Mieux montrer de la gratitude pour ses parents

13 Août 2021
22
58
164
34
Bonjour,

Un message peu évident d'une fille à propos de ses parents et une question: que conseillez-vous dans des situations où il y a un manque de gratitude chez l'enfant et un manque de reconnaissance chez le parent en miroir?

Quand les parents font des erreurs, qu'ils sont dysfonctionnels, ça cause des souffrances à leur enfant, des manques pour commencer dans la vie, le temps de les combler pourvu qu'on soit actif et volontaire en ce sens, il y a des coups et des blessures de la vie et tout cela peut monter dans une forme de ressentiment.

C'est globalement mon schéma de vie en tout cas. Mes parents étaient très dysfonctionnels jeunes (je l'ai découvert tard et ne pense pas tout savoir), rejetés par leurs familles dysfonctionnelles, fondant ensemble un couple et décidant de m'avoir puis ma soeur. Ils ont fait mieux que leur parent sur le global et bien mieux sur certains plans, probablement rarement "pire." Et j'ai grandi malgré tout avec des carences et notamment de ce manque de capacité à m'écouter, mes parents n'ont pas repéré chez moi un grave trouble neurodéveloppemental (dont je me plaignais au bout d'un moment à force que ma souffrance soit rejetée par eux comme n'étant pas de la souffrance). A l'adolescence ce manque de soutien parental je ne l'ai plus accepté et j'ai violemment cessé de leur demander une aide pour les rejeter et lister tout ce qui chez eux dysfonctionnait (une colère libératrice et répatrice de mon intégrité brisée par en vérité un mélange d'autres choses que de la non-assistance car non-compréhension de mes parents).

Ce dernier point est probablement ce qui cristallise la souffrance de l'enfant et le rejet de l'adolescent, cette maladie neurodéveloppementale que j'ai et qui m'a handicappée toute ma vie, non repéré par tout mon entourage familial et par les médecins jusqu'à mes 30 ans.

Aujourd'hui quand j'explique à ma mère le manque d'écoute de sa part, il n'y a pas de reconnaissance de son erreur. Elle me dit qu'elle m'aime comme je suis et ne dit jamais avoir fait une erreur de jugement lors du rejet des innombrables verbalisations de l'enfant sur sa souffrance (notamment).

J'aurais besoin que ma mère me dise qu'elle a fait une erreur, juste cela. Qu'elle n'embraye pas pour se préserver elle sur le fait qu'aujourd'hui on a trouvé ce que j'ai et que je dois me faire soutenir. Qu'elle passe par l'étape reconnaissance avant de passer par l'étape solution. Ma haine est forte, à ce point, de la haine, de ce manque de reconnaissance qui se rajoute sur la souffrance de l'enfant et la rage de l'adolescente. Et ces émotions ont toujours été gérées de manière blessante pour mes parents par l'enfant, l'ado et l'adulte que j'étais. Aujourd'hui je ne supporte plus le manque de reconnaissance de ma mère autant que je ne supporte plus de devoir me tenir à distance d'elle de l'injustice de cette situation.

Cette situation inextricable me fend le coeur. J'ai repris contact avec ma mère mais je ne parviens pas à la voir souvent par an, si j'essaie de la voir plus que de raison, je ressens la morsure de ce manque de reconnaissance entre elle et moi. La voir bien alors que je suis mal me rappelle combien son besoin de bien-être passe trop souvent en premier dans notre histoire depuis toujours (logntemps car je pensais bien faire, enfant, puis car j'avais besoin de respirer et penser à moi et que je ne voulais plus remuer un passé qu'elle semblait incapable de considérer en termes simples: le schéma de la non-compréhension par toute une famille d'un trouble sévèrement handicappant chez moi)

Enfin, le dialogue avec ma mère est laborieux. Elle ne comprend pas certaines bases, il faut lui répéter 100 fois les mêmes choses pour qu'elle semble évoluer sur le sujet, ce qu'elle ne confirmera jamais verbalement, il faudra donc attendre avec suspense de voir si elle a mis les changements en place. C'est une situation douloureuse et dont je ne parviens pas à me dépêtrer.


J'ai également de façon tout aussi complexe pour moi, le ressenti que dans mon travail, l'essentiel de ma carrière, j'ai accepté ce genre de situation maltraitante. Aujourd'hui en besoin d'adapter mon trouble neurologique, je vais être amenée à faire des changements dans mon métier, peut-être même évoluer dans ma carrière et j'aurais envie de changement dans le relationnel avec mon parent non reconnaissant. Mon père est un homme assez irritable facilement sur les sujets douloureux (la colère chez les hommes s'exprimant en remplacement de la tristesse?) et subir des blessures de sa part à ce stade où je suis vulnérable me parait impossible. Tout en me demandant ce que je peux bien faire et de ne pas me lier les poings en refusant aussi de parler avec mes parents (personnes très isolées socialement).
 

Plummpy

Pas de MP sauvages, merci
26 Avril 2021
315
3 440
504
Bonjour @Leenox

Tu parles de manque de gratitude chez l'enfant... mais en quoi es-tu ingrate exactement? Je ne lis nulle part que tu éprouves le besoin de faire payer tes parents pour tes souffrances, ni que tu es indifférente pour ce qu'ils ont fait de bien.

Je comprends ton besoin de reconnaissance par ta mère.

Hélas... je pense aussi qu'il est illusoire de compter dessus.

Je suis d'accord avec @eLLuLa , certaines choses ne changeront pas, parce qu'elles ne dépendent pas de nous. Si ta mère ne voit pas d'intérêt à changer, elle ne le fera pas, si elle ne voit pas non plus ses erreurs, personne ne peut lui ouvrir les yeux. Pas même toi.

En ce qui me concerne, j'ai renoncé à toute forme de reconnaissance. Mes parents n'ont pas de regrets et ne renonceront pas à l'image qu'ils se sont fait de moi. Je n'attends rien, ni demande d'excuses, ni changement de leur part. Le mieux que je puisse faire, c'est me protéger de ce qu'ils peuvent me dire. Et ça va beaucoup mieux depuis que je n'attends plus: je suis plus distante et nos relations, sans être parfaites, sont moins dures à supporter.

J'espère sincèrement que les changements professionnels auxquels tu fais allusion t'apporteront du positif et de la confiance en toi :fleur:
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes