C'est vrai qu'il faut vraiment s'écouter pendant les premiers rendez-vous, c'est ceux où on est le plus lucide. J'étais du genre à ne pas du tout m'écouter, à laisser sa chance à tout le monde. Genre "ok il a parlé que de lui pendant une heure mais en même temps toi tu dis pas grand chose", "bon d'accord la manière dont il t'a contactée pour la première fois est totalement creepy, mais peut-être qu'il est intéressant". Alors que bien souvent, malheureusement, cette première intuition est la bonne. En plus une fois qu'on se lance dans la relation avec des étoiles plein les yeux, ça peut prendre des mois voire des années avant de se rendre compte que vraiment, cette relation n'aurait jamais du dépasser le premier date :rire:
 
Dernière édition :

TennanTen

Ne pas citer mes messages, svp merci :)
@Spectrine Ce genre d'excuse qu'on dit pour se rabaisser "Oui mais toi t'as fais ça aussi". Si t'es une personne assez timide tu feras pas forcément le premier pas ou enclenchera pas en premier la conversation. C'est je pense à ton interlocuteur de te poser des questions pour qu'en suite tu puisse lui en poser et que tout le monde se détente. C'est clair qu'une personne qui débarque au rendez vous comme s'il était à un entretiens d'embauche du couple à parler que de lui et étaler son CV ça donne juste envi de fuir.

Puis généralement c'est normal d'être anxieux, surtout quand on sait que si le date se fait à partir de sites de rencontre, on craint toujours que la personne ne corresponde pas à ce qu'elle disait être sur le réseau social, d'où l'intérêt de ne jamais mentir.
 
Je me demande si la pression qu'on se met et le fait qu'on écoute pas notre petite voix ne vient pas de la peur d'être encore et toujours célibataire ?
On vit dans une société qui est tellement portée sur le fait que le célibat est une tarre (voir le nombre de sites de rencontres qui fleurissent, le fait que les gens viennent draguer oklm sur Facebook, sur LinkedIn, sur Instagram etc...) qu'on a peur de finir seule.

Ça et le fait que les femmes fuient le conflit par instinct, on est pas aussi fortes que les garçons et machinalement on va avoir tendance à se mettre une barrière qui nous dit "c'est bon, c'est un moindre mal, et puis on a des qualités en commun".

Je dis ça parce que je me rend compte que je m'engouffre dans une relation où je sens que ça va pas le faire (je déteste son rapport à l'argent, au travail, au fait que quand je lui dis que quelque chose me plaît pas comme le fait qu'il fume alors que j'ai une grippe il m'embrasse et ensuite il va plus loin fumer, etc ...) et pourtant je sais que je suis mignonne/intelligente/agréable (oui je me jette des fleurs y'a quoi ?) et que si je voulais vraiment me sortir de cette situation je pourrais mais je le fais pas. J'ai peur de lui faire de la peine en le quittant. mais j'ai imposé une relation libre alors que je sais que ça lui plaît pas, j'ai trouvé un taff à son colloc dans ma boîte, donc je sais que je le veuille ou non il y aura toujours moyen qu'il fasse partie de ma vie.

En vrai il faudrait vraiment que je réussisse à me convaincre que c'est pas grave d'être célibataire et que je peux plaire à des gens qui me plaisent.
 
Ça et le fait que les femmes fuient le conflit par instinct, on est pas aussi fortes que les garçons et machinalement on va avoir tendance à se mettre une barrière qui nous dit "c'est bon, c'est un moindre mal, et puis on a des qualités en commun".
Autant je suis d'accord avec le reste de ton commentaire, autant cette partie m'a vraiment fait tiquer .. Je pense que c'est surtout une question de personnalité, rien à voir avec le fait qu'on est des femmes et qu'on est moins "fortes" pour affronter le conflit .

Pour ma part, le problème vient effectivement du fait que j'ai peur de finir ma vie seule, ou de me réengager dans une relation ou je sais encore qu'a la fin, je vais avoir les mois de questionnements, de doutes , et la décision super dure de devoir rompre. Parce que la rupture pour moi, c'est toujours HYPER dur de sauter le pas.

Enfin, pendant les premiers rencards, j'ignore la petite voix qui me dit "Ah, mais il t'a coupé la parole !!" aussi parce que je ne veux pas tout compromettre pour un défaut, parce que j'ai tendance à me dire que personne n'est parfait (vu que je ne le suis pas non plus), je ne peux donc décemment pas ne plus voir quelqu'un juste pour un mini red flag. Parce que sinon, après, j'ai peur de devenir TROP picky, et du coup finalement de n'accepter personne. Et puis, meme si mes red flags se sont avérés vrais au fil du temps, il n'empêche qu'entre le début de la relation et la fin, de merveilleux moments de vie se sont offerts a moi .
 

Mijou

Pouet Pouet
Enfin, pendant les premiers rencards, j'ignore la petite voix qui me dit "Ah, mais il t'a coupé la parole !!" aussi parce que je ne veux pas tout compromettre pour un défaut, parce que j'ai tendance à me dire que personne n'est parfait (vu que je ne le suis pas non plus), je ne peux donc décemment pas ne plus voir quelqu'un juste pour un mini red flag. Parce que sinon, après, j'ai peur de devenir TROP picky, et du coup finalement de n'accepter personne. Et puis, meme si mes red flags se sont avérés vrais au fil du temps, il n'empêche qu'entre le début de la relation et la fin, de merveilleux moments de vie se sont offerts a moi .
Totalement d'accord avec cette partie-là, d'autant qu'un premier rencard, c'est, je pense pour la plupart des gens, l'un des (sinon LE) moment le plus angoissant d'un début de relation, surtout commencée virtuellement.

Par exemple, quand je suis nerveuse (et c'est TOUJOURS le cas au premier voire deuxième rencard), je parle beaucoup de moi, parce que je me raccroche à ce que je connais, plutôt que de poser une question idiote ou d'avoir un commentaire/une réaction débile provoquée par la nervosité. Et puis y'a surement inconsciemment une envie de montrer que moi aussi je suis intéressante, et digne d'intérêt. C'est tout l'inverse de l'arrogance ou du mépris, c'est plutôt un gros manque de confiance en soi.
Du coup, tout comme je serais super déçue qu'on me juge par rapport à ça, donc de façon biaisé, je me refuse à poser un stop à quelqu'un d'autre pour la même raison (pour garder cet exemple). Je trouverais injuste qu'on ne me donne pas ma chance, du coup c'est moche de ne pas la donner à l'autre en face.

Bon, je ne dis pas non plus que si l'autre te demande de lui garder tes rognures d'ongles pour le prochain rencard car il.elle les collectionne, il faut quand même envisager la vie à deux hein. :sweatdrop:
 
Dernière édition :
@0h-dear : Concernant ta première question, si sûrement parce que pour moi c'est totalement l'inverse. Je viens de vivre un an de céibat et je me suis rendue compte que j'adorais ça. Donc si ca foire avec un date, ben en fait, j'men fous car j'aime mon célibat. J'y vais sans pression, naturelle, en étant moi-même et basta, advienne que pourra.
 
Je pense qu'il y a d'un côté les défauts qu'on peut repérer tout de suite mais qu'on juge acceptables (genre, la personne n'est pas fichue d'arriver à l'heure mais elle est adorable, elle a la vanne facile mais n'a pas l'intention de blesser etc.), et cette sensation de mal-être assez difficile à décrire qu'on pourrait résumer par "ça le fait pas". Personnellement y a des gens qui peuvent me faire mauvaise impression sur telle ou telle chose mais qui peuvent (ou pas hein) se rattraper par la suite, et d'autres où quasi dès le début je "sens" que ça ne collera jamais avec cette personne. C'est le cas dans toutes mes relations (amoureuses, amicales, de travail), et les personnes que je sentais pas mais que j'ai été amenées à côtoyer quand même n'ont jamais été de bonnes surprises.

Rassure-toi @skippy01 y aura toujours des gens pour te donner une chance :taquin:
 
@Abby060393 bah en fait ce que tu dis sur la suite c'est ce que j'appelle fuir le conflit, se dire qu'un truc gênant c'est "pas si mal" parce que si tu fais la réflexion "eh, je parle !" tu penses "oh, c'est pas si grave" (et cette c'est pas ultra grave, mais si on le dit pas l'autre ne le remarque pas et ça devient une habitude) et c'est dans ce sens que je parle de fuir le conflit en espérant que l'autre remarque que "ah oui c'est pas cool !"
Y'a rien de sexiste ou de méchant et j'ai bien précisé en général, c'est énormément dû à l'éducation une fille ça jure pas, ça se plaint pas et ça se bagarre etc...
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes