Faut avoir des sacrés boobs pour penser comme ça.
Moi je reste dans une relation qui me convient, mais qui ne me comble pas, par peur de la rupture. J'ai essayé une fois et on a pleuré pendant une journée entière. Du coup bah on reste ensemble.
Je ne sais pas vraiment si c'est mieux ou pas.
 
Je vois les choses un peu différemment. En fait, je suis tombée amoureuse de quelqu'un y'a 4 ans et j'ai jamais autant souffert psychiquement (deuil d'une histoire, syndrome du cœur brisé, dépression latente mise à jour et très longue (3 ans), j'ai eu le kit complet !) et depuis, je n'ai plus jamais ressenti qqch d'aussi fort pour qqn et quand je le dis à des proches et des moins proches, on me regarde avec pitié en mode "oh, c'est triste, ne te bloque pas à des possibilités" alors que je vois ça de manière super positive ! J'ai eu quelques histoires et maintenant, j'ai un copain, ben c'est cool parce que c'est pas prise de tête, on profite vraiment des moments qu'on a ensemble et je garde mon esprit ouvert à la possibilité que cette relation ait une fin et je suis sereine, je suis pas désespérée par cette perspective comme ça me l'a fait y'a 3/4 ans. Je pense que le fait d'avoir souffert m'a permis de prendre vachement de recul sur les relations, de pas me laisser bouffer :) #teamvoirleschosesduboncôté
 
Dernière édition :
QueenCamillle, je voulais juste te remercier de ces articles. Je me reconnais beaucoup en toi, et en 21 ans de vie, c'est la première fois que je m'identifie autant a quelqunqu au niveau de la vie amoureuse. Merci beaucoup, tu n'imagines même pas comme ça me fait un bien fou de lire ça. Je me se sont infiniment moins seule. Merci, merci, merci <3
 
Merci @QueenCamille pour ce bel article. Ça fait du bien lire ça (surtout quand on est justement en plein milieu du process de deuil d'une relation), ça me rappel pourquoi j'ai mis tant de coeur dans cette relation et ça m'aide a comprendre pourquoi j'ai si mal aujourd'hui. Merci #gratitude
 
Oui Merci Camille de nous offrir ta vision de l'amour et des relations inspirante !
Je crois qu'on a pas tous la même capacité de résilience; que certains mettent + ou - de temps à s'en remettre, à accepter, à changer ou pas son "mode de fonctionnement". Une rupture ça bouleverse en tout cas, ça remets en questions pas mal d'idées qu'on avaient... Je sais que pour moi, ça me permet d'affiner mes relations pour qu'elles soient ensuite encore plus authentiques et ça me permet de mieux me connaître, forcément ça implique des changements par la suite. Donc je prends mon temps, je suis peut-être plus prudente mais parce que j'exige une qualité sincère et je trouve que c'est rare... En fait ce qui me fait mal, c'est de me livrer de façon entière et unique à quelqu'un pour qu'ensuite ça ne dure pas et surtout qu'on se quitte "mal": sur un malentendu, sans s'être tout dit...
Pourtant, je ne cherche pas nécessairement quelqu'un pour la vie, mais il faut prendre conscience du fait que beaucoup de rencontres sont éphémères, qu'on peut être hyper spontanée et vivre des moments forts émotionnellement avec quelqu'un sans que cela veuille dire que c'est LA personne destinée à rester dans notre vie. Mais s'attacher c'est inévitable... C'est là où j'ai encore du chemin à faire, et donc d'autres rencontres qui vont me révéler pleins de choses sur moi !
Je ne suis pas prête à me faire briser le cœur, j'en ai pas envie du tout. Si rupture il y a, et je pense qu'il va encore y en avoir, je veux qu'elle se fassent d'une belle façon ou du moins qu'elles ne me laissent pas un souvenir amère, parce que bien se quitter, ça aide énormément à avancer et à vivre plus sereinement ses futures relations.
 
  • Big up !
Reactions : QueenCamille
Mais est ce qu’on choisit vraiment d’être amoureux ? Parce que moi j’aimerais bien avoir cette insouciance et être un cœur d’artichaut. L’amour, c’est un sentiment tellement cool. Mais c’est pas une question d’avoir peur de souffrir, parceque j’ai jamais vraiment souffert d’être larguée. C’est + une question d’être moins heureuse quand on est deux. Je ne souffre pas d’être larguée, je suis libérée. Je ne suis pas plus heureuse à deux, je suis oppressée.
Alors avant de finir par en souffrir vraiment, je me sépare du fardeau (du couple) et j’attends vraiment le bon. Et si c’est ps moi qui largue, c’est lui. Et je l’ai toujours bien vécu parce qu’on n’est même pas encore amoureux.
Bref! J’aurais jamais vraiment essayé, peut être que j’attends pas assez longtemps, peut être que je me lache pas assez. Mais je vois pas pourquoi s’enquiquiner avec quelqu’un si au bout de trois semaines c’est déjà nul.
Alors combien de temps je suis sensée rester avec la personne pour finir par l’aimer? Est-ce que c’est pas « aimer à l’usure » ou « aimer par dépit » ?
Je ne sais plus comment ça marche, les relations. Je sais bien qu’il y a une part de moi qui bloque, mais quand j’ai lu l’article, j’ai juste pensé « ah non pas du tout d’accord! »
Comment on tombe amoureux d’abord ? Vous avez des coups de foudre à chaque relation, vous? Ou vous attendez? Et si c’est moyen au début, vous persévérez en attendant que ça soit mieux ? Parceque le facteur « chance » peut jouer aussi... perso, mes relations n’ont jamais été au top plus de trois semaines d’affilées.

Édit : « se préservent de la dépendance »
Ça doit être ça . Pour moi il est hors de question d’être dépendant de quelqu’un :)
« Peut-être qu’ils ne trouvent pas dans les relations à deux un bonheur qui justifie à leurs yeux que leur cœur soit piétiné. »
Je dirais plutôt « je ne trouve pas dans les relations à deux un bonheur à deux qui justifie que le mien soit piétiné.« :)

« En cherchant à éviter la souffrance, on finit par esquiver le bonheur »
Je me répète un milliard de fois, mais la souffrance vient du fait qu’à deux je suis TOUJOURS moins heureuse que toute seule.

Pourquoi ne pas s’emballer ? Pourquoi ne pas se laisser aller aux délices absolus de l’amour partagé ?
Parceque l’amour partagé, c’est juste super rare et précieux et difficile à trouver.
Alors c’est quoi la recette miracle pour un amour partagé qui rend plus heureux que quand on est seul sans perdre son indépendance ?
Suis je vouée au célibat? :’D
 
Dernière édition :
@Maini
Je me reconnais un peu dans ce que tu dis : pour moi tomber amoureuse n'a jamais été un concept compréhensible. J'ai des crushs (souvent pour des mecs ou des filles que je connais à peine, et qui s'effacent dès que je leur parle vraiment), mais pour moi être "amoureuse" c'est toujours un truc sur le long terme. Globalement je me suis rendue compte que dans un début de relation je n'ai pas envie de perdre mon temps dans la séduction. J'ai toujours peur de m'ennuyer avec les gens, ou qu'on ne se convienne pas, ou alors de perdre mon temps avec quelqu'un dont je sais très bien que ce n'est pas la personne qu'il me faut.
Je crois que j'ai fini par me sortir un peu de ça en cherchant plutôt un/une partenaire de vie qu'un-e amoureus-e. J'ai cherché quelqu'un avec qui j'étais prête à passer tout mon temps (ou pas, hein, je suis beaucoup trop misanthrope et solitaire pour supporter de passer ma vie collée à quelqu'un). Et puis finalement quand tu fais un bon duo, tu ne te poses plus la question de "mais en fait est-ce que je suis amoureuse ?" et "c'est quoi en fait être amoureuse ?". Je vis avec cette personne, c'est chouette tous les jours, je suis bien dans ses bras.

Je crois que je me suis un peu égarée par rapport à ta question, mais pour résumer, disons que comme pour moi vivre avec quelqu'un et passer beaucoup de temps avec c'est quelque chose de compliqué (j'aime beaucoup trop être libre et tranquille avec moi-même), et qu'en plus je ne ressens pas l'amour comme quelque chose de très clair, j'ai fini par me dire que si j'arrivais à vivre avec quelqu'un au quotidien sans m'ennuyer ou me sentir trop retreinte dans ma vie, c'était probablement un-e bon-ne partenaire. Et j'ai pris mon temps, hein... Quatre ans de célibat géographique avant de se décider à vivre ensemble. ^^

edit : Du coup je me dis que si tu n'as pas trouvé une personne avec qui ça collait bien au quotidien, c'est juste que tu n'as pas encore trouvé la bonne personne. Ou alors qu'il faut que tu t'inventes ton mode de fonctionnement avec des apparts séparés, ou des temps de tranquillité... Ou les deux. ^^
 
@Maini Je ne comptais pas particulièrement participer à ce sujet, je suis venue lire les commentaires par curiosité mais je me reconnais beaucoup dans la définition de @Ann Ha et c'est suffisamment rare pour que ça me donne envie de réagir :shifty:.
Moi non plus je ne me suis jamais sentie amoureuse au sens plein du terme, je n'ai jamais eu de coup de foudre pour quelqu'un, je n'ai vécu de relation passionnée, je n'ai pas vraiment connu de papillons dans le ventre et même le concept d'attirance sexuelle m'échappe un peu... pourtant je suis avec mon copain depuis 5 ans et on a une relation très chouette :cretin:
Alors quel est le fuck ? Je pense que j'ai une définition et une attente des sentiments amoureux assez différente de la moyenne. Mis à part l'attirance sexuelle, je ne vois pas d'écart fondamental entre une relation amicale et une relation amoureuse. Ma rencontre avec mon copain s'est faite un peu au hasard, je n'étais pas du tout amoureuse au début mais on s'entendait bien, on passait de bons moments ensemble, on a laissé la relation évoluer. Ça dure toujours :cretin:. Pour autant il n'y a jamais eu un moment où je me suis dit "ça y est là je suis amoureuse". Je n'avais pas des attentes très élevées non plus (puisque globalement je n'attendais rien de particulier :lunette:), je pense que si on attend tout de suite que ce soit parfait dès le début on peut attendre longtemps (ce qui ne veut pas dire qu'il ne doit rien se passer évidemment, il y a une différence entre les laisser la relation se construire et rester par dépit). Par contre à force de le fréquenter j'ai développé une profonde affection pour lui parce que je me suis rendu compte que c'était une belle personne, qui est du même ordre que celle que j'ai pour ma soeur ou mes amis très proches. Globalement la vie avec lui est chouette, je pense qu'on se rend tous les deux plus heureux, j'aime nos projets et nos activités communes, on s'entend très bien et on est très complices. Ce qui n'empêche pas que parfois il me gonfle royalement, mais enfin si je devais décrire mon amour pour lui ce seraient les éléments qui me viendraient à l'esprit.
Ça n'a rien d'une relation passionnée et je pense que certaines personnes pourraient trouver ça un peu triste, mais ça correspond bien à ma personnalité en fait. Je suis assez introvertie et individualiste, je ne ressens pas un profond besoin de relations humaines et comme elles me demandent beaucoup d'énergie, je pense qu'une relation passionnée (dans le domaine amoureux ou ailleurs) m'épuiserait très vite. Alors non je n'ai jamais eu le coeur brisé, mais je n'ai jamais vécu de relation très intense à quelqu'un et je n'en ai pas tellement envie. Je ne pense pas non plus que ce soit une forme de protection inconsciente, juste, vraiment, ça n'est pas moi. Je n'ai jamais eu à "éviter de m'emballer" par exemple, puisque je ne suis jamais emballée tout court :cretin:.
Et je pense aussi que c'est plus facile de s'engager avec une personne dans ce genre de relation "rationnelle". J'ai une vision du couple atrocement 19ème siècle :lunette:. On pourra me dire que l'amour n'est pas un sentiment rationnel, mais je pense que si, en partie quand même. Si quelqu'un se comporte mal avec moi, qu'il a des comportements que je juge déplacés, des valeurs complètement opposées aux miennes, etc, ben je vais pas l'aimer. Après je pense aussi qu'on peut aimer n'importe qui pour peu qu'on le connaisse suffisamment pour le comprendre, y compris si c'est en apparence un gros con, mais c'est un sentiment construit du coup, pas immédiat.
Pour autant je pense que ça doit une expérience très riche de vivre ces sentiments comme c'est le cas de @Queen Camille, mais je ne pense pas que cette description de l'amour qu'on nous vend comme universelle le soit tant que ça !
 
Dernière édition :

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes