Les tatouages colorés vont-ils vraiment devenir illégaux en Europe dès janvier 2022 ?

10 Avril 2012
509
2 485
4 864
PARIS
Par définition, les cosmétiques restent en superficie, la peau reste quand même assez imperméable. L’encre, elle, va sous la peau, interagit bien plus avec l’organisme et les conséquences de ces interactions sont mal connues.
Il est tout à fait logique que l’Agence Européenne des Produits Chimiques applique le principe de précaution. En France, c’est l’ANSM (https://ansm.sante.fr/qui-sommes-no...e/p/les-cosmetiques-et-produits-de-tatouage-1) qui est responsable.
C’est dommage, mais c’est cohérent vis-à-vis de la réglementation.
Je déplore que la profession des tatoueurs et tatoueuses soit touchée et je sais que la rédaction est très attachée à cette pratique, mais le ton de l’article donne à penser que les autorités ne savent pas du tout ce qu’elles font : merci de leur donner un peu plus de crédit.
Edit : désolée, depuis mon téléphone, des mots ont sauté.
 
Dernière édition :
18 Novembre 2021
6
27
14
@TrustMe I'm a (al)chemist Tout à fait d'accord avec toi! Toutes les professions grognent lorsque les produits qu'elles utilisent habituellement deviennent interdits ou d'usage limité (cf. la polémique du glyphosate en agriculture). La demande d'un environnement moins chargé en substances toxiques passe aussi par le contrôle de ceux que l'on s'injecte sous la peau!
Sauf que le tatouage ça n'implique que toi, alors que le glyphosate c'est un enjeu bien plus large (coucou Monsanto). D'autant plus qu'aucune étude n'a jamais prouvé pour de bon la dangerosité des tatouages ou le fait qu'ils provoquent des cancers. Par contre se faire tatouer par un scratcheur qui n'utilise pas de gants et qui fait ça à l'arrache dans son salon, c'est l'infection assurée !
L'important c'est de bien choisir son tatoueur, quelqu'un de sérieux, qui sélectionne des encres de bonne qualité, qui explique correctement les choses et qui assure un suivi après la réalisation du tatouage. Comme Mikki Bold par exemple, dans la vidéo de l'article :)
 
7 Janvier 2019
810
7 666
754
32
@chachours moui. Je pense qu'il est normal qu'un organisme de santé publique, par nature, adopte une approche prudentielle dès lors qu'un produit peut porter atteinte à la santé d'une personne. C'est une posture par défaut à l'inverse de ton raisonnement. Eux considèrent qu'en l'absence d'études démontrant l'absence de risque, alors le risque n'est pas écarté. Et je trouve que c'est tant mieux ?

Et je suis d'accord avec @Esturgeon s'il s'avère que le produit utilisé est cancérogène et même si on parle ici d'une vision au-delà de la santé individuelle, qui prime ici bien entendu, et bien on entre dans une approche systémique et ça a des conséquences sur notre système social. Ca a donc des conséquences sociales et c'est pour cela que la santé publique (en plus de protéger les citoyens de leurs propres décisions aussi parfois) est un enjeu dans lequel s'inscrit aussi le tatouage (mais comme le perclo des pressings en fait).
 
23 Mars 2016
2 044
21 411
2 574
37
Belgique
Je suis assez d'accord avec @BravoCharlie et @Esturgeon. Mais pour autant, je ne peux que me dire qu'il y a vraiment 2 poids 2 mesures suivant "les produits". D'un côté on interdit les encres de couleur car potentiellement cancérogène (mais ça reste quand même une utilisation "très faible" tant au niveau de la population concernée que de la quantité de produit par personne), d'un autre côté, on continue à autoriser la cigarette alors qu'elle a un effet cancérogène avéré et est utilisée à grande échelle (et en plus elle ne cause pas de soucis de santé qu'à la personne "qui choisit de l'utiliser malgré tout", tabagisme passif bonjour)
 
24 Août 2015
298
3 486
2 314
Paris
Il ne faut pas non plus oublier que la mise en place de cette mesure met en danger les artistes tatoueurs qui se retrouvent pour ainsi dire du jour au lendemain avec l'interdiction d'utiliser leurs encres sans aucune alternative, aucune aide, aucun plan de reconversion... Bref, la mesure met vraiment à mal les professionnels du milieu qui vont se retrouver soit à devoir travailler de manière illégale soit à arrêter de travailler pour beaucoup d'entre eux... Ce n'est pas simplement parce que "on s'en fiche de se mettre en danger" avec des produits éventuellement toxiques qu'il y a des protestations.
 
10 Avril 2012
509
2 485
4 864
PARIS
Alors, là… j’avoue que je n’ai pas toutes les connaissances, mais ce que je sais : en France, c’est donc l’ANSM qui s’occupe autant des médicaments que des cosmétiques, ou des produits de tatouages (et autres), comme je disais plus haut. Les producteurs de cosmétiques doivent fournir un dossier beaucoup plus léger que pour les médicaments, mais quand même un dossier (DIP) avec un rapport sur la sécurité du produit. Du coup, quelles sont les exigences réglementaires sur les encres et peut-on parler de balance bénéfice risque pour les encres comme on parle pour les médicaments pour autoriser ou non des produits ? Je l’ignore.
Si on pense bénéfice, le tatouage a un usage esthétique (essentiellement, je sais qu’il y a aussi un usage pour les personnes avec des cicatrices, des ablations, et autres, qui dépassent l’aspect purement esthétique mais ça reste le principal), donc le bénéfice est très minime par rapport au risque ici, non ?
:hesite::dunno:
 
2 Juin 2021
199
2 966
204
Je suis assez d'accord avec @BravoCharlie et @Esturgeon. Mais pour autant, je ne peux que me dire qu'il y a vraiment 2 poids 2 mesures suivant "les produits". D'un côté on interdit les encres de couleur car potentiellement cancérogène (mais ça reste quand même une utilisation "très faible" tant au niveau de la population concernée que de la quantité de produit par personne), d'un autre côté, on continue à autoriser la cigarette alors qu'elle a un effet cancérogène avéré et est utilisée à grande échelle (et en plus elle ne cause pas de soucis de santé qu'à la personne "qui choisit de l'utiliser malgré tout", tabagisme passif bonjour)

Cette comparaison ne tient pas vraiment debout, en cherchant un peu plus loin on se rend bien compte que l'interdiction est impossible.

Une grand majorité des fumeur.euse.s sont dépendant.e.s à la nicotine, substance qui rend plus dépendant que la cocaïne... En cas d'interdiction les fumeur.euse.s iront se procurer du tabac sur le marché parallèle ce qui alimentera le traffic et tout ce qui est lié au crime organisé. Les bureaux de tabac par définition fermeront tous et il faudra bien payer le chômage de ces gens là, peut être que la France peut assumer ça, les autres pays de l'U.E. ? Probablement pas.

Si le tabac c'est pas interdit ce n'est pas parce que l'on considère qu'il est acceptable / moins dangereux, c'est que logistiquement c'est impossible d'avoir une interdiction sèche, le but des gouvernements est d'infléchir la courbe de la consommation petit à petit, cela prendra des générations. On a aussi la chance de vivre dans une démocratie et les fumeur.euse.s... votent. Donc le premier gouvernement qui prend une mesure aussi radicale contre le tabac sera le premier qui sautera. (On ne va même pas parler de la pression des lobbys du tabac, des liens douteux entre politiciens et cigarettiers, de la quasi impossibilité de mettre en place une mesure forte à l'échelle européenne...) Donc oui parfois quelque chose qui est "moins dangereux" mais plus facilement légiférable sera régulée, c'est le résultat de la démocratie.

Pour le tatouage par contre je trouve ce genre de mesure vraiment peu utile, même si européenne. Le tatouage n'est pas un produit de consommation quotidien et est (le plus souvent) un acte réfléchi et préparé. Il serait alors très facile de prendre le premier vol pour Londres ou n'importe quel pays hors U.E. n'appliquant pas cette loi, de se faire tatouer et de revenir. C'est probablement plus compliqué pour les gros tatouage nécessitant plusieurs séances certes.

Puis les gens avec un tatouage de couleur "interdits" pourront se pavaner devant les autres, ce qui donnera encore plus envie à certain.e.s de franchir les frontières.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Réactions : chachours

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes