Pas mal de série de propagande dans cette liste (je dis pas que c'est pas des bonnes séries, attention, mais que c'est des séries faites pour propager des idées, ici celle du néo-libéralisme états-uniens et européistes) :
- Chernobyl : clairement anti-URSS, pourquoi pas, y a eu mieux comme système. Mais par contre, elle n'est pas vraiment anti-nucléaire, et elle ne parle pas des pressions des autres pays sur l'URSS pour minimiser les conséquences de cette horreur sur l'environnement (un article du Monde diplo sur le sujet).

Et les catastrophes nucléaires graves, y a pas que le régime soviétique qui en a produit : donc une série qui ne condamne pas le nucléaire, sauf quand c'est en URSS, c'est dommage quand même.

Pourquoi les US ne font pas un film sur les catastrophes nucléaires de leur propre pays ? Parce qu'ils n'en avaient déjà pas beaucoup parlé à l'époque : Three miles Island.

Ou Church Rock (la 2e catastrophe de l'histoire, en terme de gravité, pour le nucléaire). Clairement je me suis même demandé si c'était pas une fausse nouvelle, tellement y a peu de truc là-dessus sur internet avec une recherche rapide. Pas de page wiki en français par exemple. Y a le wiki anglais qui en parle, par contre.

Mais y a cet article sur Vice, qui parle des conséquences de la catastrophe (et j'ai l'impression que c'est sérieux, malgré le ton général de la publication) :
"Quarante ans plus tard, le déversement accidentel de Church Rock demeure le plus important rejet accidentel de radioactivité de l'histoire des États-Unis, pire en termes de rayonnement total que celui de la fusion partielle de Three Mile Island et le deuxième dans l'histoire du monde après la catastrophe de Tchernobyl en 1986"

Ou cet article d'une universitaire française (voir "about the author"), qui en parle aussi (et du coup, ça me fait penser que l'info est sérieuse) :
"L’accident radioactif le plus grave de l’histoire américaine.Le 16 juillet 1979, un barrage sur un bassin de stockage a cédé à l’usine de traitement d’uranium de la United Nuclear Corporation Church Rock, déversant mille tonnes de déchets radioactifs et 350 millions de litres d’eau contaminée vers un cours d’eau qui rejoint le Rio Puerco. Les particules contaminées ont été transportées en aval sur 130 kilomètres, passant devant les habitations d’environ 1 700 Navajos. En dépit de sa gravité, la plupart des Américains n’ont jamais entendu parler de l’accident de Church Rock. Le contraste avec celui de Three Mile Island, qui avait libéré trois fois moins de radioactivité mais fait les gros titres de la presse nationale et internationale la même année, est frappant (Richards L., 2013). Pourtant, de nombreuses familles qui utilisaient la rivière quotidiennement et qui continuèrent ce jour-là à y abreuver leurs troupeaux ou à puiser de l’eau pour leurs besoins domestiques, furent directement exposées à des substances extrêmement dangereuses. L’absence de couverture ou même d’intérêt médiatique lorsque les personnes touchées font partie d’une minorité, dont l’influence politique est limitée, interpelle. Ce silence soulève des questions sur les formes de discrimination face à la gestion des risques mais il entretient aussi le voile d’ignorance parmi les populations concernées et rend les autres complices d’injustice environnementale."

Et, à la différence des catastrophes nucléaires qui ont eu lieu dans les pays néo-libéraux : l'URSS a su gérer le truc. Des genTes sont morts, oui. Mais ailleurs : les études ont pas été faites. Des gens sont morts, aussi, mais on en parle pas. Et Fukushima = c'est toujours pas réglé.

Cette série me fait penser à l'histoire de la paille et de la poutre (avec deux poutres, pour le coup) : ce serait bien que les US se penche sur leur propre poutre, avant d'aller condamner celle du voisin. Ou alors le but c'est juste de faire de la propagande contre le voisin.

Pour la série sur le Brexit, ça m'a l'air d'être pareil, vu le synopsis (j'ai pas vu la série, mais ce résumé me donne à croire que le Brexit est présenté négativement, je me trompe ?) : du coup : c'est quand qu'on va lâcher les Anglais avec ça ? Ils ont voté, c'est leur choix, ça va bien de conspuer les choix démocratiques quand ça va pas dans le sens de la sacro-sainte UE.

edit : ajout d'une parenthèse et orthographe
 
Chernobyl et Years and Years sont aussi les plus marquantes à mes yeux :top: (pour ce qui est des nouvelles séries). Sinon, deux retours réussis : la saison 2 de The end of the fucking world et la saison 3 de The Crown :)

Edit : @grenouilleau Pour le coup, je ne suis pas d'accord avec toi pour Years and years car c'est une critique du futur en général, pas tant du Brexit (dans mes souvenirs)Il est présenté dans le premier ou les premiers épisodes mais ça n'est qu'une partie de la dégringolade d'événements géopolitiques, technologiques et globaux de cette série sur les dizaines d'années que ça couvre. En plus, c'est certes produit par HBO (américain) mais le réalisateur et les acteurs sont britanniques. Je ne dis pas que ce n'est pas un peu orienté (c'est une dystopie donc il fallait choisir un point de départ) mais ça n'est pas une critique lourde et appuyée du Brexit. On aurait pu faire la même série sur la France en changeant quelques trucs.
 
Dernière édition :
@Léona B. Tu as sûrement raison pour la série sur le Brexit, j'ai donné mon avis à partir du synopsis (qui perso ne me donne pas envie, mais si c'est plus nuancé que ce qu'on entends actuellement en boucle partout sur " le Brexit c'est la fin du monde", tant mieux :)).
 
@grenouilleau
Pour rebondir sur ce que @Léona B. a expliqué, il me semble même que c'est encore moins que ça. La série commence en 2020 me semble-t-il et on a un récap des derniers évenements mondiaux pour bien placer les faits pour le spectateur du style "Trump a été réélu, le brexit a eu lieu etc."
Ensuite, la série montre surtout la déchéance du Royaume-Uni (et d'autres pays d'Europe occidentale comme la France où l'Espagne qui sont montrées un peu plus tard) dans une société de plus en plus raciste, liberticide, extremiste etc. Elle décrit tout simplement la chute du pays (et des pays voisins) dans une sorte de dictature d'extrême droite comme on pouvait en voir dans les années 30.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
Cette série me fait penser à l'histoire de la paille et de la poutre (avec deux poutres, pour le coup) : ce serait bien que les US se penche sur leur propre poutre, avant d'aller condamner celle du voisin. Ou alors le but c'est juste de faire de la propagande contre le voisin.
Question : tu as vu Tchernobyl ?

Parce que si la série est loin d'être parfaite et souffre d'inexactitudes historiques, je l'ai pas du tout perçue de la même manière que toi. L'URSS est certes critiquée, mais ce n'est pas tout manichéen non plus. Gorbatchev y est présenté sous un jour plutôt positif (comme leader pragmatique et soucieux de résoudre la crise avant toute chose), de même que les citoyens soviétiques, prêts à aller au casse-pipe pour sauver les populations d'Europe, en toute connaissance de cause.

Mais surtout, on sent clairement que Greg Mazin trace un parallèle avec la crise climatique actuelle, et la conclusion sonne vraiment comme un avertissement, destiné tout particulièrement au gouvernement américain. D'ailleurs en interview il s'en cache à peine.
 
J'ai vu Sex Education, sympa comme série, assez légère et aussi Chernobyl et là j'ai été happée par l'ambiance et l'histoire. Au bout du premier épisode j'étais dans un état de peur et de malaise...
 
  • Big up !
Reactions : FUnicorn and 00

Mijou

Pouet Pouet
Sex Education :loveeyes: (je n'ai pas vu les autres et elles ne me tentent pas forcément:cretin:)
Je partage tellement l'envie de pouvoir grandir avec cette série ! Parce que comme dit dans l'article, elle éduque vraiment.
Et ce que je trouve vraiment top et feel-good, c'est qu'on a pleeeeein de familles s'écartant du schéma "un papa une maman" habituel, et de relations sortant du schéma classique présent habituellement dans les séries... et qu'on en fait pas un foin pour autant, c'est considéré comme normal quoi (ce qui n'est pas encore le cas dans notre société, malheureusement). Du coup, c'est une chouette projection de comment la société devrait être.
Tout en continuant à évoquer malgré tout les enjeux liés à l'acceptation de soi et aux regards des autres de façon intelligente et sensible.
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.
 
@MissMachine Je suis désolée, je sais pas comment te le dire gentiment mais je trouve ta question passive-agressive. Est-ce que tu me demandais de développer, dans ces cas-là pourquoi ne pas le faire directement ? Parce que là j'ai l'impression que tu critiques mon point de vue, sur la base d'un "non mais en fait t'as pas vu donc tu parles sans savoir". C'est comme ça que j'interprète ton "Question : tu as vu la série".

Ça changerait quelque chose que j'ai pas vu la série ? Attends, des États-Uniens qui font un film sur l'URSS, vraiment, est-ce qu'on a besoin de bien aller voir la propagande, pour être sûre que ça va en être ?
Du coup, réponse : est-ce important ? Est-ce que vraiment on a besoin de voir tous les James Bond contre les méchants espions russes/arabes, selon l'époque, pour savoir que ça va être de la propagande ?

Donc je vois pas trop l'intérêt de la réponse, mais puisque pour toi ça a l'air de compter pour donner son avis, et qu'il faut avoir vu la propagande dans son entier pour dire que c'est de la propagande : j'ai pas regardé jusqu'au bout, ça m'a rapidement soûlé.
L'atmosphère pesante (c'est bien connu qu'en URSS, tout était au filtre vert, avec la bande originale de Stranger Things). J'ai regardé le premier épisode, j'ai pas pu aller plus loin. Déjà parce que ça prend du temps, une série, et que j'ai pas envie de me forcer si mon impression générale dans les premières 20 mn correspond à ce qu'annonce le synopsis. Les agents de la station qui sont montrés comme des incapables, qui sont incapables de savoir si c'est un bombardement ou non (pour te donner un exemple, vu que je dois prouver que j'ai vu la série, visiblement). On va pas me dire qu'ils étaient pas formés un minimum. Mais non, la série les présente comme des gros nuls.

La même série sur les dirigeants de Tepco, de Fukushima ? Pourtant eux, ces agents privés, se sont montrés beaucoup plus incompétents que ne l'ont été les Russes à l'époque.

Après, peut être que j'ai loupé des trucs que le réalisateur développe en second plan, mais clairement j'ai pas eu envie de m'avaler l'essentiel, c'est-à-dire de la propagande anti-russie, pour accéder au message "second" que toi tu as vu. Si comme tu le dis, vraiment, le sujet essentiel c'était le climat, pour le réalisateur, pourquoi pas directement faire une série sur le climat, sans aller déterrer la Russie soviétique ?

Et toujours : pourquoi spécialement l'URSS, pourquoi pas leur environnement, à eux ? Pour moi, la réponse est claire : parce que l'essentiel, c'est de critiquer la Russie, pas de parler du climat ou autre prétexte. Si une légère couleur écolo a été donnée à la série, déjà ça m'a pas sauté aux yeux dans le premier épisode, et ensuite elle ne suffit pas à couvrir la couleur principale anti-URSS.

C'est juste une question de pas avoir envie de se manger de la propagande, d'où quelle vienne.

Edit : @Kyuumi La description que tu fais de la série tendrait plutôt à conforter mon impression à partir du synopsis : tout va mal depuis le Brexit, c'est ça ? L'Angleterre sombre dans le fascime depuis le Brexit ? Si l'UE tombe, c'est la bérézina ?
Je vois pas comment intérpréter ça autrement que : le Brexit, c'est pas cool, regardez les conséquences = le fascisme.
Mais pour le coup, comme je l'ai dit, je n'ai pas vu la série. Mais ce que tu en dis confirme l'impression que donne le synopsis. En toute bonne foi, hein, y a pas de "je défends mon point de vue bec et ongle", c'est juste que là, pour moi, d'après ce que tu écris qui complète le résumé, le Brexit est montré comme une cause d'un futur fasciste.
 
Dernière édition :
  • Big up !
Reactions : Mijou
@grenouilleau : non, ma question ne se voulait pas passive-aggressive, je me la posais sincèrement, parce que j'étais étonnée de ton ressenti sur la série qui me donnait l'impression qu'on avait pas vu la même chose. Et il s'avère que mon ressenti n'était pas infondé, visiblement.

Y'a beaucoup de choses sur lesquelles j'aimerais rebondir, parce que je trouve la série beaucoup plus nuancée que ce que tu décris, mais puisque tu estimes que tu n'as pas besoin de ça pour la juger en entier... ben je ne risque pas de te convaincre, donc je préfère en rester là :shifty:

Sinon, pour revenir à l'article, une série qui m'a particulièrement marquée cette année et dont les médias ont trop peu parlé à mon goût, c'est When They See Us. Je trouve que c'est non seulement une très belle œuvre, mais en plus de ça, c'est une véritable claque. C'est rare, les films et les séries qui montrent l'impact du racisme systémique sur l'intime et le personnel, qui mettent les premiers concernés au centre de l'histoire, les humanisent et poussent le public à se mettre dans leur peau. Du coup je ne peux qu'encourager les non-racisés à la voir, c'est vraiment une œuvre importante.
 
@grenouilleau : Peut-être qu'il ne faut pas non plus voir de la propagande et des intentions partout. Les mecs ont eu envie de faire une série sur Tchernobyl, je ne vois pas pourquoi ils s'en seraient privés sous prétexte qu'il y a eu d'autres incidents nucléaires ailleurs dans le monde. Peut-être que ces histoires étaient moins facilement transposables en séries, peut-être qu'elles auraient moins intéressé le public, et puis tout simplement, l'ambiance visuelle, les décors, l'atmosphère ne sont pas les mêmes et peut-être que ça intéressait davantage les créateurs de montrer cette esthétique-là (moi en tout cas, la question de l'esthétique m'a en grande partie poussé à regarder la série). C'est absurde de reprocher aux auteurs de ne pas avoir fait une série sur autre chose.

Et pour moi, la question de @MissMachine n'a rien de passif agressif, elle est tout à fait pertinente : si tu critiques la vision proposée dans une oeuvre, il faut avoir vu l'oeuvre, car dans le cas contraire, tu risques de passer à côté des éléments étayant éventuellement une lecture différente. Personnellement, ça ne me viendrait pas à l'esprit de me révolter contre une série en affirmant qu'elle ne porte pas telle ou telle critique, et ce sans l'avoir vue en entier. Ton avis ne peut pas être un avis éclairé lorsque ta connaissance de l'oeuvre est aussi partielle.
 
@grenouilleau : non, ma question ne se voulait pas passive-aggressive, je me la posais sincèrement, parce que j'étais étonnée de ton ressenti sur la série qui me donnait l'impression qu'on avait pas vu la même chose. Et il s'avère que mon ressenti n'était pas infondé, visiblement.
Autant pour moi pour le passif-agressif si j'ai mal compris.
Mais clairement, synopsis + origine du message + 1/5e de la série vu, pour toi c'est insuffisant pour se rendre compte de la tonalité d'une œuvre ?
Donc tu t'avales tous les livres, toutes les séries, dans leur totalité, avant de décider si oui ou non c'est orienté ? Tu n'as jamais lâché en cours de route une série, parce que vraiment ça n'allait pas ? Parce que c'est à ça que conduit ton raisonnement. Si on considère qu'on ne peut pas avoir un avis sur une oeuvre, sans l'avoir vu en totalité jusqu'à la dernière minute, ou jusqu'à la dernière page.
Pas la peine de se farcir la totalité des films de Léni Riefenstahl pour voir que c'est de la propagande. Pas la peine de regarder la totalité de Game of Throne pour voir que c'est misogyne au dernier degré (la nudité des femmes omniprésente et gratuite, et la violence qui leur est faite). Et de la même manière, pas la peine de se farcir une série anglo-saxonne qui parle d'URSS dans sa totalité pour se rendre compte au bout du cinquième, que c'est effectivement une série de propagande.

Tu ne vois vraiment pas en quoi faire une série sur une catastrophe nucléaire qui a eu lieu dans un pays ennemi (parce qu'il faut pas se leurrer, USA/Russie, c'est pas l'amour fou), alors que chez eux y a eu deux catastrophes nucléaires, et en quoi attaquer les autorités étatiques de l'époque, alors que les leur ont fait pire, c'est de la propagande anti-Russie ?
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes