La madmoizelle qui témoigne a toute mon empathie, semaine après semaine c'est vraiment un enfer qui semble se dérouler sous mes yeux...

En revanche, même si je peux comprendre qu'il y ait une sorte d'urgence à publier ce témoignage, je suis très embêtée par le nombre de coquilles et fautes qui se sont glissées dans cet article. Je n'aime pas du tout faire des remarques de cet ordre, les commentaires ne devraient pas être faits pour ça mais là ça dépasse mes limites...

Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Mon intention n’est vraiment pas d’être désobligeante envers le magazine, mais je ne peux pas m’empêcher de penser qu’une relecture plus aboutie serait une marque de respect envers les lecteurices et la personne qui témoigne. :dunno:
 
Je lis vos commentaires et je me rends compte qu'en fait, moi ça me semble logique et normal ces moments où tout s'enchaîne, comme si on avait toutes eu ça un an ou deux, et donc quand j'entends comme ça choque les gens je me dis que c'est pas normal que ça me semble normal...si ça se trouve, je raconterais mes années enchainements de galère et ce serait beaucoup moins tragique!! Mais en fait, mon sentiment c'est que il y a une logique dans l'enchaînement des problèmes on est affaibli par le premier problème déclencheur et donc plus vulnérable! C'est typiquement les moments où les manipulateurs toxiques ou abusifs (ici le prof) peuvent se rapprocher...c'est aussi le moment où c'est plus dur de nous aider....
En tous cas soutien a l'auteure, sans jugement de ses proches car comme je l'ai dit précédemment, on a que une vision. Mais beaucoup de soutien. Pas évident du tout , surtout le slutshaming je crois que ça laisse de grosses traces. Moi jadmire comme.elle essaye de bouger etc même amoureusement. Quand j'ai un gros probleme comme.un deuil, typiquement je rentre dans ma carapace, car je me dis que je deguste déjà assez sans ajouter les problèmes amoureux. En tous cas, je me dis que si elle écrit maintenant c'est que ca va mieux! Mais qu'on se sent mal pour elle, car elle est attaquée de tous les fronts
 
Dernière édition :
Je suis d'accord avec @Elliana, je suis un peu mal à l'aise devant les nombreux commentaires négatifs à l'égard de Thomas depuis le début de la publication de cette série de témoignages.

Mon but n'est pas de le dédouaner, mais contrairement à certaines personnes dans l'entourage de la Madz' qui m'ont l'air clairement malveillantes (Joffrey, Eva, pour ne citer qu'eux), Thomas me fait plutôt l'effet de quelqu'un de fragile psychologiquement, et je ne pense pas que ses actions découlent d'une volonté de faire du tort à l'autrice ou de la manipuler. Je veux dire, on parle quand même de quelqu'un qui a fait un saut du 3ème étage pour attirer l'attention de son crush, c'est particulier, quand même, de risquer sa vie comme ça :shifty: Je ne pense pas que quelqu'un de réellement malveillant et manipulateur se mettrait en danger comme ça pour le simple trip de faire du chantage au suicide.

Alors je sais qu'il y a beaucoup de gens ici qui ont aussi évoqué les dangers de l'alcool, mais honnêtement, des gens qui prennent des risques lorsqu'ils étaient bourrés, j'en ai croisé un bon paquet, et de deux choses l'une :
- soit ils ne mesuraient pas les risques au moment des faits, ce qui me semble très peu probable dans le cas de quelqu'un qui fait un saut dans le vide (et il s'agissait souvent de gens qui prenaient aussi volontiers des risques lorsqu'ils étaient sobres)
- ils mesuraient les risques, et ça témoignait d'un malaise plus profond que l'alcool n'a fait que révéler

Donc j'ai vraiment tendance à penser que Thomas est quelqu'un qui va plutôt mal et qui pense vraiment qu'une relation avec l'autrice lui offrira enfin le salut tant espéré. Mais j'ai du mal à l'imaginer volontairement malveillant. Et ça me met quand même assez mal à l'aise qu'on dise de quelqu'un qui a fait une quasi tentative de suicide qu'il ne l'aurait fait que dans le but de manipuler quelqu'un :shifty:
 
je vais rebondir sur les commentaires par rapport à Thomas vu que j'ai lancé ça en premier. Tout d'abord, en effet nous ne sommes pas certaines qu'il soit malveillant. Nous émettons des doutes face à une situation avec des red flags parce que c'est important de le souligner quand-même. En espérant malgré tout que l'avenir nous donnera tort.

Autre précision qui a quand-même son importance, je rebondis sur ton texte @MissMachine : ce n'est pas parce que quelqu'un n'a pas l'intention de nous faire du mal qu'il ne nous en fait pas. Foncièrement, il y a très peu de personnes dans ce monde qui sont volontairement malveillants et "toxiques" (toxique = nocif à quelqu'un, face à une personne bien définie et sur un temps défini, on peut l'être pour quelqu'un à un moment donné et pas avec d'autres). Ce n'est pas parce que l'intention de faire du mal n'y est pas que ça excuse. J'ai déjà vu des cas de "chantage au suicide" où la personne était prête à se tuer, par désespoir et mal-être à l'idée de perdre son amour. L'intention n'était pas du tout de simuler, de manipuler par la pitié ou autre, c'était un vrai cri de désespoir. Mais en posant cette responsabilité sur son partenaire, celle de sa "vie", c'en est devenu un chantage au suicide malgré tout. Un truc néfaste, lourd et terrible à porter pour la partenaire, peu importe qu'il n'ait pas voulu cela.

Idem pour les cas de dépendance affective (comme ça peut l'être ici), de traumatisme, ou juste de relation qui ne fonctionne pas : quelle que soit la raison, ça ne justifie pas de ne pas remettre les comportements en question. La madz qui témoigne l'a fait d'ailleurs, elle a eu malgré elle un comportement un peu toxique il y a quelques mois en jonglant involontairement avec ces deux garçons, Felix s'est éloigné pour s'en préserver, elle n'arrivait pas forcément à faire autrement, elle a pris des décisions pour essayer de faire au mieux, elle s'est excusée et elle essaie de ne plus répéter ses erreurs. Elle en a tiré des leçons et fait de son mieux avec son trauma. Peut-être que Thomas aussi, mais on pointe quand-même les red flags à vérifier car la chute + les coups de nice guy + la possessivité ça soulève des questions et ça mérite d'être creusé. Ca ne veut pas dire qu'il ne pourra pas lui aussi se remettre en question et ne plus réitérer ou chercher à s'améliorer mais oui, il peut être potentiellement toxique pour l'auteure à l'instant t.

Je rebondis aussi sur le concept "d'intention" (et je ne dis pas du tout que c'est ce que tu as dit mais ça me fait penser à un point important à rappeler) : gare aux intentions dans une relation. On est éduquées et matraquées en société à toujours se faire passer après, à soutenir envers et contre tout les hommes qui souffrent et ne "font pas exprès":
- il me trompe non stop et j'en souffre mais c'est parce qu'il a eu un schéma familial difficile, il ne veut pas me faire de mal
- il m'a frappée mais il était bourré/il a une mère difficile/il vis une phase difficile il n'avait pas l'intention de me frapper vraiment
- il est très jaloux mais il manque de confiance en lui il le contrôle pas il n'a pas l'intention de me blesser...
etc etc
Comme me l'a appris mon meilleur ami il y a quelques années "l'intention on s'en fout, s'il te fait du tort, les faits sont là et tu n'es pas obligée de les accepter/excuser. Tu as le droit d'être heureuse."
voili voilou
 
Je suis assez d'accord, je vois pas en quoi "il souffre" et "il a des comportements néfastes pour l'auteure" sont des énoncés mutuellement exclusifs en fait :dunno: Je pense pas avoir lu quelqu'un affirmer ici que c'est un psychopathe sanguinaire qui tourmente autrui pour le plaisir ! Mais il est manifeste dans le témoignage que son amour commence à prendre trop de place dans la vie de l'auteure, et perso s'il y a un truc sur lequel je démordrai jamais c'est que les sentiments qu'on éprouve pour les autres ne nous donnent aucun droit sur eux. Elle dit clairement qu'il l'étouffe et qu'elle n'a plus l'énergie de lutter contre lui. Alors ok on a pas son point de vue à lui, mais en tout cas ce qui ressort de ses actes est pas hyper positif. Et ça fait un beau contraste avec l'auteure qui elle non plus n'a pas toujours été réglo mais se remet en question et essaie de reprendre le contrôle de sa vie, même si son traumatisme lui complique la tâche. En tout cas, elle gère tant bien que mal sa souffrance sans rejeter les torts sur les autres. Thomas donne une impression bien différente.

Et je rejoins @cherrycordia quant au fait qu'en tant que femmes on est, hum, disons, vivement encouragées à nous martyriser pour nos compagnons, à toujours leur accorder le bénéfice du doute et à prendre sur nous pour déceler les failles intérieures derrière leurs comportements, quand bien même ces comportements nous font du mal. J'en ai eu un assez bel exemple dans ma vie personnelle ces derniers mois. Et je peux dire qu'en plus d'être une tâche pénible parce qu'elle nous force à mettre de côté nos émotions au profit de celles de notre partenaire (quand ce n'est pas carrément nous refuser à nous-mêmes la légitimité de ce qu'on ressent), c'est souvent ingrat parce qu'il y a toutes les chances pour qu'on se retrouve laissée sur le carreau en fin de compte. Sans parler du fait qu'il n'y a aucune réciprocité, c'est-à-dire que notre partenaire ne fait pas le quart des efforts émotionnels qu'on déploie pour lui. Personnellement, j'ai vu le beau résultat que ça a donné pour la connaissance que j'évoquais, et au moins ça m'a vaccinée pour de bon contre ce genre d'entreprise.

Un truc que j'ai pas trop compris, dans le dernier paragraphe, elle dit avoir renoué contact avec Félix au cours d'une soirée, mais ça donne l'impression qu'ils ont juste discuté, sans spécialement décider quoi que ce soit pour le futur de leur relation. Et pourtant, quelques jours après, il se présente comme son copain ? Auprès d'une tierce personne, en son absence, et sans lui avoir demandé son accord ? J'ai l'impression d'avoir loupé une information, à moins qu'on ait des détails dans l'épisode suivant ?
 
Dernière édition :
Le truc par rapport à Thomas, c'est que beaucoup de réactions le dépeignent comme foncièrement "toxique", comme s'il calculait tous ses coups et qu'il tissait délibérément sa toile autour de l'autrice. Enfin c'est vraiment l'impression que donnent beaucoup de commentaires depuis le début de la série d'articles. Du coup sans parler de l'excuser, je trouve important de rééquilibrer les choses : comme le dit @MissMachine, quelqu'un de vraiment tordu ne compromettrait pas son intégrité physique comme ça. Il ferait peut-être du chantage au suicide, mais ne mettrait pas ses menaces à exécution (ou alors sans prendre de vrai risques). Je pense surtout qu'il a une vision très immature et "drama" de l'amour, ce qui le conduit à avoir des comportements manipulateurs. Franchement vu l'âge des protagonistes, c'est pas forcément très surprenant qu'ils aient ce côté un peu "à vif" dans leurs relations. Ca ne veut pas dire qu'il faut excuser et accepter, ni même rester avec lui, mais de là à faire de Thomas un monstre, je ne trouve pas ça très juste. Il est très jeune, et en admettant qu'il n'ait pas un mauvais fond, il a sûrement une marge d'évolution.
 
@cherrycordia @Flopidou : alors, personnellement, je réagissais à certains commentaires dans les épisodes précédents qui qualifiaient Thomas de "pervers narcissique" ou de "personne toxique", etc... Mais on est complètement d'accord que ce n'est pas parce qu'il souffre que l'autrice devrait mettre ses besoins de côté et se sacrifier pour lui. Au contraire, je trouve que dès le départ, le saut dans le vide était déjà une raison légitime pour l'autrice de ne pas vouloir s'engager dans une relation avec Thomas, parce que ça laissait quand même soupçonner une forte instabilité psychologique. D'ailleurs on avait pas mal parlé du fait que l'autrice voyait un peu trop le fait de renouer avec Félix comme la solution à ses soucis, et je pense que c'est encore plus vrai pour Thomas : il a l'air de penser que tout ira bien une fois qu'il aura une relation stable avec l'autrice, quand bien même ses sentiments à elle pour lui ne seraient pas aussi forts que les siens (ce qui traduit quand même une forte dépendance de la part de Thomas), et je pense que cette obsession masque des problèmes plus profonds qui ne seraient pas résolus par une relation mais bien par un suivi psychologique ou psychiatrique.

Mais ce qui me gêne quand on définit Thomas comme un pervers narcissique, c'est que les gens dits "narcissiques" ont quand même un profil psychologique assez particulier qui les rend souvent incapables d'empathie, et c'est cette incapacité à prendre les besoins de l'autre en considération qui les rend toxiques. Et dans leur cas il n'y a absolument rien à faire : un suivi psy ne les "guérira" pas, d'ailleurs ils ne souffrent pas forcément, ils pensent vraiment que tout leur est dû, et ils tirent même souvent de la satisfaction du fait de dominer les autres. Ce sont des gens dont on doit juste se tenir éloignés, point barre.

Là où à l'inverse, je pense plutôt que Thomas est profondément en détresse, et n'en a même pas forcément conscience d'ailleurs. Mais ça me paraît évident que quelqu'un qui a cherché à attenter à sa vie comme il l'a fait est en détresse et a besoin d'aide. Mais par-contre, histoire de bien clarifier parce que je pense que ce n'était pas clair dans mon message originel : je ne pense pas pour autant que l'aide doit venir de l'autrice et encore moins sous la forme d'une relation. Je pense vraiment que Thomas avait besoin d'une prise en charge psy, et malheureusement l'autrice était peut-être un peu trop jeune pour voir ça.
 
@Chandernagor @MissMachine D'accord, je comprends mieux vos point de vue ! Je pense qu'on est d'accord sur l'essentiel et que peut-être le fond de l'incompréhension vient de ce qu'on veut pas forcément toutes dire la même chose quand on emploie le terme "toxique". Pour moi c'est un jugement sur un comportement à l'instant T, pas une condamnation morale de la personne dans son entièreté (et donc pas une volonté de faire de lui un "monstre"). C'est pas "les personnes toxiques" et "les autres", on est tous susceptibles d'avoir un comportement toxique à n'importe quel moment de notre vie, pour des tas de raisons. Je pense effectivement qu'il serait exagéré de dire qu'il a monté son coup depuis le début en tirant les ficelles pour obtenir de l'auteure ce qu'il voulait, mais cela dit ça veut pas dire qu'il la manipule pas (consciemment ou pas, le résultat est le même) (et d'ailleurs, on ne sait pas si son comportement est délibéré ou non, on a pas son point de vue). Je trouve aussi qu'il a une mentalité de propriétaire manifeste envers l'auteure, comme si elle lui appartenait parce qu'il est amoureux d'elle, et même si c'est vrai que ça fait pas de lui une ordure sans espoir de retour, c'est quand même le genre d'état d'esprit qu'il faut étouffer dans l'oeuf le plus vite possible.

Et c'est effectivement à dissocier de l'appellation de "pervers narcissique" où pour le coup on entre dans la pathologie et la qualification d'un individu dans sa globalité (puisqu'a priori quand on l'est, c'est pour la vie). Là, je suis d'accord que c'est pas le plus probable.

Quant à l'accident en lui-même, personnellement j'ai vraiment du mal à me prononcer dans un sens ou dans l'autre tellement ça me paraît bizarre comme histoire (en lisant le premier témoignage, je pensais qu'il s'était défenestré volontairement, mais en fait non il voulait pas se jeter par la fenêtre et il est juste tombé ? mais pourquoi il a grimpé sur le rebord à la base ?)
 
Dernière édition :
Bravo à l'autrice pour ce témoignage! ça n'a pas du être évident à poser sur le papier. Et en même temps il permet d'éclairer beaucoup de situations de vulnérabilité en donnant des clef pour démêler la situation et faire face.
Je tien à souligner le détail des symptômes physiques et psychique de mal-être psychologique (notamment symptômes de dépression) qui sont bien décrits et peuvent, je pense, permettre à d'autre de lever un drapeau rouge face la même situation (pour soi ou ses proches)
 
Plus cette histoire avance, plus j'adore sincèrement cette chronique, même si c'est sans doute un peu curieux de dire ça vu ce que l'auteure a traversé...En fait je me dis que malgré l'horreur, pour qu'elle puisse écrire cela à destination de Madmoizelle, avec le recul qu'on ressent dans son écriture...elle revient de tellement loin.
Je suis vraiment heureuse pour elle qu'elle réussisse à se relever de ce moment de sa vie, et de partager tout ça avec nous...c'est vraiment une chronique hyper encourageante pour toute personne qui traverse une année "cousine" à celle-ci (coucou).

Je dois aussi avouer que j'ai de plus en plus de mal avec Thomas. Je le défendais beaucoup au début, mais plus on avance, plus c'est bête, mais je pense à sa famille et ça me met en rogne. Je ne comprends pas comment un garçon aussi jeune, et aussi instable, n'est pas plus encadré par sa famille. Enfin si, concrètement je vois très bien comment on en arrive là ! Mais c'est fou de se dire qu'il aurait suffit de si peu pour que cette histoire prenne une tournure si différente.

Plein de courage, et hâte de lire la suite !
 
ça m'a brisé le coeur cet article, je tire mon chapeau à l'autrice qui a dû se sortir de tout ça :fleur:
Le comportement du prof est vraiment gerbant.:sick: Je suis contente que la madz ait eu Astrid a ses côtés pour la soutenir.
Les commentaires précédents ont déjà bien exposés mon avis sur Thomas. Il a clairement un problème pour s'accrocher autant à une relation qui ne marche pas et se comporter comme ça. Il me fait de la peine et en même temps il me fait peur. J'espère que ça finira par s'arranger pour lui aussi.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes