Laissez Lâm vous parler de la fille qu'il aime

6 Janvier 2012
704
683
854
Corbeil Essonnes
Ellis;3118219 a dit :
J'aurais préféré que ça reste vague parce que déjà, cet avalanche de détails concrets et personnels n'aide absolument pas à rendre l'histoire universelle et en plus ça ne laisse aucune équivoque, aucun mystère sur l'identité de la demoiselle et ça me gêne énormément pour elle.

Mis à part le fait que le texte ne m'ait pas touchée (c?ur de pierre inside ?), le fait qu'il soit aussi précis m'a aussi gênée.

Peut être parce qu'inconsciemment je me mets à sa place à "elle", et que je détesterai que mon intimité se retrouve sur un blog, surtout un blog aussi populaire...
J'espère que son nouveau n'écrit pas de blog !

C'est peut être une totale mauvaise foi de ma part, mais je trouve que le texte fait trop "tombeur au c?ur brisé", bah moi ca ne m'émeut pas ...
 
24 Juin 2008
463
352
2 964
strasbourg
Je peux pas continuer à vous lire. Y a des commentaires très très corrects, pas de problème avec ça.
Par contre celles qui jugent du côté trop personnel de ce texte et pas assez universel j'ai envie de dire un gros MAIS WTF, le mec il est en train de vous raconter sa rupture, et vu comme il le présente, c'est un peu la rupture avec ce qu'on pourrait appeler la femme de sa vie...
Mesdames, mais qui êtes vous pour être si exigeantes ? Pardon si je suis agressive et j'entends bien que je le suis, mais je suis choquée, indignée, déçue... D'habitude quand je lis les commentaires des madmoizelles je regarde de loin et je trouve un interêt à tout... Mais là...
Pardon je suis dans l'impulsion là. Je tente donc de m'y reprendre :

Lâm prend le temps de poser ce qu'il a sur le coeur. Je crois que quelqu'un qui n'a pas toute l'indulgence du monde pour lui n'a jamais perdu la personne qu'il aimait.
Il se laisse aller à la douleur, comme il se laisse aller à sa plume. Comment peut-il se soigner s'il se cache premièrement derrière un style (soutenu ou familier mais pas dans l'entre deux, voyons) ?
Comment peut-il se soigner lui s'il cherche à vous toucher vous ?
En fait, je crois que là, quand il écrit ce texte, il pleure, terriblement, horriblement, et il s'en fout de faire quelque chose pour vous. Son seul soulagement probable qui puisse vous inclure, c'est de vous faire savoir que vous n'êtes pas seules.

Imaginez seulement dans quel état il doit être. Imaginez qu'il risque de tomber sur vos commentaires impertinents, non pertinents, gratuits, légers, futiles, déplacés.
Vous vous faites juge de l'émotion. Je ne comprends pas.

Le seul reproche que j'ai lu et que je peux comprendre c'est pour la demoiselle en question. Ca, d'accord, je n'aimerais pas trop me retrouver projetée sur internet d'une telle façon.

Virulence de ma part, oui, pardon.
Et je m'exprime mal et je le sais, parce que j'ai le cerveau en loques aussi et que je réagis à chaud, sous l'émotion.
 
2 Mars 2012
34
13
369
Paris
Et bam je pleure. C'est fou l'identification, quand même.
LA rupture pour moi, c'était y'a deux ans. Et j'ai avancé depuis, j'ai vu qu'il y avait "d'autres possibles" comme il dit. J'ai de nouveau aimé, j'ai de nouveau eu mal.
Mais quand j'y pense, j'ai encore mal. Et comme lui je comprends pourquoi elle est partie, pourquoi elle m'a laissée. J'ai compris qu'après plusieurs essais, et tout le mal qu'on s'est fait, il n'y avait pas d'avenir possible pour nous. Mais elle reste dans un coin de ma tête et de mon coeur comme LA fille, celle de ma vie. Et j'aurais aimé être capable d'écrire un texte comme ça, pour moi mais aussi pour elle. Ce n'est pas du déballage, c'est un cri d'amour, magnifique, malgré l'amertume.
 
29 Septembre 2010
556
611
4 864
Une phrase de son texte m'a vraiment parlé "Faire “nos” choses une dernière fois, bien, parce que les autres fois, je ne savais pas que c’étaient les dernières fois.".
Pour le reste j'ai trouvé ça trop personnel pour m'identifier vraiment à son histoire.
Et sa conclusion avec les photos est vraiment touchante.
 

Fab

Fondateur de mad
30 Septembre 2005
14 813
20 265
8 754
45
Paris
www.fabflorent.com
Shield;3118962 a dit :
Il n'y a rien de moins intime qu'une mauvaise écriture, rien de plus parlant de plus universel qu'un style travaillé comme celui de Proust par exemple.

Ça me rappelle un libraire, qui était venu me rapporter des bouquins à signer (ça se passe souvent comme ça, les dédicaces, l'éditeur envoie les livres à un libraire du coin). Il m'a expliqué pendant 1/2h que mon écriture était passablement naze, qu'il comprenait pas le succès que ça pouvait avoir, que ça ne resterait pas dans l'Histoire, que ça n'avait rien à voir avec du Dumas... et moi je passais mon temps à acquiescer, à lui dire qu'il avait raison, qu'à aucun moment c'était écrit pour toucher qui que ce soit d'autre que ma femme et que je comprenais pas d'où venait cet engouement. Et quand je lui ai demandé pourquoi il me répétait ça pour la douzième fois, il m'a dit "parce que Proust et Dumas, quand même, ça, c'est de la littérature, pas comme votre livre". Après lui avoir redit que j'étais tout à fait d'accord avec lui, il est parti.

J'ai jamais trop compris quel intérêt il avait à me répéter ça non stop, d'autant plus que j'étais plutôt très d'accord avec lui... Une fantastique discussion de sourds.

(et j'suis assez d'accord avec toi, et c'est ça qui fonctionne bien justement avec ce texte - de mon point de vue en tout cas - c'est que sa façon parfois très brutale qu'il a d'exposer sa douleur, nous renvoie à notre propre douleur)
 
H

Harpo

Guest
Le problème, c'est qu'on ne peut justement pas comparer un article de blog à Proust ou Dumas, des hommes qui ont une démarche littéraire, créative, qui ont une réflexion de méta-écriture et d'intertextualité à des individus ordinaires qui ont choisi de raconter leur quotidien de façon publique.
Je partage entièrement l'avis de Shield sur la (ou l'absence de) portée de ces textes, mais je ne peux pas en faire le reproche à leurs auteurs, qui n'ont eu d'autre intention que celle de se soulager et de communiquer. S'ils avaient évoqué une ambition artistique, en revanche, c'eût été une autre paire de manches ! Ce qui me gêne de façon toute personnelle dans ce genre de billets, c'est le jeu qui s'installe à très grand échelle entre le voyeurisme et l'exhibitionnisme, et plus particulièrement l'exposition de la vie d'une personne qui n'a peut-être pas du tout envie d'être citée sur internet.
 
H

Harpo

Guest
Shield, je suis bien d'accord avec toi, j'ai moi aussi parlé d'auteurs pour qualifier Fab et Monsieur Lâm ! Je dis simplement que la forme ne constitue pas l'une de leurs priorités, il s'agit à mon sens d'un déballage brut de faits, et que c'est bel et bien une forme de catharsis, mais doublée d'un besoin de reconnaissance. Pas une reconnaissance de l'homme en tant qu'auteur, mais de l'homme comme lieu de l'émotion et de la souffrance, ce qu'on cherche, c'est le soutien pur d'autrui, un feedback en direct. Et c'est là que je fais la distinction entre le blogueur et l'écrivain : l'écrivain n'a pas pour seule ambition d'être lu, il veut poser son empreinte sur le temps et le réel, sur les livres déjà écrits et ceux à venir, exprimer sa vision de la littérature, bref, il y a une notion d'éternité qui se promène quelque part dans le fait d'écrire. Le blogueur, lui, écrit pour le temps présent uniquement.

Tu dis qu'ils communiquent mal et j'ai le même avis que toi, simplement, je crois que nous formons une minorité. Ce genre de témoignage plaît énormément, ces textes reçoivent des centaines de commentaires, touchent beaucoup de gens qui s'y reconnaissent : c'est donc qu'ils accomplissent leur fonction et leur ambition.

Enfin, je voulais seulement dire que toute écriture n'est pas littérature :d
 
22 Septembre 2010
440
3 936
4 814
Navajo;3119538 a dit :
Tu dis qu'ils communiquent mal et j'ai le même avis que toi, simplement, je crois que nous formons une minorité. Ce genre de témoignage plaît énormément, ces textes reçoivent des centaines de commentaires, touchent beaucoup de gens qui s'y reconnaissent : c'est donc qu'ils accomplissent leur fonction et leur ambition.

Enfin, je voulais seulement dire que toute écriture n'est pas littérature :d

Oui, je suis d'accord.
Je suis peut-être cynique mais pour moi c'est l'étape ultime de la société de consommation : c'est de l'émotion garantie, tout de suite. Ça paraît naturel en fait, on vit dans un monde de divertissement facile, du coup pour l'émotion aussi il faut que ce soit facile. Pourquoi se taper les 3000 pages de "La recherche du temps perdu" (et une migraine) quand on peut pleurer un bon coup en quinze minutes de lecture d'un billet de blog ?

Tiens d'ailleurs sur le blog, pour proposer d'autres articles il est écrit "D'ailleurs nos clients ont aussi acheté ces articles".

Je ne juge pas du tout, c'est juste mon analyse. Surtout que si on parle de qualité d'écriture, nombre de livres "de littérature" ont été publiés alors qu'il étaient moins bien écrit que cet article de blog.

En ce qui concerne le texte en lui-même je n'étais pas trop touchée durant la lecture mais je suis allée jusqu'à la fin quand même et j'ai bien fait car je trouve que c'est la meilleure partie. Le lien entre le texte et les photos est très bien fait et finalement c'est la vidéo qui m'a le plus touchée, sûrement parce que c'est dans cet art là que Lam s'exprime le mieux.
 

S-L

6 Avril 2011
249
187
1 144
Pour répondre à la madmoizelle qui a trouvé que l'on se faisait "juges de l'émotion" (hummm, trop nulle, je sais pas encore citer des gens, pardonnez la petite nouvelle :sad: ), il me semble que l'on a pas jugé sa douleur, mais le fait qu'il la partage.

Ce genre de texte cathartiques, post-rupture au autre, pour moi ça n'a pas sa place sur un blog tenu par quelqu'un qui n'écrit pas en anonyme. Je sais bien, pour le faire moi-même à chaque moment dur de ma vie, qu'écrire soulage intensément, mais je ne conçois pas qu'on publie ces morceaux d'intimité quand ils impliquent une tierce personne... Surtout que dans le fond, c'est tout de même un peu narcissique : à part des encouragement, que peuvent faire ses lecteurs ? C'est peut-être vers ses amis et sa famille qu'il faut se tourner dans ce genre de situations, que vers une masse de lecteurs ;)

Du reste, quand Arthur Art dit qu'il pourrait être blessé en lisant qu'on a pas toutes accroché à son texte, bah simplement il s'expose sur internet, donc la critique (constructive, sisi :) ) fait partie du jeu. Encore que, mis à part quelques trois madmoizelles, c'est positif ici.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes