"Il n’y a pas à « demander » à un homme adulte « d’aider » dans son propre foyer : c’est chez lui aussi, et il est assez grand pour prendre ses responsabilités sans qu’on doive le suivre à la trace comme un ado qui ne veut pas ranger sa chambre."

J'ai tellement l'impression de m'entendre dans les moments où j'essaye (vainement) d'expliquer ça à mon conjoint.
 
@Gadda : Arf ça m'énerve quand on se sent obligé de sous-entendre que les pères aux foyers c'est exceptionnel et de rappeler que normalement c'est maman qui s'occupe de tout. :mur: Mon père a été plus souvent père au foyer qu'au travail par choix. Il aimait s'occuper de ma sœur et moi, c'est lui qui voulait absolument des enfants dans le couple donc c'était tout naturel pour lui de nous consacrer le maximum de temps.

Après mes parents avaient un arrangement particulier niveau tâche ménagère. Il faisait environ 95% des tâches en tout genre mais la charge mentale revenait à 95% à ma mère. Après elle adorait faire des listes et tout diriger donc je crois que ça lui convenait (et surtout c'était la première à rentrer, foutre les pieds sous la table et gueuler parce que au choix : le repas lui convient pas/il a pas fait une tâche sur une liste de plus d'une dizaine/il a pas fait comme elle donc il doit recommencer etc ... :non:).
 
Je suis toujours très surprise par la moyenne de 3h26 de tâches domestiques quotidiennes effectuées par les femmes et les 2 h des hommes. Il y en a qui font leur lessives à la main ou qui passent aspirateur et serpillière tous les jours (et habitent Versailles) ?:hesite:
(Au début je pensais que le chiffre était gonflé par celles qui s’occupent d’un nourrisson mais c’est bien la tâche linge/cuisine/ménage/courses qui fait la différence selon l’observatoire des inégalité : 2h35 pour les femmes et 1h08 pour les hommes tout en prenant du recul car les chiffres datent de 2009-2010).

Visiblement “le shopping” est compté dans les tâches domestique aussi vu qu’il ne semble pas être dans les loisirs.

En étant ultra large j’arrive aux environs de 11 heures de linge/cuisine/ménage/courses en hiver (mais j’ai retiré le shopping) par semaine pour une moyenne de 17,5 heures.
J’estime que mon compagnon a environ 8 heures de linge/cuisine/ménage/courses par semaine (pile sur la moyenne déclarée alors que vu de ma fenêtre il me semble plus impliqué que la moyenne), la différence venant principalement du repassage que j’effectue exclusivement.

Par contre si on additionne le temps domestique total je pense que son total est légèrement supérieur au mien principalement à cause un peu du bricolage et de l’entretiens du logement mais surtout du temps consacré aux enfants. (Mais bon les catégories ne sont pas super claires, s’il emmène les enfants se promener c’est de la promenade ou s’occuper des enfants ? Parce que bon c’est pas vraiment reposant. Idem lorsqu’il s'agit de prendre soin des enfants pendant les jeux. Je passe un moment beaucoup plus détendue à faire du repassage XD)

@candyclown Je pense qu’il faut voir la charge mentale comme un sac. Plus le sac est lourd plus il est contraignant d’avancer avec. Si on a qu’une petite part de la charge mentale on est beaucoup moins gêné au quotidien.
Si on vit seul on à la charge mental de son foyer qu’on soit femme ou homme. Le problème c’est lorsque le foyer s'agrandit et que la majorité de la charge mentale soit majoritairement portée par un seul adulte : en règle générale, la femme.

En suivant le lien vers l’observatoire des inégalités on trouve la phrase suivante :
En schématisant, les femmes s’occupent, au quotidien, des tâches les moins valorisées et les hommes de ce qui se voit et dure
Sur la statue il n’y a pas de tondeuse à gazon, de bidon d’huile pour la voiture, de tronçonneuse, de perceuse,... Des tâches qui sont plus souvent sous responsabilités masculine.

Le sujet c’est principalement le déséquilibre sur les tâches qui sont “sans gloire” du quotidien et qui restent au final les plus chronophages et indispensable à très court terme. (Et je pense que ne me trompe pas en avançant que le nombre de cas ou la charge masculine est plus lourde que la féminine soit minoritaires mais cela ne veut pas dire qu’ils n’existent pas)
 
Vivons seul(e)s et on sera tranquilles =)
Ah bah non ! Quand tu vis seule, toutes les tâches ménagères tu dois te les taper, celles que tu fais sans trop de problème comme celle qui t'emmerde au plus haut point. A deux, tu peux diviser et répartir. J'ai refiler la cuisine, la vaisselle et l'aspi 1 fois sur 2 en me mettant en couple. Pour rien au monde je redeviens célibataire ! :rire:

@Lacus_Clyne Je me pose la même question rapport au 3h20 quotidien... je suis pas une acharnée du ménage, j'ai pu passé plus d'un mois sans passer l'aspirateur (et pourtant, je vis avec des chats et de la moquette), à laisser la vaisselle s'accumuler jusqu'à ne plus avoir de couvert (et pourtant, j'en ai plein des fourchettes !) mes tâches ménagères se limitaient à faire tourner des machines de linge et les étendre (pas de repassage non plus) donc je suis pas un bon exemple mais ma mère était pour le coup plutôt très porté sur le ménage et elle passait pas 3h20 par jour à faire des tâches ménagères (ou alors on parle pas des mêmes choses...:hesite:)

Est-ce que dans les calculs ils font une différence entre les gens qui vivent seul, les couples sans enfants et ceux avec enfants ? Est-ce qu'un mec qui vit seul à une moyenne plus basse qu'une femme qui vit seule (tout autres paramètres égaux par ailleurs) ?
 
@candyclown Je pense que j’ai réussi à harmoniser mes exigences d'intendance avec les manières de mon compagnon. Il n’y a que pour le repassage que je n’ai pas réussi ce qui explique pourquoi il reste entièrement à ma charge.XD

Par contre je pense que le travail salarié est tacitement glorifié par la société même si ce n’est pas dans ce webzine qu’on va applaudir les hommes qui ramènent l’argent à la maison.
Je suis bien placée pour le savoir : mon compagnon gagne environ le double de mon salaire, pour cela il est souvent en déplacement en France ou à l’international. Sans ce qu’il gagne notre (et donc mon) confort de vie serait en chute libre.

A chaque qu’on parle de boulot avec nos connaissances, les gens le questionnent toujours sur ses projets du boulot, sur les anecdotes qu’il a vécu dans les pays lointains. Par contre mon “pauvre job” d'assistante dans un cabinet de gestion de patrimoine immobilier intéresse bien moins alors que lorsque mon conjoint part au 4 coins du monde c’est moi qui m’occupe de notre enfant.

En ce moment on attend une réponse pour une éventuelle expatriation dans un pays de nos rêve. Et même pour ma mère qui a toujours travaillé, il est évident que je dois quitter mon travail pour vivre ce voyage avec lui si ça se concrétise.
Si ça se fait il reviendra avec “la médaille” d’ancien expatrié et sera propulsé expert international. Moi j’aurai un trou dans mon CV...:erf:

Après c’est clair que les hommes subissent aussi le stress au travail même s’il existe des versions spécifiques pour les femmes (en particulier, lié à leur potentielle maternité).
Mais si les institutions reconnaissent le burn-out au travail (et on peut bénéficier d'un arrêt de travail), elles ne reconnaissent pas le burn-out domestique ou parental (les deux peuvent aussi toucher les hommes même si dans les faits leur proportion est moindre). Un burn-out parental entrainant l'incapacité d’être parent et signifiant le placement des enfants et jugé beaucoup plus négativement qu'un burn-out au travail par la société.

@Arsinoée Les données brutes sont ici :

https://www.insee.fr/fr/statistiques/2118035?sommaire=2118074&q=emploi+du+temps

(Ici d'autres données par activité pro https://www.insee.fr/fr/statistiques/1281050)

J’ai pas regardé toutes les tableaux mais pour le travail domestique en fonction de la composition du ménage (GDPOSTE31) il y a 147 minutes pour l’ensemble des hommes seuls et 191 minutes pour l’ensemble des femmes seules en moyenne.

L’écart se creuse avec les enfants par exemple il y a 114 minutes pour les hommes et 217 minutes pour les femmes dans un couple avec 2 enfants.
 
Dans le même genre il y a le "tu veux bien m'aider". Quand j'ai des trucs à faire de type lancer une machine, étendre le linge, sortir les poubelles, bein je le fais généralement toute seule. Mon mec, quand il se lance dans des tâches ménagères, me demande systématique de lui filer un coup de main.. Tu peux m'aider à plier le linge ? Tu peux me tenir la poubelle pendant que je tire le sac. Y'a quelques jours on devait faire un gros coup de ménage dans Ia maison. On s'est mis d'accord pour que je fasse l'intérieur et lui l'extérieur. J'ai fini tous mes trucs en 2h, je me suis posée tranquillou et il venait me voir toutes les 3 sec pour que je vienne l'aider, ça le faisait chier que je fasse rien. Alors qu'on avait tous les deux la même quantité de truc à faire à la base, sauf que lui s'y est mis quand moi j'avais pratiquement terminé. Et sont excuse c'était "ouais mais on s'était dit que aujourd'hui c'était journée rangement et là t'es posée devant l'ordi"... Mec, j'ai juste été efficace ! Sur le principe, ça me dérange pas de l'aider mais là c'est presque systématique, comme si l'idée de faire des trucs pendant que moi je fais rien était insupportable. "Le partage des tâches" poussé à son paroxysme.
 
Dernière édition :
@EleanorRigby pétard, j'ai le même at home. Un enfer. A force, t'oses même plus te poser, car c'est forcément quand tu tu t'en prends 5 pépouze assise ou en train de jouer avec le petit qu'il te trouve un truc à faire qui forcément, comme il l'a vu, ça urge, parce que t'as surement la reine d'angleterre qui vient faire son inspection . Par contre, quand il se bouffe un yaourt ou une glace au soir, devinez qui trouve la cuiller, le pot, le sucre en poudre étalés sur le plan de travail ... Bref. :bomb:

Evidemment, j'arrive toujours à sortir la poubelle et faire le noeud toute seule, quand lui il me demande systématiquement de l'aide... quand je suis en train de préparer le repas.
 
Ah bah non ! Quand tu vis seule, toutes les tâches ménagères tu dois te les taper, celles que tu fais sans trop de problème comme celle qui t'emmerde au plus haut point. A deux, tu peux diviser et répartir. J'ai refiler la cuisine, la vaisselle et l'aspi 1 fois sur 2 en me mettant en couple. Pour rien au monde je redeviens célibataire ! :rire:
Ben justement, comme ça, y aura personne pour me dire comment je dois faire le ménage, comment je dois faire la lessive etc x)
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes