Moi, c'est parce que ça faisait femme justement et je ne voulais pas grandir alors j'ai rasé comme on conditionne les femmes à le faire. Étrange paradoxe :P
Je les ai découverts quand on m'a enlevé mon plâtre, longs et bien noirs. Beurk !

Mais je n'ai jamais été assidue et là ça fait 3 ans que je n'y touche plus. Aujourd'hui je les aime bien et j'apprécie les tripotter :taquin:
 
  • Big up !
Reactions : emi prout
Parce que ma mère m'a emmené de son initiative chez l'esthéticienne, en prévision d'un gala de danse. J'ai pleuré. J'avais 9 ans. :nod:
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Je me reconnais dans un des témoignages, ça m'est aussi arrivé de me raser en urgence sur peau sèche derrière un coin de porte parce qu'on improvise une sortie piscine. Parce que l'autre solution c'était de dire que j'avais mes règles et évidemment c'était pas possible non plus. La vie de meuf putain. :lol:

Je fais ma maline mais aujourd'hui, toute féministe éveillée que je suis, si tu me dit maintenant tout de suite viens on va se baigner dans une eau à 30 degrès, voici un maillot de bain, bah j'irai clairement pas si je suis pas épilée. *sigh*... :shifty:
 
La première fois que je me suis épilée, c'est ma grande sœur qui m'a arraché mon mono-sourcil bien touffu à 12 ans. Le pire c'est que jamais j'avais été complexée par ça!! Après j'ai fait une fixette dessus et j'avais des sourcils hyper fins dégueux à la Charmed...
Pis ça a été l'escalade : j'ai commencé à me raser en vacances avec mes grand-parents pour ne finalement plus y aller du tout (un mois au bord de la mer tous les ans en Espagne, quelle conne quand j'y repense), à stresser pour le moindre poil...
Maintenant je ne m'épile plus jamais, je me rase de temps à autre quand ça me prend l'envie.
 
J'ai eu envie de séduire un homme pour la première fois, et il se trouve qu'on devait aller à un parc aquatique avec un groupe commun. Je me suis alors rappelée que les autres filles s'épilaient pour avoir l'air plus attrayantes. J'ai donc tenté l'expérience pour la première fois, en espérant avoir l'air plus jolie à ses yeux comme ça... Ca me fait presque honte comme anecdote :ninja:

Malheureusement, je me suis un peu blessée en le faisant (rien de visible pour les autres, mais je sentais bien les picotements ^^'), et les poils ont repoussés très rapidement (2 jours après j'étais un cactus). Plus tard, j'ai réessayé pour avoir l'air d'une vraie femme toussa, mais cette fois à la cire pour que ça dure plus longtemps. Ca m'a fait très mal et j'ai complètement renoncé après 2-3 tentatives espacées de quelques mois (le temps d'oublier l'intensité de la douleur :rire:). Je me souviens avoir demandé à ma mère d'enlever les bandes de cire pour moi, mais elle refusait de "me faire souffrir de ses propres mains". Elle ne comprenait pas pourquoi j'insistais et ne voulait même pas me voir m'épiler. Sa réaction me rassurait encore moins dans ma démarche, je pense qu'elle a contribué à ce que j'abandonne plus facilement.
 
La première fois que je me suis épilée, c'était un soir en rentrant chez moi après le collège en 6ème ou 5ème, j'avais piqué un rasoir de mon père par appréhension des cours de piscine le lendemain. Personne ne m'avait encore jamais fait de remarque, ni à moi ni à mon entourage, mais par peur de potentielles réactions j'ai préféré me raser les jambes. Dans ma tête toutes les autres filles allaient avoir les jambes glabre sauf moi (d'ailleurs impossible de me rappeler si c'était le cas ou pas) et de toutes façon il faudrait bien que j'y passe un jour, peut-être que c'était aussi une manière de me sentir moins "enfant" ...

Je me rappelle aussi de cette fois, sur la plage avec mon frère qui, en apercevant mes quelques poils sous les aisselles, m'a fait part de son étonnement vis-à-vis du fait que je ne m'épilais pas, de manière si bienveillante que j'ai refusée de retirer mon pull à manches longues tout le reste des vacances ... Ça devait être à peu près dans la même période donc vers mes 12/13 ans, et ça a marqué le début de mon épilation à cet endroit là ...

Au collège j'ai eu beaucoup de mal à assumer mes poils car j'entendais fréquemment des médisances sur les filles qui avaient un peu de poils aux aisselles, surtout en 4 ème et en 3 ème, alors je rasait religieusement les miennes pour ne laisser rien paraitre, et c'était énormément encouragé par ma grand-mère qui ne se privait pas non plus pour remarquer le moindre poil chez les autres filles (Je me souviens d'une fois à la sortie du collège, ma grand-mère regardant une des filles à l'entrée et me faisant remarquer que quand même, sa mère pourrait lui épiler la moustache ou au moins la décolorer car ce n'était pas joli selon elle) donc c'est devenu vraiment un gros complexe.

Et puis au lycée j'ai commencé à être entourée de gens bienveillants, on se faisait des vannes sur nos poils d'aisselles et de jambes, certaines filles de ma classe faisait un concours de qui aurait les poils le plus long, ça m'a franchement aidé à en avoir plus rien à foutre parce que c'est bête mais je me suis rendue compte que oui, tout le monde a des poils, et que entre nous, on s'en foutait clairement et il y avait toujours quelqu'un pour nous défendre face aux con·nes (mais c'était généralement les mecs de la classe qui au début avaient du mal à nous voir plaisanter avec ça, puis ils ont finit par se faire une raison).

Et puis bon aujourd'hui même si ça m'arrive de m'épiler (très clairement pour mon copain, c'est la seule barrière que je n'arrive pas encore à franchir), c'est vrai que c'est beaucoup plus rare et j'en ai vraiment rien à péter de sortir avec mes poils aux jambes et aux aisselles visibles alors que à titre personnel, je ne les ai jamais trouvés spécialement moches, c'est juste le regard des autres qui m'a poussé à en avoir honte.
 
La première fois c'était au collège.
Je me souviens que je ne faisais pas vraiment de cas de mes poils, après tout je sortais de primaire où tout le monde semblait s'en moquer. Mais ce n'était pas l'avis du groupe de filles qui faisaient régner leur loi dans la classe, à force de persécuter toutes celles qui n'entraient pas dans leur norme.
Malheureusement à ce moment là, notre prof de sport était un homme et ne pouvait donc intervenir dans les vestiaires, et elles le savaient. Elles profitaient donc du moment où toutes étaient les plus vulnérables pour les "remettre à leur place". Quand j'ai vu le sort réservé à celles qui ne s'épilaient pas, et sachant que j'étais déjà harcelée pour d'autre raisons, je n'ai pas eu le courage de lutter.
 
Quand j'était en 6ème je me souviens qu'on faisait du sports et que je portait un short, mes camarades se sont énervé sur moi en me disant que si les 3ème me voyait comme sa il se moquerait de moi.A l'époque mes parents avait déjà divorcé et je vivait avec mon père m, se n'était clairement pas lui qui m'aurai dit que "dans la normalité il faut se raser " donc je ne comprenait pas du tout se qu'il y avait de gênant à avoir des poils... J'ai été triste de les enlever (ma maman me les a enlever à la crème à épiler donc de manière douce ) mais maintenant je ne supporte plus en avoir ‍♀
 
J'ai toujours été une petite meuf à complexes...
pour les poils, le premier jour à la piscine en 5ème j'étais déjà complexé par mon poids j'avais demandé à ma maman un maillot de bain uni pour me dissimuler un maximum dedans, et j'avais peur qu'on se moque de moi parce que j'étais la seule à ne pas savoir nager... est arrivé le moment fatidique du vestiaire, moi ce n'était pas du tout les garçons mais les autres filles, qui m'ont observées et se sont eloignées de moi quand elles ont vu mes poils de jambes bien longs et ceux de mes aisselles bien noirs, on m'a appelé le gorille (toujours ces adorables copines de classe bien entendu) autant vous dire que je ne les avais jamais remarqués avant ça je ne me rappelle pas avoir pensé à mes poils avant, mais aprés ce moment ils ont fait partie intégrante de mes complexes et contrairement aux autres que j'arrive à niquer allégrement (les complexes) les poils restent mon unique et seul complexe à ce jour trés trés tenace (il faut dire que je souffre d'hyperpilosité) et ça me gache la vie.
 
Nous pensons également que la « pilophobie » (haine et dégoût de la pilosité, en particulier de la pilosité féminine) nuit gravement au bien-être des femmes :

  • Elle génère une haine de son propre corps aboutissant à une faible estime de soi.
Rien à ajouter, c'est ça. Tout à fait ça. Et j'aimerais que ça s'arrête sauf que non.

Sinon ma sœur jumelle s'épilait, ma mère me demandait tout le temps pourquoi je m'épilais pas, mais moi en 6e, l'épilation je m'en fichais totalement. Un jour d'été, j'ai mis une robe, toujours en 6e, et ce jour-là j'ai vu les yeux d'un garçon s'attarder bien longtemps sur mes jambes. J'ai commencé à me raser après (me raser pas m'épiler, il y a des limites et je ne veux pas souffrir pour répondre à des normes de beauté... -même si je perds beaucoup de temps avec-).
Surtout qu'une fille dans ma classe avait la peau blanche et était brune, moi aussi. Sauf que tout le monde se moquait d'elle, j'ai eu peur qu'un jour, on me remarque, et qu'on se moque de moi aussi (ce qui m'a menée à faire une connerie monumentale: me raser les bras, du coup maintenant, mes poils de bras sont dégueulasses, d'ailleurs j'ai longtemps complexé dessus.....)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes