@Cépamoi
Je suis pas vraiment d'accord là dessus ... Je veux dire, dans une certaine mesure : dire c'est humain de craquer et de devenir violent ça revient un peu à dire "c'est pas ma faute j'ai été poussé à bout".
Je veux bien qu'on puisse tous avoir de la violence en nous mais par contre, je ne pense pas que si on sorte du contexte de la torture/survie/défence (temps de guerre tout ça tout ça), on soit tous capable de l'exprimer contre quelqu'un (càd, en blessant quelqu'un physiquement)
Oui on peut tous peter un cable mais on apprend à canaliser notre violence, c'est pas pour autant qu'on peut un jour la diriger contre quelqu'un (ou un animal).
Après ça dépend de ce que tu appelle point de rupture, si on parle de situations extrème où on est en danger ou en situation de "torture phychologique", oui OK mais ce ne sont pas des situations normales.

@greenapple J'ai été un peu génée aussi, même si on ne connait pas la raison. D'une part ça fait un peu insensible (genre une fille te confie que un ex a elle l'a déjà giflée et ensuite a assasiné sa compagne, enfin tu la laisse pas en silence comme ça ....), d'autre part on pourrait aussi se dire que cette fille cherchait des témoignages "positifs" pour son pote et a donc ignoré ce témoignage là. Mais au final on sait pas vraiment ce qu'il s'est passé ...
 

Evony

Je t'ai dans la peau mais pas sous les doigts.
@Sylves
Merci pour le lien, je ne connaissais pas cette expérience. (d'ailleurs, je la trouve un peu choquante)
Mais c'est vrai que les enfants sont dans le mimétisme.
 
  • Big up !
Reactions : Sylves
@Evony De rien :) ! Oui moi aussi je trouve que c'est choquant autant au niveau du déroulement de l'expérience sur un public très jeune que des résultats obtenus :erf: mais intéressant
 
Pour avoir été victime de violence dans une de mes expériences de couples, je pense que non, tout le monde ne risque pas d'en venir à la violence, que c'est une question de tempérament, et de canalisation, mais aussi d'éducation et de milieu éducatif. L'alcool est aussi un élément extrêmement important dans la gestion de l'agressivité. Je pense que le déclencheur désinhibant de l'alcoolémie, peut faire perdre la mesure des actes (pas seulement agressifs d'ailleurs). La violence peut aussi effrayer le "violent" au point de créer une "panne" de conscience, sans stopper l'acte en cours, je sais, que c'est à ce moment que ma vie a été en danger. Ce qui ne constitue aucunement une excuse, surtout pour une personne qui "regrette" déjà d'autres accès violents. J'ai aussi compris qu'un premier acte de violence pardonné, en amènera presque sans aucun doute un suivant, et que si la violence n'est pas quotidienne, alors elle sera, en plus, un phénomène de surprise (on ne s'y attend pas/plus), et qu'on fini par redouter en permanence, sans savoir quand, ni pourquoi. Très difficile, de vivre dans ces conditions de crainte permanente. Le violent a honte, il devient menaçant, pour notre vie mais aussi pour celles de nos enfants. C'est pour ça qu'on a du mal à le quitter, on a peur. Quand c'est fini à la maison, il reste la société ... Il faut, quand cette violence est révélée au monde extérieure, affronter les réactions différentes, et parfois inattendues de son entourage. La compréhension et l'empathie, mais aussi, et c'est horrible, violent, et terriblement humiliant, le doute, la méfiance, l'ironie (si, si, y en a qui trouve ça, pas si grave, sinon marrant ! On n'en est pas morte quand même ...). Reste les questions, quand on finit par s'extraire de cet environnement hyper toxique et dangereux : Quel comportement vis à vis des nouvelles conquêtes, voire compagnes, de l'ex-compagnon violent ? Que doit-on, ou pas, dire à nos enfants ? Mes dernières années je les ai consacrées à mes enfants, c'est très dur de se reconstruire toute seule. Il me faudrait une thérapie, je pense, pour retrouver mon équilibre. Mon corps n'a pas oublié, c'est une autre peur.
 
Article intéressant. Qui amène pas mal de questions: d'où viennent les comportements violents? Quelle est la part de l'éducation? de l'environnement social? des normes sociales?

J'ai vu passer dans les coms la notion de "point de rupture", comme si l'acte violent surgirait à partir du moment où l'individu ne peut plus se contenir. Je trouve ça assez parlant. Pour moi, la violence surviens quand la personne n'arrive plus à exprimer ses émotions, qu'il y a une rupture dans le dialogue. (je ne parle pas ici de situations défensives ou d'agressions préméditées)
Après, le fait de diriger cette violence contre quelqu'un d'autre demande (à mon avis) de surpasser un tabou, une interdiction sociale (le fameux contrôle du surmoi). Ce dernier est plus ou moins fort selon l'éducation, les normes sociales, le vécu de la personne. Et c'est aussi pour cette raison que la prise d'alcool et la désinhibition qu'elle entraine, favorise les comportements violents.
Après, le fait de briser ce tabou une fois, ne signifie pas que la personne se montrera violente une nouvelle fois. Les personnes capables d'être violentes envers d'autres au quotidien, ont à mon avis, un réel problème relationnel et/ou personnel (qui souvent s'installe petit à petit). Quand à passer à l'homicide/féminicide c'est encore un autre tabou à briser (bien plus fort).
 

skippy01

Peau lisse partout, justice nulle-part.
@Jeannedarkh Pour les droit humains en général, en fait, et ça ne va pas en s'améliorant.

Et même dans nos pays qui sont laïques et dans le haut du panier en matière de droits humains, la situation des femmes et lgbt est tout sauf enviable, alors dans un pays autoritaire avec une religion d'état, faut pas demander.
 
Mon dieu, cet article m'a fait froid dans le dos... Je ne sais pas quoi dire, à part apporter tout mon soutient à toutes les personne victimes d'un partenaire violent et espérer que toutes ces personnes s'en sortiront <3
Les violences conjugales sont encore beaucoup trop minimisées je trouve, beaucoup de gens ont encore du mal à y "croire" : parmi les remarques que j'ai entendu à ce sujet "Bah non je pense pas que X tape Y, sinon pourquoi est ce qu'ils seraient encore ensemble ? Beh oui c'est du mytho" "roh ça va c'est pas taper taper ça, c'est juste comme ça quoi c'est bon' "non il est gentil on le connait il ferait jamais ça" "boh c'est sous le coup de l'énervement va ça arrive à tout le monde" et j'en passe.
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes