalement, tout le monde a droit aux injonctions genrées =/ (Et les femmes sont perdantes dans tous les cas, puisqu'elles seront soit trop, soit pas assez "féminines".)

Ah bon ? Dans mon entourage c'est plutôt l'inverse, une fille féminine sera taxée de frivole alors qu'une fille qui l'est moins sera la parfaite working girl du 21ème siècle (enfin là je parle de si elle est disons dans l'entre deux, si elle est carrément "butch" alors là ce sera tout de suite la fille qui se respecte pas, racaille et cie, bref n'importe quoi) et un homme jugé trop masculin passera pour misogyne, tandis qu'un homme plus "féminin" (je mets entre guillemet parce que pour moi la féminité et la masculinité ça n'existe pas hihi, on est humains avant tout) ce sera l'homme moderne et ouvert ceci cela. :rolleyes:

J'avoue que ça me laisse un petit peu perplexe tout ça, en quoi la "féminité"/"masculinité" définit quelqu'un ? Enfin j'ai du mal à comprendre, j'ai un style un peu à part et hors des cases, alors je n'ai jamais été réellement confrontée à ça et je n'ai qu'un regard extérieur. Après ça dépend aussi de ton entourage à toi, là je parle de comment moi je ressens les choses et comme je le répète je n'ai pas la science universelle ! :P

Oui, en y réfléchissant c'est vrai que de toute façon on finit toujours par se faire juger... Et c'est bien dommage, enfin je veux dire, que je sois neutrois, homme ou femme, ça ne change pas mes goûts ou m'a personnalité alors pourquoi attacher une si grande importance à mon genre et surtout à si je respecte ces "conventions" (du type se maquiller, mais pas perdre trop de temps à ça, du type être "féminine" (encore ce mot :facepalm:) mais pas trop sinon après je serais vulgaire (spoiler alert : non) et il y a plein d'autres exemple...) !
Le pire c'est que c'est d'abord par rapport au genre de quelqu'un qu'on va se rapprocher de lui, et ce depuis toujours. Instinctivement, on va toujours chercher (enfin la plupart du temps) à se rapprocher et à tisser des liens d'amitiés avec des gens de notre sexe, et au final c'est simplement des portes qu'on se ferme, parce que si il faut on a énormément de points communs avec notre voisin mais on a jamais vraiment cherché à parler avec lui parce que c'est un mec, et on passe à côté d'une amitié formidable pour ça.
Enfin je m'écarte un peu du sujet mais pour moi les injonctions genrés c'est vraiment des camisoles, pourquoi on devrait être ceci ou cela parce que la société l'a décidé ? :dunno:

(pavé césar :troll:)
 
4 Avril 2016
96
444
74
24
Ah non moi pour des homme hétéros efféminés et des femmes hétéros masculines j'ai toujours entendu des moqueries intenses:hesite: et des "garçons manqué" et "soit plus féminines/soit plus masculin, comment tu veux plaire sinon ?" (même si en général les gens ne les croient pas quand ils disent qu'ils sont hétéros :facepalm: clichés homophobes bonjour. Pour les relous, c'est pas que les homme hétéros effeminés et les femmes hétéros masculines sont modernes, c'est tout simplement qu'ils n'existent pas)
Personnellement j'ai plutôt entendu l'inverse, mais au final ça prouve simplement que personne n'y échappe.
Le pire c'est ce "comment tu veux plaire", comme si j'allais changer mes goûts, ma personnalité, mon style, bref moi, pour plaire à quelqu'un. Si je veux plaire à quelqu'un c'est pour ce que je suis, pas pour ce que la société pense que je devrais être non ? :dunno:
(De toute façon, les relous ne croient pas à l'existence des homos et des hétéros. Pour eux c'est une question de si on a suffisamment joué au mécano/à la barbie et assez fait de foot/ de danse ou pas, et les bis n'en parlont pas, ils veulent juste se faire remarquer après tout:vex:)

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
4 Décembre 2015
27
93
164
33
Je trouve ça assez maladroit de dire que les homo qui font de la follophobie renie leur nature
Nan c'est juste qu'ils sont plus à l'aise avec des hommes qu ils considèrent plus masculins ça ne veut pas dire qu'ils sont efféminés au fond d'eux.
D'ailleurs je pense que c'est plus une défiance par rapport au cliché des homo fofolles et exubérants comme on nous en a servi des tartes et des tartes, l'idée peut-être de vouloir se sentir "normal " et pas stigmatisé dans une catégorie.
C'est pas forcément l'idée de rester caché mais juste de ne pas devenir " l'homosexuel " du groupe. Le gars pointé du doigt. Tout le monde n'a pas le même caractère.
Tout comme souvent les filles féminines critiquent les filles qui sont plus masculines et vice versa, ben je pense que ça marche aussi côté mec.
Qui aime tous les gens qu'ils croisent ? Personne. Il y a toujours quelqu'un qui nous agace.
Je sais pas, moi qui suis blonde ben ça m'énerve de voir des grandes blondes un peu nunuches parce que ça colle au cliché de la blonde auquel je ne m'identifie pas.

Voilà c'est mon point de vue (pas tapé s'il vous plait).
 
  • Big up !
Réactions : Anna_rkhia
6 Avril 2006
643
2 101
4 884
32
Clermont Ferrand
Je trouve ça assez maladroit de dire que les homo qui font de la follophobie renie leur nature
Nan c'est juste qu'ils sont plus à l'aise avec des hommes qu ils considèrent plus masculins ça ne veut pas dire qu'ils sont efféminés au fond d'eux.
D'ailleurs je pense que c'est plus une défiance par rapport au cliché des homo fofolles et exubérants comme on nous en a servi des tartes et des tartes, l'idée peut-être de vouloir se sentir "normal " et pas stigmatisé dans une catégorie.
C'est pas forcément l'idée de rester caché mais juste de ne pas devenir " l'homosexuel " du groupe. Le gars pointé du doigt. Tout le monde n'a pas le même caractère.
Tout comme souvent les filles féminines critiquent les filles qui sont plus masculines et vice versa, ben je pense que ça marche aussi côté mec.
Qui aime tous les gens qu'ils croisent ? Personne. Il y a toujours quelqu'un qui nous agace.
Je sais pas, moi qui suis blonde ben ça m'énerve de voir des grandes blondes un peu nunuches parce que ça colle au cliché de la blonde auquel je ne m'identifie pas.

Voilà c'est mon point de vue (pas tapé s'il vous plait).

Chacun·e a le droit d'être attiré·e par qui il veut. Si le truc d'un mec gay c'est le cliché de la virilité exacerbé et qu'il n'est pas du tout attiré par les hommes exubérants ou considérés comme "efféminés", c'est son droit le plus strict. Mais de là à bacher les gays qui correspondent au cliché y a un pas...

Chacun·e doit pouvoir être comme iel est, comme iel veut être. Que l'on ne s'entende pas avec tout le monde cela peut s'entendre. Mais c'est pas une raison pour être insultant, méprisant, ou demander à quelqu'un de renier ce qu'il est parce que ça ne correspond pas à nos goût.
Les "grandes blondes un peu nunuches", elles ont le droit d'être grandes, elles ont le droit d'être blondes, et elles ont le droit d'avoir la personnalité qui te pousse à les qualifier de "nunuches", bref elles ont le droit d'exister tout simplement, et comme tout le monde, elles ont le droit au respect.
Les gays efféminés aussi.

@Moon Dust Perso, j'en ai pris plein la tronche étant plus jeune comme quoi je devrais être plus féminine parce que je suis AFAB et que je ne me maquillais jamais, que j'avais un look casual-sportswear et que je ne faisais aucun effort pour "ressembler à une fille". Mais je vois tout autant de femmes bien maquillées, qui font attention à leur apparence... s'en prendre plein la tronche. Bref, quoi qu'on fasse, on est perdants, surtout les femmes et assimilé·e·s qui auront toujours tort, peu importe ce qu'elles font (injonctions contradictoires, tout ça).
 
9 Septembre 2015
41
184
689
26
Angers
Merci pour ce très bon article ! Il m'a fait réfléchir à certaines réflexions que j'ai pu faire parfois sans penser à tout le mal qu'elles pouvaient avoir
Ne pas vouloir être féminin pour un gay montre le principal problème: le sexisme envers les femmes. C'est vrai que cela parait évident mais je n'y avais jamais pensé!

Bravo pour cet article :top:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes