Je comprends tellement la Mad ! Je faisais du 85 E sur 1m58. Et je comprends aussi cette histoire de "vulgaire". Même si ça m'a choquée en le lisant, je l'ai pensé tellement longtemps ! ("Non je ne peux pas mettre ça, ça fait vulgaire") finalement c'est surtout le regard que les autres nous portent qui nous amène à penser ça (et probablement une réflexion ou deux mais je me suis empressée de les oublier :cretin:).

Il fut un temps où je ne parlais que de réduction mammaire. J'avais mal au dos, je vivais super mal de galérer pour un sous tif et ce **** de regard des autres...

Moi finalement j'ai eu du bol. J'ai perdu 5 kg quand je suis devenue végétarienne et 2 bonnets avec (je ne m'y attendais tellement pas !! :pray:). Faire de l'escalade leur a permis de remonter un peu et je suis maintenant en autokiff permanent de mes seins !! XD

Donc, même si j'ai eu bol phénoménal je comprends parfaitement la Mad qui souhaite aller à jusqu'à l'opération, j'étais moi même à 2 doigts de prendre la décision de le faire.

Il faut qu'elle fasse ce qui est bon pour elle, on a qu'une vie !

Love sur vous, love sur la Mad qui témoigne :cupidon:
 
85E... parfois un peu de mal à trouver ma taille mais ça va encore
par contre, dur de faire quoique ce soit sans soutien
et encore plus dur de faire avec le regard des autres, nous ne sommes qu'une paire de seins après tout... :mur:
 
Je fais du 85E/F depuis mes 13 ans et c'est sûre que c'est pas facile. En revanche j'ai jamais eu de mal a les assumer avec soutien-gorge, avec des decolletés ou des tops/robes moulante. Mais une fois toute nue je complexais tellement dessus vu qu'ils tombaient. Sauf que j'ai compris que c'était normal, que la place de mes seins était là où elle était et point barre. Je voulais me faire réduire la poitrine et en profiter pour la remonter mais le début de ma vie sexuelle m'a tellement donné confiance en moi que j'y ai renoncé. Encore plus que les compliments, le fait que je sois super sensible des tétons a joué un rôle cruciale dans l'abandon de toute chirurgie, j'avais trop peur de perdre toute sensibilité.
Depuis l'année dernière je les accepte (en même temps j'ai pas vraiment le choix si je ne veux pas faire d'opération) mais depuis le début de l'année je commence a les trouver beau. Je me regarde souvent dans le miroir toute nue et j'essaye de voir de la beauté dans le galbe de mes seins ou dans la couleur et la taille de mes aréoles. Je me suis fais percé un des deux tétons et je trouve que ça décore vachement pas mal en plus de ça. Et depuis qq mois je sors doucement mais surement sans soutien gorge avec des top moulant et/ou decolleté et tout va bien ! Je met même des robes dos nues, chose que je me suis toujours interdire de faire.

Une des marques qui m'a aidé a me reconcilié avec le galbe naturel de mes seins est Tutti Rouge, c'est la seule marque que je connais qui fait des soutif sans armature triangles ou des brassière en dentelle pour grosse poitrine, et même si j'adore toujours autant les balconnet, ça fait un bien fou de se sentir à l'aise et sexy (surtout que la marque est vraiment pas cher).
De mes 13 ans à mes 24 ans il a fallut presque dix ans pour que je commence à admirer réellement mes seins, c'est le début et le chemin et encore long mais je suis super heureuse et fière d'apprendre à m'aimer enfin !
 
Faisant 1,80 m, ce n'est "que" la 2ème chose que l'on remarque chez moi, mais j'ai moi aussi souffert de cette caractéristique physique qu'est mon tour de poitrine (85H).

Oui, cette taille existe, et je ne l'ai découvert qu'à environ 23 ans - après avoir galéré pendant des années à dénicher des 95F au fin fond des portants des magasins de lingerie lambda -, en me rendant dans une boutique spécialisée grande taille dont la gérante était une vraie pro. Ce fut un immense soulagement d'être enfin correctement "soutenue", (sauf pour mon porte-monnaie).

Cette poitrine a commencé à poindre assez tard comparé à mes camarades de classes (en 4èm, si je me souviens bien). Et a commencé à provoquer une sexualisation de mon corps de manière bien involontaire, et à laquelle je n'étais pas préparée. A ce moment là, ça allait du "dit-donc, ça pousse" par un camarade de classe, à l'agression sexuelle par un proche, que j'entends encore murmurer "retourne-toi" pour qu'il puisse mieux palper ma poitrine.
Si les agressions n'ont duré que quelques années, le souvenir est indélébile et les remarques et autres "blagues", elles, continuent.

Alors, déjà que c'est la galère pour trouver des vêtements correspondant, en taille et en coupe à cette morphologie hors normes (surtout qu'en dehors des fameux sous-vêtements hors de prix, je ne me fournis qu'en seconde main), mais je fais en plus attention aux décolletés, effets de transparence etc. Autant dire que je n'ai pas encore trouvé un style autre que qualifiable comme "pratique" et que j'ai régulièrement l'impression que mes tenues ne ressemblent à rien. J'ai également abandonné l'idée de trouver une brassière de sport adaptée (excuse parfaite pour ne pas faire de course à pieds :innocent:) et me contente de serrer mes bretelles à fond. Quant aux maillots de bain, celui à la bonne taille me donne l'impression d'avoir une poitrine encore plus démesurée qu'elle ne l'est déjà. :erf:

Niveau santé, mes plus de 10 ans de danse classique plus jeune m'assurent un bon maintien, et m'épargnent certaines scolioses. J'en ai quand même eu, et il a fallu muscler mon dos et mes abdos pour corriger tout ça. Ceci dit, un 85H, ça reste lourd, encombrant, et je n'envisage pas encore d'abandonner mes soutifs hors de prix en-dehors de chez moi.

Malgré tout, si je ne les revendique pas, ils ne me complexent pas tant que ça.

Je n'ai jamais envisagé de réduction mammaire, parce que le seul gros problème que je leur trouve, c'est le regard que certaines personnes portent sur eux. Je peux comprendre celles qui font ce choix, même si je trouve dommage qu'elles aient à le faire, et je leur souhaite de trouver des chirurgiens (et des professionnels de santé en général) ayant une attitude réellement éthique et professionnelle.

J'ai la chance d'évoluer dans un environnement professionnel serein, et d'avoir un copain féministe qui me respecte et me soutiens, j'en suis consciente. Si ce n'était pas le cas, ce serait naturellement beaucoup moins facile à vivre au quotidien. Alors courage à vous, et gardez la tête haute ! <3
 
Oula oui effectivement les guillemets auraient été de rigueur quand je vois comme vous vous enflammez ^^ J'ai même pas imaginé qu'on puisse considérer que j'utilisais ce mot dans mon vocabulaire autrement que pour le dénoncer !

Du coup non, j'ai voulu être ni blessante ni slutshaming ou je sais pas quoi, juste pour moi c'était tellement gros que c'était pas possible que, vu la teneur du message, on imagine que je pouvais catégoriser des gens comme vulgaire. Enfin je sais pas, vulgaire c'est juste un mot du moyen âge !

Je voulais justement mettre en lumière par mon message la notion de vulgarité qui est associée à une grosse poitrine (et aux formes pulpeuses en règles général). Ce que j'entends par là c'est que les filles avec une grosse poitrine vont être en plus catégorisées par des personnes aux mœurs légères en fonction de leurs vêtements que les personnes à faible poitrine. Genre si on va faire les magasins avec ma pote, moi je met un décolleté c'est "mignon et un peu sexy", elle va l'essayer et me dire "oula non impossible". Parce que dans l'imaginaire collectif ça sera du même level que si moi je me baladais en string.

Pour suivre la lancée de @Rose-Lhippocampe, je vais moi aussi proposer une comparaison d'image

136743136744

Pour un débardeur qui est sensiblement le même, là où moi je le porterai sans imaginer une seule seconde que quelqu'un puisse réagir, où je pourrai aller bosser tranquillement avec ect. Ma copine elle oserai même pas l'acheter et sortir avec, sachant qu'on l'emmerderait immédiatement dans le joyeux monde dans lequel on vit. Et très probablement que si elle allait bosser avec, elle tomberait sur un connard pour lui dire que sa tenue est "trop sexy" ou "vulgaire" pour rencontrer du public.

Et d'ailleurs, rien que pour illustrer encore plus, pour trouver la première image c'était hyper easy en 5 secondes sur un site de vêtements, pour la deuxième je suis tombée sur un site de banque d'image pornographiques....
Donc voilà, on peut même en conclure que les grosses poitrines sont sous-représentées dans les marques de vêtements, alors que c'est la réalité d'une meuf à forte poitrine qui porte un débardeur...
 
Je me reconnais pas mal dans ce témoignage même si contrairement à la Madz ça ne m'a jamais complexé. Mais les regards, les remarques et les attouchements j'en ai connu! C'est là que je me dis que les femmes rentrant dans les "normes" (= avoir de gros seins) sont certes valorisées mais au prix d'être objectifiées.

D'ailleurs je n'avais pas de problème avec mes seins jusque récemment: j'ai réalisé que j'étais trans et je sais qu'en voyant mes seins les gens se disent "poitrine = femme" ce que je ne supporte pas. Ca a été compliqué de gérer la dysphorie générée, j'ai dû trouver des solutions. J'ai commencé à porter des t-shirts de plus en plus larges pour les masquer, j'envisage d'investir dans un binder ou dans des soutifs de sport pour y arriver encore plus. J'envie énormément les meufs qui ont des petits seins et qui peuvent porter des tenues pouvant les masquer facilement :crying:
Je me suis posé beaucoup de questions: au final ce n'est pas tant mes seins qui me gênent que dans notre société ils fassent partie de signes dont on se sert pour classifier les gens dans les catégories homme/femme. Je suis non-binaire, mon corps est pour moi celui d'une personne non-binaire mais pas pour la société très genrée.
Ca me fatigue d'en arriver là, je donnerais n'importe quoi pour que les corps ne soient pas forcément rangés en deux catégories bien précises et j'aimerais ne pas avoir à m'y conformer pour que mes pronoms soient respectés mais en attendant je n'ai pas trop le choix par rapport à ma santé mentale
 
Je me reconnais tellement dans ton témoignage !
J'avais également une forte poitrine, qui m'a toujours complexée, on peut dire que je tenais de ma maman pour le coup. Elle ne comprenait absolument pas ce complexe.
J'ai toujours été mal à l'aise avec mon corps, j'étais petite avec du 95F.
C'est à l'âge de 24 ans que j'ai sauté le pas, j'ai eu la chance de me faire rembourser cette opération et d'avoir un bon chirurgien qui a décidé de la taille de mes seins par rapport à ma morphologie. (C'est considéré comme une chirurgie reconstructrice et non plastique donc on ne choisi pas vraiment sa taille).
Opération faite, non sans certaines douleurs, mais quel soulagement d'avoir des petits seins !
Aujourd'hui j'ai perdu mes kilos en trop, perdu encore une taille de poitrine car il ne reste que du tissu graisseux donc si je maigris, mes boobs aussi.
Je fais un 90C et je ne me suis jamais senti aussi bien, je découvre la belle lingerie à prix accessible, avant j'avais l'impression que rien ne m'allait. Le plaisir ultime de me balader sans soutien gorge ou de pouvoir mettre des maillots de bains bandeau à la plage. Je n'ai plus beaucoup de sensibilité dans les seins mais j'ai tellement souffert de ce complexe que cela m'importe peu.
Cette opération est vraiment à réfléchir, c'est un choix personnel, ce n'est pas du tout un acte anodin, mais si vous pensez que cela vous apportera un vrai confort de vie alors allez y ;)
 
Désolée pour le mettage de pieds dans le plat au sujet de la vulgarité.
Je remarque tout simplement qu'en fait, je ne sais plus trop ce que veut dire ce mot...

Je pense "qu'avant", quand j'étais une enfant/ado, j'avais plus facilement la notion, mais aujourd'hui...
J'ai l'impression que ce n'est qu'un qualificatif très propre à chacun.e en fait.
 
Zut, j'ai perdu ce que je voulais dire...

Mon cas : 100D voire 95~ tout dépend de l'élasticité du soutien-gorge. Un bonnet D suffit amplement pour faire partie de la catégorie "gros seins". Je comprends tellement qu'on puisse ne pas les aimer. Les miens sont asymétriques (plutôt bonnet C pour l'un des 2). Mon petit se sentant abandonné dans son bonnet, la gravité fait son petit effet sur lui.Je me sens "de travers". Du coup. j'ai envie de le scotcher.
Pour le sport, c'est gênant. soit ça ballottent quand tu cours, soit la vue est intéressante lorsque tu es affalé à terre (un peu comme sur les rouleaux de Fort Boyard).
 

Naurore

Ne pas citer
75 D bonjour, (oui pour moins de 45kg itoo) , de mon coté, à force de ne pas trouver de soutif, j'ai dit merde. J'arrète d'en porter. Maintenant j'en porte 1x par semaine pour aller chez mon kiné (réeduc du dos ahahaha mais rien à voir avec les seins) et la je prend des bralettes , soutient gorge triangle sans armature, ou bien je chope sur etsy type colieco. Je ne suis bien sur pas dans ta situation, mais le petit gabarit, "tout est petit chez moi sauf les eins", ca m'est plus que familier, j'utilisais la même expression. J'ai aussi envisagé très sérieusement la réducation. Et au final non (je corrigerai ma myopie avant). Je les ai detesté, et ce qui m'a rendu plus jouasse avec, voir même je les aime bien maintenant, c'est de passer sans soutif. Ils ont un peu changé du coup, font plus "fier" et c'est cool. J'ai quasiment 25 ans, et à 21 ans, j'était toujours en crispation totale avec. Honnêtement, que le medecin ai dit " pas assez gros", je ne suis pas du tout à ta place, bien sur, mais je fais 3, 4 cm de plus à tout péter, je fais 44kg, et le même soutif , donc ils sont peut-être grosso modo similaires, et perso, je crois pas que j'aurai pu avoir accès a un remboursement, c'aurai été consideré esthétique.. Niveau problème de dos, si j'en ai, ils n'en sont pas la raison, j'ai la chance d'avoir une musculature assez développé à ce niveau là, pour les pectoraux et j'ai désormais habitué mon corps a les supporter sans soutient gorge. Le reste bien sur, c'est le mental. Ca ne te définis pas, et il faut que tu essais de ne plus toi, te fdéfinir par ça (je sais, c'est galère). Ma boite a mp est ouverte, même si je sais pas comment ca marche des masses, mais autant c'est frustrant, chiant, et ca pourri la vie ( arreté d'aller se baigner, refuser qu'on te voit torsenu..know that ), mais peu importe le choix qui est fait, ca se fait .
Je suis curieuse de connaitre ta taille. Je fais du 75D/75E (du DD en fait) pour 50 kg et mes seins sont petits :shifty:. Mais je fais 1m64 donc peut-être que si tu es plus petite ça rend effectivement plus gros.

Ou alors es-tu sûre de faire du 75D ? La base de données Bratabase me confirme que les autres femmes portant du 75D n'ont pas vraiment de gros seins :
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
  • Big up !
Reactions : narvali14
Wow l'histoire de ma vie: blonde, 1m65, 50 kilos, et 85D/E (selon les marques) bonjour les stéréotypes, les blagues salaces, les mecs dans la rue qui te demandent si c'est des vrais, les remarques "les gros seins c'est dégueulasses", dès que tu mets un débardeur on voit que tes seins et tout le monde te le dit, les meufs qui te regardent mal quand elles sont avec leur mec, quand tu cours ça rebondie, les chemises qui décident de s'ouvrir, les soutifs qui coutent un bras parce que t'es obligé d'aller dans des boutiques "spécialisés" et c'est dur de trouver des modèles mignons.

Comme j'ai un petit buste (et une grosse paire de loches haha) ça "équilibre", quand je porte des gros pulls l'hiver on les remarque un peu moins mais dès les beaux jours, tout le monde écarquille des yeux
"mais ils étaient ou ? - sous mon pull ducon"
J'ai longtemps souffert du "ah mais je t'aime pas vraiment hein je voulais juste voir ce que ça faisait de coucher avec une meuf aux gros seins c'était cool mais maintenant je vais retrouver ma copine que j'aime au corps fin et aux petits seins ronds élégants bisous" parce que l'association gros sein = grosse pute vulgaire (merci le porno) pour l'amour il faut des filles respectables.
Mes gros seins sont mon plus gros complexe je les hais avec leur mamelon énorme, leur lourdeur qui gâche tout vêtement qui pourrait mettre ma taille fine en valeur mais dès que tu veux foutre une ceinture tes seins ressemblent à des obus.
Bref je me suis mise au sport dans l'unique perspective de les faire fondre car j'en peux plus.
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes