Le "non" irlandais au traité de Lisbonne

C'est bien gentil ça, mais j'appelle pas ça un objectif politique clair et défini. Pour ce qui est de l'UE, le traité de Lisbonne n'a pas d'objectif politique précis.
Tu as oublié de mettre en gras le "pour moi" qui précisait bien que ce n'était que ma vision personnelle de ce devrait etre l'Europe :P
Comme objectif politique dans le traité de Lisbonne on a: lutter contre le réchauffe,ent climatique, permettre la libre circulation de capitaux a l'interieur de l'UE, le fqit de pouvoir prendre de futures décisions politique a l'échelle européenne (par la modification des modalités du vote de motion, un seul pays ne peut plus tout bloquer) et la mise en place d'une politique étrangère commune donc plus éfficace. Tout ça me semble fort utile voire nécessaire.

J'avoue ne pas avoir eu le courage de lire le traité en entier, et je ne connais que les grandes lignes de ce que propose d'instaurer le traité de Lisbonne. Alors pourquoi je "réclame" une modification ?
Quelle modification réclames-tu? C"est ça que j'aimerais bien comprendre!

Alors est-ce que la solution c'est de faire l'autruche et de passer le traité de force en excluant ceux qui ont eu le malheur de donner leur avis ? Ou profiter de l'occasion pour tenter de faire avancer l'Europe grâce au débat ? Un débat qui puisse faire participer les citoyens car l'Europe, selon moi, ne doit pas se construire sans eux. Or pour le moment, à Bruxelles, on s'efforce de les ignorer.
"Je ne comprend pas" n'est pas un avis. Je ne dit pas que c'est un tort, mais quel débat y'a-t-il a avoir avec ça? Jusqu'ici je n'ai lu aucune critique du contenu meme du traité,personne n'a évoqué de changement qui rendrait le traité acceptable a leurs yeux...
Si, comme tu dis, les irlandais et une bonne partie des citoyens européens n'ont pas compris les enjeux des réformes proposés, il serait particulièrement stupide de leur part d'accepter quelque chose qu'ils n'ont pas compris.
Ce que moi je trouve stupide c'est de ne pas se renseigner quand on ne comprend pas, et de refuser quelque chose betement parce qu'on a la flemme de sortir de sa bulle. Un coup de google-fu et j'ai trouvé largement de quoi me faire une opinion, et je ne pense pas qu"internet soit trop compliqué pour que le reste du pays fasse pareil. Si on ne fait pas confiance a internet, ils reste les journaux (en lire un de gauche et un de droite pour se faire une idée équilibrée :P) la téloche, la radio, les bouquin, que sais-je? Si on a un doute, on est pas obligé de lire tout le traité, ce qui serait long et fastidieux, mais la plupart des articles serieux citent leurs sources, on peut donc se contenter de lire la partie du traité concerné (ce que je n'ai pas fait parce que je ne suis pas assez suspicieuse et parce que je ne pense pas que le traité soit un cheval de Troie pour infilter le chaos, le sida et Lara Fabian dans tous les innocents pays europeens :P)
 
anesthesie;700590 a dit :
Tu as oublié de mettre en gras le "pour moi" qui précisait bien que ce n'était que ma vision personnelle de ce devrait etre l'Europe :P
Comme objectif politique dans le traité de Lisbonne on a: lutter contre le réchauffe,ent climatique, permettre la libre circulation de capitaux a l'interieur de l'UE, le fqit de pouvoir prendre de futures décisions politique a l'échelle européenne (par la modification des modalités du vote de motion, un seul pays ne peut plus tout bloquer) et la mise en place d'une politique étrangère commune donc plus éfficace. Tout ça me semble fort utile voire nécessaire.

En fait ce que j'appelle objectif politique, ce n'est pas tant tout ce que tu cites, mais c'est vraiment quel objectif politique pour ce qui est de l'Union Européenne. Il n'y a toujours pas de définition précise de ce qu'est l'UE mis à part une "union toujours plus étroite entre les peuples européens". Il semblerait logique que, sur le long terme, on se dirige vers une Europe fédérale, mais c'est un objectif qui n'est pas assumé. Résultat, comment construire l'Europe de façon cohérente si on ne sait même pas ce qu'on a l'intention d'en faire ou si on n'ose même pas l'affirmer ?

anesthesie;700590 a dit :
Quelle modification réclames-tu? C"est ça que j'aimerais bien comprendre!
C'est ce que je tentais de t'expliquer dans mon précédent post. Je ne cherche pas à insister sur le fait qu'il faille des modifications, mais sur la nécessité d'un débat après le rejet irlandais (qui n'est sûrement pas marginal, je suis sûre qu'un certain nombre d'européens s'en voient ravis). Après plusieurs rejets, il faut arriver à cibler ce qui ne passe pas et en débattre pour arriver à un consensus et faire avancer la construction européenne. Je trouve qu'on ne débat plus assez lorsqu'il s'agit de l'Europe.

Pour tout ce que tu dis par la suite, comme quoi ça ne coûte pas grand chose d'aller googler "traité de Lisbonne" ou encore de lire des journaux de différentes couleurs politiques pour se faire une idée, je suis parfaitement d'accord avec toi, mais tout le monde ne fait pas ça. Les gens n'ont pas forcément le temps, ni même vraiment l'envie ce qui est regrettable. Je pense aussi que beaucoup ne prennent pas la peine de se renseigner car, pour eux, l'Europe est faite par les élites. On répète trop souvent que le commun des mortels ne peut comprendre toutes les mutations qui il y a au niveau européen, et à force ça décourage. Donc le tout n'est pas de se dire : "s'ils étaient vraiment intéressés, ils chercheraient par leurs propres moyens" mais plutôt se dire qu'il faut justement les intéresser en multipliant les initiatives qui puissent vulgariser le contenu du traité et le rendre accessible à tous (plus de conférences-débats publics par exemple).

Comme je disais aussi précédemment, je ne connais pas assez le traité pour faire des contre-propositions (mais j'ai trouvé un chouette article de 65 pages sur tous les changements occasionnés par le traité de Lisbonne, donc si j'ai le courage, je vais le lire!). Mais le sujet sert avant tout à réagir au non irlandais et ses conséquences sur la construction européenne, plus que sur le traité de Lisbonne en lui même (enfin je vois ça comme ça).
 
Il semblerait logique que, sur le long terme, on se dirige vers une Europe fédérale, mais c'est un objectif qui n'est pas assumé. Résultat, comment construire l'Europe de façon cohérente si on ne sait même pas ce qu'on a l'intention d'en faire ou si on n'ose même pas l'affirmer ?
Si un quelconque député européen se permettait de prononcer les mots "Europe fédérale", imagine la tête que feraient nos dirigeants, nos médias et compagnie? ;) Peut être que nous finirons par y arriver, ou peut etre qu'on arretera avant, au stade d'union économique, judiciaire et dans une certaine mesure policière. Ce qui est bien avec l'UE c'est que c'est une experience unique et nouvelle, chaque pays a une opinion differente de ce que devrait etre l'Europe, et l'UE n'est qu'une sorte d'harmonisation de tous ces avis. C'est une faiblesse, parce que dans ces circonstance on n'a pas une grande ligne directrice (meme pas un bon slogan ^^) mais l'UE se construit petit a petit, n'a pas une seule vocation, et c'est la aussi sa force. L'UE n'est pas une progression coherente en vue d'un but défini, je pense que nous avons deja accompli les objectifs avoué de l'UE (faire de l'Europe une force économique, prevenir toute future guerre en resserant nos rapports) . Maintenant c'est plus "Et si on essayait de.."

Donc le tout n'est pas de se dire : "s'ils étaient vraiment intéressés, ils chercheraient par leurs propres moyens" mais plutôt se dire qu'il faut justement les intéresser en multipliant les initiatives qui puissent vulgariser le contenu du traité et le rendre accessible à tous (plus de conférences-débats publics par exemple).
Je suis d'accord avec ce que tu dis, mais je me sens un peu blasée des gens: imaginons qu'un débat public soit diffusé (probablement sur la 5, deja l'audimat vient de diminuer de moitié) encore faudrait -il que les gens posent leurs fesses sur leur canap' et regardent, et pas zapper au bout de 2 min "parce que c'est chiant". Bizarement je pense que ceux qui regarderaient seraient ceux qui s'étaient deja renseigné avant, et ceux a qui s'adresse l'emission ne se donneraient meme pas la peine d'y jeter un coup d'oeil. A quand le traité de Lisbonne expliqué en trois points au JT de TF1? :P

Comme je disais aussi précédemment, je ne connais pas assez le traité pour faire des contre-propositions (mais j'ai trouvé un chouette article de 65 pages sur tous les changements occasionnés par le traité de Lisbonne, donc si j'ai le courage, je vais le lire!). Mais le sujet sert avant tout à réagir au non irlandais et ses conséquences sur la construction européenne, plus que sur le traité de Lisbonne en lui même (enfin je vois ça comme ça).
Je trouve qu'il y a eu beaucoup de propagande et de désinformation autour de ce traité, peut etre que c'est pour cela qu'ils ont voté non. J'avais vu (a la télé justement) que les partisan du non avaient dit que les traité ferait augmenter les impots, qu'il ferait perdre des emploi ( et qu'il tue les nouveau-nés, qu'il viole les grand mères....non, j'en rajoute (un peu)) et que cela avait monté l'opinion publique contre le traité. Avec ce genre de démagogie je trouve que ce vote n'était pas démocratique mais plutot un vote de moutons...

En tout cas, quelle que soit la solution, j'espère que ce vote ne bloquera pas la construction européenne.
 
J'ai la flemme de citer alors je réponds globalement à ton post :lunette:. Je suis d'accord avec toi sur le fait que la notion d'Europe fédérale fasse hérisser les cheveux sur la tête d'un certain nombre d'eurodéputés, mais le fait est que'on ne peut pas effectuer des modifications qui s'inscrivent dans cette optique et dire en gros que "oui, on se rapproche de plus en plus du fédéralisme, mais non on ne va tout de même pas l'appeler comme ça". Je trouve ça un peu hypocrite.
Le problème, c'est qu'après avoir accompli l'union économique, la construction européenne s'est focalisée sur une union politique. Or l'UE n'est plus seulement une union économique, mais elle n'a pas vraiment non plus une union politique aboutie. Et refuser de définir vraiment (ou même pas définir, mais véritablement lancer un débat au niveau européen sur ce qu'on veut de l'Europe au lieu de nager en eaux troubles) où va l'Europe, c'est se mettre des batons dans les roues car tant que ça ne sera pas fait, on fera toujours un pas en avant et deux en arrière.

Pour sensibiliser les gens, c'est pas évident et ce que tu dis sur les débats publics diffusés est vrai. Ceux qui regardent ce genre d'émissions sont ceux qui s'y connaissent déjà et donc visent un public déjà concerné.

Pour le référendum irlandais, il est vrai qu'il y a eu pas mal de désinformation et c'est bien malheureux. Mais après, je pense que c'est surtout le problème qu'il y a à chaque référendum. Après, est-il judicieux de faire passer au référendum ce type de questions étant donné les risques implicites ? (Tendance à confondre les enjeux de la question posée avec des enjeux de politique intérieure, recours fréquent à l'émotion plus qu'à la raison des électeurs; mais en même temps, démocratie directe donc rien de plus légitime en théorie).
 
Snow;700470 a dit :
J'avoue ne pas avoir eu le courage de lire le traité en entier, et je ne connais que les grandes lignes de ce que propose d'instaurer le traité de Lisbonne. Alors pourquoi je "réclame" une modification ? Tout simplement parce que les "non" français et hollandais en 2005 et le "non" irlandais de l'autre jour sont des signes assez évocateurs. Alors est-ce que la solution c'est de faire l'autruche et de passer le traité de force en excluant ceux qui ont eu le malheur de donner leur avis ? Ou profiter de l'occasion pour tenter de faire avancer l'Europe grâce au débat ? Un débat qui puisse faire participer les citoyens car l'Europe, selon moi, ne doit pas se construire sans eux. Or pour le moment, à Bruxelles, on s'efforce de les ignorer.

Et pour ce qui est d'une "véritable constitution européenne" (reprenez moi si je me trompe, mais je crois que c'est bel et bien le cas), le mini-traité concocté par Nicolas a évacué l'aspect politique du traité notamment en retirant toute allusion à une quelconque constitution afin justement de l'alléger - le côté trop fédéral provoquant des haut-le-c?ur chez les eurosceptiques. (Je retrouve plus mon cours en fait, mais il y a d'autres éléments qui s'inscrivent dans cette logique, je vous jure ! C'est 'ti pas beau comme argumentation :yawn:).

J'essaye de te répondre dans l'ordre :
- Ouais, d'accord... Mais bon... Soyons honnêtes. L'Europe, institutionellement c'est un vrai bordel, c'est hyper complexe, tout comme l'est ce traité. Je suis désolée, je ne pense pas que l'on puisse rédiger un traité institutionnel, révisant et améliorant les institutions européennes en demandant aux citoyens ce qu'ils en pensent. Je ne prends pas les gens pour des imbéciles mais sérieusement il faut être hyper calé pour pouvoir avoir un avis là dessus! J'ai passé un semestre à n'étudier que ça et je suis (très) loin de pouvoir prétendre avoir une opinion sur ce qu'il y a à changer en Europe. J'ai juste les clés pour comprendre la base.

- Oui, alors ce que tu dis est vrai, mais en fait c'est plutôt pour aider à faire passer la pilule du Traité. Le traité de 2005 parlait d'une constitution (si on se réfère à la définition de ce qu'est une constitution ce n'en était pas une mais c'est ainsi qu'on l'appelait), d'un ministre des affaires étrangères, des symboles de l'union... Autant de choses qui ont donné des arguments aux partisans du non pour parler d'une Europe fédérale. Du coup le traité de Lisbonne ne parle plus de constitution mais de traité, plus de ministre mais d'un haut représentant, il n'y a plus les symboles inscrits. Qu'on soit d'accord, traité ou pas, cela ne changera rien, les symboles existent d'ores et déjà et ne vont pas s'effacer, l'Europe a besoin d'un représentant quelle que soit son appellation etc. C'est symbolique.



Snow;700820 a dit :
C'est ce que je tentais de t'expliquer dans mon précédent post. Je ne cherche pas à insister sur le fait qu'il faille des modifications, mais sur la nécessité d'un débat après le rejet irlandais (qui n'est sûrement pas marginal, je suis sûre qu'un certain nombre d'européens s'en voient ravis). Après plusieurs rejets, il faut arriver à cibler ce qui ne passe pas et en débattre pour arriver à un consensus et faire avancer la construction européenne. Je trouve qu'on ne débat plus assez lorsqu'il s'agit de l'Europe.


Comme je disais aussi précédemment, je ne connais pas assez le traité pour faire des contre-propositions (mais j'ai trouvé un chouette article de 65 pages sur tous les changements occasionnés par le traité de Lisbonne, donc si j'ai le courage, je vais le lire!). Mais le sujet sert avant tout à réagir au non irlandais et ses conséquences sur la construction européenne, plus que sur le traité de Lisbonne en lui même (enfin je vois ça comme ça).

Je te l'ai déjà dit mais bon j'me répète un peu. C'est aussi un des inconvénients du référendum, que tout le monde trouve si démocratique. Au final quand il y a référendum, on a un texte et on dit oui au texte entier, ou non pour la totalité. Quand on vote un texte par voie parlementaire, chaque article est voté séparément, il y a débat qui peut entrainer des révisions, on peut bloquer une infime partie du texte si elle semble incohérente voire même inconstitutionnelle et accepter le reste du texte. Dans un référendum, même si 5% seulement du texte pose problème, la totalité est rejetée, ça n'exprime pas réellement les attentes du peuple. Est-ce que ça veut dire que tout est à jeter, qu'une partie est à refaire? Mais ce qui me gêne c'est que justement, rien ne ressort. Un non est passé mais sans spécialement une idée qui en est ressortie. Si encore tous les partisans du non avaient mis en avant un ou des problèmes bien spécifiques du traité qui n'allaient pas on saurait où aller. Mais là rien. Le traité est rejeté, bah ouais, et ensuite on change quoi? Tout, rien, presque tout? Et c'est assez normal, je ne pense pas que les gens en particulier puissent répondre l'article X me va pas, faut revoir après j'vote oui. C'est un sentiment négatif qui ressort et on est pas avancé. L'Europe a un besoin urgent d'avancer, le traité de Lisbonne c'est avant tout des modifications sur des trucs qui existent déjà, des modalités de vote et de révision simplifiées, moins longues, des institutions qui étaient bloquées qui ne manquent pas de grand chose (genre plus de juges pour les juridictions européennes qui sont surchargées), et apportent des nouvelles choses pas forcément vers une Europe plus fédérale (plus de pouvoir aux Parlements nationaux par exemple) et donne plus de lisibilité sur la scène internationale, ce traité ne va pas changer la face de l'Europe. Alors je ne dis pas que c'est bien de passer outre le vote négatif de l'Irlande, évidemment, c'est contre les "règles" si j'puis dire, mais je finis par avoir du mal à voir comment faire autrement. Maintenant j'ai conscience de ne pas être objective, je veux que ce traité passe! ^^

Snow;701019 a dit :
Pour le référendum irlandais, il est vrai qu'il y a eu pas mal de désinformation et c'est bien malheureux. Mais après, je pense que c'est surtout le problème qu'il y a à chaque référendum. Après, est-il judicieux de faire passer au référendum ce type de questions étant donné les risques implicites ? (Tendance à confondre les enjeux de la question posée avec des enjeux de politique intérieure, recours fréquent à l'émotion plus qu'à la raison des électeurs; mais en même temps, démocratie directe donc rien de plus légitime en théorie).

Je t'ai répondu plus haut mais comme je le disais je ne trouve pas forcément que le référendum soit dans tous les cas la manière la plus démocratique. Quand les sujets sont très techniques par exemple, ce n'est pas forcément une bonne chose, on risque surtout de faire passer des lois avec beaucoup d'abstention, donc pas vraiment représentatives, il y a des risques lorsque le gouvernement en place s'implique trop dans telle ou telle position que cela vire soit au plébiscite soit au règlement de comptes (alors que si on veut de la participation, il est nécessaire d'avoir des campagnes de sensibilisation au sujet!). Plus ce que j'ai déjà expliqué sur le fait que cela empêche la négociation et le débat article par article mais cela rejette un texte dans sa globalité, mais j'vais pas me répéter :rotate:
 
A vrai dire (et ça va être très constructif comme intervention :yawn:), je suis d'accord avec tes remarques. Juste :

Spleen;701467 a dit :
- Ouais, d'accord... Mais bon... Soyons honnêtes. L'Europe, institutionellement c'est un vrai bordel, c'est hyper complexe, tout comme l'est ce traité. Je suis désolée, je ne pense pas que l'on puisse rédiger un traité institutionnel, révisant et améliorant les institutions européennes en demandant aux citoyens ce qu'ils en pensent. Je ne prends pas les gens pour des imbéciles mais sérieusement il faut être hyper calé pour pouvoir avoir un avis là dessus! J'ai passé un semestre à n'étudier que ça et je suis (très) loin de pouvoir prétendre avoir une opinion sur ce qu'il y a à changer en Europe. J'ai juste les clés pour comprendre la base.

Je ne pense pas qu'il faille être hyper calé pour avoir un avis là dessus. Certes, il faut l'être pour dénicher la petite bête qui gène et pour savoir ce qu'il y a à changer, mais avec ce qui a été diffusé dans la presse et en se renseignant un peu, on peut tout de même se faire une opinion. (Comment ça je pinaille sur des détails ?)
Je me posais surtout une question : Si l'Europe se trouve dans une impasse suite à ce rejet, n'est-il pas possible de faire voter par le Parlement européen les réformes piliers du traité (quitte à risquer une polémique) ?

Ici un truc assez intéressant sur les changements impliqués par le traité de Lisbonne, pour celle qui ont le courage de le lire entièrement et non le survoler comme j'ai pu faire :errf:
 
Snow;701555 a dit :
A vrai dire (et ça va être très constructif comme intervention :yawn:), je suis d'accord avec tes remarques. Juste :



Je ne pense pas qu'il faille être hyper calé pour avoir un avis là dessus. Certes, il faut l'être pour dénicher la petite bête qui gène et pour savoir ce qu'il y a à changer, mais avec ce qui a été diffusé dans la presse et en se renseignant un peu, on peut tout de même se faire une opinion. (Comment ça je pinaille sur des détails ?)
Je me posais surtout une question : Si l'Europe se trouve dans une impasse suite à ce rejet, n'est-il pas possible de faire voter par le Parlement européen les réformes piliers du traité (quitte à risquer une polémique) ?

Ici un truc assez intéressant sur les changements impliqués par le traité de Lisbonne, pour celle qui ont le courage de le lire entièrement et non le survoler comme j'ai pu faire :errf:

Arf non, ce n'est pas possible. Pour modifier les institutions de l'Europe, il faut un traité, qui doit donc être ratifié par chaque pays membre. Faire sans ça me semble absolument impossible, un pays n'appliquera jamais un traité ou des dispositions qu'il n'a pas accepté!! Déjà que l'Irlande pose un sacré problème qu'il va bien falloir résoudre...
 
Je ne pense pas qu'il faille être hyper calé pour avoir un avis là dessus. Certes, il faut l'être pour dénicher la petite bête qui gène et pour savoir ce qu'il y a à changer, mais avec ce qui a été diffusé dans la presse et en se renseignant un peu, on peut tout de même se faire une opinion. (Comment ça je pinaille sur des détails ?)
Deja certains français (personne dans ce thread n'est visé, rassurez vous!) ne savent pas exactement comment marche le Parlement, le Senat, toussa (d'ailleurs a y penser mes cours d'éducation civique me parraissent loins...) alors donner une opinion constructive sur le parlement européen, hmm, comment dire? Pour moi la situation s'apparenterait a un docteur qui demande a son patient "alors pour soigner votre maladie, vous pensez qu'il faudrait mieux vous donner le traitement X ou le traitement Y?" On est dans l'ère du citoyen, ou chacuna son mot a dire et son avis a partager, mais sur certains sujet, ça ne marche pas. On ne demanderait pas a un citoyen lambda de faire un diagnostic a la place de son médecin, alors pourquoi un citoyen lambda ferait-il le travail d'un juriste?

Pour ce que tu dis sur les débats, les conferences pour faire participer les gens a la construction de l'Europe, je suis tout pour, c'est une idée géniale et je souhaiterai voir les gens s'y interesser. Le probleme s'est que tant que les gens ne s'y interesseront pas un minimum d'eux memes, aucun nombre de débats télévisuels, meme en prime time un samedi soir, n'y changeront quoi que ce soit. Et après que ces gens se plaignent que l'Europe se construit sans eux, je trouve ça un peu gonflé.
Surtout que beaucoup d'aspects traités par l'Europe ne sont pas du ressort des citoyen: par exemple, beaucoup de lois sont votés pour réguler la qualité des produits distribués par les entreprises en Europe, ou encore l'embryon de projet sur l'immigration gérée au niveau européen.

Pour ce qui est de l'hypocrisie de l'UE, c'est un peu un faux proccès: l'hypocrisie en politique n'est pas une chose nouvelle, et encore moins réservée a l'UE. Peu etre est ce une marque de mon cynisme que cela ne me touche pas plus que ça, je me dit qu'au moins c'est de l'hypocrisie pour une bonne cause ;)

Une question, si je puis me permettre a toutes celles qui suivent le topic: que pensez vous de l'Europe pour l'instant? Est ce que vous etes favorable ou défavorables a une Europe (plus ou moins) fédérale? (Et pourquoi?) Si vous y êtes défavorable, quelle est votre vision de l'avenir de l'Europe, et quelle serait l'UE ideale selon vous?
 
Anesthesie >> Je trouve ton analogie trop poussée. Bien sûr que non le citoyen lambda va être incapable de dire qu'est-ce qui ne va pas dans le détail, mais il peut tout de même avoir une idée globale. Egalement, on peut avoir le sentiment que l'Europe se fait sans ses citoyens parce que les sujets qui sont prioritaires ne les concerne pas directement : l'Europe sociale est toujours à faire.

Sinon, que penser de l'Europe pour l'instant ? Je suis assez partagée à vrai dire. J'ai un peu le sentiment que tout va très vite, voire trop vite, notamment avec le nombre croissant de demandes d'adhésions après l'effondrement du bloc soviétique. Etant donné le contexte, les intégrer dans l'UE était un excellent moyen de les mener vers la démocratie, mais ça paralyse énormément le fonctionnement institutionnel. 27 membres, ç fait beaucoup et notamment, il y a un risque d'une Europe à la carte qui, selon moi, va totalement à l'encontre de l'UE et qui risque de créer des tensions.
Après, je suis plutôt pour le fédéralisme mais avec plus de souplesse dans les marges de man?uvre des états, notamment pour ce qui est des politiques budgétaires et tout ce qui est ressorti du PSC, trop rigide. Honnêtement, il m'est difficile de prendre du recul et d'avoir une vision d'ensemble de l'Europe.
 
Juste pour info, dans le 20minutes d'aujourd'hui il y avait une partie "europe", avec le programme de mr sarkozy et une explication de comment marche l'UE (feat. flèches et petits bonhommes et tout, bien acessible quoi :P). Cela montre qu'il y a un debut de volonté politique a faire mieux connaitre, j'espère qu'il y aura d'autres initiatives de ce genre :)

Egalement, on peut avoir le sentiment que l'Europe se fait sans ses citoyens parce que les sujets qui sont prioritaires ne les concerne pas directement : l'Europe sociale est toujours à faire.
Sarko a dit dans une interview récente que le social resterais du domaine de l'Etat, non de l'UE, ce qui ce comprend: un compromis entre des pays ultra liberauxavec leurs avantages et problemes et la france, avec ses 35h parait peu désirable pour tous.
Ensuite l'Europe unie c'est très joli mais ça n'a pas empêché des guerres.
Entre membres de l'UE, si, notament les grands récdivistes, l'Allemagne, la France et l'Angleterre.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes