Le Nouvel An, c'est surcoté : vos témoignages des pires soirées du 31 décembre !

12 Novembre 2014
39
186
1 589
28
Auxerre
L'an passée, j'ai eu un accident de la route le 27 Décembre. Du coup je ne pouvais plus me déplacer pour aller à la soirée du 31, qui elle même a été annulée car l'hôte était malade. Du coup j'ai passé mon 31 seul devant la télé à siroté mon oasis, sous médicament à base d'opium... Et le saumon que j'avais acheté il était même pas bon! XD
 
C

ClemBouBou

Guest
Idem je n’ai jamais vraiment aimé le 31 décembre. Ça me saoule mais ça me saaoooule au plus haut point cette idée qu’il faut absolument organiser ou se faire inviter quelque part sinon on est un.e « loser ». Tout ça pour aller s’ennuyer dans une soirée où on n’a ps envie d’être mais pression sociale oblige.

Je n’ai jamais eu de réveillon sympa ou mémorable par contre des pourris oui.
Celui où simplement personne ne t’invite donc comme ça c’est réglé. Quand tu es ado et que quasiment toute ta classe est invitée sauf toi, ça booste le moral je vous dis pas comment...
Celui où mon mec m’a quitté peu de temps avant, obligée de rentrer chez ma mère et son copain au milieu de la campagne où il n’y a rien à faire et l’ambiance familiale est pesante.
Et puis le classique donc où tu te forces à sortir et boire en regardant l’heure, non pas pour le décompte mais pour savoir quand il sera socialement acceptable de rentrer chez moi.

Du coup maintenant pépouse, un bon petit repas en famille avec un film/série/livee avant de dormir et c’est tout. Limite je me méfie quand on m’invite dorénavant.

Sinon j’aimerais bien faire des expériences pour cette période. J’ai vu un reportage sur des gens qui partaient passer le Nouvel An chez les Touaregs ou en Laponie ou en Colombie. Ça par contre ça me plairait bien, quelque chose qui sorte de l’ordinaire.
 
26 Avril 2009
5 452
23 905
5 944
Tous les nouvel an que j' ai fêté se sont mal passés DC depuis je n' ai plus envie de le fêter et fuck la pression sociale, je n ain' ai plus honte maintenant de dire que je ne fête pas Nouvel An.
Le meilleur nouvel an aa quan même été en 12/13, a la dernière minute j' appelle une copine qui me demande ce que je fais je lui répond que rien n est prévu et elle me propose de se faire un repas avec elle et 2 de ses amis. Chacun ramène un truc de son frigo, il me restait du fromage a raclette, mon amie avait des patates et ses amis de la charcuterie, on s est donc improvisée une raclette en petit comité. Et c était carremcar bien. Puis on est allé dans un bar et a minuit je SS rentrée chez moi, sans aucune pression avec les " tu rentres déjà etcc"

Et le pire c était en 2016-17 je venais de être maman, on nous invite chez des amis. Au départ avec mon conjoint on voulait refuser car on était trop fatiguée avec le bébé qui ne faisait pas ses nuits etc. Mais encore a cause de cette pression sociale, on s est dit on va y aller sinon les gens vont dire que depuis qu on est parents on ne fait plus rien. Pfiou la soirée était interminable, on a eu du mal a endormir l enfant donc peu présent avec les hotes, puis une fois endormie mon mari et moi on s est endormie entre l entrée et le plat sur le canapé à minuit. On a quand même fait le décompte. Finalement comme on devait repartir nous sommes partis sans attendre le dessert ( il était vers 3h) surtout qu un réveil imminent du bébé nous attendez pour un biberon.
Ces amis nous ont reprochés de ne pas avoir été présent au début de soirée, être partis tôt et de nous être endormi... aujourd'hui ça n est plus des amis!
 
28 Avril 2015
1 896
10 119
3 194
Il y a une dizaine d'années, quand j'étais étudiante, on a fait une nouvel an beuverie avec des copines. Les parents de l'une d'elle nous laissaient l'appart, ils sortaient fêter de leur côté. On avait acheté des alcools de merde avec nos maigres moyens ( Passoa, Malibu, Manzana ... ) Mais comme à l'époque on était en prépa, ça allait être la teuf du siècle.
On a commencé la soirée vers 20h. J'ai sifflé la bouteille de Malibu à moi seule. Je me souviens, je me suis dirigée vers le canapé, puis ... blackout. A l'époque j'étais très menue et tenais très peu l'alcool. J'ai passé la soirée à vomir, en PLS, pas loin du coma éthylique. De temps en temps j'émergeais puis je re sombrais.
Il paraît que quand les parents de la copine sont rentrés, je me suis écriée " Regarde M. y a des gens qui sont rentrés chez toi, qu'est-ce qu'ils foutent là ???? " :ninja:
Le lendemain je m'en suis tirée avec une groooosse gueule de bois. En rentrant, j'ai oublié de souhaiter la bonne année à mes parents qui m'ont fait la tête. Ambiance :nod:
 
25 Février 2014
3 718
31 243
4 074
Nantes
Mes nouvels ans sont effectivement totalement surcôté pour moi, même si j'ai pu passer des bonnes soirées, ça a surtout été des trucs soft et jamais LA meilleure soirée de mon année.
En gros, je l'ai fêté avec les amis de mes parents, ou en très petit comité (3 - 4 personnes). Je l'ai fêté deux fois sur internet (j'étais dans la commu de JVC et c'était assez drôle de se retrouver à plusieurs centaines de personnes à essayer de poster un Bonne année à 00:00:00 . En plus tu le passes avec des gens qui n'ont personnes avec qui le fêter non plus donc c'est plutôt agréable). Sinon, je me suis retrouvée invité à des fêtes où je connaissais une personne sur 30 ce qui est franchement pas ouf (autant, au début les gens sont ouverts et sympa, autant plus la soirée avance, plus les gens se retrouvent par affinité et ont des conversations auxquelles il est compliqué de prendre part).
Et là, ce sera avec 7 personnes où je connais presque tout le monde, soirée tranquille et ça me va parfaitement!
 
  • Big up !
Réactions : MissDodo
9 Mars 2018
384
2 818
814
Le nouvel an, très surcoté comme soirée... On le fêtait pas trop avec la famille, on faisait la fête le 1 er janvier, on mangeait un petit truc de fête le soir comme un boudin blanc ou une coquille saint jacques, sachant que le lendemain ce serait gargantuesque, on regardait les films pour enfants avec mon papa et à minuit, on allait réveiller ma mère pour prendre la coupette de champ'. Tranquille quoi, après on étaient gosses.
Parfois, mes parents réservaient une place dans les repas dansants organisés, ça ressemble à un mariage en fait : on mange des trucs sophistiqués genre du kangourou ou de la biche , à minuit le décompte et les cotillons, tu connais pas les 3/4 des invités. Pas mon truc... Cela manquait de cousins pour danser et se marrer quoi. Et moyenne d'âge de ces soirées, 50/55 ans, donc c'était un peu long pour nous les jeunes.
Une année d'ailleurs avec mon petit frère on a boycotté et on a préféré s'organiser notre soirée à nous : maman nous avait cuisiné notre plat favori : le soufflé au fromage, et en dessert notre gâteau favori, le napolitain; on avait des chips, du brut de pomme , des curly et on a regardé pleiiiiin de cassettes vidéos jusqu'à pas d'heure.

Avant la naissance du schtroumpf, on faisait des soirées déguisées avec de très bon potes, petit comité mais on se connaissait tous, avec toujours un impératif : "fait maison" ou "vêtements réels". On a fait les années 70 avec des vêtements d'époque, chinés dans les armoires de grand mère ou à emmaus, et soirée contes et légendes avec des robes de fées et de princesses faites maison, on mangeait assez simple, apéritifs dinatoires où chacun ramenait un truc , ou raclette, mojitos maison qui au cours de la soirée devenaient de moins en moins mojitos :cretin: et de plus en plus chargés.

Et là, j'en suis revenue à des soirées tranquilles, on se becte un plateau avec du bon dedans à pluquer, un très bon film en VOD et champ' à minuit.
 
30 Septembre 2012
466
1 615
4 804
Je fais partie de la team #NouvelAnSurcoté mais j'ai passé presque que des nouvels ans cools au final. Durant toute mon enfance, et jusqu'à mes 19ans je crois, j'ai passé le réveillon en famille. Au programme : bouffe, jeux, décompte, parfois on faisait le tour du village pour réveiller tout le monde (mon moment préféré :cretin:) Et ensuite on dansait jusqu'à 4-5h du mat! Bref très sympa, même si tous mes potes commençaient à faire des soirées très arrosées, ça ne m'a jamais tenté (je n'avais pas trop le choix de toute façon) et c'était une merveilleuse excuses pour décliner les invitations finalement.
Le premier jour de l'an que j'ai fait avec des potes j'ai trouvé ça chiant et j'ai regretté de pas être avec la famille. Ensuite, pendant un certain nombre d'années je me suis retrouvée dans un avion le 31 et j'arrivais chez moi avec du décalage horaire, mon copain de l'époque travaillait de nuit le 31 parfois donc j'allais me coucher avant minuit parce que j'étais crevée du voyage. L'an passé j'ai passé la soirée à deux, bon petit plat, bouteille de vin, jeux vidéos c'était parfait et surtout cette année j'ai CHOISIS (j'insiste sur le mot) de le passer seule.

Oui je l'ai choisi, et ça la société et mes proches ont du mal à l'assimiler. Oui j'ai des plans et non j'ai pas envie d'y aller cette année. Parce que j'ai jamais donné trop d'importance à cette soirée et surtout, ça fait longtemps que je n'ai pas été seule et que j'ai besoin de me retrouver.
La phrase que j'ai eu le plus : ah tu n'as pas envie de célébrer cette année? Bien-sûr que si! Et je vais célébrer! Je me suis préparée tout un petit programme (champagne, petit toast, musique, bains relaxant, plaid sous les étoiles..) et j'ai hâte depuis un bon moment!
Ce qui m'a pris le plus la tête jusqu'à là c'est donc de décliner toutes les offres que les gens m'ont fait quand j'ai dis que j'étais seule --'

Être seule et célébrer le nouvel an, ça va aussi de paire ! ;)
 
21 Février 2015
128
675
1 154
J'ai pratiquement fait la même chose cette année... si ce n'est qu'un message de dernière minute d'un membre de ma famille m'a invitée à un jeu de société (pas mon préféré mais quand même). Les années 20 commencent bien...


Comment ça, pas celles-là?
 
  • Big up !
Réactions : Mewen et LovelyLexy

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
16 Avril 2017
6 789
42 631
1 654
34
Je ne me souviens que d'un réveillon horrible: on avait décidé de le passer dans la maison de campagne de mon oncle en emmenant le chien (qui a pété tout le trajet sinon c'est pas drôle). Ledit oncle est très branché écolo. Ce n'est pas un problème en soi, sauf que c'est son seul et unique sujet de conversation, essayez donc de ne pas pourrir l'ambiance en ne parlant que des malheurs du monde. Comme j'ai un grand sens de la prévoyance (non), j'ai oublié mes boules quiès, et tout le monde ronfle dans ma famille, y compris le chien. Résultat: je n'ai pas fermé l'œil de toute la nuit.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes