Protection contre la violence faite aux femmes

A

AnonymousUser

Guest
Moi aussi, j'ai du mal à saisir ou ça bloque.

Le débat est intéressant, mais n'a pas sa place par rapport à l'article. C'est du hors sujet, je crois.
 
A

AnonymousUser

Guest
Deetz;1403668 a dit :
Sinon, ce qu'on ne trouve pas normal, c'est pas que les femmes soient protégées (ça, on est d'accord, c'est très bien), mais ce que les hommes soient oubliés dans cette loi (du moins, comme elle nous est présentée).
Il y a aussi cette "diabolisation" de l'homme qu'on trouve dans plusieurs messages ici...
Je le répète mais c'est pas une loi, mais seulement un foutu amendement sur UN article d'une proposition de loi qui concerne toutes les violences conjugales en général.

Alors, ok on peut se dire que c'est pas juste que les hommes ne soient pas concernés par le bracelet lorsqu'ils sont les victimes, mais tout le reste de la proposition de loi les défend eux aussi ! C'est pas comme si on défendait seulement la femme victime...
Le port du bracelet électronique est un renforcement des mesures prises dans le cadre des violences faites aux femmes, parce que les chiffres parlent pour eux-même, les femmes sont plus souvent victimes MAIS à aucun moment on ne nie que l'homme peut être victime. La quasi-totalité des dispositions de la proposition de loi parle de "conjoint victime", "partenaire" et ne distingue en aucun cas le sexe de la victime...
 
A

AnonymousUser

Guest
Deetz;1403668 a dit :
_lilou_, tu as dit mot pour mot "Mais la femme est constamment victime de l'agressivité de l'homme". Ce qui est un raccourcit dangereux... (à mon sens).
Quand tu dis ça, j'ai du mal à y comprendre " les femmes décèdent plus souvent sous les coups que les hommes / les femmes sont plus nombreuses à être victime de violence et en moyenne 1 femme sur douze subira un viol au cours de sa vie. " (c'est particulièrement le mot "constamment" qui me gène, cette généralité que tu fais dans tes messages sur les hommes qui sont tout le temps montrés comme forts, puissants et possiblement violents et les femmes comme victimes, faibles et qui ont sans cesse besoin d'aide..)

Sinon, ce qu'on ne trouve pas normal, c'est pas que les femmes soient protégées (ça, on est d'accord, c'est très bien), mais ce que les hommes soient oubliés dans cette loi (du moins, comme elle nous est présentée).
Il y a aussi cette "diabolisation" de l'homme qu'on trouve dans plusieurs messages ici..

Par ailleurs, non, là quand on dit la victimisation ce n'est pas dire que le statut de victime est illégitime. C'est de dire que "le terme désigne la tendance à conférer aux victimes un statut social et une attention exagérée, proche de la sacralisation." (wikipédia, ça résume assez bien ma pensée).
Bien sûr qu'elles sont victimes mais faudrait pas non plus les "placer sur un piédestal" et oublier les autres victimes des violences conjugales (comme -Cassis, je vois pas pourquoi on devrait ici différencier les hommes et les femmes dans leur droit de protection et de défense face aux violences conjugales..)

Et sinon, "puisque ces femmes, qui porteront ce bracelet SONT ou ont été victimes de la violence d'un homme" ; c'est les hommes qui vont porter le bracelet, pas les femmes.


Bref, notre pensée était simple : d'accord pour une loi qui protège les victimes des violences conjugales, mais qu'elle le fasse uniformément et qu'elle s'applique aussi aux victimes de sexe masculin.
J'ai écrit trop vite, je sais bien que ce sont les hommes qui les porteront ;)

Je maintiens ce que je dis, si choquant que ça paraisse : la Femme (le genre féminin) est constamment victime de l'agressivité masculine. Oui, c'est sexiste, je l'ai déjà dit. Mais c'est aussi une réalité. Ce n'est pas pour autant qu'il faut négliger les hommes dans ce cas, mais je ne vois pas en quoi ce bracelet les aiderait réellement. Ca en aiderait deux par an (ceux qui auront osé porter plainte et assumeront la procédure) et laissera sur le carreau la centaine d'autres qui auraient eu besoin d'une oreille attentive/de centres de discussions/ qu'on en parle enfin dans les médias, .. et j'en passe !

Allez.. Une fille qui traîne le soir passé 22 heures dans un quartier louche ne risque-t-elle pas plus qu'un homme ? Si, bien sûr que si, toujours si. Je n'ai pas de chiffres à t'apporter, juste une expérience de vie (la mienne) et des centaines de témoignages entendus partout. Mes stages se déroulent dans des organismes à caractère social, et c'est justement là qu'on rencontre cette réalité. C'est injuste, mais la réalité est là : les femmes sont plus faibles que les hommes. Les hommes sont plus forts. Et le refuser, c'est kamikaze.

Je veux l'égalité homme femme, bien sûr. Mais je n'ai aucune envie d'une égalité totale qui serait absurde. Prétendre qu'on se vaut sur le plan physique est idiot (si pas, organisons des jeux olympiques mixtes, qu'on se marre un peu !)

Je ne diabolise pas l'homme, je n'ai pas lu d'autres filles le faire non plus. Pour situer, j'ai plus de connaissances masculines que féminines, simplement par goût. Je ne me sens pas en danger pour autant. Mon mec et mes amis ont toute ma confiance et je sais pertinemment que jamais ils ne lèveront la main sur moi. Mais je sais aussi que je pourrais rencontrer un homme bien sous tout rapport et finir par me retrouver comme ces milliers de femmes battues. Parce que ma condition de femme, ce qui fait que je suis une femme entre autres : mon poids, ma taille, le fait que je ne sache pas me battre (je ne dis pas que c'est le cas de toutes, je dis que dans les faits, la majorité des femmes sont dans ce cas) me rendent plus faible qu'un homme. Celui qui voudra me blesser/me tuer y arrivera sans la moindre difficulté. Ne pas le reconnaître au nom d'une égalité parfaite me semble absurde.

Et une fois de plus, la place des hommes n'était pas le sujet du débat ! (je suis la seule à trouver qu'on a sauté sur un détail pour dériver totalement ?)

Ismène;1403694 a dit :
Je le répète mais c'est pas une loi, mais seulement un foutu amendement sur UN article d'une proposition de loi qui concerne toutes les violences conjugales en général.

Alors, ok on peut se dire que c'est pas juste que les hommes ne soient pas concernés par le bracelet lorsqu'ils sont les victimes, mais tout le reste de la proposition de loi les défend eux aussi ! C'est pas comme si on défendait seulement la femme victime...
Le port du bracelet électronique est un renforcement des mesures prises dans le cadre des violences faites aux femmes, parce que les chiffres parlent pour eux-même, les femmes sont plus souvent victimes MAIS à aucun moment on ne nie que l'homme peut être victime. La quasi-totalité des dispositions de la proposition de loi parle de "conjoint victime", "partenaire" et ne distingue en aucun cas le sexe de la victime
...
BIG UP. Je désespérais de lire ça quelque part.
 
Ce que j'aimerais comprendre, c'est pourquoi la médiatisation est quasiment exclusivement portée sur l'expression "violences faites aux femmes". Que ce soit à la télé, à la radio, ou en titre d'article sur madmoizelle par exemple, cette expression ressort systématiquement, et elle obstrue la loi globale qui aurait bien besoin d'un peu plus de visibilité.
 
A

AnonymousUser

Guest
KittyKiller;1403847 a dit :
Ce que j'aimerais comprendre, c'est pourquoi la médiatisation est quasiment exclusivement portée sur l'expression "violences faites aux femmes". Que ce soit à la télé, à la radio, ou en titre d'article sur madmoizelle par exemple, cette expression ressort systématiquement, et elle obstrue la loi globale qui aurait bien besoin d'un peu plus de visibilité.


Moi ce que je ne parviens pas à comprendre c'est qu'en tant que femme, on ne se réjouisse pas un minimum quand les choses tendent à bouger un peu.

C'est sans doute égoïste,mais je n'en suis pas à défendre le droit des hommes, quand ceux des femmes sont encore tant bafoués dans une série de domaines.

Qu'on arrive à la simple égalité à la quelle on devrait avoir droit et après, oui, on verra.
 
^ Je ne sais pas si tu t'adresses à moi en particulier mais si c'est le cas je ne me suis apparemment pas exprimée suffisamment clairement : cette loi est un très bon point de départ (bien que je ne suis pas sûre que ce soit suffisant, pour les raisons qui ont déjà été débattues dans ce topic - protection limitée, solution ne concernant que les personnes prêtes à porter plainte)
 
A

AnonymousUser

Guest
_lilou_;1404212 a dit :
Moi ce que je ne parviens pas à comprendre c'est qu'en tant que femme, on ne se réjouisse pas un minimum quand les choses tendent à bouger un peu.

C'est sans doute égoïste,mais je n'en suis pas à défendre le droit des hommes, quand ceux des femmes sont encore tant bafoués dans une série de domaines.

Qu'on arrive à la simple égalité à la quelle on devrait avoir droit et après, oui, on verra.
Mais lilou c'est EXACTEMENT ça le problème !
C'est qu'on nous demande, en tant que femmes, d'être contente qu'on protège une femme battue.
Mais moi j'ai juste envie de refuser ça ! Parce que je veux pouvoir être considérée comme un citoyen. Et donc me réjouir du fait qu'un citoyen est protégé. Mais si c'est seulement la moitié de la population qui est protégée par une loi, je ne peux pas m'en réjouir !
Pourquoi devrait-on se réjouir "en tant que femme"? Que vient faire mon sexe dans cette histoire? Que vient faire mon sexe dans mon statut de citoyenne?

Et surtout, ce "en tant que femme" montre bien que la femme va s'identifier a la victime (la femme battue). C'est ce qu'on lui demande et paf, elle fonce (sans vouloir me moquer de toi). Et c'est cette identification qui va faire que les femmes, même celles qui ne sont pas battues, vont se croire persécutée parce qu'elles vont croire qu'elles seule peuvent être victimes.

Mais bon, ça les arrange, les femmes, d'être victimisée. Ca leur donne l'occasion de crier contre la domination masculine, sans rien faire concrètement pour, elles, dominer les hommes.
 
A

AnonymousUser

Guest
-Cassis;1404328 a dit :
Mais lilou c'est EXACTEMENT ça le problème !
C'est qu'on nous demande, en tant que femmes, d'être contente qu'on protège une femme battue.
Mais moi j'ai juste envie de refuser ça ! Parce que je veux pouvoir être considérée comme un citoyen. Et donc me réjouir du fait qu'un citoyen est protégé. Mais si c'est seulement la moitié de la population qui est protégée par une loi, je ne peux pas m'en réjouir !
Pourquoi devrait-on se réjouir "en tant que femme"? Que vient faire mon sexe dans cette histoire? Que vient faire mon sexe dans mon statut de citoyenne?

Et surtout, ce "en tant que femme" montre bien que la femme va s'identifier a la victime (la femme battue). C'est ce qu'on lui demande et paf, elle fonce (sans vouloir me moquer de toi). Et c'est cette identification qui va faire que les femmes, même celles qui ne sont pas battues, vont se croire persécutée parce qu'elles vont croire qu'elles seule peuvent être victimes.

Mais bon, ça les arrange, les femmes, d'être victimisée. Ca leur donne l'occasion de crier contre la domination masculine, sans rien faire concrètement pour, elles, dominer les hommes.
Parce que malheureusement, dans notre société, on n'en est pas à pouvoir se départir de notre sexe. Il nous conditionne. La théorie est belle, et je ne demanderais pas mieux que de voir appliqué tout ce que tu dis dans la réalité mais.. ça n'arrivera pas, pas encore. Les choses bougent tellement lentement :/

Pourquoi serions nous considérées comme des citoyens ici, sans que le sexe intervienne, alors que dans tous les autres domaines, il est encore présent ?

Dans un monde idyllique, je ne demande pas mieux que ce que tu écris.

Tu dis "paf elle fonce". Je ne suis pas victime des hommes et ne l'ai pas été. Une chance, une question de milieu, un bon choix dans les fréquentations, dans les lieux où je traine, ou une diabolisation des hommes qui fait que je m'estime heureuse de ma situation, je n'en sais rien. Je n'ai pas peur de l'être et je ne pense pas l'être un jour. Je pense avoir les capacités suffisantes pour flairer le danger/avoir la force de partir. Un tas de personnes réagissent comme moi. Je dis seulement que pour une série de femmes ces mesures sont essentielles. Certaines femmes ont été victimes et le seront à nouveau. (d'ailleurs une femme qui l'a été le sera très certainement encore, si on va plus loin)
Dans un sens, oui, j'espère que la femme ayant déjà été victime de sévice "foncera" droit dans l'idée qu'elle risque de l'être encore et se battra pour ne plus l'être.

Je rajouterais juste que je n'ai aucune envie de dominer les hommes. Je voudrais juste obtenir l'égalité (là ou elle nous est refusée) tout en ayant des droits/protections que nécessitent peut-être notre statut.

Mais je comprends qu'en approchant pas le "terrain", on reste dans la sphère des idées. Sur le fond, je comprends ce que vous écrivez.. Ca me parait juste inconciliable avec les réalité du monde actuel.

KittyKiller;1404286 a dit :
^ Je ne sais pas si tu t'adresses à moi en particulier mais si c'est le cas je ne me suis apparemment pas exprimée suffisamment clairement : cette loi est un très bon point de départ (bien que je ne suis pas sûre que ce soit suffisant, pour les raisons qui ont déjà été débattues dans ce topic - protection limitée, solution ne concernant que les personnes prêtes à porter plainte)

Je ne m'adressais pas à toi particulièrement, je m'agaçais juste de ne pas comprendre le pourquoi de cet acharnement. On parle ici d'un article de protection faite aux femmes, et le sujet est directement parti dans ce qu'on ne fait PAS pour les hommes. Je suis juste perplexe face à cette levée de boucliers. Je sais qu'on a dit au départ que c'était un bon début, mais j'ai peur que ça soit passé sous le lot de récriminations.
 
A

AnonymousUser

Guest
Pour répondre a ta dernière phrase : je pense que victimiser les femmes de cette façon est tout, sauf une aide.

Qu'on les considère comme des citoyennes normales et non comme des êtres a part, si l'on veut qu'elles s'émancipent réellement face à l'homme.

Que les femmes soient plus ou moins victimes que les hommes, ça ne change rien. Une loi protège des victimes. Que la victime soit femme ou homme, cette loi la protégera. Et peu importe si, en réalité, elle ne s'appliquera qu'aux femmes. Ce qui importe, c'est que lorsqu'elles sont victimes, les femmes soient considérées comme des victimes et non comme des "femmes victimes de la cruauté des hommes". Parce que ce serait réduire ainsi le problème à un problème de relation entre sexe, et non de relations entre deux personnes humaines qui ont un propre libre arbitre.

Et concernant le fait que cette "loi" ne soit qu'une partie d'une loi concernant les violences conjugales/domestiques... Ma question devient : mais pourquoi ne parle que de ça alors? Pourquoi ici, sur madmoizelle, on ne parle que de ce qui concerne les femmes, comme si les femmes ne pouvaient s'intéresser qu'a ce qui concerne les femmes?

Encore une fois, je suis persuadée que les femmes ne pourront pas s'émanciper tant qu'on continuera a les maintenir dans un monde à part, un monde de femme, où l'homme n'existe que comme oppresseur.

Pwah, c'est nul ces questions de sexes...
 
A

AnonymousUser

Guest
-Cassis;1404448 a dit :
Pour répondre a ta dernière phrase : je pense que victimiser les femmes de cette façon est tout, sauf une aide.

Qu'on les considère comme des citoyennes normales et non comme des êtres a part, si l'on veut qu'elles s'émancipent réellement face à l'homme.

Que les femmes soient plus ou moins victimes que les hommes, ça ne change rien. Une loi protège des victimes. Que la victime soit femme ou homme, cette loi la protégera. Et peu importe si, en réalité, elle ne s'appliquera qu'aux femmes. Ce qui importe, c'est que lorsqu'elles sont victimes, les femmes soient considérées comme des victimes et non comme des "femmes victimes de la cruauté des hommes". Parce que ce serait réduire ainsi le problème à un problème de relation entre sexe, et non de relations entre deux personnes humaines qui ont un propre libre arbitre.

Et concernant le fait que cette "loi" ne soit qu'une partie d'une loi concernant les violences conjugales/domestiques... Ma question devient : mais pourquoi ne parle que de ça alors? Pourquoi ici, sur madmoizelle, on ne parle que de ce qui concerne les femmes, comme si les femmes ne pouvaient s'intéresser qu'a ce qui concerne les femmes?

Encore une fois, je suis persuadée que les femmes ne pourront pas s'émanciper tant qu'on continuera a les maintenir dans un monde à part, un monde de femme, où l'homme n'existe que comme oppresseur.

Pwah, c'est nul ces questions de sexes...
Je réponds une dernière fois, parce que ça me semble important, puis j'arrête.

Les femmes battues (la plupart en tout cas) refusent de se poser en victimes. Elles se considèrent comme fautives, comme l'ayant bien cherché. Ou alors, elles ont si bien intégré ce système qu'elles sont persuadées que la violence est la seule manière valable de fonctionner. Elles sont dans un moule, un peu hors de la réalité. (qui fait qu'elles restent, parfois jusqu'à en mourir.)

Pour toutes ces femmes, écrire, dire encore et encore : "vous êtes VICTIMES" est une démarche plus qu'essentielle. Le but est qu'elles comprennent et admettent qu'elles sont des victimes et qu'en ce sens, elles ont le droit d'être défendues, de s'en aller, d'être protégées.

Et ça, encore une fois, ce n'est pas que de la belle théorisation sur l'idylle que serait notre société dans un Monde parfait, non, c'est ce qu'on voit dans les centres d'aides aux femmes battues. Des femmes qui ont besoin qu'on leur répète encore et encore à quel point elles ont été VICTIMES. Pour qu'enfin elles intègrent qu'elles ne sont pas en faute et trouvent le courage, la force de dégager avant de mourir.
 
A

AnonymousUser

Guest
porter plainte ? 6 mois après le mec dort tjr trankil chez lui, pdt ke twa ta la trouille kil le tombe dessus et te fasse la peau ! c bien beau toutes ces jolies pubs mais faudrais voir ske font vraiment nos amis policiers apart ce gratter les couilles et courirs derrière 2 barrettes de shit...il te regarde en sdisant "oh encore une connasse ki sfai claquer par son voyou de mec, elle a du le chercher" sisi je vous assure, c bien le sentiment ressenti en tt cas.........tchiiiip
bon pardon je devrait pas faire de généralités mais un seul mec qui sen tire c'est ossi une femme brisée à vie et c'est déja trop......

jsui énervé maintenant bien joué....
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes