Quand ma copine m’a violenté, c’est moi, son mec, qu’on a soupçonné

Mymy Haegel

Ex-Rédac chef de madmoiZelle
1 Février 2012
6 728
29 817
6 244
32
Paris
linktr.ee
Ce sujet est dédié aux réactions concernant ce post : Quand ma copine m’a violenté, c’est moi, son mec, qu’on a soupçonné
homme-victime-violence-conjugale-femme-640x400.jpeg

Lire la suite ...
 
Dernière édition :
8 Juillet 2014
237
809
3 784
Tours
Énormément de soutien à ce monsieur qui me semble avoir vécu l'enfer. Je lui souhaite de se relever. Le féminisme est, à mon sens, un mouvement qui fonctionne dans les deux sens : il s'agit d'accorder les mêmes droits et les mêmes devoirs aux femmes ET aux hommes.
 

May

14 Octobre 2005
2 052
963
4 964
Je trouve ce témoignage très triste pour la personne qui témoigne et également pour l'ex compagne, la détresse de l'une entrainant celle de l'autre.

@Mymy concernant l'article, j'ai quelques petites réserves. Au tout début, il est fait état de "délires paranoiaques et bipolaires à la limite de la schizophrénie", je crois comprendre ce que veut dire la personne qui témoigne mais les termes choisis sont très maladroits. Je ne remet pas en cause ce qu'à vécu cette personne, en revanche, le trouble bipolaire et la schizophrénie sont deux maladies distinctes, les délires paranoiaques peuvent s'inscrire ou non dans un trouble schizophrénique. Peut-être que tu peux faire un encart comme tu l(as fait plus loin? C'est en effet, faux, psychiatriquement parlant et vraiment très très maladroit pour les personnes souffrant de ces pathologies.
Par ailleurs, le terme "interner" n'est également plus à utiliser, il s'utilisait du temps de la psychiatrie asilaire. Comme utilisé lors du premier séjour en psychiatrie de l'ex-compagne, il faut préférer les termes "hospitalisation" ou "hospitalisation sous contrainte".
 
12 Septembre 2018
607
7 534
1 464
28
Ce contenu est réservé aux membres inscrit.es. Inscris-toi par ici.

Et si l'auteur du témoignage lit nos commentaires : Tu n'es pas coupable de l'état de ta petite amie. Pour être la petite amie malade de mon couple, je peux te dire qu'on a besoin de personne pour se sentir mal. Tu as fait ton maximum pour ne pas la blesser, même quand elle était violente vers toi, tu as réussi à la faire entrer en contact avec des professionnels de la santé, et c'est déjà énorme. Franchement, si quelqu'un a quelque chose à se reprocher dans cette histoire, c'est les parents qui n'ont pas dû s'occuper de la santé mentale de leur fille, même quand elle était encore mineure et vivait chez eux. Pas toi. J'espère que ta thérapie te permettra aussi de surmonter ce sentiment de culpabilité et qu'avec le temps tes crises de panique s'apaiseront. Et je te souhaite beaucoup de bonheur dans ton couple !
 
15 Décembre 2018
620
7 542
554
Ben ce que veut dire @Witch'Daughter je pense (dis moi si je me trompe, je veux pas te prêter des propos qui ne sont pas les tiens !) c'est qu'à la lecture du titre on a l'impression que ça va essentiellement parler de violence conjugale d'une femme sur un homme et du problème de l'invisibilité, voir de la négation, de ces dernières, alors que finalement l'article aborde surtout le problème des troubles psychiques - certes avec les violences qu'elles entraînent, mais du coup pour moi c'est un sujet un peu différent des "violences conjugales" dans leur acception courante (avec un méchant qui tape sur une gentille ou vice-versa, pour schématiser). Mais bon, les choses ne sont probablement jamais aussi simples de toute façon... Exemple en est cette fameuse histoire de Johnny Depp et Amber Heard, puisqu'un lien est fait dans l'article. (Même si j'ai du mal à comprendre pourquoi tout le monde tient absolument à donner son avis et son ressenti au sujet de ces deux là mais enfin, c'est un autre sujet).

En tout cas ce témoignage, même s'il est terrible, est aussi très intéressant. Je pense que c'est très important de mettre en lumière, en particulier, les violences sexuelles qui vont dans ce sens, même si elles sont incomparablement moins fréquentes que dans l'autre. Elles nous rappellent que l'éducation sexuelle et la nécessité du respect n'ont pas de genre...

Merci Madmoizelle de l'avoir relayé !
 
Dernière édition :

Mymy Haegel

Ex-Rédac chef de madmoiZelle
1 Février 2012
6 728
29 817
6 244
32
Paris
linktr.ee
A l'auteur de l'article : Y'a aucune raison de culpabiliser. Comme tu l'as dit, on peut pas aider les gens qui ne veulent pas d'aide, et clairement elle n'en voulait pas.

Y'a une différence entre faire culpabiliser les gens en disant que de toutes façons tout le monde s'en fout, que c'est la faute des autres etc et aller directement chercher de l'aide auprès des professionnels de santé. Dans le premier cas, c'est clairement pas une demande d'aide.
Elle a besoin d'aide c'est certain, mais à ce stade tu ne pouvais rien faire de plus.

Certaines personnes, que ce soit volontaire/conscient ou non, sont très fortes pour faire culpabiliser l'entourage. A un moment il faut réussir à se protéger et à ne pas se laisser entraîner avec. Je sais même pas comment t'as tenu si longtemps, c'était une souffrance pour moi de lire ton témoignage tellement je le trouve ahurissant, alors de vivre ça si longtemps...

Je pense que dans ce genre de cas, j'aurai déménagé après son hospitalisation, d'abord de peur qu'elle revienne, ensuite pour mettre un terme définitif à ce cycle de souffrance en partant de l'endroit où ça s'est produit. Pour pouvoir repartir de zéro on va dire, sans risquer d'avoir des souvenirs qui ressurgissent à cause du lieu. Parfois changer d'endroit ça peut aider.

En tous cas, je te souhaite d'aller mieux, et de te remettre de tout ça. J'espère que tu arrivera à trouver la paix et à comprendre au plus profond de toi que tu n'as jamais été responsable, à aucun moment, de son comportement ou de son état mental. Et je trouve ça bien que tu aies remis ses parents dans leurs rôles parce que c'était important.
Tu mérite mieux que ça et tu mérite d'être heureux, donc je vous souhaite tout le bonheur possible avec ta compagne. Courage !
L'auteur du témoignage a lu ton commentaire et me demande de t'informer qu'en effet, pour passer complètement à autre chose et construire sa nouvelle relation sur des bases saines, il se trouve qu'il déménage la semaine prochaine ! :fleur:
 
J

JAK-STAT

Guest
Le titre me choque pas trop perso, il y a besoin de beaucoup de contexte pour expliquer pourquoi la police l'a soupçonné. Et ça parle effectivement de violences conjugales, avec le profil psychologique détaillé de la coupable. Le thème c'est pas les maladies psy. C'est qu'une partie du truc, même pas une cause parce qu'il y a pas besoin de maladie psy pour être violent; et à l'inverse c'est pas parce que tu as une maladie que tu vas forcément être violent.e.
 
17 Septembre 2018
651
5 909
1 064
42
Un grand merci à l'auteur de ce témoignage à qui j'envoie plein de bonne vibs, et à @Mymy qui s'en est faite le relais.

Je rebondis sur la fin de l'article :

"En tout cas, je voudrais dire à toute jeune femme ou tout jeune homme qui se reconnaîtrait dans cette situation : c’est simple. Fous le camp. Fuis. Je sais que c’est très difficile, à la fois moralement, émotionnellement, physiquement et matériellement, mais barre-toi.
On ne peut pas sauver quelqu’un qui ne veut pas l’être, et tu finiras toi-même par te faire hospitaliser avant que tes tentatives de l’aider n’aies le moindre résultat. Hospitaliser… ou pire.

La vie, ce n’est pas ça.
Ne coule pas avec elle, ne coule pas avec lui."

Ce n'est clairement une chose facile à faire, mais parfois il faut vraiment savoir lâcher prise. On peut ponctuellement oublier son propre bonheur pour essayer d'aider quelqu'un, mais on ne pourra jamais aider une personne qui refuse de s'aider elle même. Et ce n'est pas égoïste de penser à sa propre survie.

@JAK-STAT : Même avis que toi pour le titre, ce la ne me choque pas. D'ailleurs j'ajouterai qu'il faut vraiment savoir se détacher des titres, qui répondent de plus en plus a des logique de référencement, sous peine d'aborder tout les articles avec un parti pris d'office. Et donc laisser un bout de son objectivité en route.
 
24 Mai 2019
2
30
4
29
Cet article me parle un peu. Je suis une fille, mais j'ai été en couple pendant 4 ans avec une femme qui ressemble beaucoup à la personne que décrit ce jeune homme. Je n'ai pas eu a subir la violence physique (heureusement) mais par contre une très grosse emprise psychologique. Elle m'a fait beaucoup de mal, elle faisait des crises d'angoisses, puis m'accusait d'en être responsable, elle pouvait ne pas me toucher (sexuellement) pendant des semaines tout en me faisant croire que c'était moi qui était nymphomane, obsédée et perverse, elle prenait du plaisir à m'énerver, pour ensuite aller pleurer auprès de son père que j'étais horrible avec elle, et je me faisais engueuler par ce père qui lui faisait peur le reste du temps. Malheureusement, ces 4 années m'ont menée a une profonde dépression et il a fallu que j'essaie de me jeter sous un train pour que mes parents se rendent compte de ce qu'il se passait. Car en dehors de la vie privée, elle se faisait (et se fait toujours) passé pour la copine parfaite. Nous nous sommes séparées et je me reconstruis petit a petit. Ce témoignage m'a fait pleurer, car je me suis reconnue dans la détresse de ce jeune homme. Je lui souhaite tout le bonheur qu'il mérite. :)
 

Les Immanquables du forum

Participe au magazine !
Une info qu'on devrait traiter sur madmoiZelle ?
 
Nouvelle ou perdue ?
Pas de panique, on t'aime déjà !

La charte de respect du forum
Le guide technique &
le guide culturel du forum
Viens te présenter !
Un problème technique ?
Topic d'entraide sur l'orthographe et la grammaire
 
La chefferie vous informe
Les annonces de l'équipe concernant le forum et madmoiZelle
Rendre visite à madmoiZelle
Le médiateur du forum
Soutiens madmoiZelle financièrement
Topic dédié à la pub sur mad
Si vous aimez madmoiZelle, désactivez AdBlock !

Les immanquables
Les topics de blabla
En ce moment... !

Mode - Beauté - Ciné - Musique - Séries - Littérature - Jeux Vidéo - Etudes - Ecriture - Cuisine - People - Télévision

Envie de rencontrer des MadZ ?
Viens trouver le forum de ta ville !

Mode
Le pire de la mode
Ces vêtements qui te font envie
Ta tenue du jour
La tenue qui plaît
Tes derniers achats de fringues

Beauté
Astuces,bons plans économies & dupes
Le topic des vernis
Questions beauté en tout genre
 
Culture
Le meilleur des images du net
L'aide aux devoirs
Tu écoutes quoi ?
Quelle est ta série du moment ?
Quel livre lisez-vous en ce moment ?
Le dernier film que vous avez vu à la maison
Le topic philosophique
 
Société
Topic des gens qui cherchent du travail
Voyager seule : conseils et témoignages
Trucs nuls de la vie d'adulte : CAF, Banque, Mutuelle, Logement etc...
 
Les topics universels
Je ne supporte pas
Je ne comprends pas
Ca me perturbe
Je me demande
J'adore...
Je m'en veux de penser ça mais...

Cupidon
Le topic des amoureuses
Le topic des polyamoureuses
Les Célibattantes