D'un autre côté, je trouve la situation un peu hypocrite : il me semble qu'à partir du moment où on est assez mature pour coucher avec quelqu'un, on l'est assez pour regarder du porno et faire le tri.
Mais ce qu'on rencontre dans le porno, ce n'est pas vraiment ce que l'on vit dans la vraie vie. :dunno: Si tu vas sur les pages d'accueil des sites pornos classiques, tu tombes directement sur des contenus avec violence physique, des gangbangs démesurés, des pratiques plus """"atypiques""" les unes que les autres... Je pense qu'une écrasante majorité des ados ne peuvent pas comparer leur sexualité avec celle des pornos, comme les adultes, en fait... Un ado qui a déjà une vie sexuelle à deux peut très bien être choqué par un contenu pornographique :dunno:
 
Je suis toujours très mitigée sur les questions en rapport avec le travail du sexe; mais un détail me fait tiquer dans l'article: il est dit qu'interdire le porno aux mineur.e.s le rendrait encore plus attrayant. Je suis entièrement d'accord, mais à l'heure actuelle, c'est déjà "officiellement" interdit, et toujours vécu comme tabou et transgressif; tout en étant accessible sans effort voire... involontairement parfois. Est-ce qu'on peut réellement trouver une pire combinaison que celle-là?
Donc à un moment, soit on agit pour lever le tabou et permettre aux jeunes d'en discuter avec les adultes, soit on fait en sorte que ce ne soit plus accessible. Bon, lever les tabous, ça n'a hélas pas l'air d'être en projet :erf: quand on voit les levées de boucliers et les fausses rumeurs liées à tout ce qui touche à l'éducation sexuelle à l'école...

Ca, c'est sur le principe de l'accessibilité du porno. Ensuite sur la mise en place concrète: filer ses documents d'identité sur internet, je suis pas trop fan de l'idée pour tout dire :hesite:
 
Mais ce qu'on rencontre dans le porno, ce n'est pas vraiment ce que l'on vit dans la vraie vie. :dunno: Si tu vas sur les pages d'accueil des sites pornos classiques, tu tombes directement sur des contenus avec violence physique, des gangbangs démesurés, des pratiques plus """"atypiques""" les unes que les autres...
Ah mais je suis totalement d'accord avec ça et c'est le gros problème du porno, en effet. Mais ce que je voulais dire, c'est qu'à mon avis, à force de marteler le message, les ados d'aujourd'hui savent (en majorité ? je ne sais pas) que ça ne reflète pas ce qu'il se passe dans la vraie vie. Donc qu'ils ont la maturité pour faire le tri.
Je suis d'accord avec @Elea_e quand elle dit qu'il faudrait demander leur avis aux concerné·es : à mon avis, on serait surpris. J'ai 29 ans, je ne suis pas si vieille que ça, et pourtant je suis souvent surprise par les débats que j'ai avec mes élèves en cours : des choses où je m'attends à batailler pour leur expliquer, en fait pour eux c'est une évidence. Ce que nous, on aurait pas forcément eu les armes pour lutter contre, eux ils s'en sortent bien, ils prennent du recul, ils ont conscience des dangers, etc.
 
@Toffee D'accord :fleur:
Après, il y a à la fois la question sur le fait de savoir que ce n'est pas la réalité, mais aussi d'en être influencé quand bien même on sait que ce n'est pas la réalité.
L'âge de l'adolescence est un âge où l'on peut maîtriser la théorie mais ne pas pouvoir s'en sortir avec pour autant.
Sans compter qu'adolescent ou adulte, même qu'on matte du porno en se disant que c'est dégueulasse ou pas réaliste, avoir des orgasmes réguliers sur des actes précis (et, soyons honnêtes, à 80% violents pour les femmes, car c'est la réalité du porno) nous conditionne forcément d'une manière ou d'une autre :dunno: Que les ados nous répondent par un sondage "mais oui on sait que ce n'est pas la réalité" ne nous servira pas à grand chose, ou ne dira du moins pas tout du problème, il me semble. Ils sont forcément conditionnés d'une manière ou d'une autre, et d'autant plus par le fait qu'ils sont jeunes, en développement psychique et cérébral, sans (ou avec peu) d'expérience et de recul...
Pour faire écho à ton premier message, moi ça me dérange énormément que nous soyons tous, ados ou adultes, exposé au porno tel qu'il est aujourd'hui, et encore plus les ados ! Après, je ne sais pas forcément quelle est la solution à ce problème...
 
Dernière édition :
@Vogel Il se peut que tu aies mentionné la mauvaise personne :shifty:
@Toffee sans nier du tout la réalité de tes échanges avec des ados sur le sujet... ça m'est arrivé aussi d'avoir la situation inverse, où j'ai été très désagréablement surprise du manque de recul de certains ados avec qui j'ai discuté sur la pornographie, et notamment sur le fait qu'il ne faut pas trop s'attendre à ce que le corps de ta première copine (dans leur cas) ressemble à ce que tu as pu voir en photo... ça ne leur serait jamais venu à l'idée, et ils voyaient pas pourquoi les corps tels que présentés à l'écran ou en photo seraient différents de ceux de "vraies gens", pas photoshopés, sans chirurgie et peu ou imparfaitement épilés.
 
Je vois ici que ça parle d’ado de 16-17 ans qui ont peut être déjà eu des rapports.

Mais peut être que c’est pas la cible principale de cette loi non ?
Il y a beaucoup de pré ado qui tombent sur du porno à l’âge de 11-12 ans parce que c’est ultra accessible.

Du coup faut quand même s’avouer qu’il y a un problème..
 
Pour ce qui est de la parole des ados sur le sujet, je trouve vraiment intéressante la rubrique du Dr Kapote dans Causette : c'est un médecin (? il me semble) qui circule dans les collèges et lycées pour faire des séances d'informations sur l'éducation sexuelle et je trouve que ce qu'il en raconte donne une petite idée de leur approche de la sexualité et de la manière dont ils reçoivent le porno + plus globalement ce que notre culture leur donne à voir de la sexualité. Et c'est vrai que beaucoup d'entre eux n'ont aucun recul et prennent les idées véhiculées pour argent comptant, avec les joyeusetés que ça implique (masculinité toxique, image de la femme, etc). Cela dit c'est vrai aussi qu'en suscitant le dialogue, on peut les aider à pousser plus loin leur réflexion et on se rend compte qu'ils ont aussi pas mal d'avis pertinents. La manière dont les ados interagissent entre eux aide pas mal à la discussion également : ils se charrient beaucoup les uns les autres, ils sont sans pitié parfois, mais du coup paradoxalement ça crée une vraie réflexion quand ils se poussent mutuellement à relativiser et à affiner leurs opinions.

Edit : en ce qui concerne les pré-ados, j'avais fait un stage dans un collège il y a deux ans et j'avais été pas mal édifiée par une séance dans une classe de 5e où les élèves devaient inventer une histoire par groupes en respectant des critères donnés (personnages, péripéties, etc). Un groupe de garçons s'étaient lancés dans une intrigue de haute volée mettant en jeu des personnages féminins du type "espionne russe et attirante qui se sert de son charme pour manipuler les hommes" ou "sorcière aux cheveux de feux, femme fatale et sexy" :lol: J'avais été surprise de voir que leur image des femmes était très sexualisée et pas mal stéréotypée. On sentait bien la mouvance Game of Thrones et compagnie. Après je pourrais pas dire si c'est inquiétant ou pas, si c'était pas 'juste" la puberté qui les travaillait, mais ça m'avait frappée. Je me rappelle pas avoir vu d'équivalent chez les filles en mode "guerrier musclé et sexy" en tout cas.
 
Dernière édition :
Je suis déçue que le porno soit encore vu si négativement... non pas que le porno ne soit pas critiquable, mais je crains que cela n'engendre encore plus de tabous et de TDS "shaming"...
Tout d'abord, je n'ai vu du porno pour la première fois qu'à 17 ans. Et pourtant, je n'avais pas de contrôle parental, je cherchais et partageais déjà avec mes amis des documents sur l'érotisme/l'éducation sexuelle/LGBT. Pour tomber sur du porno, il faut le chercher. Ce qui est le cas souvent pour le visionnage de lenfant/preado du porno: c'est souvent dans un esprit "initiatique" à cause d'un ou des amis conscients de la chose, ou a cause d'une recherche explicitement sexuelle. Les enfants ne sont pas innocents de la sexualite des adultes Ce n'est pas deux trois pops ups sur des gros seins ou une vulve qui vont traumatiser un mineur...sauf s'il n'est pas éduqué. Et c'est selon moi le véritable problème. Les choses ne sont choquantes que si on les donne comme choquantes. Ce que les parents font souvent. Il faut donc une véritable éducation sexuelle inclusive incluant la culture erotique et porno DANS LAQUELLE ON BAIGNE DÈS L'INITIATION À LA POP CULTURE (désolée je ne sais pas mettre en gras)
Adaptée au niveau de la primaire bien sûr en les rassurant positivement; et au niveau lycée : en disant entre autres que les relations sortant du schéma hetero-monogames sont OK, que les paraphilies (sans entrer dans les détails) entre des personnes consentantes sont OK...et que le porno est OK. Mais en parlant VRAIMENT du porno. Pas "c'est pas la réalité, c'est sexiste et dégradant". Parler du travail des équipes porno, du marketing, des dynamiques des fantasmes justement. Que les jeunes deviennent des consommateurs éclairés qui sauront faire la différence entre imagination et sexualité pratiquée, qui sauront se diriger vers du porno plus "qualitatif".
Parce que ce je crains fortement avec cette ambiance restrictive et parfois diabolisante, c'est de créer de l'ignorance, des frustrations....et de rendre le visionnage et le milieu plus pervers encore. Les effets pervers et l'hypocrisie, c'est tout ce que les restrictions morales font !
Le porno est juste un genre dans les productions artistiques, comme l'action ou la comedie. Cest un vecteur d'imaginaire, d'expression...les stereotypes sexistes ne sont que les reflets de la société qui l'est deja et le demande. Il faut plutôt former les (futurs) consommateurs à voir ce moyen d'expression positivement, respecter les gens qui créent et aiment ces contenus (surtout les femmes), promouvoir des contenus alternatifs (tels que cités dans l'article) plutôt qu'avoir une vision restrictive qui ne changera ni les travers dans le porno....ni hors porno.
 
Autant pour les ados et dans le cas du porno je trouve la restriction bien. Le porno peut vraiment influencer des gens.

Par contre j'aime pas du tout du tout la méthode qui consiste à donner sa carte d'identité. Quid des forums sexos où ils demandent souvent si on a plus de 15 ans et qui ne sont pas du tout porno (avec souvent des questions sur l'orientation sexuelle)? Je trouverais ça gonflé de demander la carte pour des jeunes et des moins jeunes ! Bonjour le partage de données !

Alors je ne suis pas naïve, je sais qu'à partir du moment où tu as un smartphone tu partages consciemment ta vie perso (coucou googlemaps qui m'envoit chaque mois les lieux où je suis allée). Je ne partage aucune info sur les réseaux sociaux hors LinkedIn et déjà je hais cce principe. Je hais le fait d'être obligée de donner mes infos pros sur un réseau social, que ça soit devenu un passage obligatoire. Je suis quelqu'un qui tient vraiment à sa vie privée et je ne souhaite pas la partager.
 
  • Big up !
Reactions : Mellana

Valentina-

Wild child
Je suis d'accord avec @Elea_e


Je ne pense pas que le porno soit le problème en soi, en tant que représentation cinématographique du sexe.

Par contre, pour les sites que j'ai vus, effectivement je trouve que les pages d'accueil sont ULTRA limites pour un jeune public (tout est mélangé en fait et il peut y avoir des trucs bien hardcore et chelous sur la 1ère page quoi...). J'ai l'impression d'être la seule que ça choque :lol: (y a des trucs qui m'ont vraiment choquée passé 20 ans donc un jeune de 15 ans j'imagine même pas).

Mais je trouve la société ultra hypocrite en fait. Car certains clips vidéos sont carrément pires que certaines vidéos "porno", et même certains bouquins de littérature érotique qui en plus de véhiculer des idées malsaines (bien sexistes sur tous les points, pas uniquement le cul coucou Fifty Shades :hello:) l'encadre de romance. Ou quand on connaît les conditions de travail des actrices. Et les sites grand public qui sont des répertoires de vidéos venant de partout avec 0 filtre ou sélection (genre des films russes ultra bizarres où tu t'inquiètes sérieusement pour la meuf de la vidéo :oo:)

Bref à priori selon moi le problème n'est pas le porno mais l'"état" du porno, des sites, des conditions.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes