Laissez Lâm vous parler de la fille qu'il aime

16 Février 2009
1 959
25 047
5 694
Apollinouchka;3120979 a dit :
Sans pouvoir m'identifier parce que je n'ai pas vécu de rupture comme celle la j'ai bien aimé son article, je trouve que l'émotion passe bien.
Je trouve ca triste de vouloir tout analyser dans ce genre de texte jusqu'à traiter ca de voyeurisme, de texte de consommation, de distribution gratuite d'émotion,...ce mec a simplement écrit avec ses tripes, je pense pas qu'il se soit préoccupé de la signification du fait de poster ca sur son blog et au final qu'est ce que ca apporte de plus? Ca touche ou ca ne touche pas, mais je vois pas l'intérêt d'essayer de rationaliser un simple article de blog. C'est sur qu'en prenant de la hauteur dessus on peut se dire que cette démarche est du à ceci ou cela et y trouver des choses à redire...mais je pense que pour pouvoir apprécier un texte comme ca justement il ne faut pas prendre de hauteur mais rentrer dedans. Ce qui fait que ce texte touche certaines c'est qu'il transpire l'émotion, l'humanité, mais on ne peut ressentir l'émotion de l'auteur que si l'on accepte de s'y laisser aller et c'est tout aussi intéressant (voire plus dans le cas présent) de faire cet effort de ressentir l'émotion, plutôt que de chercher à analyser la forme. Faire l'effort de "compassion" comme dirait le Dalai Lama :P

Mais je comprend par contre que certaines plus habituées à la littérature n'aient pas pu rentrer dedans à cause du style. Pour ma part j'aime bien aussi ces textes je vois ca comme des petits bouts d'humanité brut, mais je suis pas très littéraire et j'imagine que si ce texte c'était trouvé sur un skyblog du genre "pourkwa ma tu kitey ?" j'y aurais été plutôt hermétique ^^
Disons que pour ressentir l'émotion il faut aller la chercher alors que dans la littérature elle vient te chercher.


J'ai trouvé la lecture de ce billet tellement longue et fastidieuse, que je me suis contentée de le survoler. C'est un premier obstacle à la communication d'une émotion.

Ce billet fait l'objet d'un article qui nous le présente comme humain et touchant. A partir du moment où un forum est rattaché, le débat est ouvert... Je n'irais pas taper sur l'épaule de Lâm pour lui expliquer que moi personnellement ses écrits me laissent de marbre, mais je crois quand même être en droit de faire part de mon ressenti dans le cadre d'une discussion sur la portée de ce texte... Fab, estimant que ce texte était poignant et humain, nous a invitées à le lire. Après libre à chacune d'en faire une bonne appréciation ou pas, et à titre personnel, mon avis diverge de celui de Fab. Il faudrait que je le taise au motif que le texte de Lâm est triste et débordant de pathos? En fait, ici, sur le forum, je ne vois pas pourquoi les réactions négatives seraient moins légitimes que les réactions positives, on a toutes une opinion et on a toutes le droit de la partager en réaction à l'article de Fab, qu'on soit d'accord avec lui ou pas...

Et ensuite, je pense que TOUT peut être analysé même s'il s'agit d'un billet de blog dégoulinant de pathos et de bons sentiments. Ne serait-ce que parce que n'importe quel écrit est le fruit de son époque, et qu'il en reflète certaines problématiques, certains questionnements et modes de pensées, etc. Ce qui m'agace, c'est qu'au motif qu'un film, qu'un livre, qu'une série ou qu'un billet de blog soit drôle ou émouvant, il soit exempté de tout regard critique. Avoir du recul par rapport à tout ce qu'on lit ou voit ne veut pas dire être affublé d'un cœur de pierre doublé d'un balai dans les fesses...
De toutes façons le texte étant public, il y aura de fait, autant d'interprétations que de lecteurs.
 

Nyl

5 Août 2011
118
54
694
SEICHAMPS
Bon ben, moi non plus ça ne m'a rien fait, ce billet. Je ne le trouve d'ailleurs pas si bien écrit que ça (pour ne pas être méchante), j'ai même lu en diagonale à la fin tellement je l'ai trouvé long.

Ca me gêne pour la femme concernée, que sa vie soit un peu racontée comme ça, et je n'aime pas trop ce genre d'intiative, j'ai l'impression que le blogueur se "victimise".

EDIT:

Shield;3121683 a dit :
@Apollinouchka : je suis partiellement d'accord avec toi. Simplement, c'est parce que ce texte est mal écrit que je n'ai pas réussi à entrer dedans. Mon regard n'est pas en mode analytique automatique :cretin: d'abord je lis, ensuite j'analyse. Sauf que je poste ici quand je suis passée par les deux étapes, c'est peut-être ce qui te donne l'impression qu'on a pu prendre trop de recul. Seulement la raison pour laquelle je n'ai pas adhéré au texte était qu'il rendait ma lecture fastidieuse (à cause du rythme surtout), ce que je n'ai pu formuler que quand je me suis arrêté pour me dire : "attends, pourquoi je trouve ça horrible à lire?". Et une fois que j'ai posté ici, il me semblait plus intéressant de dire pourquoi. C'est important de faire preuve d'esprit d'analyse pour mieux se connaître et pour mieux comprendre les choses (même un "simple article de blog" fait partie de notre réalité), je pense. On devrait être réceptif ET actif face à quelque chose de nouveau (ici un texte). Certaines personnes peuvent d'ailleurs faire les deux en même temps, je trouve ça un peu étrange de présumer qu'il y a une distinction radicale et hermétique entre l'appréciation par les émotions (jugement sensible) et l'appréciation par la pensée (jugement intellectuel). Notre appréciation, notre jugement, passe par les deux aspects.

Ah ben voilà, c'est exactement ce que j'ai pensé. Comme tout le monde disait que c'était bien écrit je me suis attendue à du lourd, et en fait pas du tout... Je pense que les paroles rapportées coupent tout et puis l'écriture est vraiment banale, redondante (Le pire, ce passage avec toutes ces "dernière fois").
 
11 Octobre 2005
439
228
4 774
33
Question complètement HS mais est-ce que l'une d'entre vous sait quelle est la chanson de la vidéo 'the trail'?
 
9 Janvier 2011
1 367
694
974
orléans
C'est étrange de tout analyser... :shifty: je ne dis pas ça sur le ton de "bande d'aliens insensibles !" hein, je trouve que ça soulève un point intéressant sur la manière dont est traité une info: entre ceux qui suivent le blog de lâm et ceux qui connaissent le billet suite à son statut d'article, je suppose que les madzs à qui cela n'a pas plu attendaient un certain intérêt à cette lecture.

Perso, je ne me verrais pas analyser ce billet, je le prends pour sa dimension personnelle et donc son vécu. Ca m'a un peu touché parce qu'il y a une personne derrière, mais je peux comprendre que d'autres aient pu se sentir indifférent. Après, être rebutée par le côté brouillon, j'ai envie de dire que le mec a pas voulu écrire un roman quoi donc je suppose que ça reflète seulement son état d'esprit, au sens propre. Je lui souhaite bien du courage à ce garçon :happy:
 
18 Septembre 2008
3 142
4 795
5 694
Moi ce qui m'a le plus touchée dans l'article c'est la vidéo, j'ai beaucoup aimé le lien entre "ce sera toujours elle, qui avance. Et derrière, moi." et la façon dont il a prit les photos :)

Sinon concernant l'article en lui même, sans parler de sa façon d'écrire il m'a un peu touchée. Parce que j'ai été plusieurs fois à la place de la fille et que oui moi aussi j'avais cette dureté à pouvoir laisser l'autre du jour au lendemain en étant passé à autre chose en une fraction de seconde alors que ça faisait des années que ça durait.. C'est aussi dur d'être de ce côté quand on voit le mal qu'on fait à l'autre mais qu'on doit avancer sans lui :sad:

Pour l'effet de la médiatisation de la rupture je l'ai vécu aussi, avec ma 1ère relation sérieuse et même si c'était pas à la même échelle (on avait 18 ans) c'est très désagréable de voir son histoire affichée aux yeux de tous, et d'avoir des commentaires qui jugent sans connaître.
 
24 Juin 2008
463
352
2 964
strasbourg
Shield;3118962 a dit :
Je crois que tu as mal lu les commentaires :stare:

EDIT : (A mes yeux, on ne se "cache" jamais derrière un style. Quand on n'a pas de style, c'est précisément qu'on se laisse penser par une façon de parler, d'écrire, de penser, qui n'est pas la nôtre, mais celle de notre milieu, qui nous précède. Il n'y a rien de moins intime qu'une mauvaise écriture, rien de plus parlant de plus universel qu'un style travaillé comme celui de Proust par exemple. C'est pour ça que Du coté de chez Swann m'émeut, et pas cet article. C'est ce qui fait la beauté et l'universalité des poèmes par exemple. Tu peux ou non être d'accord mais je te trouve très présomptueuse de faire des jugements éthiques à propos de filles que tu ne connais pas. Moi je ne doute pas de la peine de Lâm et je le juge encore moins, il publie un post sur son blog et c'est de ce post que je parle (c'est ce post qu'on peut juger, qui est d'ailleurs exposé au jugement public), personne ne parle de la tristesse des autres, pas plus les gens qui se sentent tristes avec eux que les gens qui y sont indifférents. Quand tu ressens de la tristesse en le lisant, c'est ta propre tristesse.)


Pardon si j'ai pu paraitre présomptueuse, mais des commentaires comme le tien m'ont semblés très violents quand même... Après c'est mon vécu que je mets là dedans aussi ! Mais juger le style de façon aussi crue, ça me met mal à l'aise parce que quand même, le mec au moment où il écrit ça il en chie, il s'en fout d'écrire avec un bon style... Parce qu'ici je ne sens pas une absence de style, mais plutôt un mauvais style non ?
Après on ne s'est probablement pas entendue sur l'universalité, j'avais pas pris le terme dans son aspect littéraire, si je l'avais fait j'aurais peut-être mieux suivi ton idée, bien que je pense ne pas avoir la même sensibilité vis à vis de l'universalité ! :)



Edit : Quand je parlais de juge de l'émotion, je voulais dire par là que l'émotion se doit d'être retranscrite d'une telle manière pour plaire, ce qui selon moi n'est pas juste, s'il souhaite retranscrire l'émotion de telle ou telle façon parce qu'il la ressent ainsi, c'est son seul droit. Je pense que mon probleme vient du fait que je ne comprends pas tellement ce qu'implique un blog. Pour moi ça n'a juste rien à voir avec de la littérature là, naïvement je pense qu'il exprime son sentiment... En effet je connais pas le jeune homme et son blog donc bon.

Aussi, je suis tout à fait d'accord avec le fait qu'il choisisse d'exposer sa douleur - et n'y avais simplement pas songé. Je pense que je n'ai pas su mettre une distinction claire entre lui et moi, ce qui fait que j'imagine être à sa place, alors que moi je n'ai pas exposé mon histoire en fait, et que si je le faisais je ne le ferais pas pour ces raisons et de cette façon.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes