Les quotas de femmes en entreprise peuvent-ils vraiment changer le monde ?

17 Mai 2021
67
337
54
27
Alsace
Le problème avec les quotas, c'est qu'ils sont souvent retournés contre leurs instigateurs.

La question du quota en politique semble très immédiate : les représentants du peuple sont censés être représentatifs. La conséquence des quotas à l'Assemblée Nationale, c'est que Madame est presque toujours l'adjointe de Monsieur. La conséquence au Gouvernement, c'est que nous avons des ministères de convenance où on met une Madame qu'on a sélectionnée pour son sexe, sa couleur de peau et pas pour ses compétences (quelles qu'elles soient, hélas, l'exemple de Mme Bachelot à la Culture "parce qu'elle aime l'Opéra" et en pleine pandémie où on avait décidé de toute façon qu'elle n'aurait aucun levier d'action, c'était édifiant). Les autres ministres en présence savent très bien repérer ces cas, et on entérine par-là même le rôle de potiche à la représentation publique, ce qui est incroyablement dégradant... et problématique parce qu'en fait, ces ministères ont du travail.

Pire, on décrédibilise les quelques lionnes qui ont tracé leur propre sillon dans la jungle car alors, à poste égale avec une potiche, on les soupçonne d'avoir bénéficié de la même complaisance à la montée des marches de la hiérarchie.

J'ai un exemple concret du problème à imposer des individus considérés comme malvenus au sein d'un conseil de délibération. Pour ce cas, il s'agit d'une discrimination sur l'âge. Il s'agit du Conseil des Etudes d'une Grande École d'ingénierie. Deux de mes amis y étaient les délégués représentants élèves. Ils étaient conviés, lorsqu'il avait lieu, au Conseil des Études où se discutaient les contenus de la maquette, les modalités de stage, les filières d'aménagement horaire sport et art de haut niveau. Et après un vote particulièrement rapide sur une liasse de plusieurs dizaine de pages où on leur a vaguement résumé le contenu sans qu'ils n'aient le temps de lire, ils ont fait leurs recherches pour constater que se tenait systématiquement un Conseil des Études Restreint avant chaque Conseil des Études auquel ils n'étaient pas conviés et où on décidait sans eux de ce qu'on allait voter au CE. La CTI oblige la représentation des élèves au sein du CE. L'équipe pédagogique avait déjà ses habitudes de travail, ils ont donc respecté la Loi à la lettre sans pour autant en respecter l'esprit.

Introduire 30% de femmes dans les CA d'entreprises va se faire de la même manière. Il y aura un CA Restreint, sans les femmes.

Les femmes qui atteindront ces postes seront des femmes qui voudront siéger au poste plus qu'elles ne voudront en faire le travail (puisqu'on les empêchera de le faire et qu'on les dégagera au profit d'une fille plus tranquille si elles font mine de vouloir s'intéresser au sujet). Ce seront individuellement des femmes mal dans leur peau, en quête de reconnaissance permanente pour un boulot qu'elles ne font pas. Des modèles féminins intrinsèquement méprisés et peu épanouis.

A mes yeux, le mieux qu'on puisse faire pour être "représentées" au sein des Grandes Entreprises, c'est de s'y investir sincèrement (ou de monter son propre business). Si vous avez réellement du talent (et chose injuste, tout le monde n'en a pas), et que la hiérarchie ou le marché voit en vous un employé de valeur et non juste une femme, vous monterez très naturellement avec l'intégralité de votre mérite, de la reconnaissance de vos pairs et de votre confiance en vous intacte.
 
  • Big up !
Reactions : zaza1218
5 Août 2017
52
296
414
31
@Andrealphussette : je ne suis pas d’accord avec ton message.

S’il suffisait d’être compétent pour gravir les échelons, ça se saurait. Ou alors, les femmes sont incapables d’occuper un poste de direction. Effectivement, les quotas ne sont pas une solution magique et on pourra de se retrouver dans certaines entreprises avec des femmes nommées à des postes bidons pour avoir le compte.
Mais je pense que ça peut aussi donner un petit bonus à des candidatures de femmes compétentes sur ces postes-là. Pas un « on prend une femme parce qu’il faut, sur un poste bidonné » mais « elle a les compétences et en plus c’est une femme ». Si ça permet que les candidatures féminines soient mieux considérées et que certaines femmes puissent faire leur preuves, ce sera déjà un pas en avant.

Dans un autre style, depuis mars 2017, les femmes-jockeys bénéficient d’une décharge de poids comparé à leurs collègues masculins (sauf dans les courses de niveau le plus élevé). Il y a beaucoup plus de femmes qui montent en courses depuis. Je ne pense pas qu’elles soient meilleures qu’avant, ou que les jockeys masculins soient moins bons. Les chiffres sont là.
Nombre de femmes dans les 50 premiers jockeys (gains) de plat / an.
- 2015, 2016 : 0
- 2017 - mise en place de la décharge en mars : 3 femmes
- 2018, 2019 : 6
- 2020 : 11 femmes
- 2021 : 9 femmes

Les entraîneurs et les propriétaires ont été incités à les faire monter en courses via ce système de remise de poids. Elles obtiennent des résultats, elles progressent, et elles se créent un réseau. Ça normalise également le fait d’avoir un jockey femme.

Espérons que ce soit aussi efficace pour les autres domaines.
 
17 Mai 2021
67
337
54
27
Alsace
@Shiho Contrairement à toi, et aux personnes qui ont conçu les règles pour le golf féminin, je ne pense pas qu'il faille changer les règles pour les femmes quand on veut jouer au même jeu. La décharge de poids, c'est de la triche purement et simplement, tout comme le fait de faire taper les femmes de moins loin parce qu'elles seraient moins fortes et donc moins précises de loin. Et si les hommes gagnent plus de compèt, c'est : soit parce qu'ils sont effectivement meilleurs (ce que tendraient à démontrer tes chiffres, hélas), soit parce que le milieu des paris sportifs, c'est quand même très différent des poneys club.
Quitte à être traitée comme un individu compétent, je souhaite que ce le soit de l'avis général et pas seulement dans un paradigme relatif où je suis considérée comme porteuse d'ovaires. Je ne suis pas la plus forte du monde, ni la plus belle, ni la plus riche, cependant ce que je fais, et ce qu'on attend de moi, c'est mon privilège exclusif. Et c'est sans doute ce que pensent la majorité des femmes qui se sentent exister sans avoir besoin de se mesurer aux hommes en compétition. Parce que oui, ils sont en moyenne 20% plus grand et plus lourd que nous. L'égalité devant le monde n'est pas souhaitable. Il existe encore des tâches que seules des femmes peuvent accomplir.
 
  • Big up !
Reactions : Chouette-Culotte
27 Juin 2016
684
5 020
1 464
29
La grande vertu des quotas, même si au début certains considèrent que les personnes qui rentrent par ce biais ne méritent pas leur place, c'est de donner l'habitude de voir des femmes représentées à des postes où elles ne l'étaient historiquement pas. Ça contribue à faire évoluer l'image mentale qu'on a de ces postes, pour les personnes qui y postulent mais aussi pour ceux qui choisissent qui y placer, et en fait c'est même une des seules choses qui marche, concrètement, pour faire évoluer cette vision.
Tu peux savoir consciemment qu'il n'y a aucune raison pour que ce soit un homme blanc à ce poste, mais tant que tu n'auras pas vu et revu un modèle différent, l'image inconsciente que tu en as n'évolue pas, et cette image a une influence sur tes choix.

Je suis d'accord avec toi @Shiho sur le fait de privilégier des femmes à compétences égales, et en plus je n'ai même aucun scrupule à le faire, étant donné que je considère qu'il a été certainement plus difficile pour une femme d'être arrivée au même point et qu'elle a donc d'autant plus de mérite.

@Andrealphussette ah bon, et qu'est ce que seules les femmes peuvent faire qui justifie de ne pas avoir une égalité de chances dans le monde professionnel? Être enceinte ? Donc seulement pour les femmes cis, non ménopausées, fertiles etc... Vu que j'ai pas l'intention de l'être, j'ai le droit de prétendre à l'égalité, moi?
Le sport en compétition, c'est un exemple, mais il n'y est pas question de quotas féminins en tant que tels, et l'immense majorité des sports sépare les compétitions masculines et féminines. Le problème ici c'est que les personnes choisies pour siéger au CA sont à 95% des hommes. Tu crois vraiment que c'est parce que les femmes sont toutes incompétentes? Et pas parce que des biais conscients ou non poussent à cette sélection?
 
Dernière édition :
17 Mai 2021
67
337
54
27
Alsace
@Onirinaute Si toutes les femmes essayaient continuellement depuis la nuit des temps de devenir DG, avec un résultat de 95% d'hommes dans les CA, je dirais que oui, on est franchement incompétentes... Sauf que, ce n'est pas le cas. Je dirais plutôt que le monde ne se résume pas à devenir le plus riche, le plus puissant, le plus fort de tous les humains. Il existe déjà des modèles féminins d'individus exceptionnels qui ont consacré leur vie exclusivement à un domaine. Ces noms sont connus quand on a un peu de culture : Lise Meitner, Marie Curie, Ada Lovelace et tant d'autres. Il faut noter qu'elles ne sont célèbres que parce qu'elles ont fait quelque chose d'exceptionnel, et que leur contribution figure dans l'Histoire à égalité avec celles de leurs homologues masculins, en dépit des prix et de leur notoriété de leur vivant. Elles ont agi. Elles avaient du talent. Réclamer en tant que femme une place au CA (au Panthéon ? ) pour être un modèle, c'est à mes yeux écrire à Dumbledore en tant que Moldu parce que tout le monde pourrait devenir sorcier, par soucis d'égalité des chances. Pétunia a essayé, et elle a rongé son frein toute sa vie, ce qui est une occupation comme une autre... peu épanouissante. Si tu veux absolument faire quelque chose dont sont incapables les hommes, porter des bébés, explorer ta souplesse jusqu'à faire le grand écart, devenir nonne, aller dans une prison pour femmes... Ou alors tu peux te demander toi, ce qui te ferait envie plutôt que d'attendre ta lettre en pure perte et en regardant le temps passer.

You can't always get what you want, but if you try sometimes, you might find, you get what you need.
 
27 Juin 2016
684
5 020
1 464
29
@Andrealphussette les femmes qui rentreraient dans ces CA ne sont pas actuellement en train de se tourner les pouces en attendant de recevoir leur lettres de Poudlard, elles ont aussi bossé toute leur vie pour arriver à juste faire partie des candidats possibles à ces postes. Tu dis que d'instaurer des quotas dévalue leurs efforts, pour moi c'est plutôt ce que tu dis qui a cet effet, c'est pas comme si on tirait une femme au sort qui n'a jamais montré aucune compétence, le choix se fait parmi celles qui sont qualifiées déjà, on parle de leur accorder un peu plus de chances qu'à un homme d'accéder au poste, à CV égal, sachant qu'elles auront auparavant galéré bien plus pour obtenir le même CV (parce que oui, c'est pas comme dans HP ou on nait avec ou sans pouvoirs, il y a les opportunités qu'on nous propose, le conditionnement dès la naissance) moi ça ne me choque pas :dunno:

Alors oui, il faut aussi militer pour réduire les barrières qui précèdent, pour espérer qu'un jour sans besoin de quotas on arrive à une véritable égalité, et on le fait, mais recourir aux quotas est l'un des outils pour le faire, en espérant qu'il soit provisoire et que sa nécessité disparaisse le plus vite possible.

Sur ce que peuvent faire les femmes, ta phrase initiale était en substance "il ne faut pas chercher l'égalité à tout prix, il y a aussi des choses que seules les femmes peuvent faire" donc si je suis ton raisonnement, les hommes sont les seuls à pouvoir avoir des postes à responsabilité mais c'est pas grave parce que les femmes sont les seules à pouvoir être bonnes soeurs et on en est bien contentes? Je pense que je vais pas répondre plus avant à cet argument :lol:
 
Dernière édition :
17 Mai 2021
67
337
54
27
Alsace
@Onirinaute Tu es plus que des organes génitaux et un double chromosome X... non ?

5% des membres d'un CA seraient des femmes ce qui infirme mathématiquement la théorie d'un filtre anti-femme pour y accéder... (d'après mes sources 3% de PDG et 15% de membres de l'exécutif, mais ça ne change pas grand chose au débat, pas vrai ?)

Pour faire partie d'un CA, il ne faut pas avoir un sexe donné, il faut le vouloir, s'investir dans la société corps et biens, et que les actionnaires y voient un intérêt (tout travail ne mérite pas salaire et reconnaissance, on vous a menti). Interférer dans la structure des entreprises par la politique et plus encore dans les CA, c'est interférer dans les décisions des boîtes et les fragiliser alors qu'elles fonctionnent d'elles-même (car quand la politique ne s'en mêle pas, généralement on choisit de travailler avec des gens en qui on a confiance pour occuper un poste donné, en toute simplicité). Autrement dit, les quotas, c'est venir foutre le souk dans un système qui marche très bien sans aide (le commerce, ça a plus de 5000 ans, la République Française en étant trèèèès gentil, un peu plus de 200 ans).

Les CA des entreprises ne sont pas des lieux très enclins à participer au débat sur le féminisme, parce que ce n'est tout simplement pas le sujet à l'ordre du jour. Quand on fabrique des centrales nucléaires ou des boîtes de shampooing, on parle ligne de prod et chantier en cours, c'est ça qui rapporte et qui intéresse. Toutes les entreprises qui le pourront délocaliseront autre part, si une telle loi venait à passer en France. Parce que ce serait une contrainte administrative supplémentaire à respecter sans que ça n'ait aucun lien avec l'activité. Et je serais la première à le déplorer.

Il existe des tâches réservées aux femmes, il existe aussi des êtres exceptionnels : il était question dans Madz d'une jeune femme qui produisait naturellement de la testostérone en grande quantité et à qui on interdisait la compétition des deux côtés (super la séparation des sexes n'est-ce pas ?). Le tout, c'est de trouver SA propre place adaptée à ses propres capacités et particularités. De cette manière, on arrête d'être jaloux de ceux qui ont ce qu'on pense convoiter.
 
9 Mars 2014
3 196
25 678
3 174
lutinreveurblog.wordpress.com
Oui bien sûre la discrimination à l'embauche contre les femmes ça n'existe pas
Ce n'est pas comme si historiquement, la plupart des contributions des femmes quelque soit le domaine, n'ont jamais été effacés ou attribués à des hommes.

Les quotas que ce soit pour lutter contre le sexisme ou le racisme, sont nécessaires si on veut parvenir à un début d'égalité.

De toute façon, s'agissant des CA, je me demande vraiment si c'est une question de compétence quand on voit certaines choses...
 
5 Août 2017
52
296
414
31
@Shiho Contrairement à toi, et aux personnes qui ont conçu les règles pour le golf féminin, je ne pense pas qu'il faille changer les règles pour les femmes quand on veut jouer au même jeu. La décharge de poids, c'est de la triche purement et simplement, tout comme le fait de faire taper les femmes de moins loin parce qu'elles seraient moins fortes et donc moins précises de loin. Et si les hommes gagnent plus de compèt, c'est : soit parce qu'ils sont effectivement meilleurs (ce que tendraient à démontrer tes chiffres, hélas), soit parce que le milieu des paris sportifs, c'est quand même très différent des poneys club.
Ce serait de la triche si, à compétences égales, on offrait aux femmes les mêmes opportunités. Ce n’est pas le cas. Ça ne fait que rééquilibrer la balance. Les entraîneurs restent libres de choisir un jockey masculin, mais ils ont un bonus s’ils font appel à une femme. Le jour où ce ne sera plus une question pour eux, on pourra supprimer la décharge. Elle va d’ailleurs déjà être réduite prochainement.

Pour le golf, c’est différent. La technique compte beaucoup pour autant que je sache. Je ne vois pas l’interêt de tronquer l’effort, comme c’est fait aussi en biathlon.
généralement on choisit de travailler avec des gens en qui on a confiance pour occuper un poste donné
Ce faisant, on perpétue donc un entre-soi masculin (ou quasi). Libre aux sociétés de payer si elles préfèrent continuer ainsi.
 
  • Big up !
Reactions : Zeitgeist
12 Juin 2018
1 302
14 177
1 374
23
@Andrealphussette

C'est bien la première fois que je lis ''si on imposait des quotas en France, les entreprises delocaliseraient''. Comme quoi s'il manquait une preuve que les idéologies patriarcales et capitalistes se rejoignent...

Pour ma part, je ne comprend pas du tout cette argumentation sur ce que peuvent ou non faire les femmes. Faire partie de la direction d' une entreprise c'est pas avoir des compétences exceptionnelles, faut arrêter, c'est juste : avoir des compétences, et à ce titre il y a des personnes diplômées et compétences des deux genre et pour tous les corps de métier, donc vraiment je comprend pas.


Après, j'ai pas trop d'avis sur les quota. Disons que j'ai l'habitude de voir fonctionner la parité à plus petite échelle et dans un milieu déjà assez féminin. Dans ma branche pro, je sais pas vraiment si les hommes sont sur-représentés ? Sûrement que si, a vérifier !
En tout cas, ma patronne est une femme, et de sa volonté perso elle essaye de maintenir une équipe paritaire. Je pense que, connaissant sa manière de penser, c'est moins une question de justice/égalité que le fait qu'elle considère que ça préserve une meilleure ambiance et un meilleur équilibre des caractères.,
 
  • Big up !
Reactions : Rocksteady
21 Février 2014
488
3 246
2 574
@Andrealphussette c'est très très classique d'être contre les quotas parce que ça semble "inégalitaire" comme manière de faire, mais en fait c'est une des formes de discrimination positive qui fonctionne le mieux, et qui n'a pas seulement des effets positifs sur les membres du groupe minoritaire qu'on essaie de booster, mais aussi sur les structures auxquelles ces nouvelles personnes ont accès. Instinctivement on se dit que c'est incompatible avec la méritocratie (encore faut il croire que la méritocratie existe vraiment :rire:) mais en vrai c'est l'inverse, ça permet de la promouvoir, vu que les personnes qui se font évincer des positions de pouvoir/décision, ce sont les personnes médiocres qui occupaient ces postes.

Ça a pu être constaté dans pas mal d'études faites sur des structures "de la vraie vie" vu que typiquement la Suède et la Norvège ont des politiques de quota depuis un moment. En 2016 déjà, la Norvegian School of Economics a estimé que les quotas de genre ne diminuent pas la valeur des entreprises comme ça serait le cas si ça amenait à nommer des femmes sous-qualifiées, parce qu'en fait il y a tout à fait assez de femmes qualifiées pour ces postes. Ils sont donc passé de 5% de femmes dans les boards à 40% en quelques années et surprise, surprise, ça n'a pas du tout été la cata, les boîtes n'ont pas perdu en valeur, il n'y a pas eu de délocalisation en masse, et les boîtes concernées n'ont pas changé de forme légale pour switcher vers une forme où elles n'étaient pas obligées d'avoir la parité.
En politique et en Suède, on a des chercheurs qui vont plus loin et qui estiment que ce qui se passe quand on adopte des quotas de genre, c'est que les hommes médiocres sont ceux qui finissent par être tej, ce qui fait qu'on augmente la représentation des femmes ET la compétence générale des leaders en même temps, vive les quotas.
Et de manière générale, la majorité des nooombreuses recherches faites sur le sujet des quotas de genre montrent que soit ça n'a pas d'effet (ni positif ni négatif) sur les perfs de l'entreprise (= ce n'est pas la cata annoncée), soit ça a un effet positif dès le moyen terme quand la politique est bien en place (ce qui soutient l'idée qu'on tej les médiocres). Il y a des études qui trouvent un effet négatif (plus dans celles qui datent de 2000-2015 que plus récentes), mais elles précisent souvent que c'est probablement dû aux préjugés forts contre les femmes aux postes de pouvoir dans les pays où elles ont été conduites (= le problème c'est pas la compétence des femmes, c'est le sexisme).

Et en fait c'est hyper logique: les structures ne vont pas se tirer des balles dans le pied en recrutant des potiches incompétentes, ils vont prendre les meilleures, celles qui n'avaient pas eu accès aux postes au préalable parce qu'elles sont des femmes, et vont se débarrasser des hommes les moins compétents, ceux qui avaient réussi à en arriver là grâce au boost non négligeable que ça représente encore d'être un homme.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes