« Les femmes à la cuisine », sauf dans Top Chef 2022 : 3 candidates pour 12 candidats, sérieux ?

2 Juin 2021
487
6 624
504
@PetitePaille

Je sais bien que la profession est très déséquilibrée, mais même avec 94% d'une profession aussi "commune" (car bon on ne parle pas non plus d'un métier de niche, même dans la gastronomie) le tout en prenant en compte la France, la Belgique, la Suisse (en général les candidat.e.s viennent de ces 3 pays) il est juste anormal de ne pas trouver 6 femmes avec un niveau suffisant, statistiquement cela n'a aucun sens.

Justement ce type d'émission permet de ne pas représenter statistiquement la réalité, on peut se le permettre vu qu'il faut uniquement 6 femmes. Donc on peut atteindre 50% sur un échantillon minuscule, chose impossible à grande échelle comme ton chiffre le montre (94%). C'est l'intérêt des quotas quand il s'agit d'un chiffre si petit. La parité sur 5 000 participant.e.s ? Impossible et personne n'ira se battre pour ça. La parité sur 12 ? Ce n'est qu'une question de volonté.

Il ne faut pas oublier aussi que dans ce genre de casting on ne juge pas uniquement les compétences, mais aussi et surtout la personnalité. Il s'agit d'un show avant tout. Donc des femmes compétentes il devait y en avoir, par contre des femmes qui correspondent au profil voulu par la production ? Une autre histoire...
 
Dernière édition :
J

Jesilma

Guest
L'argument des horaires je le trouve ultra simpliste quand même... Déjà le sexisme dans le milieu de la haute cuisine est quand même très connu, il y avait eu un gros scandale autour de ça il y a quelques années il me semble... Beaucoup de femmes ont témoigné de leur découragement et pas pour des raisons d'équilibre familial...
En plus c'est un argument qui peut s'appliquer pour des professions bien féminines : les serveuses, les infirmières, les femmes de ménages etc. etc. Niveau décalage des horaires et vie de famille c'est pas mal non plus ! Sauf que voilà la haute cuisine c'est un métier difficile MAIS valorisé donc réservé aux hommes dans l'inconscient.
 
20 Octobre 2017
2 291
40 720
2 564
@Esturgeon

Comme je l’ai dit plus haut, si tu fais ce choix, sachant qu’actuellement peu de femmes ont visiblement le niveau suffisant pour participer, tu vas te retrouver avec des femmes qui ont un niveau inférieur et donc pr conséquent qui seront les premières éliminées..
Sérieusement, tu crois que le problème c'est qu'on manque de femmes compétentes en cuisine ? :lol:
Il y a mille autres facteurs qui expliquent cette "anomalie statistique" (pour reprendre les termes de @Belllinda qui ne semble pas se rendre compte qu'on est en plein dedans). La restauration est l'un des secteurs les plus machistes qui soit, avec son lot de harcèlement (moral et sexuel), ses violences sexuelles et ses horaires intenables pour un salaire pourri.
Saviez-vous que 52% des élèves en école de cuisine sont des femmes, et 94% des chefs sont... des hommes ? Y a pas comme un problème ? Il se passe quoi entre la sortie de l'école et la vie active, la majorité des meufs tombent malencontreusement dans une faille spatio-temporelle ?

La réalité c'est que les femmes ne sont pas les bienvenues dans ce milieu, ce n'est pas une question de compétences. Quand t'as fait un ou plusieurs stages où tu t'es pris des mains au cul et/ou des remarques sexistes, ou que tu as pataugé pendant plusieurs mois dans une ambiance ultra-viriliste, t'as peut-être pas envie de continuer dans ce milieu, tout simplement. C'est un peu comme le milieu des nouvelles technologies. On est là à déplorer le manque de femmes, tout en insistant sur le fait qu'il ne faut pas faire de discrimination positive car "on mettrait en poste des femmes incompétentes". Sauf que la discrimination négative c'est pareil, ça met en poste des mecs incompétents mais dont personne ne doute de la légitimité car ils ont le genre qu'il faut.

Donc encore une fois, le problème n'est pas la compétence, mais l'accessibilité d'un milieu et ses conditions de travail. Et pour finir, ça me fait toujours marrer de voir que ce sont les femmes qui cuisinent à 80% au quotidien mais que dans les restaurants, ce sont les mecs qui font le taf à 90%. Vous ne voyez pas l'incohérence ? Quand une tâche est considérée comme "quotidienne" et qu'elle est non rémunérée, elle est triviale et sans intérêt, donc elle échoit aux femmes. Mais quand elle est rémunérée et accède par conséquent à un certain prestige, hop : les hommes se découvrent soudain l'envie de s'y mettre.
 
28 Avril 2015
2 579
19 016
3 854
@Mayushi

Honnêtement je ne vois pas les choses de la même façon. Si t’as beaucoup plus d’hommes qui postulent t’as quand même beaucoup plus de chance de trouver des gens très bons chez les hommes que chez les femmes.

@Jesilma

Après la comparaison est pas forcément bonne. Femme de ménage t’as pas vraiment le choix en général. Enfin disons que c’est plutôt un boulot alimentaire. Infirmière, il y en a plein qui sont pas du tout en décaler, généralement tu as des gardes mais ça en fait pas un travail de nuit à temps plein. Pour les serveurs, aucune idée, ce serait intéressant de savoir la proportions hommes femmes dans les restaurants gastronomiques.

@Chat-au-Chocolat

Ben je sais pas c’est plutôt logique non ? Si T’as 200 postulants hommes et 50 postulantes femmes. Que pour chaque groupe t’estimes que les gens vraiment bons c’est 5%, t’auras donc 10 hommes vraiment bons et « 2,5 » femmes vraiment bonnes. Ou alors t’estimes que les ratios sont pas les mêmes et que dans un groupe de 50 femmes, il y aurait forcément plus de meilleures que chez les hommes ? Alors pour quoi pas hein mais faut expliquer comment t’arrives à cette conclusion.

Ensuite je n’ai jamais dit qu’il n’y avait pas de sexisme dans le milieu de la cuisine, simplement que c’est pas en montrant 5 femmes de plus dans l’émission que ça révolutionnera grand chose. Puisque comme tu le dis d’ailleurs très clairement, on a 52% de femmes dans les écoles de cuisine DONC le problème vient après.
Je suis d’ailleurs preneuse si il y a des stats sur « pourquoi les femmes partent de ce milieu? ».
Et si le problème c’est le sexisme, ce n’est pas rajouter des femmes qui changera qqch puisque visiblement elles sont la au départ, c’est juste qu’elles partent. Donc faudrait surtout qu’il y ait des sanctions pour harcèlement plus fortes.

En ce qui concerne ton dernier paragraphe, il me semble que t’as un article du Cairn qui explique qu’à l’origine c’était un métier très physique (plus que maintenant) ce qui explique qu’il y avait plus d’hommes. Et les conditions étaient vraiment ps terribles donc on peut pas dire que c’était forcément une chance et l’appât du gain d’être en cuisine, du moins au commencement.
Ensuite après c’est resté comme ça.
 
J

Jesilma

Guest
@PetitePaille
C'est justement mon propos. Les femmes FONT déjà des métiers difficiles, par passion ou nécessité et on les renvoient à leur famille quand le débat porte sur un métier tout aussi difficile mais valorisé...

Sinon moi je trouve curieux de considérer que s'il y a plus d'hommes dans l'émission c'est parce qu'ils sont meilleurs parmi les candidats... Par quel phénomène surnaturel ? Sachant que en moyenne ce sont les femmes qui cuisinent le plus, qui s'y intéressent ? Je ne parle pas de moitié moitié à chaque fois mais avec un tel fossé... j'ai du mal à gober ça..
 
29 Octobre 2021
377
2 422
204
@Mayushi

(j'ai indiqué en gras ce qui me semble problématique)
Justement ce type d'émission permet de ne pas représenter statistiquement la réalité, on peut se le permettre vu qu'il faut uniquement 6 femmes.
il est juste anormal de ne pas trouver 6 femmes avec un niveau suffisant, statistiquement cela n'a aucun sens.
Selon moi, tu prends le problème à l'envers en partant du postulat que l'émission doit nécessairement respecter et viser la parité entre candidats et candidates...sauf que le but de cette émission est de sélectionner les meilleurs candidats, tout simplement. Par conséquent, la production ne se donne pas comme objectif de trouver six femmes à tout prix parce qu'il le faudrait, la production a pour objectif de trouver les candidats qu'elle estime être les plus compétitifs. Ce n'est pas une question de transparence.

Ce n'est qu'une question de volonté.
Si on décide que la parité prime sur la compétence alors, oui, ce n'est qu'une question de volonté. Mais si on considère que le critère primordial est de sélectionner les meilleurs, alors ce n'est pas une question de volonté.

@Chat-au-Chocolat
J'ai l'impression qu'on parle de choses différentes.

Il y a deux constats de surreprésentation des hommes (par rapport à la population française totale):
  1. la surreprésentation des hommes dans la gastronomie, et
  2. la surreprésentation des hommes dans l'émission Top Chef.
Concernant la surreprésentation 1), je suis d'accord pour dire qu'il y a une réflexion à mener pour comprendre les mécanismes qui conduisent à un tel déséquilibre alors qu'une parité relative existe dans les formation professionnelles dans le domaine de la gastronomie. Comme tu le dis, il faut trouver des explications et des solutions au fait qu'une proportion à l'entrée ne se retrouve pas en sortie.

En revanche, concernant la surreprésentation 2), je trouve injuste de faire quelque reproche que ce soit à la production de Top Chef. Cette surreprésentation 2) est en fait une conséquence directe de la surreprésentation 1). Top Chef est un concours de cuisine qui chercher à sélectionner les meilleurs candidats et je trouve contre-productif, voire infantilisant pour les femmes, de militer pour une parité que rien ne justifie. Trouvons des solutions pour la surreprésentation 1), et il y aura des conséquences sur la surreprésentation 2). Mais créer une parité artificielle, factice, en pénalisant des hommes méritants au profit de femmes moins méritantes me semble être le contraire du féminisme.

Top Chef n'est pas le problème, Top Chef est une photographie de la situation de la gastronomie en France. Je ne vois pas l'intérêt de trafiquer cette photographie, ça ne règle rien, au contraire.

@Jesilma
Par quel phénomène surnaturel ?
Les statistiques. Plus de chefs masculins, donc plus de candidatures masculines, donc plus d'hommes dans les meilleurs sélectionnés. Littéralement personne ici n'a insinué qu'un homme était naturellement meilleur cuisiner qu'une femme.
 
Dernière édition :
28 Avril 2015
2 579
19 016
3 854
@Esturgeon

Tu as déjà regardé Top Chef ?
Parce que justement je trouve qu’en général, on est très loin d’avoir des candidats excentriques et que souvent ils sont pas très fun quoi.. Très concentrés, sérieux etc.
Peut être un peu moins l’année dernière mais l’année d’avant je trouvais ça assez frappant.

Édit : si on va par la de toute façon, si t’es timide maladif, il y a peu de chance que tu postules pour passer dans l’émission..
Ce n’est pas parce qu’il y a des biais (et il y en a forcément), qu’il faut renoncer à toute sélection sur le potentiel des candidats.
 

Pochemuchka-Lilou

anciennement Lilou la licorne
31 Octobre 2014
6 392
38 180
4 884
le but de l'émission c'est de faire le meilleur spectacle. Pour cela ils ont choisi un angle, ici viril, et c'est aussi comme ça qu'ils choisissent qui pourra participer à l'émission.
Absolument. Tous les ans on voit bien des profils dont on comprend tout de suite qu'ils ont un niveau moindre, mais permettent de varier les personnalités et les parcours. Et ce même récemment, alors que l'émission a "pris du galon"/gagné en légitimité et n'est plus seulement un phénomène de télé-réalité mais pèse dans le milieu gastronomique.

Il n'y a qu'à voir : de tous les membres des jurys de Top Chef, passés, présents et futurs, celui qu'on voit le plus à la TV, c'est Philippe Etchebest, soit celui qui incarne le plus directement et évidemment la norme virile : corpulence, hobbys, manière de s'exprimer, gestuelle, gestion des émotions, coaching des candidats... Cela "imprime" la tonalité de l'émission, ce qui fait qu'on se retrouve avec des candidats qui reprennent à leur tour des imageries viriles "Je suis une machine de guerre", "faut taper dedans", "je suis un battant", "faut se donner comme sur le ring", "je vais éclater la concurrence" etc etc.

C'est pour ça que je tique un peu quand @Belllinda tu parles de niveau de compétences gastronomiques comme du seul critère utilisé pour le casting. Même avec toute la volonté du monde, je ne vois pas comment les producteurs de l'émission, puis les membres du jury pourraient être exempts de biais (et je rappelle que seule une partie des dégustations se fait à l'aveugle dans Top Chef).

Globalement, les candidats sont castés évidemment en grande partie parce qu'ils cuisinent mieux que vous et moi (encore heureux), mais il ne faut pas croire que leur profil/parcours/personnalité n'entre pas en ligne de compte. Dans toutes les émissions TV (cuisine ou pas), les candidats sont choisis selon plein de critères et notamment sur la manière dont ils "passent à l'écran", et ces critères impliquent (entre autres !) le genre.


@PetitePaille Dans le genre excentrique, rien que sur les dernières années : Adrien Cachot ? Mory Sacko ? Justine Piluso ? Jarvis Scott ? Chloé Charles ?
Attention, quand on dit qu'on recherche des "personnalités", ça ne veut pas dire des psyché absolument uniques ou d'une originalité véritable, encore une fois ça peut tout à fait correspondre à des stéréotypes (ils adorent mettre un rocker (whatever that means), un-e artiste, un-e branché-e végé...) mais le but c'est de pas avoir trop de profils qui se ressemblent et d'avoir des profils clivants que les gens vont détester ou adorer (autre exemple : Matthias Marc, détesté), en tout cas commenter.
 
28 Avril 2015
2 579
19 016
3 854
@Pochemuchka-Lilou

Et combien avaient des personnalités lambda et dont personne ne se rappelle le nom ?
Ensuite les gens que tu mentionnes avaient certes une personnalité mais ils avaient aussi du talent. Est ce qu’il aurait pris un mec ayant une différence flagrante de niveau si il avait une personnalité un peu différente ?

Honnêtement, je verrais même pas pourquoi l’émission prendrait moins de femmes si c’était juste une histoire de show. Tu pourrais très bien t’amuser justement à prendre des filles très féminines, des mecs très virils pour ça crée un mélange explosif ou d’autres types de mélange. Tu pourrais aussi t’amuser à prendre des célibataires pour voir si il y a des rapprochements (comme dans plein d’émissions de télé-réalité).
La je trouve quand même que dans l’ensemble on a des gens avec des personnalités assez lambdas avec quelques candidats plus faits pour faire le show que d’autres.
 

Pochemuchka-Lilou

anciennement Lilou la licorne
31 Octobre 2014
6 392
38 180
4 884
@PetitePaille Tu dis qu'on est très loin d'avoir des personnalités qui se détachent, je te donne des noms qui en sont à mon avis des exemples. Je n'ai jamais prétendu que tous avaient une personnalité hors du commun, justement l'émission panache entre les extravertis et les discrets, ce qui permet d'alterner les séquences et de varier le temps d'antenne consacré à chacun.
Tu pourrais aussi t’amuser à prendre des célibataires pour voir si il y a des rapprochements (comme dans plein d’émissions de télé-réalité).
Hmmmm vu que l'émission cherche à se donner un air rigoureux et ambitieux, et à se démarquer de la téléréalité fondée sur les relations amoureuses et sexuelles, je ne pense pas que ce soit dans leur intérêt.
Et justement, c'est là qu'on retombe dans l'aspect sexiste de l'émission (que j'aime beaucoup par ailleurs et que je ne rate jamais depuis des années) : l'ambition et la rigueur sont associés au masculin.
 
29 Octobre 2021
377
2 422
204
@Esturgeon @Pochemuchka-Lilou

Ok, c'est une émission de télévision, c'est donc un spectacle et la personnalité des candidats a forcément son importance au moment du casting...mais c'est aussi un concours de cuisine et le succès de l'émission repose avant tout et surtout sur les compétences culinaires des candidats.

A noter que ça ne change pas (du tout) le débat: pourquoi faudrait-il instaurer à tout prix une parité alors qu'il y a une très large majorité de candidatures masculines? Imaginons qu'il existe une pluralité de critères de sélection, comprenant notamment et avant tout les compétences culinaires et les critères que vous voulez...il reste tout à fait cohérent statistiquement que la proportion de femmes passant le castings soit sensiblement la même que la proportion de femmes sélectionnées.

Imposer une parité alors qu'il y a un tel déséquilibre dans les candidatures ne peut que conduire à ne pas sélectionner des hommes...au seul motif qu'ils sont des hommes.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes